Polyamour.info

poconina

poconina

toulouse (France)

Participation aux discussions

Discussion : Polyamour et crises multiples...

Profil

poconina

le mercredi 22 janvier 2014 à 18h26

Une petite question: Comment faire lorsque les deux partenaires simultanément traversent une crise?
Je m'explique, je partage un des mes amoureux avec une autre femme, que je connais et avec qui je m' entends plutôt bien.

Depuis trois semaines, mon amoureux est pratiquement indisponible, il faut dire que son autre chérie traverse un moment très difficile ( son meilleur ami a mis fin à ses jours)
Je suis donc bien entendu compréhensive et aussi solidaire et j' accepte qu'il passe presque tout son temps avec elle, car elle en a besoin.

Le problème, c' est qu'en ce moment , j' ai pas mal de soucis aussi, des choses bien plus banales, mais qui me rongent aussi. Problèmes de boulot, de logement, de finance.... Je me rends bien compte que ce n' est pas comparable, et que c' est beaucoup moins grave, mais je suis quand même très fébrile et angoissée je dors peu et remet en cause beaucoup de choses.

Je ne peux pas me permettre de craquer alors que je sais qu'il est soumis à une sacré pression dans sa vie.

Sur le coup , j'en parle à des amis mais ce n' est pas pareil, c' est mon amoureux et je sais qu'il comprendrai mieux ma situation que quiconque.

Alors, comment avez vous fait vous, quand deux personnes chères à votre coeur se retrouvent en difficulté au même moment? Comment être sur tout les fronts? Comment ne pas " surcharger" l'autre?

Au plaisir de vous lire!

Voir dans le contexte

Discussion : Polyamour, trouple et jalousie… essais et errances

Profil

poconina

le mercredi 20 novembre 2013 à 22h19

Vos témoignages me bouleversent, surement parce qu'ils font miroir à ma propre réalité. Merci de coucher par écrit ces émotions difficiles.
Je ne sais que vous conseiller mais je comprends, elfe, combien il est difficile de céder de l'espace à la passion. D'accepter que ce que vit l'autre avec sa nouvelle partenaire soit un mystère, sans se sentir évincée...
Je me reconnais dans ton témoignage : ton capitaine capitaine ressemble étrangement au mien, et comme lui voulant nous rassurer sur son amour, il nous malgré lui comparées, fait le filtre et sur le coup mis une distance qui a fait je ne me vois pas entamer une amitié avec elle.
J' ai parfois l'impression d'être releguée aux oubliettes.... leur relation est jeune, ils ne se sont jamais déchirés. Elle, c' est une fille calme, mure, passive.
Elle ne propose pas grand chose, elle attend que les choses arrivent d'elles même. Et ça marche: peu de frustration de son coté, ou elle n'en laisse rien parraitre.
Et moi je suis fougueuse, impulsive, alors oui je propose ! Une soirée un diner, un week end.
Pour essuyer parfois des refus, car il préfère parfois passer du temps avec elle. Et comme ma proposition est formulée, lorsqu'elle est refusée, c' est une vraie déception au delà du fantasme..
J' ai du mal à ne pas lui en vouloir d' être si douce, si "en creux" toujours accueillante et bienveillante, d'être si facile à vivre au point que ce soit tellement plus simple d' être avec elle, qu'avec moi....

Qu'il est difficile de faire la part des choses entre le bien fondé de cet idéal polyamoureux, et toutes les réflexions qu'il entraine, et la difficulté de la mise en pratique!

Je suis d' accord avec toi Capitaine et ta dernière phrase lorsque tu dis que l'angoisse entraine l' angoisse et pousse à la catastrophe... mais que faire à part respirer, ou prendre sur soi ?

Je vous souhaite à tout les trois appaisement, lucidité et courage!
Et surtout beaucoup d'amour...

Voir dans le contexte

Discussion : La playlist du parfait petit poly

Profil

poconina

le mardi 22 octobre 2013 à 17h43

Il y a une très belle chanson de Jefferson Airplaine, Triad.
Pour ceux qui parlent anglais , voici les paroles!

You want to know how it will be Me and him OR you and me You both stand there your long hair flowing Eyes alive your mind still growing Saying to me--"What can we do now that we both love you", I love you two-- I don't really see Why can't we go on as three. You are afraid--embarrassed too No one has ever said such a thing to you Your mother's ghost stands at your shoulder Face like ice--a little bit colder Saying to you--"you can not do that, it breaks All the rules you learned in school" I don't really see Why can't we go on as three We love each other--it's plain to see There's just one answer that comes to me --Sister--lovers--water brothers And in time--maybe others So you see--what we can do--is to try something new-- If you're crazy too-- I don't really see Why can't we go on as three

Je n' ai pas de compte deezer mais ajoutez là, vous verrez elle est bien.
Bises à tous.

Message modifié par son auteur il y a 8 ans.

Voir dans le contexte

Discussion : Soirée Open kiss & polysensuelle

Profil

poconina

le mercredi 18 septembre 2013 à 15h15

Je suis bien interessée, si un jour on réunit un petit groupe vers Toulouse... ou même à Paris ou je me rends souvent!!
zadooore la sensoualité...

Voir dans le contexte

Discussion : Soirée café poly, le 27 septembre 2013 à Toulouse

Profil

poconina

le mercredi 18 septembre 2013 à 01h39

un interprete de quelle langue ?

Voir dans le contexte

Discussion : Passer d'une relation primaire à une relation secondaire.... pas si facile!

Profil

poconina

le mercredi 31 juillet 2013 à 16h26

metazet
Peut-être n'êtes-vous pas suffisamment compatibles pour être centraux chacun dans la vie de l'autre.

Mmmm... difficile à dire. Je pense que nous sommes très similaires , dans nos envies , dans notre philosophie de vie.... alors compatibles nous le sommes certainement, après parfois il est sûr qu'être avec quelqu'un qui est différent ( dans notre cas, quelqu'un de calme et posé) permet de se rassurer et de s' équilibrer aussi. C' est une autre forme de compatibilité.... entre " qui se ressemble s'assemble " et " les contraires s'attirent"...

littlejohn
tu ne passes pas de primaire à secondaire mais de rien à quelque-chose

C' est sûr, et vu sous cet angle, ce qui m' arrive est plutôt positif! Dois-je faire pour autant table rase de mes souvenirs passés?

gg0125
Il faut du temps pour que chacun retrouve une place confortable.

Et oui.... j'espère juste pouvoir rapidement rencontrer cette fille, juste pour la connaître, l' apprécier je l'espère, ne pas appréhender de les croiser ensemble sans avoir d' abord brisé la glace, et peut être me sentir heureuse de le savoir avec quelqu'un de bien....

Voir dans le contexte

Discussion : Passer d'une relation primaire à une relation secondaire.... pas si facile!

Profil

poconina

le mercredi 31 juillet 2013 à 15h18

Je m'explique. Je suis restée en couple pendant trois ans avec un homme que j' aimais profondément, avec qui j' ai exploré la liberté sous toutes ses formes.
A l'automne dernière, à cause d 'un mal être chacun de notre coté, et pas forcément lié à notre couple, on se sépare.
Une tristesse infinie de mon coté, et je pense aussi du sien.

Après quelques tentatives assez désastreuses pour recoller les morceaux, je pars. Au bout du monde, six mois.
Ce voyage que nous devions faire ensemble, je le fais seule.
Je pense bien sûr beaucoup à lui, mais je profite à 100% de mon voyage et de certaines nouvelles rencontres . Je profite également de ce moment pour passer beaucoup de temps seule, et lire, lire, lire. La lecture de la salope éthique me confirme que je suis et que j' ai toujours été polyamoureuse et que je dois arrêter d' être frileuse.

Pour aller un peu plus vite, je vous dirais que je rentre de voyage il y un mois et demi, que je revois cet homme dans la semaine, et que l' évidence est là, on s' aime encore et plutôt très fort.
On se désire, on se connait par coeur, on se dévore du regard, on se raconte des milliers de choses.

Mais là, il m' annonce qu'il est en couple (depuis 6 mois) avec une autre femme, de dix ans de plus que lui, avec des enfants, et que ça roule plutôt pas mal entre eux. Je suis déconcertée mais cela ne me fait bizarrement pas plus mal que cela.
Je ne vois pas vraiment en quoi cela change les sentiments que nous avons l' un pour l'autre et je le lui dis. Il est d' accord, et nous passons plusieurs jours à discuter du polyamour et des possibilités infinies qui sont les nôtres.
Pour la première fois de notre relation, je lui parle très franchement de mes amants, et d'une relation nouvelle dans ma vie qui devient sérieuse et qui me transcende.
On s'écoute parler des "autres", on l' accepte, on sourit , on fait l' amour et on se dit que l'on s' aime.

Il annonce donc nos " retrouvailles " à sa nouvelle chérie, qui évidement comme vous pouvez l'imaginer n' est pas vraiment emballée par ma présence, moi , cette ex qui a toujours été là un peu comme un spectre (notre rupture officielle est tout de même assez récente) et qui la se matérialise pour de bon , et en plus avec des projets bien concrets!
Elle ne souhaite pas me rencontrer pour l' instant.
De mon coté, même si je me sens plus heureuse et en phase que jamais avec mes relations amoureuses, je ressens tout de même une certaine souffrance.
J' ai été la première dans son coeur, celle avec qui il habitait , on faisait des projets et on passait beaucoup de temps ensemble...
Maintenant c' est elle, même s'il dit ne pas vouloir hiérarchiser ses relations, il est à moitié installé chez elle (et moi revenant de voyage je n' ai pas d' endroit à moi pour le recevoir). Ils n'utilisent pas de préservatifs (alors nous sur le coup, si)....
Bref, j' ai un peu l'impression d' avoir été " déclassée" et si parfois je relativise, parfois ça me fais franchement mal au ventre.
Je voulais savoir si cela était déja arrivé à l' un d' entre vous, de passer avec la même personne d' une relation primaire à une relation secondaire, où de renouer avec un ancien amour par le biais du polyamour et sur le coup de devoir apprendre à écrire des modalités différentes...
Je vous embrasse tous!
ps: désolée pour la tartine...

Voir dans le contexte

Discussion : Polyamour, voyages et quête d'absolu...

Profil

poconina

le mercredi 17 juillet 2013 à 00h07

Merci à tous pour vos réponses, ou plutôt vos témoignages et vos confidences...Je suis de retour en France, je reprends pied dans ma réalité. Je décide pour la première fois d'appréhender le polyamour non plus comme un fantasme discret mais comme une réelle proposition avec les gens que je rencontre.
Je me sens sereine, même en sachant que durant mon absence d'autres personnes ont enrichi les coeurs de mes amoureux. Je n' ai pas l'impression d'avoir perdu au change. Aujourd'hui j' ai envie de me considérer comme une célibataire polyamoureuse, car j'ai énormement besoin de passer du temps seule (peut être même la majorité de mon temps), c' est nécessaire car j'ai besoin de réfléchir à mon chemin de vie: prendre le temps à tête reposée de penser à ma vie professionnelle , au nomadisme et la sédentarité.... Je vois une foule de possibilités s'ouvrir à moi, quelques angoisses encore mais peu de doutes sur le bien-fondé de ma démarche. J' ai aussi envie d'exprimer ma sensualité d'une autre manière, de la sortir de l'intime, à travers des photos ou un spectacle de cabaret par exemple... Je ne sais pas si cela vous parle. En tout cas merci à tous de m'accompagner sur ce bout de route!

Voir dans le contexte

Discussion : Polyamour, voyages et quête d'absolu...

Profil

poconina

le dimanche 19 mai 2013 à 07h39

Bonjour à tous,

Je suis inscrite sur ce site depuis un an et je n'ai jamais encore participé à une conversation.
J' ai par contre lu de nombreuses discussions qui m'ont aidé à comprendre, et à questionner ma vie amoureuse (et pas seulement).
Avant toute chose, je tiens à vous remercier tous, tous ceux qui prennent le temps de lire ces histoires :heureuses, douloureuses, courageuses... et d' y répondre joliment avec une qualité de langue aujourd'hui très rare sur Internet . Merci...

J'ai aujourd'hui envie-besoin de raconter un peu mon histoire
J'aI 30 ans aujourd'hui mais cela a commencé il y a bien longtemps.
J' ai passé une enfance silencieuse, à imaginer un joli monde pour y projeter mes reves...Mon adolescence se nourrit des écrivains de la Beat Generation, je découvre à travers leur plume, l'appel de la route, le gout du voyage ,de la désobeissance, de la subversion.

Dès ma majorité je choisi de partir d' explorer le monde, de ne pas fixer de limites à mes possibles, ni a mes désirs, de transcender les codes,d'essayer de changer le monde en quelque sorte... Sauf que je suis une grande anxieuse, qui vit depuis toujours avec des crises de panique , de l'agoraphobie et pas mal d' autres blocages qui paralysent parfois completement mon quotidien... Mais j' ai décidé de ne pas avoir de quotidien...Et c' est la que je fais le grand écart . Depuis douze ans, j' ai choisi de vivre une vie très peu "sécurisante", en tout cas assez instable, puisque je n' ai pas de maison, je vis en squat ou chez des amis , je travaille peu et jamais dans la même chose , je n' ai que très peu de ressources . Ce manque de " responsabilités" me permet d'arpenter le globe , de vivre des experiences fabuleuses... mais de temps en temps je suis rattrapée par mes angoisses et je finis parfois malmenée par cette différence trop grande entre ma quete d' absolu et ma peur viscérale des petits riens... Les gens autour de moi ne comprennent pas que l' on puisse partir au bout du monde seule et presque sans argent , mais que l' on soit incapable de prendre l'autoroute en voiture...

Et l' amour dans tout ça me direz vous? Et bien c' est pareil...mon amour de la liberté (la mienne et celle de l' autre) me fait être polyamoureuse . La réalité de mes angoisses me fait parfois être dépendante , posséssive. Je vis mes amours a 200%, j' y trouve l' intensité que je cherche ( et celle que je ne trouve pas dans le domaine proffessionel faute de stabilité).
J' ai vécu plusieurs relations longues, certaines exclusives d'autres non , mais je me confronte toujours à un problème . Les hommes de ma vie sont tombés amoureux d' un fantasme, d' un demi-moi : la voyageuse intrépide qui n' a pas froid au yeux , qui est liberée des convenances ( notament sexuelles) , la femme forte , belle et puissante.

Cette moitié de moi existe bien , mais son pendant fébrile hypersensible et timide aussi. Et c' est toujours lorsque dans un moment de crise personelle je me montre plus faible que forte que mes partenaires prennent de la distance...
Presque tout les hommes dont j' ai partagé un bout de vie sont aujourd'hui encore des amants , comme s' il était plus facile pour eux d' avoir de rôle là que celui de compagnon...

IL y a 3 ans je rencontre M , il est sur la route comme moi , indépendant , artiste. On vit ensemble une très belle histoire, d'abord exclusive et puis nous optons d' un commun accord pour une version plus " libertine" ( je ne parle pas de polyamour dans ce cas précis puisque le liberté accordée est avant tout sexuelle) . On explore des territoires inconnus, on dépasse la barrière des genres, je me sens plus libre que jamais... Cela se passe bien, jusqu' au moment ou les aléas de ma vie me font être inquiète , anxieuse et fébrile. Et là encore une fois, je dois encaisser une rupture. Encore une fois je pars loin, longtemps pour laisser le temps faire son oeuvre...
Je suis actuellement encore à l' autre bout du monde, mon retour en France est pour dans un mois et mes derniers échanges de mails avec M, me font penser qu' il rejoidra vite le cercle de mes amants.
Et je reviendrai donc en France, et je reverrai ces hommes que j' ai aimé et que j' aime encore et reprendrais ma vie bohème , je continuerai à écrire mon histoire dans les bras de l' un ou de l'autre, dans l' hémisphère Nord ou Sud .... Aujourd"hui j'aime plusieurs hommes , M en fait partie , il sont aux quatre coins du monde mais aucun n'est ma "relation principale", ce sont des hommes qui m' aiment et me respectent.

Voila , mais maintenant j'ai 30 ans, j'aime ma vie et j'en suis fière, mais il y a quelque chose dans ce mode de fonctionnement qui ne me satisfait plus. Peut être une envie de famille qui me fait me questionner autant... Lorsque je lis vos témoignages , je m'identifie souvent à vos ressentis, à vos doutes , à vos aspirations . Sauf que moi je n' ai pas de cadre dans lequel écrire mon histoire... C'est un peu différent...

Je voulais savoir si parmi vous il y a des gens qui en sont arrivés au polyamour à travers un idéal plus vaste de liberté, de quête d'absolu....
Et j' espère ne pas avoir fait une tartine trop indigeste...j'ai un peu de mal à organiser ma pensée...

Du haut de la cordillère des Andes, je vous embrasse fort.

Voir dans le contexte

Discussion : Une petite question bien terre à terre .

Profil

poconina

le dimanche 10 juin 2012 à 20h07

oups je viens de me rendre compte qu il y a pas mal d' articles sur le sujet deja milles excuses ...
Bon , ceux qui veulent enrichir le debat bienvenus!!

Voir dans le contexte

Discussion : Une petite question bien terre à terre .

Profil

poconina

le dimanche 10 juin 2012 à 20h04

Mon premier post sur ce site , merci a tout les polyamoureux !
J' ai toujours eu envie de pouvoir vivre librement plusieurs histoires . Je suis en couple depuis deux ans , et cela fait un an que nous nous essayons au polyamour . Il y a bien sur des moments plus difficiles que d' autres et la jalousie est parfois difficile à mettre de coté mais je suis satisfaite de ce choix et mon amoureux aussi .
La ou je m' interroge et ou j' aimerai avoir votre avis , c est comment faites vous pour vous protéger ( lors des relations sexuelles) ??
Évidemment , la solution pourrait être de mettre des préservatifs avec tout le monde mais lorsque l' on établit de vraies relations amoureuses (pas du libertinage) il y a un moment ou l' on veut pratiquer sans ( je pense surtout au sexe oral ) .
Alors si je résume , si je suis polyamoureuse , que mon ami aussi , et que nous fréquentons des gens qui le sont aussi ... ça ne fait pas un peu beaucoup de risques à prendre pour soi et indirectement pour l' autre ???

Voila , j' espere que ma question n' est pas trop indiscrete mais je suis curieuse de savoir comment vous vous organisez de ce coté la ... Car il n' y a rien de moins cool qu' une MST !!

Voir dans le contexte

Retour au profil


Espace membre

» Options de connexion