Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Polyamour et crises multiples...

(Hors sujet)
#
Profil

poconina

le mercredi 22 janvier 2014 à 17h26

Une petite question: Comment faire lorsque les deux partenaires simultanément traversent une crise?
Je m'explique, je partage un des mes amoureux avec une autre femme, que je connais et avec qui je m' entends plutôt bien.

Depuis trois semaines, mon amoureux est pratiquement indisponible, il faut dire que son autre chérie traverse un moment très difficile ( son meilleur ami a mis fin à ses jours)
Je suis donc bien entendu compréhensive et aussi solidaire et j' accepte qu'il passe presque tout son temps avec elle, car elle en a besoin.

Le problème, c' est qu'en ce moment , j' ai pas mal de soucis aussi, des choses bien plus banales, mais qui me rongent aussi. Problèmes de boulot, de logement, de finance.... Je me rends bien compte que ce n' est pas comparable, et que c' est beaucoup moins grave, mais je suis quand même très fébrile et angoissée je dors peu et remet en cause beaucoup de choses.

Je ne peux pas me permettre de craquer alors que je sais qu'il est soumis à une sacré pression dans sa vie.

Sur le coup , j'en parle à des amis mais ce n' est pas pareil, c' est mon amoureux et je sais qu'il comprendrai mieux ma situation que quiconque.

Alors, comment avez vous fait vous, quand deux personnes chères à votre coeur se retrouvent en difficulté au même moment? Comment être sur tout les fronts? Comment ne pas " surcharger" l'autre?

Au plaisir de vous lire!

#
Profil

bouquetfleuri

le jeudi 23 janvier 2014 à 10h46

Ton sujet me renvoie au fil de LiliLutine, "JE PENSE TROP … C’est la faute au polyamour ?" dans lequel elle compile ce que beaucoup de femmes lui ont confié en y ajoutant un peu de son histoire personnelle.

Dans une expérience polyamoureuse il arrive souvent que tous les protagonistes investis se retrouvent dans des situations tendues, voire de crise. C'est à la fois désagréable et réjouissant. Désagréable parce que la construction amoureuse est quand même une façon de répondre à son aspiration au bien-vivre ou au moins au bien-être et que de ne pas y arriver comme on le souhaite et au moment où on le souhaite laisse entendre (même si c'est faux) que le travail n'est pas abouti, réjouissant parce que cela montre que les liens se tissent entre plusieurs personnes, pour le meilleur comme pour le pire et que si ça fonctionne un peu négativement, à n'en pas douter le pendant viendra bien un jour. En un mot : le bonheur est toujours pour bientôt.

Il s'écrit souvent et fort justement qu'il n'y a pas une expérience poly-amoureuse, mais que chacun déroule sa propre expérience poly-amoureuse. Et ce n'est pas tant dans la quête d'un bonheur inaccessible ou dans la mise en place d'un contentement suffisant que cela se vérifie, parce que là, il n'y a pas beaucoup de différences, mais bien dans la gestion des moments difficiles, des passages obligés, des ajustements entre deux perceptions de l'autre ou deux regards différents sur le sentiment, le sexe, deux respects différents, la gestion du dialogue, le rattrapage des chemins qui se croisent ou se décroisent.

Du coup, il est illusoire de proposer une solution au problème d'autrui, parce que c'est justement la manière de résoudre le problème qui fera (en partie seulement, mais une partie importante faite de dialogue ou non, d’attente ou non, d’investissement ou non, d’engagement ou non etc.) la nature et la qualité de l'expérience polyamoureuse.

Mon avis, et le fil de LiliLutine le montre bien est qu’il faut en même temps que l’on supporte ce qui semble supportable, surveiller son corps, surveiller toutes les manifestations incontrôlées de son rapport à ces situations inconfortables.
Ensuite, je convoquerais Cioran pour dire que nous sommes tous au sommet de notre bonheur et en même temps au sommet de notre malheur et qu’il n’y a pas à relativiser ta souffrance ou ta difficulté en regard d’autres difficultés qui ne sont pas les tiennes spécifiquement. Si tu sens un besoin impérieux de faire appel à ton amoureux pour qu’il t’aide à voir plus clair, appelle-le et ne te prive pas de cette solution parce que tu décides (sans doute à tort, mais c’est mon sentiment seulement) que son autre amoureuse a plus besoin de lui.

Occupe-toi vraiment de toi, occupe-toi de dénouer ce qui te tracasse, c’est me semble-t-il la meilleure façon de faire pour que tout le monde se porte mieux et s’éloigne de cette situation de crises qui s’imbriquent et se nourrissent l’une l’autre.

Un dernier point : dans ton message, je ne vois pas que deux personnes chères à ton coeur en difficulté, j'en vois trois. Cela me paraît important.

Message modifié par son auteur il y a 6 ans.

#

(compte clôturé)

le jeudi 23 janvier 2014 à 11h56

Oui, tu dois aussi prendre soin de toi. Ne pas vouloir le surcharger, c'est bien, mais pas à tes dépends. Ne pas tomber dans une spirale infernale, car si tu vas mal, de toute façon il le sentira et cela rejaillira sur son amie, qui sentira aussi son mal être. Expliquer, encore et toujours, c'est le lot du polyamour. Dire aussi que ce n'est pas pour avoir son attention, que tu reconnais les soucis de son autres amie, les partager en quelque sorte.

Courage, car je rejoins Bouquetfleuri, vous êtes trois en difficultés...

#
Profil

JulienPoly

le samedi 25 janvier 2014 à 00h10

Bonjour Poconina,

Situation difficile à vivre en effet, je suis de tout coeur avec toi. Courage :-)

Je me permet de venir chercher la petite bête dans tes mots:

Poconina
Je m'explique, je partage un des mes amoureux avec une autre femme, que je connais et avec qui je m' entends plutôt bien.

Aïe! Y'a que moi que cette formulation choque?

Tu partages, ce qui sous entends une préalable possession. Et en effet tu dis qu'il est ton amoureux.

Quelqu'un m'a dit un jour quelque chose du style: "Les paroles deviennent pensées, les pensées deviennent actions, les actions définissent l'être qui peut en parler."

Remarques-tu que "tu en parles à des amis mais ce n' est pas pareil, c'est mon amoureux et je sais qu'il comprendrai mieux ma situation que quiconque".

En effet tu n'exprimes pas la même chose: ils sont des amis il n'y a pas de lien de possession, par contre tu insistes bien que C'est ton amoureux et sur le lien de possession que celà sous entend. Il semblerait que tu aies un "droit" sur lui. Il n'a même pas droit à un pronom personnel dans tes mots ("c'est", même pas "il est"), droit que tu concèdes magnanimement à l'autre femme.

Comment réagirais-tu si je disais:

"Je partage mon amoureuse avec un autre homme dont un proche s'est suicidé. Du coup je la laisse passer plus de temps avec lui qui compense sa dépression en faisant beaucoup l'amour et du coup toute la libido de mon amoureuse y passe et elle est indisponible pour moi sexuellement.

Sauf qu'en ce moment, j'ai pas mal de soucis également, j'en parle à des amis et j'ai bien eu quelques relations sexuelles avec des amies libertines mais mais c'est pas pareil avec mon amoureuse je peux vraiment évacuer mes tentions à travers des relations sexuelles super excitantes, car c'est mon amoureuse, elle me connait bien.

Comment faire pour qu'elle ait moins la pression sexuellement et qu'elle retrouve plus de désir pour moi?"

N'aurais-tu pas la sensation dérangeante que je parlerais de "mon" amoureuse comme d'une sorte de ressource sexuelle?

Si certains pourraient dire rapidement que je semblerais prendre cette femme pour ma prostituée gratuite, d'autres pourraient dire que tu sembles prendre cet homme pour un nounours en peluche, voire un psy/coach/(insérer tout autre type de défouloir affectif/"résolveur ou empathiseur" de problèmes) gratuit.

"Comment ne pas "surcharger" l'autre ?" Commencer peut-êrte par parler de lui comme d'un être humain à part entière, libre, et doté d'une subjectivité, pas comme d'une ressource affective que tu objectifies, possèdes et partages avec une autre femme et dont l'indisponibilité momentanée te frustre.

Voilà j'ai exprimé des pensées pas très simpatiques pour toi. Mon intention n'est pas de te faire des reproches, mais de t'indiquer une piste de réflexion, pas forcément pertinente dans la réalité de ce que tu vis. En tout cas, je pense sincèrement que ce que tu vis est difficile à vivre et qu'il faut beaucoup de force émotionelle et de résilience. Tiens bon :)

Sur une note beaucoup plus pragmatique: pourquoi ne pas les accompagner, passer du temps tous les 3 et chouchouter ensemble l'autre femme?

Pas pour occuper l'espace relationnel avec tes problèmes (si on t'y invite tu pourrais quand même en parler avec parcimonie et du coup avoir les retours de deux interlocuteurs privilégiés), pas pour rentrer en compétition avec elle, tenter d'avoir un peu plus d'attention de la part de cet amoureux, ni pour compter à qui cet homme donne plus d'attentions. Mais bien au sens où, oui momentanément, elle serait le centre de son et ton attention. Dans l'intension de lui faire plein de gentilesses à cette femme.

Y'a des chances que toutes ces gentillesses te rebondissent finalement dessus et te fassent beaucoup de bien aussi, ne cerait-ce que d'accompagner sans vouloir à tout prix un retour, cette personne qui souffre en ce moment différement que toi. Ca pourait renforcer le lien d'amour que cet homme et toi avez et le respect que elle et toi avez l'une pour l'autre. En créant ainsi plus de situations décloisonées tu ferais peut-être tomber la pression affective qui existe sur l'homme en question qui n'aurait pas besoin de redoubler de temps pour être en présence de vous deux.

Reste la barrière de la pudeur et l'expression des limites de ce qui est exprimable dans ce contexte. Si vous arrivez à la dépasser, du moins partiellement, vous pourriez peut-être même ne serait-ce qu'échanger quelques accolades tous les 3. Ca fait du bien une accolade et c'est pas trop intime. Si ça peut être des câlins de bisounours c'est encore mieux ;)

Bon courage :)

Message modifié par son auteur il y a 6 ans.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion