Polyamour.info

EntreDeux

EntreDeux

(France)

Participation aux discussions

Discussion : Mardi c'est Poly - Paris - 27 janvier

Profil

EntreDeux

le dimanche 25 janvier 2015 à 02h26

<Bella

"J'aime bien la proposition de ScottBuckley du jeudi 22 janvier 2015 à 19h44 :-) "

Oui, moi aussi ! Je vote > Comment entretenir & nourrir ses relations affectives à distance ?. A ce propos, il y a une expo qui se tient au Musée des Lettres et Manuscrits en ce moment à Paris, sur les correspondances amoureuses (de gens célèbres, écrivains, etc...). Jusqu'au 15 Février je crois.

Message modifié par son auteur il y a 5 ans.

Voir dans le contexte

Discussion : Café-Rencontre autour du Polyamour : Trans, bi, queer, homo ou hétérosexuel, pensons différemment la relation amoureuse !

Profil

EntreDeux

le dimanche 25 janvier 2015 à 02h05

LuLutine
Apparemment chez les grecs c'était plutôt 10. Voir ce sujet (avec les interventions de titane notamment) :

/discussion/-jn-/Les-7-degres-de-l-amour/

Oui, et chez les Arabes plutot 100. Voir le livre de calligraphies arabes "Les Cent noms de l'amour" de Malek Chebel

Voir dans le contexte

Discussion : Mardi, c'est Poly (septembre)

Profil

EntreDeux

le mardi 23 septembre 2014 à 04h44

Vaniel
Un sujet qui me plaît : Réfléchir (et vivre) le polyamour est une activité de "ventres pleins". J'ai déjà fait face plusieurs fois à un discours culpabilisant qui dit s'occuper du polyamour est un luxe petit-bourgeois complètement secondaire. D'une certaine façon, le polyamour est effectivement un luxe mais je crois qu'y réfléchir n'est pas secondaire, bien au contraire. Je dirais même que le polyamour peut être un levier majeur et que si le polyamour était bourgeois ça pourrait être un avantage plutôt qu'un inconvénient du point de vue des possibilités des évolutions sociales. Bon, je ne vais pas développer ici et c'est peut-être "barbant" pour un café mais je trouve ça intéressant de faire face et de nous décomplexer par rapport à cette critique qui, pour moi, est infondée. (On peut en discuter au pique-nique dimanche 7 :) )


Message modifié par son auteur il y a un mois.

Moi je regrette qu'on puisse pas traiter ce sujet là, et même si ça a déjà été fait au picnic où je n'étais pas, et dans un fil de discussion que toujours pas le temps de suivre... En plus, ce serait encore différent au cours d'un café poly, non ? Surtout que bcp de monde à celui ci, et donc des opinions sans doute plus variées...

Voir dans le contexte

Discussion : Mardi, c'est Poly (août)

Profil

EntreDeux

le jeudi 10 juillet 2014 à 03h47

.

Message modifié par son auteur il y a 5 ans.

Voir dans le contexte

Discussion : Mardi, c'est Poly (août)

Profil

EntreDeux

le mardi 08 juillet 2014 à 21h18

Alors bon séjour au Paradis (des iles) !

Message modifié par son auteur il y a 5 ans.

Voir dans le contexte

Discussion : Mardi, c'est Poly (août)

Profil

EntreDeux

le lundi 07 juillet 2014 à 01h42

LuLutine
Zut.

Serai sans doute absente.

T'es pas prête de revoir ton livre alors ??

Message modifié par son auteur il y a 5 ans.

Voir dans le contexte

Discussion : Mardi, c'est Poly (juillet)

Profil

EntreDeux

le mardi 01 juillet 2014 à 07h08

En réponse à l'intervention de Little John :

On pourrait peut être du coup reformuler le sujet en : " Quelle différence(ou pas) faites vous entre amour et sentiment amoureux ?"

Message modifié par son auteur il y a 5 ans.

Voir dans le contexte

Discussion : Mardi, c'est Poly (juillet)

Profil

EntreDeux

le lundi 30 juin 2014 à 02h54

C'est bien pour ça que j'avais écrit qu'il serait bon d'aborder le sujet sous forme de témoignages...
On pourrait le traduire aussi par : "Que voulez vous dire quand vous dites que vous êtes amoureux ?"

Voir dans le contexte

Discussion : Mardi, c'est Poly (juillet)

Profil

EntreDeux

le vendredi 27 juin 2014 à 17h20

Je vôte pour le sujet de Lulutine si Siestacorta ne parvient pas à reformuler mon thème de la fois dernière qui n'avait pas été retenu non plus : celui à propos de " que recouvre exactement le sentiment amoureux ?" Sujet qu'il serait justement très intéressant d'aborder sous forme de témoignages, d'ailleurs, car chacun en a une expérience et un ressenti différent, et c'est sans doute ce qui fait que les "déclarations d'amour" peuvent donner lieu à tant de malentendus... Donc, le sujet serait plutôt : "que recouvre le sentiment amoureux pour toi, et pour moi, et pour lui, ou pour elle, ou pour eux etc... ?" C'est selon.

Et quelque part, il se peut que ça rejoigne aussi en partie le sujet des "étiquettes" de Lulutine...

Message modifié par son auteur il y a 5 ans.

Voir dans le contexte

Discussion : Marche des Fiertés 2014 - Polyfamilles

Profil

EntreDeux

le vendredi 27 juin 2014 à 06h14

Et vous n'aurez pas du tout de pancarte juste poly à me passer, alors ? Ni même d'Act Up, ou que quelqu'un d'autre aurait pu réaliser depuis ?
Parce que malheureusement, je n'ai pas la possibilité d'en réaliser moi même d'ici là, comme le suggère sans doute tentacara un peu plus haut... Et bien sûr que la pancarte s'appelle "revient!" :-)

Message modifié par son auteur il y a 5 ans.

Voir dans le contexte

Discussion : Marche des Fiertés 2014 - Polyfamilles

Profil

EntreDeux

le jeudi 26 juin 2014 à 03h14

Je serai là, mais je sais pas à quelle heure, car je vais probablement aussi défiler avec l'association David et Jonathan qui, eux, se situent généralement en queue du peloton ! Justement je suis surtout intéressée par les pancartes juste poly. Est ce qu'il en reste de l'année dernière et est ce qu'on pourra m'en passer une que je porterai donc pas forcément toujours avec vous mais peut être aussi au milieu d'eux s'ils me laissent faire ( mon but étant pour l'occasion de vouloir porter la bonne parole là où on l'attend pas :-D ! ) ?
Il me faut contacter en MP pour savoir si il y a des pancartes ?

Voir dans le contexte

Discussion : Mardi, c'est Poly (juin)

Profil

EntreDeux

le mardi 03 juin 2014 à 06h09

Je propose un autre thème de débat pour ce soir : Que recouvre le sentiment amoureux ? C'est comme les déclarations d'amour, elles n'ont pas le même sens pour tous, chacun donnant un sens différent à son "Je t'aime", et on constate qu'il s'ensuit souvent plein de malentendus après coup ! ( Et je parle même pas de la différence entre un "Je t'aime" poly et un "Je t'aime" mono...!) Qui vôte pour mon thème ?

Message modifié par son auteur il y a 5 ans.

Voir dans le contexte

Discussion : L'inventeuse du mot "polyamour" n'est plus...

Profil

EntreDeux

le mardi 27 mai 2014 à 08h39

gcd68 : je t'ai laissé un message en mp il y a quelques jours mais pas de nouvelles depuis... Est ce que tu l'as bien eu ?

Voir dans le contexte

Discussion : L'inventeuse du mot "polyamour" n'est plus...

Profil

EntreDeux

le vendredi 23 mai 2014 à 18h21

Et il raconte quoi le roman dont tu parles ? En effet, les romans, c'est pas mon fort, je lis plutôt des essais, et puis... les polars c'est sans doute la catégorie que j'aime le moins (décidémént !)... mais tu peux peut être m'en donner un aperçu ?

Voir dans le contexte

Discussion : L'inventeuse du mot "polyamour" n'est plus...

Profil

EntreDeux

le vendredi 23 mai 2014 à 18h18

Tout à fait d'accord quant aux conclusions de C. Ternaux. Et il faut dire qu'on est dans une société de compétition et que cette conception rejaillit dans tous les domaines de l'existence, y compris sentimental. C'est un phénomène général cette croyance qu'il faut éliminer l'autre pour pouvoir exister, soi. Rivalité au lieu de coopération, dans le domaine de l'économie aussi, par exemple... Finalement c'est une vision très matérialiste des choses, y compris des choses non matérielles comme les sentiments !

Pour ce qui est de l'amour inconditionnel, c'est un idéal avant tout, bien sûr ! Mais d'y croire pousse à travailler sur soi en vue (même hypothétique) de sa réalisation.
Et ce qui compte, c'est le chemin parcouru alors et tout ce que l'on découvre en route sur soi et sur les autres qu'on aurait peut être pas connu sinon. Le plus surprenant et le plus merveilleux alors, c'est lorsqu'on s'aperçoit qu'il libère ! Bref, je n'essaye pas seulement d'y tendre par altruisme ou par éthique ou philosophie quelconque, mais aussi, et surtout, depuis que j'ai expérimenté combien il est libérateur ; un peu (ou même tout à fait) comme le sentiment de compersion libère des affres de la jalousie, pour prendre l'exemple de la jalousie.

Il s'agit bien, là encore, d'une sorte de "retournement" (ou déconditionnement, si tu préfères ) à opérer en soi. Et il n'est pas dit alors que cet amour inconditionnel soit réellement inaccessible : en toute humilité, je pense l'avoir vraiment ressenti à quelques reprises. Ca n'a duré, cela étant dit, à chaque fois que quelques secondes (ce n'est q'une question d'entrainement, j'aime à croire). Mais à chaque fois, quelle plénitude, quelle libération, quelle joie ! Je te renvois à ce qu'il a été dit dans l'autre fil de discussion où tu as participé aussi : l'Ode à la Joie. Donc, comme tu vois, ma démarche est aussi très pragmatique et même très "égoïste", en définitive. Etant entendu que pour moi, amour "inconditionnel" se conjugue alors très bien avec sentiment amoureux dans ce cas.

Voir dans le contexte

Discussion : L'inventeuse du mot "polyamour" n'est plus...

Profil

EntreDeux

le vendredi 23 mai 2014 à 01h07

Non, je ne l'ai pas lu. En fait, je n'ai jamais lu de livres sur la polygamie, ni même sur le polyamour (et oui, je le confesse !). Il dit quoi en substance ?

Actuellement je suis en train de lire "Les Dieux Menteurs" (l'Humanité aux temps de la Déesse) de Françoise Gange, d'où j'ai tiré certaines de mes infos. Je lis plutôt des livres sur les spiritualités, en fait, et c'est donc de manière détournée que j'y trouve ce genre de renseignements. Comme quoi ! Tout dépend à quels détails on prête attention...

Cela dit, c'est en lisant sur l'amour courtois (essentiellement Jacqueline Kelen) que j'en suis arrivée à m'intéresser au polyamour. Car je trouve que tous deux partagent beaucoup de valeurs communes. Ils offrent à mon avis une sorte de code de déontologie de l'amour. Et ils proposent une forme de dépassement de soi, par l'apprentissage et l'épreuve du véritable amour (inconditionnel).

Voir dans le contexte

Discussion : L'inventeuse du mot "polyamour" n'est plus...

Profil

EntreDeux

le jeudi 22 mai 2014 à 20h29

Moi aussi j'y vois un lien : le paganisme est polythéiste justement, or c'est comme par hasard les religions monothéistes qui ne jurent que par la monogamie. Je précise que je ne parle que pour la période contemporaine, pas pour les monothéismes anciens, et que je ne reconnais pas la "polygamie" telle qu'acceptée par l'islam, par exemple, car elle ne fonctionne que dans un sens (les femmes n'ont pas les mêmes droits que les hommes). Et en plus, le Coran indique quelque part qu'un homme est, soit, autorisé à avoir plusieurs femmes, mais que c'est toujours mieux d'en avoir qu'une seule, "car l'homme n'a qu'un seul coeur et donc ne peut vraiment aimer qu'un seule femme"! Qu'on me corrige si je fais erreur (je cite de mémoire).

Cela étant dit, pour info, je suis moi même paienne aussi, plus exactement je suis dans une assemblée druidique... De par mes recherches, il semblerait que les religions (donc paiennes) qui incluent une divinité féminine (la Grande Déesse), voire carrément les religions matriarcales, étaient les mêmes à prôner l'égalité et la liberté des femmes et la liberté sexuelle (exemple : la prostitution sacrée dans les temples), contrairement aux monothéismes patriarcaux.( les celtes accordent d'ailleurs aussi une place prépondérante à la femme.)

Le poly se conjugue ainsi sur tous les divers plans et domaines de l'existence (pas seulement affectif ou sexuel.) C'est une philosophie d'ensemble.

Message modifié par son auteur il y a 5 ans.

Voir dans le contexte

Discussion : Ode à la JOIE

Profil

EntreDeux

le jeudi 22 mai 2014 à 03h16

etresoi
J'aime aimer ainsi car il n'y pas besoin de projets, de mental, rien à entretenir, juste à être dans l'Amour.
La sexualité n'est même pas nécessaire si elle est là c'est dans l'expression de cette joie...sans aucune dualité.

J'avais oublié ce passage qui complète le reste de ma citation d'avant et j'abonde parfaitement avec. C'est la "joie sans objet", seulement le sujet, ou le simple souvenir du sujet, rien besoin d'autre, même pas de sa présence; de penser à lui ou à elle seul suffit. C'est ce que j'expérimente aussi. Ca rejoint l'amour courtois ce me semble...

Voir dans le contexte

Discussion : Ode à la JOIE

Profil

EntreDeux

le jeudi 22 mai 2014 à 03h00

etresoi
Il me semble que le temps n'altère pas son intensité si les sentiments n'ont pas été piétinés, canalisés, si on n'a rien coupé, décrété, sali...si les coeurs sont restés ouverts et connectés le temps, les fréquences de contacts , les événements n'ont pas d'importance....

J'aime beaucoup ce passage qui me parle énormément.

Je voudrais faire remarquer aussi qu'auparavant on appelait les prostituées des "filles de joie", justement, ce qui était quand même bien plus joli. Mais parallèlement cela illustre la déchéance progressive qu'a connu l'idée de sexualité dans les esprits, depuis ses origines jusqu'à l'époque actuelle, si on songe qu'on est passé de la prostitution sacrée (qui avait lieu dans les temples) aux filles de joie, et maintenant aux "putes" (ni plus ni moins une injure)...

Voir dans le contexte

Discussion : Un petit texte humoristique...

Profil

EntreDeux

le jeudi 24 avril 2014 à 02h23

Pas mal, pas mal... et en + c'est mignon.

Voir dans le contexte

Retour au profil


Espace membre

» Options de connexion