Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

L'inventeuse du mot "polyamour" n'est plus...

Culture
#
Profil

SaturnFox

le jeudi 15 mai 2014 à 10h05

Morning Glory Zell-Ravenheart, pionnière de l'amour libre et inventeuse du mot "polyamour", est décédée le 13 mai d'un cancer.
Plus d'infos : polyinthemedia.blogspot.com/2014/05/morning-glory-...

#

(compte clôturé)

le jeudi 15 mai 2014 à 11h42

C'est tout en anglais, donc j'ai rien compris. J'ai par contre découvert un visage heureux, des visages heureux. L'important aura sans doute été pour elle l'épanouissement personnel et collectif... l'important pour nous le "capital" qu'elle aura su donner (+) . Merci à elle !!!

#
Profil

LuLutine

le jeudi 15 mai 2014 à 18h24

Encore relativement jeune en plus...!
Moi qui croyais que le polyamour faisait vivre centenaire ! On m'aurait menti ?

#
Profil

LuLutine

le jeudi 15 mai 2014 à 18h38

gcd68
C'est tout en anglais, donc j'ai rien compris.

Bah tiens, si quelqu'un est motivé pour en faire une traduction, on peut ptet en faire un article ? (Avec l'autorisation du site d'origine...)

#
Profil

SaturnFox

le jeudi 15 mai 2014 à 19h03

Il y a beaucoup d'articles qui circulent dans la communauté anglophone, ça n'arrêtait pas ce matin... Je ne sais pas si j'aurais le temps, mais je vais voir si je peux choisir le meilleur et m'y coller !

#

(compte clôturé)

le jeudi 15 mai 2014 à 19h07

Cela va certainement demandé bcp de travail :-/ Je suis certainement une des rares à ne rien comprendre.

#
Profil

LuLutine

le vendredi 16 mai 2014 à 00h07

gcd68
Cela va certainement demandé bcp de travail :-/ Je suis certainement une des rares à ne rien comprendre.

Ben, l'avantage ce serait d'avoir aussi une news ici, en vf. Attention si quelqu'un fait une traduction, à bien demander l'autorisation au site d'origine, et à donner le lien de l'article d'origine.

Aussi, j'ai proposé cette idée (en faire un article) en tant que membre, mais en tant que co-modératrice, je ne sais absolument pas ce qu'en pensent les autres modérateurs (Est-ce que ça mérite un article ? Une brève peut-être ?), je ne garantis donc pas que l'article soit accepté (ce qui n'empêcherait pas, au pire, de donner la traduction au sein de cette discussion - toujours sous réserve de l'autorisation de l'auteur de l'article original bien sûr).

#
Profil

chrno

le vendredi 16 mai 2014 à 11h24

C'est interressant de voir que la notion de polyamour venait de la communauté pagane (je ne suis pas certains s'ils sont wiccan ou non à la lecture de l'article :/)

#
Profil

SaturnFox

le vendredi 16 mai 2014 à 11h29

Le fait qu'elle fut païenne n'entre pas en ligne de compte avec l'amour libre je pense... Mais dès lors qu'on s'intéresse aux spiritualités alternatives, on s'intéresse aussi aux modes de vie alternatifs, on s'ouvre l'esprit et on devient plus libre dans tous les domaines !
(J'ai été plus ou moins païen bien avant de découvrir que je pouvais vivre librement ma sexualité et mes sentiments, mais je n'ai pas tellement l'impression qu'il y ait un lien énorme entre les deux...)

Message modifié par son auteur il y a 5 ans.

#
Profil

wolfram

le dimanche 18 mai 2014 à 11h46

Elle était païenne et vivait en trouple... Le paganisme ouvre à la pluralité et au respect des modes de vie alternatifs.

#
Profil

EntreDeux

le jeudi 22 mai 2014 à 20h29

Moi aussi j'y vois un lien : le paganisme est polythéiste justement, or c'est comme par hasard les religions monothéistes qui ne jurent que par la monogamie. Je précise que je ne parle que pour la période contemporaine, pas pour les monothéismes anciens, et que je ne reconnais pas la "polygamie" telle qu'acceptée par l'islam, par exemple, car elle ne fonctionne que dans un sens (les femmes n'ont pas les mêmes droits que les hommes). Et en plus, le Coran indique quelque part qu'un homme est, soit, autorisé à avoir plusieurs femmes, mais que c'est toujours mieux d'en avoir qu'une seule, "car l'homme n'a qu'un seul coeur et donc ne peut vraiment aimer qu'un seule femme"! Qu'on me corrige si je fais erreur (je cite de mémoire).

Cela étant dit, pour info, je suis moi même paienne aussi, plus exactement je suis dans une assemblée druidique... De par mes recherches, il semblerait que les religions (donc paiennes) qui incluent une divinité féminine (la Grande Déesse), voire carrément les religions matriarcales, étaient les mêmes à prôner l'égalité et la liberté des femmes et la liberté sexuelle (exemple : la prostitution sacrée dans les temples), contrairement aux monothéismes patriarcaux.( les celtes accordent d'ailleurs aussi une place prépondérante à la femme.)

Le poly se conjugue ainsi sur tous les divers plans et domaines de l'existence (pas seulement affectif ou sexuel.) C'est une philosophie d'ensemble.

Message modifié par son auteur il y a 5 ans.

#

(compte clôturé)

le jeudi 22 mai 2014 à 20h45

Merci EntreDeux pour ces renseignements intéressants. As tu lu le livre de Catherine TERNAUX "la polygamie pourquoi pas ?".

#
Profil

EntreDeux

le vendredi 23 mai 2014 à 01h07

Non, je ne l'ai pas lu. En fait, je n'ai jamais lu de livres sur la polygamie, ni même sur le polyamour (et oui, je le confesse !). Il dit quoi en substance ?

Actuellement je suis en train de lire "Les Dieux Menteurs" (l'Humanité aux temps de la Déesse) de Françoise Gange, d'où j'ai tiré certaines de mes infos. Je lis plutôt des livres sur les spiritualités, en fait, et c'est donc de manière détournée que j'y trouve ce genre de renseignements. Comme quoi ! Tout dépend à quels détails on prête attention...

Cela dit, c'est en lisant sur l'amour courtois (essentiellement Jacqueline Kelen) que j'en suis arrivée à m'intéresser au polyamour. Car je trouve que tous deux partagent beaucoup de valeurs communes. Ils offrent à mon avis une sorte de code de déontologie de l'amour. Et ils proposent une forme de dépassement de soi, par l'apprentissage et l'épreuve du véritable amour (inconditionnel).

#

(compte clôturé)

le vendredi 23 mai 2014 à 10h43

Nous n'avons en effet pas la même "bibliothèque" mais les idées se retrouvent, je crois. Moi, j'ai étudié les peuples Celtes plus d'un point de vue historique (donc un peu, mais un tout petit peu aussi leurs conceptions religieuses). Ils étaient très proche de la nature... bref, je ne t'apprend rien.

C. Ternaux a écrit ce livre pour démystifier la polygamie et faire comprendre qu'elle peut être choisie et non subie. Elle indique qu'elle trouve dommage que notre société incite à détruire (un mariage, une relation de couple) pour reconstruire, alors que dans certains cas, l'on pourrait construire à plusieurs, sans détruire. Ca rejoint un peu le polyamour. Je comprend ce qu'elle veut dire. Si je me promène près de chez moi amoureusement avec un autre homme que mon mari, qu'elles seront les réactions immédiates. Tient, elle va quitter son mari ! figurera en bonne place.

Pour ce qui est de l'amour inconditionnel, je crois qu'il est quasi impossible à atteindre (ou alors je m'en fait une idée fausse). A ce niveau là je reste humble et commencé par effacer de ma tête le plus gros des idées préconçues est déjà un sacré boulot.

Si tu lis des romans, tu devrais lire "le symbole perdu" de Dan Brown (faut aimer les polars à intrigues)

#
Profil

EntreDeux

le vendredi 23 mai 2014 à 18h18

Tout à fait d'accord quant aux conclusions de C. Ternaux. Et il faut dire qu'on est dans une société de compétition et que cette conception rejaillit dans tous les domaines de l'existence, y compris sentimental. C'est un phénomène général cette croyance qu'il faut éliminer l'autre pour pouvoir exister, soi. Rivalité au lieu de coopération, dans le domaine de l'économie aussi, par exemple... Finalement c'est une vision très matérialiste des choses, y compris des choses non matérielles comme les sentiments !

Pour ce qui est de l'amour inconditionnel, c'est un idéal avant tout, bien sûr ! Mais d'y croire pousse à travailler sur soi en vue (même hypothétique) de sa réalisation.
Et ce qui compte, c'est le chemin parcouru alors et tout ce que l'on découvre en route sur soi et sur les autres qu'on aurait peut être pas connu sinon. Le plus surprenant et le plus merveilleux alors, c'est lorsqu'on s'aperçoit qu'il libère ! Bref, je n'essaye pas seulement d'y tendre par altruisme ou par éthique ou philosophie quelconque, mais aussi, et surtout, depuis que j'ai expérimenté combien il est libérateur ; un peu (ou même tout à fait) comme le sentiment de compersion libère des affres de la jalousie, pour prendre l'exemple de la jalousie.

Il s'agit bien, là encore, d'une sorte de "retournement" (ou déconditionnement, si tu préfères ) à opérer en soi. Et il n'est pas dit alors que cet amour inconditionnel soit réellement inaccessible : en toute humilité, je pense l'avoir vraiment ressenti à quelques reprises. Ca n'a duré, cela étant dit, à chaque fois que quelques secondes (ce n'est q'une question d'entrainement, j'aime à croire). Mais à chaque fois, quelle plénitude, quelle libération, quelle joie ! Je te renvois à ce qu'il a été dit dans l'autre fil de discussion où tu as participé aussi : l'Ode à la Joie. Donc, comme tu vois, ma démarche est aussi très pragmatique et même très "égoïste", en définitive. Etant entendu que pour moi, amour "inconditionnel" se conjugue alors très bien avec sentiment amoureux dans ce cas.

#
Profil

EntreDeux

le vendredi 23 mai 2014 à 18h21

Et il raconte quoi le roman dont tu parles ? En effet, les romans, c'est pas mon fort, je lis plutôt des essais, et puis... les polars c'est sans doute la catégorie que j'aime le moins (décidémént !)... mais tu peux peut être m'en donner un aperçu ?

#

(compte clôturé)

le vendredi 23 mai 2014 à 18h34

Je te répondrai en mp EntreDeux, afin de ne pas alourdir ce fil de discussion. Ouaip raté, impossible de te laisser un message. Si tu veux faire l'inverse, je te répondrais

Message modifié par son auteur il y a 5 ans.

#
Profil

EntreDeux

le mardi 27 mai 2014 à 08h39

gcd68 : je t'ai laissé un message en mp il y a quelques jours mais pas de nouvelles depuis... Est ce que tu l'as bien eu ?

#

(compte clôturé)

le mardi 27 mai 2014 à 10h45

Euh oui oui, je termine le tour d'horizon des discussions ici et je me met à mon courrier privé. Désolée mais j'ai du retard :-/ et aussi les sms sur mon portable :-(

#

yop (invité)

le mardi 27 mai 2014 à 14h21

@EntreDeux

Pour le Coran, ce n'est pas tout à fait ça !
"Il est permis d'épouser deux, trois ou quatre, parmi les femmes qui vous plaisent, mais, si vous craignez de n'être pas justes avec celles-ci, alors une seule, ou des esclaves que vous possédez."

Je ne sais pas ce que tu entends exactement par "religions païennes" et les liens qui tu fais avec les religions polythéistes, mais ça me semble un peu idéalisé.
Il y a des religions polythéistes qui incluent des divinités féminines puissantes (Gaïa dans la mythologie grecque, pour prendre un exemple) et qui n'ont pourtant pas vraiment contribué à la libération de la femme, ni donné des sociétés égalitaires (merci le pater familias).
La prostitution sacrée, je ne dirais pas que c'est la liberté sexuelle. Est-ce qu'elles avaient le choix, ces femmes ? Le droit de refuser des étreintes ? Le droit de coucher avec qui elles veulent, hommes comme femmes ? Je ne crois pas...
Et je ne vois pas en quoi une religion est positive parce qu’elle accorde une place prépondérante (supérieure ?) aux femmes. Ça contrebalance un peu les autres, mais ça n'a rien de bien folichon en soi, d'être mis sur un piédestal à cause de son sexe.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion