Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Ode à la JOIE

Culture
#

(compte clôturé)

le lundi 19 mai 2014 à 11h12

Je lis actuellement "l'intelligence du coeur" d'Isabelle Filliozat. Je n'en suis qu'au début mais ce passage, je trouve, résume parfaitement le "pourquoi" je suis polyaffective. Voici un "descriptif" de ce que je ressens lorsque je pense à ou que je vais revoir une personne que j'aime...

chapitre Qu'est-ce qu'une émotion ? sous-chapitre Des réactions utiles...

"... N'oublions surtout pas la JOIE ! Une douce chaleur nous envahit, les battements de notre coeur se font plus profonds, plus lents, le sang circule, irrigue le corps, libère les tensions. Et si des larmes surgissent au coin des paupières, la joie est exultation du corps et de l'esprit. On se sent intégré, unifié, rassemblé. Communion de toutes les parties de soi, les bras s'ouvrent pour accueillir l'autre ou le monde entier, la joie est aussi communion avec l'entourage, avec l'univers. ..."

Je dirais que c'est juste une question de vocabulaire, mais cette définition de la joie, décris pour moi le ressenti de l'amour, affectif comme sexuel, avec parfois plus d'intensité que d'autres.

Message modifié par son auteur il y a 5 ans.

#

(compte clôturé)

le lundi 19 mai 2014 à 11h16

L'un de mes affectif m'appelle "rayon de soleil" et un autre "Madame Sourire", et un autre "Maya" (en référence à l'abeille, libre et non conformiste, et surtout toujours joyeuse du dessin animé). Est-ce cela qu'ils perçoivent et qu'ils aiment en moi... cette libération, cette accueil, cette communion... Si oui, alors j'ignore si j'offre de l'amour, mais au moins j'offre de la joie et c'est déjà beaucoup...

#
Profil

Clown_Triste

le lundi 19 mai 2014 à 14h37

Comte-Sponville, reprenant Spinoza, parle pour définir l'amour d'une joie qui accompagne l'idée d'une cause extérieure.
J'aime bien cette définition. Et il semble, en la lisant, que c'est bien de l'amour que tu offres :)

C.T.

#

(compte clôturé)

le lundi 19 mai 2014 à 16h49

Merci C.T. D'une certaine manière tu me rassures dans mon ressenti et dans la notion que je me fais d'offrir de l'amour et le bonheur qui va avec. C'est important, je crois, ce bonheur :-D

#

(compte clôturé)

le lundi 19 mai 2014 à 21h38

Oh merci pour ce beau partage !

J'avais un peu de tristesse ces temps, j'avais un peu oublié cet art d'aimer

La source de la joie est en nous et à l'occasion de la rencontre elle jaillit....c'est une belle émotion qui inonde le coeur et qui reste aussi longtemps qu'on sait l'accueillir.
Il me semble que le temps n'altère pas son intensité si les sentiments n'ont pas été piétinés, canalisés, si on n'a rien coupé, décrété, sali...si les coeurs sont restés ouverts et connectés le temps, les fréquences de contacts , les événements n'ont pas d'importance....
Elle est infinie, rayonnante communicative, elle ne peut se limiter au couple, toues les relations sont inondées...
J'aime aimer ainsi car il n'y pas besoin de projets, de mental, rien à entretenir, juste à être dans l'Amour.
La sexualité n'est même pas nécessaire si elle est là c'est dans l'expression de cette joie...sans aucune dualité.
c'est la joie de l'enfance qui se réactualise, oh comme c'est bon.

#

(compte clôturé)

le lundi 19 mai 2014 à 21h49

etresoi
La source de la joie est en nous et à l'occasion de la rencontre elle jaillit....c'est une belle émotion qui inonde le coeur et qui reste aussi longtemps qu'on sait l'accueillir.
Il me semble que le temps n'altère pas son intensité si les sentiments n'ont pas été piétinés, canalisés, si on n'a rien coupé, décrété, sali...si les coeurs sont restés ouverts et connectés le temps, les fréquences de contacts , les événements n'ont pas d'importance....
Elle est infinie, rayonnante communicative, elle ne peut se limiter au couple, toues les relations sont inondées...
J'aime aimer ainsi car il n'y pas besoin de projets, de mental, rien à entretenir, juste à être dans l'Amour.
La sexualité n'est même pas nécessaire si elle est là c'est dans l'expression de cette joie...sans aucune dualité

Wahoo ! merci à toi Etresoi ! Non, tu n'as pas oublier l'art d'aimer ! Oui, juste à être dans l'Amour et oui toutes les relations sont inondées... Oui, l'émotion reste aussi longtemps qu'on sait l'accueillir.

#
Profil

EntreDeux

le jeudi 22 mai 2014 à 03h00

etresoi
Il me semble que le temps n'altère pas son intensité si les sentiments n'ont pas été piétinés, canalisés, si on n'a rien coupé, décrété, sali...si les coeurs sont restés ouverts et connectés le temps, les fréquences de contacts , les événements n'ont pas d'importance....

J'aime beaucoup ce passage qui me parle énormément.

Je voudrais faire remarquer aussi qu'auparavant on appelait les prostituées des "filles de joie", justement, ce qui était quand même bien plus joli. Mais parallèlement cela illustre la déchéance progressive qu'a connu l'idée de sexualité dans les esprits, depuis ses origines jusqu'à l'époque actuelle, si on songe qu'on est passé de la prostitution sacrée (qui avait lieu dans les temples) aux filles de joie, et maintenant aux "putes" (ni plus ni moins une injure)...

#
Profil

EntreDeux

le jeudi 22 mai 2014 à 03h16

etresoi
J'aime aimer ainsi car il n'y pas besoin de projets, de mental, rien à entretenir, juste à être dans l'Amour.
La sexualité n'est même pas nécessaire si elle est là c'est dans l'expression de cette joie...sans aucune dualité.

J'avais oublié ce passage qui complète le reste de ma citation d'avant et j'abonde parfaitement avec. C'est la "joie sans objet", seulement le sujet, ou le simple souvenir du sujet, rien besoin d'autre, même pas de sa présence; de penser à lui ou à elle seul suffit. C'est ce que j'expérimente aussi. Ca rejoint l'amour courtois ce me semble...

#

(compte clôturé)

le jeudi 22 mai 2014 à 10h56

Je ne désire pas que ce fil de discussion soit détourné par le thème de la prostitution, qui serait un sujet complexe, mais oui, c'est vrai, on disait, je suppose à juste titre "fille de joie". J'ai toujours eu dans l'idée (j'avais étudié un peu cela lorsque j'étais ado, la prostitution masculine en particulier) que les "clients" viennent largement autant rechercher de l'attention et de l'affection que du sexe proprement dit.

EntreDeux
C'est la "joie sans objet", seulement le sujet, ou le simple souvenir du sujet, rien besoin d'autre, même pas de sa présence; de penser à lui ou à elle seul suffit.

Oui, je comprend cela aussi. C'est ce qui fait que l'on puisse aimer, sans contact avec l'autre (lien interrompu pour une raison ou une autre). C'est aussi pour cela que je dis que lorsqu'une personne entre dans mon univers affectif, le paysage que nous y aurons créés demeurera intact, pas figé, mais intact. Je ne l'entretiendrais pas, il s'auto-entretiendra car il sera plus spontané, plus naturel, puisque sans façonnage.

#
Profil

nour

le vendredi 30 mai 2014 à 15h34

Il ne faut pas aussi oublier que Joie et Jouissance ont racine commune, Gaudium/gaudia en latin, qui voulait dire "contentement, satisfaction, plaisir", mais aussi le sens de "volupté, jouissance amoureuse", et de "personne ou chose source de joie", d'où vient l'expression "fille de joie".

Rien que de lire ces quelques mots, que vous avez postés, sur la joie amoureuse, me fait sourire du coin de la bouche. Je m'y retrouve et j'y retrouve la raison pour laquelle je poursuis mes relations affectives. Cette joie est indissociable de l'amour, pour moi. Cette joie n'a pas de raison apparente, pas de "déclenchement logique". On n'a même pas besoin d'être avec les personnes qui nous la procurent, un souvenir, une pensée, un texto suffit pour nous remplir de cette chaleur. Ce frisson que l'on éprouve lorsque qu'on se retrouve ensemble, ces regards échangés, enfin toutes ces actions banales qui - avec un ami quelconque sont insignifiants - prennent tous leurs sens ici.
Aussi, toute action faite de manière régulière sans grand plaisir d'habitude(aller au travail par ex), est beaucoup plus agréable quand on est rempli de ce bon sentiment.

Donc oui à cette Ode à la Joie et surtout OUI à la joie !

Et puisque je suis d'humeur joyeuse maintenant, je vous offre cette vidéo, une pub pour l'amour, fin presque.

#
Profil

J-E

le vendredi 30 mai 2014 à 15h39

Polyamour + étymologies, mon rêve de passionné de linguistique et d'amours plurielles! <3

Paradoxalement, le trop plein d'amour est parfois... intenable, impossible a transmettre...comme un incendie intérieur impossible a étendre... (et pour certains, impossible fort heureusement a éteindre!)

#

(compte clôturé)

le vendredi 30 mai 2014 à 17h06

J'ai pas pu lire la vidéo. Je ne suis fortiche avec ces trucs là. Aussi, en vieille rétrograde que je suis, j'ai horreur des facebook et autres réseaux soi-disant sociaux.

Je rassure, le temps apaise, enfin, plus ou moins rapidement. Pour ce qui est du bas ventre, une douche froide peut suffire à atténuer les effets. Ouais, bon là je me perds, et bien une fois n'est pas coutume. J'adore ces deux derniers posts.

#
Profil

Fleurdeschamps

le vendredi 30 mai 2014 à 17h46

merci nour pour la vidéo, j'ai bien ri !! (et la romantique en moi avait le sourire aussi) si seulement tout cela pouvait arriver en un simple pschitt !

Même si l'amour comprend pas mal de prises de tête, de la tristesse parfois, quelle joie et oui quelle joie d'aimer, de vivre des moments avec quelqu'un qu'on chérit, qu'on admire, qui nous attendrit ou nous fait rire...
De se sentir compris ou accepté comme on est, aimé dans le meilleur des cas.
La joie d'avoir passé de beaux instants partagés, qui vient élargir l'espace pour une joie intérieure toute personnelle...

Ô JOIE !!!
:D

#
Profil

Plusssdamour

le dimanche 01 juin 2014 à 10h02

Merci Nour pour la vidéo, si seulement le monde ne devenait qu'amour !!!! (+)

Fleurdeschamps


Même si l'amour comprend pas mal de prises de tête, de la tristesse parfois, quelle joie et oui quelle joie d'aimer, de vivre des moments avec quelqu'un qu'on chérit, qu'on admire, qui nous attendrit ou nous fait rire...
De se sentir compris ou accepté comme on est, aimé dans le meilleur des cas.
La joie d'avoir passé de beaux instants partagés, qui vient élargir l'espace pour une joie intérieure toute personnelle...

Ô JOIE !! !
:D

J'approuve à 200 %

(+) <3 :-)

Message modifié par son auteur il y a 5 ans.

#
Profil

bonheur

le mardi 14 avril 2015 à 12h54

Je faisais une recherche sur les mots qui représentent le mieux pour moi que l'état amoureux et je tombe sur ce fil de discussion... et j'ai eu envie de le ramener sur le devant de la scène tant il m'a touché <3

La vidéo marche toujours (j'ai testé) (+)

Je confirme également que le livre cité dans le post initial est super, et pas que pour comprendre l'amour mais tout ce qui touche à l'affect. Je l'ai dans ma nombreuse bibliothèque liée à ma "construction" ou plutôt à ma réinvention et affirmation de moi.

D'ailleurs ce livre est, après une nouvelle recherche, à l'origine de trois autres fils de discussion :
Amour et Responsabilité
Amour et Respect
Amour et Gratitude

(qui me parle également beaucoup)

Message modifié par son auteur il y a 4 ans.

#
Profil

bonheur

le vendredi 26 janvier 2018 à 07h59

Je ressors cet ancien fil de discussion en plus des trois cité par moi en avril 2015. Ils se complètent.

Rien de neuf dans les notions de responsabilités, de respect, de gratitude et de joie.

Message modifié par son auteur il y a un an.

#
Profil

Yuzu

le vendredi 26 janvier 2018 à 08h49

La vidéo sur le lien ne fonctionne plus mais je pense que c'est celle-ci : https://m.youtube.com/watch?v=cxl7P_ZoZTg

Message modifié par son auteur il y a un an.

#
Profil

bonheur

le vendredi 26 janvier 2018 à 15h05

C'était peut être bien cela, en effet !

Un bel exemple de dérision.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion