Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Ma relation avec son autre amoureuse

#
Profil

Lili-Lutine

le mardi 04 septembre 2012 à 14h12

Coucou Katouchka, la difficulté que tu vois se profiler beaucoup ici me semble l’avoir connu un jour, ou sinon en partie. C’est très difficile de pouvoir s’aimer tous, même qu’un tout petit peu et surtout si on en a l’envie et pas l’autre amoureuse. Elle est venue vers toi une fois, elle te connaît, ton compagnon ne veut pas te quitter, elle ne va pas bien et toi non plus. Tout ce que l’on pourra te dire ne t’aideras malheureusement pas assez pour changer la donne, comme de vivre avec lui ce que tu as à vivre, de l’oublier un tout petit peut elle, de la laisser « s’installer » dans sa vie avec lui à sa façon … Bref ton chagrin va rester un bon moment, mais moi je suis presque sur que ta déception apaisée lui fera sentir qu’elle n’a plus de crainte à avoir de toi et même de lui. Il me semble qu’elle a bien plus de difficulté que toi à le gérer (désolée, c’est juste : il me semble ?) pour trouver sa place, et qu’elle n’a actuellement pas d’autre moyen de le faire. Si tu te sens assez forte pour le faire essayes de garder en toi pour elle une petite place confortable pour plus tard, elle reviendra vers toi très certainement si elle le ressent. Rappels toi toujours qu’il en faut toujours un qui soit apaisé pour espérer retrouver la sérénité et l’équilibre de l’ensemble, en amour pluriel ou pour tout autre amour ou amitié c’est pareil. Vis, vis, vis ta vie avec lui, le plus pleinement possible, ne t’oublie pas en route en regardant de trop prés ce qui ce passe entre eux pour l’instant, il est toujours à tes cotés et ce que tu lui offriras comme apaisement l’aidera peut être à avancer et à prendre des décisions si nécessaires, mais surtout j’espère que tous les trois très vite vous retrouverez quelques bonheurs supplémentaires à vivre l’amour qui vous porte et que je sens bien présent dans tes mots. C’est pas facile tout ça, et c’est même très difficile, tu portes en toi la vie et un bel avenir en construction avec tes petits bouts de choux (le dernier est né ?), en toi il y a tant de promesses que je ressens que tout alors peut devenir possible à tes cotés, je le crois fortement. J’ai toujours beaucoup de plaisir à te lire et j’espère un jour te rencontrer.

#
Profil

PolyEric

le mardi 04 septembre 2012 à 21h54

bodhicitta8
en message perso : ...je ne reçois pas mes messages perso et autres mails, pourtant j'ai vérifié mon profil...

Il parait que c'est une histoire d'anti-spam en général.
Y a t-il un (vrai) informaticien dans la salle avec une âme de secouriste ?

#
Profil

PolyEric

le mardi 04 septembre 2012 à 22h20

Katouchka
Bref, je reviens à l'idée d'abandon, je trouve ça donc difficile d'accepter (mais pas impossible) qu'il continue d'aimer tant quelqu'un qui me "traite" ainsi. (J'ai l'impression que c'est ce que ressentent beaucoup de mamans lorsque leurs fils se marient, le cliché belle-mère/belle-fille)

La comparaison me semble quelque peu, disons, osée.
Moi je verrais plutôt un conflit interne entre :
=> La tentation de défendre ton "moi" (attaqué par le fait d'être rejeté d'une personne que tu appréciais, mais aussi rabaissé par le fait qu'être aimé de ton amoureux ne flatte plus autant ton égo, puisque ton amoureux peut très bien aimer une personne dépourvu des qualités de base)
[et]
=> Le plaisir de continuer à affirmer ce même "moi" (mis en valeur par le fait que tu arrives à te maîtriser dans une telle situation en n'interférant pas dans la vie de ton amoureux, ce qui prouve une grande qualité de ta part).

A mon avis, tu as intérêt à considérer ton "moi", indépendamment des gens qui t'aiment. En effet, l'amour est aveugle, donc 10% de tes qualités te suffirait sans doute, pour être aimé de quelqu'un. N'empêche que les 90% de qualités "en surplus", te servent quand-même à quelque chose. En apparence, ces 90% ne sont pas nécessaires à gagner l'amour de ton amoureux, puisque quelqu'un qui ne les a pas, réussi à gagner son amour, mais si on regarde bien...

Supposons par exemple que la situation soit inversée : supposons que tu sois la deuxième personne rencontrée par lui. La première aurait alors sans doute été "abandonnée" à ton profit. Car il peut faire avec toi des choses qu'il ne peut pas faire avec elle. Par exemple, elle ne l'aurait jamais laissée aller ailleurs pendant tout ce temps, ou alors, je n'y comprend rien.

Katouchka
... une autre difficulté se profiler à l'horizon ...C'est l'idée du pardon.

Ne pas pardonner trop vite. Méfiance.

Katouchka
...mon amoureux ne démord pas sur le fait qu'il va réussir à la convaincre de vivre cette aventure sur le mode : tout le monde s'entend bien. ...

S'il a une dizaine d'années devant lui, pourquoi pas.

#
Profil

LuLutine

le mardi 04 septembre 2012 à 23h49

@Eric_50 : Bon, je comprends un peu mieux ta définition. Et bien, toi tu ne fais jamais de promesses à quelqu'un que tu aimes. Soit. Pour ma part, je suis capable de faire des promesses (concernant des actions concrètes par exemple) à quelqu'un que j'aime ET de les tenir, car lorsque je les fais je tiens compte du fait que je pourrais un jour ne plus aimer la personne (même si ça ne m'est jamais arrivé jusqu'à maintenant) et donc, cette éventualité est prévue.
Ca ne signifie en aucun cas que je passe mon temps à faire des promesses, d'ailleurs, j'en fais très peu.

#
Profil

Katouchka

le mercredi 05 septembre 2012 à 13h38

@Lililutine
J'aimerais que ce soit aussi simple que tu le dis. Je crois malheureusement que, vu son caractère, elle ne fera probablement pas de geste vers moi. Et même si elle le faisait, je pense qu'elle reviendrait comme elle est partie, comme si de rien n'était. S'il elle venait vers moi en reconnaissant "ma souffrance" et la "responsabilité" qu'elle a en partie de celle-ci, alors là c'est vrai, je serais prête à lui redonner une "petite place confortable". Mais voilà ce qui se profile: ma peine va en effet s'apaiser et mon amoureux me demandera alors de faire le premier pas et de faire comme si de rien n'avait été car il pense que lorsque l'on souhaite vraiment une réconciliation, il faut faire table rase du passé. Je ne sais pas si ça j'en serai capable. Il faut dire, j'ai l'impression d'être attaquée sur tous les fronts. J'essaie de faire comme tu dis, de me concentrer sur nous, de serrer les poings, chaque fois que j'ai une crise intérieure de jalousie, d'essayer de la gérer pour ne pas l'accabler, pour qu'elle n'interfère pas dans leur histoire, de ne plus trop penser à elle, bref, comme je suis en congé parental, il me reste beaucoup de temps pour ne penser qu'à ça mais j'essaie depuis 4/5 jours de faire en sorte que tout ça n'interfère plus dans notre vie. De garder le sourire, de profiter. Cela me demande des efforts surhumains mais je vois que de toutes façons c'est mieux ainsi. Mais ces efforts, ce n'est rien face à ce qu'il attend de moi, moi qui suis "forte" et "capable de surmonter les épreuves", c'est à dire quand elle sera prête, faire comme si de rien n'était.

LiliLutine
C’est pas facile tout ça, et c’est même très difficile, tu portes en toi la vie et un bel avenir en construction avec tes petits bouts de choux (le dernier est né ?), en toi il y a tant de promesses que je ressens que tout alors peut devenir possible à tes cotés, je le crois fortement. J’ai toujours beaucoup de plaisir à te lire et j’espère un jour te rencontrer.

Je te remercie. :-) Mon bébé a maintenant 6 mois et demi.
Moi aussi, je suis tes interventions avec attention et je serais ravie de te rencontrer.

Eric_50
Moi je verrais plutôt un conflit interne entre :
=> La tentation de défendre ton "moi" (attaqué par le fait d'être rejeté d'une personne que tu appréciais, mais aussi rabaissé par le fait qu'être aimé de ton amoureux ne flatte plus autant ton égo, puisque ton amoureux peut très bien aimer une personne dépourvu des qualités de base)
[et]
=> Le plaisir de continuer à affirmer ce même "moi" (mis en valeur par le fait que tu arrives à te maîtriser dans une telle situation en n'interférant pas dans la vie de ton amoureux, ce qui prouve une grande qualité de ta part).

J'adore ton analyse!!! Je te citerais quand mon amoureux me demandera ce qui me rend triste.:-)

Eric_50
En effet, l'amour est aveugle, donc 10% de tes qualités te suffirait sans doute, pour être aimé de quelqu'un. N'empêche que les 90% de qualités "en surplus", te servent quand-même à quelque chose. En apparence, ces 90% ne sont pas nécessaires à gagner l'amour de ton amoureux, puisque quelqu'un qui ne les a pas, réussi à gagner son amour, mais si on regarde bien...

Supposons par exemple que la situation soit inversée : supposons que tu sois la deuxième personne rencontrée par lui. La première aurait alors sans doute été "abandonnée" à ton profit. Car il peut faire avec toi des choses qu'il ne peut pas faire avec elle. Par exemple, elle ne l'aurait jamais laissée aller ailleurs pendant tout ce temps, ou alors, je n'y comprend rien.

Je suis entièrement d'accord, d'ailleurs lorsque je l'ai rencontré, j'ai été la deuxième. Et puis la première n'a pas accepté et puis voilà.
Je sais, et je me bombarde de cet argument pour tenir bon, qu'il vit avec moi, a une famille avec moi, passe la plupart de ses nuits et jours avec moi grâce à ces fameux 90%. Je sais qu'il est heureux de vivre avec moi et qu'il pourrait difficilement vivre avec elle ce qui fait qu'il ne m'abandonne pas pour elle. Seulement, voilà, il y a autre chose: je pensais que malgré ces projets de vie, nous vivions toujours une sorte de relation passionnée. J'y croyais. La passion aujourd'hui c'est avec elle qu'il la vit et voilà j'en suis jalouse. Je comprends qu'on puisse aime plusieurs personnes car ce que chacun apporte est différent, mais je crains que notre relation soit cantonnée au genre "famille" et la leur au genre "passion". Je pense que cette crainte est d'autant plus exacerbée par le fait qu'il soit tombé amoureux d'elle au moment même de ma grossesse. Mais bon je travaille aussi là-dessus et les discussions passées sur ce forum m'ont d'ailleurs fait avancer à ce sujet.
Eric, ta dernière phrase pleine d'humour, me fait bien rire mais je me demande si elle ne devrait pas plutôt me faire pleurer.

#
Profil

PolyEric

le mercredi 05 septembre 2012 à 18h15

Ce qui ferait pleurer, ça serait que tu n'ais pas droit à la passion avec quelqu'un d'autre.

Message modifié par son auteur il y a 8 ans.

#
Profil

Katouchka

le samedi 08 septembre 2012 à 10h17

Pour info, elle m'a contactée.
Elle demande à ce que l'on reparte sur de bonnes bases car il lui semble évident qu'elle veut continuer à voir notre amoureux et que cela est possible si l'on s'accepte les uns les autres. Dans son message, je regrette beaucoup qu'elle ne parle pas de ce que nous ressentons elle et moi. Je crois avoir compris qu'elle ne comprend pas à quel point je souffre puisqu'elle même souffre de ce que moi j'ai et qu'elle n'a pas. C'est intéressant parce qu' en fait elle serait à ma place, elle ne supporterait absolument pas la situation.
Toutefois, je ne peux pas rejeter le pas qu'elle fait vers moi mais je lui ai demandé de préciser ce que signifiait repartir sur de bonnes bases à son sens. Je lui ai proposé qu'on échange à 3 sur nos peurs, nos souffrances, nos attentes et nos espérances et que chacun ensuite reparte de son côté, qu'elle devait construire sa relation avec lui et que lui et moi devions nous retrouver et qu'ensuite nous verrions bien.

#
Profil

LuLutine

le lundi 10 septembre 2012 à 01h33

Ca me semble plutôt bien tout ça.... (+)

#
Profil

Katouchka

le mercredi 31 octobre 2012 à 17h16

Des nouvelles, 2 mois après et surtout de nouvelles angoisses...
Croyant qu'elle désirait une autre place que celle de maîtresse, moi-même (et mon amoureux) souhaitant que leur histoire ne soit pas tout à fait parallèle à la nôtre, j'avais suggérer il y a un mois et demi l'idée d'un planning. Tout le monde avait l'air satisfait, surtout elle qui enfin voyait se profiler la possibilité de construire quelque chose avec lui et moi je voyais un moyen de communiquer avec elle. Bon bah ça n'a pas marché. Visiblement, elle a des soucis au niveau de l'organisation et elle effectuait des changements de dernier moment dans ce planning sans communiquer avec moi. Ce qui fait que ce planning ( que je croyais être "LA" solution) a volé en éclat... Grande déception...
La situation est devenue très tendue ces derniers temps, notamment parce que du coup elle le voit moins et que cette situation continue de générer des frustrations, des angoisses, des jalousies.
Je vois bien qu'il faut que je fasse plus ou moins le deuil de cette relation avec elle, et que j'essaie de nous concentrer sur nous. Mon amoureux ne fera pas le forcing sur les situations qui m'angoissent terriblement comme les nuits, les vacances... Mais parfois, il va me demander si ça pose problème de passer certaines nuits ou certains week-end avec elle, et pour moi oui ça pose problème mais en même temps de quel droit devrais-je dire non? Le temps qu'elle passe avec lui dépend-il pas trop de ce que je ressens et du coup n'est-il pas légitime qu'elle pense que ce qu'elle a avec lui ce sont les miettes que je veux bien lui laisser?
Je ne sais pas comment je dois agir vraiment dans ces cas là et c'est vrai que le planning c'était plus facile parce qu'il aurait pu être discuté à 3.

#
Profil

LuLutine

le jeudi 08 novembre 2012 à 15h59

Bonjour Katouchka, visiblement votre idée de planning à trois ne fonctionne pas, et bien j'aurais envie de dire que c'est peut-être mieux que ton mari gère ça lui-même et soit une sorte de "tampon" entre vous.

En gros, il discute avec elle de leur planning, et avec toi du vôtre, et il essaie d'harmoniser les deux...mais c'est à lui de gérer !

Pour ma part, mes amoureux ne communiquent pas entre eux pour se dire "Tiens, tu la vois samedi et moi dimanche", c'est moi qui vois avec chacun nos disponibilités respectives. Lorsque j'ai déjà promis une soirée à l'un, je ne la passe pas avec un autre...

Et les modifications de dernière minute ? C'est simple, quelqu'un qui me contacte très tard peut recevoir comme réponse : "Ok, je suis libre ce soir" ou bien "Désolée, je ne suis plus disponible". Et si c'est pour annuler, et bien je passe ma soirée seule, mais ça m'arrive déjà tellement souvent, puis je trouve toujours quelque chose pour m'occuper, j'ai tant à faire...!

#
Profil

Katouchka

le vendredi 09 novembre 2012 à 21h50

Je pense en effet que c'est comme ça que cela doit se passer désormais à ceci près que lui a une famille et vit avec elle. Cela ne se passe donc pas tout à fait comme tu le décris car à priori, il passe toutes les soirées et les nuits à la maison sauf celles qu'il décidera de passer avec elle mais je veux pouvoir le savoir suffisamment en avance (5 jours avant) cela me semble "raisonnable". Donc malheureusement pour eux, il ne peux y avoir de modifications de dernière minute.
Bon je commence à faire le deuil de la relation que j'aurais pu avoir avec elle. LuLutine, tu trouves ça bizarre que j'ai eu envie de cette relation. Je voulais devenir son amie pour être moins jalouse, pour avoir moins peur et pour l'aimer, moi aussi, tout comme lui mais d'une autre manière, je voulais que l'on fasse partie de la même aventure. Et elle avait dit qu'elle ne souhaitait pas être une maîtresse et avoir des projets avec lui. Comme lui et moi sommes inscrits dans un projet de vie commun, il me semble impossible qu'il ait des projets de vie identiques ou similaires avec une autre femme sans que cette relation existe. Je suis prête à accepter qu'il ait une autre histoire d'amour mais je ne souhaite pas et n'accepterai pas, par exemple, qu'il ait une vie (de famille) parallèle à la nôtre. Lui et moi sommes d'accord avec ça. Elle ne comprend pas pourquoi ce n'est pas possible. Peut-être ce mode de relation où c'est lui qui organise et l'absence de communication entre elle et moi lui conviendront mais il est possible qu'elle voit aussi que cela va limiter leur relation... En tous cas, maintenant je vais faire comme nombres m'ont conseillée: je vais m'occuper de nous et on verra bien...

Message modifié par son auteur il y a 8 ans.

#
Profil

LuLutine

le lundi 12 novembre 2012 à 00h06

Katouchka
à priori, il passe toutes les soirées et les nuits à la maison sauf celles qu'il décidera de passer avec elle mais je veux pouvoir le savoir suffisamment en avance (5 jours avant) cela me semble "raisonnable".

Ca me semble plutôt raisonnable aussi. Pour ce qui est de la dernière minute, je pense que dans votre situation je partirais du principe qu'il peut aller la voir si cela ne me gêne pas.
Et si cela me gêne, tant pis il n'y va pas, tout simplement ; il n'avait qu'à prévenir.

Il y a quelques années, lorsque j'habitais avec un de mes amoureux, nous avions adopté ce type de fonctionnement : "par défaut" nous passions nos soirées ensemble, et si l'un d'entre nous souhaitait passer une soirée de son côté, il devait prévenir trois jours à l'avance, dans le cas contraire l'autre pouvait s'opposer à ce qu'il sorte.

Katouchka
Donc malheureusement pour eux, il ne peux y avoir de modifications de dernière minute.

Comme je le disais plus haut, ça peut très bien être envisagé, moyennant ton accord au cas par cas, mais bien sûr c'est à vous de voir ce qui vous convient.

Katouchka
LuLutine, tu trouves ça bizarre que j'ai eu envie de cette relation.

Euh non, je ne trouve pas ça bizarre. Je suis d'ailleurs un peu comme toi, pas pour être moins jalouse (je ne le suis pas) mais parce que je fonctionne sur un principe proche de "les amis de mes amis sont mes amis" ; on pourrait dire "les copines de mes copains peuvent être mes amies".
Après, je m'adapte aussi à la personne que j'ai en face de moi, et certaines ne cherchent pas plus que ça à être proches de moi (voire préfèrent m'éviter, ce qui est un choix tout-à-fait respectable) ; puis c'est comme avec tous mes autres amis, notamment une question d'affinités qui sont là ou non, qui font qu'on va plus ou moins sympathiser.
Disons que je ne me prends pas trop la tête et que je laisse venir les choses.

Katouchka
Comme lui et moi sommes inscrits dans un projet de vie commun, il me semble impossible qu'il ait des projets de vie identiques ou similaires avec une autre femme sans que cette relation existe. Je suis prête à accepter qu'il ait une autre histoire d'amour mais je ne souhaite pas et n'accepterai pas, par exemple, qu'il ait une vie (de famille) parallèle à la nôtre. Lui et moi sommes d'accord avec ça. Elle ne comprend pas pourquoi ce n'est pas possible.

Euh oui, en effet deux vies parallèles, ça ça me semble assez difficile à gérer...
Je me dis qu'il y a un choix à faire entre vivre à trois (quatre, cinq ou plus etc, selon les situations) ou alors ne faire de projets de vie (type enfants) qu'avec une seule personne.

#
Profil

Katouchka

le samedi 23 mars 2013 à 13h34

4 mois plus tard...
Nous nous acceptons elle et moi ET nous parlons de projets communs!!!
En pratique, nous nous voyons et apprenons à nous connaitre, à 2, à 3 et même à 4 puisque son "ex-amoureux" est de retour et qu'il a déclaré accepter qu'elle soit amoureuse aussi d'un autre.
Je tenais à témoigner de cette petite phase de tranquillité dans le polyamour que je traverse pour la première fois et franchement après tout ça, bah ça fait du bien!

#
Profil

LuLutine

le samedi 23 mars 2013 à 17h16

Katouchka
4 mois plus tard...
Nous nous acceptons elle et moi ET nous parlons de projets communs!! !

(+)
Super !

Je suppose que ton compagnon est ravi également !
Il doit se dire qu'il a eu bien raison de rester sur ses positions :)

La cohérence, ça porte ses fruits !

#
Profil

Katouchka

le samedi 23 mars 2013 à 17h33

Et oui! :-)
Il est ravi, nous le sommes tous d'ailleurs!

#

(compte clôturé)

le samedi 23 mars 2013 à 18h33

Katouchka
Et oui ! :-)

Il est ravi, nous le sommes tous d'ailleurs !

Ouf suis contente que tous finisse bien !!

#
Profil

LuLutine

le samedi 23 mars 2013 à 18h35

Allumette
Ouf suis contente que tous finisse bien ! !

Si je compte bien, ça fait en gros un an et demi que le compagnon de Katouchka a rencontré son autre amoureuse.

Preuve supplémentaire que dans un contexte polyamoureux, c'est sur la durée que les choses se construisent ! Et aussi qu'il faut faire confiance au temps, ne pas prendre de décisions hâtives.

Maintenant je ne sais pas si on peut parler d'une "fin", c'est peut-être justement plutôt le début de quelque chose !

Dans la vie, ce n'est jamais fini ! Tout continue !

#
Profil

Katouchka

le samedi 23 mars 2013 à 18h57

Oh que oui! L'expérience me montre que désormais rien n'est définitif: j'ai conscience de savourer aujourd'hui un moment de sérénité ( seulement un moment!) et j'ai même attendu quelques semaines avant d'en témoigner ici.
Si je le fais, en passant, c'est aussi parce qu'on dit souvent qu'on n'expose que les difficultés sur les fils de discussion...
En outre, ça arrive encore d'avoir des jours ou des quarts d'heure difficiles mais ce qui a changé c'est qu'aujourd'hui je n'ai plus peur. Que cette relation se construise ou pas.
Mais évidemment je ne peux que me réjouir que les choses avancent! :)

#

(compte clôturé)

le samedi 23 mars 2013 à 20h12

Et au niveau du bébé que tu portais .. Ou se situe l'amoureuse de ton mari dans sa vie?

#
Profil

Katouchka

le dimanche 24 mars 2013 à 13h42

Et bien, elle aime bien les enfants et les enfants l'aiment bien. Parfois lorsque je sors, elle et lui gardent les enfants et j'ai toute confiance. D'ailleurs, je préfère même quand elle est là, car mon chéri n'est pas très doué avec les enfants... :)

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion