Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Lui aime une amie, elle l aime aussi

Engagement
#
Profil

Dines54

le mardi 19 septembre 2017 à 10h27

Bonjour,

En couple depuis 10ans, mariee depuis 1 an, mon mari m'a avouer hier qu'il souhaite divorcer car il aime notre amie.
Mais il dit aussi m aimer.

Je proposerai bien de se mettre en trouple.
Sa me permettrai de ne pas perdre l'homme de ma vie, avouer mes sentiment je pense aussi car je n ai jamais oser les avouées a notre amie.
Et eux sa leur permettrait aussi d'etre heureux.
Votre avis svp

#
Profil

Toinou

le mardi 19 septembre 2017 à 10h39

Bienvenu parmi nous (Miaou)

Bah, présenté comme ça, je pense que la réponse qui s'impose c'est :
Qu'est ce que tu as à perdre de toute façon ?

S'ils acceptent, vous apprenez à vivre tout les trois votre amour.
S'ils n'acceptent pas, il te quitte comme il dit vouloir le faire actuellement.

Au grand jeu des calculs statistiques tu as deux choix, un se finissent à 100% perdant, 1 donne 1 chance sur deux de finir par une situation meilleur qu'au départ, ou en tout cas laissant place à l'amélioration.

;)

#
Profil

Siestacorta

le mardi 19 septembre 2017 à 12h02

Dines54
Bonjour,

En couple depuis 10ans, mariee depuis 1 an, mon mari m'a avoué hier qu'il souhaite divorcer car il aime notre amie.

Bonjour.
Le divorce un an après le mariage, malgré 10 ans de relation, ça fait bizarre. Je suppose que l'amie est pas arrivée dans le paysage après le mariage.
Qu'est-ce qui a changé ?

Dines54
Mais il dit aussi m aimer.

Le contraire serait étonnant; dans le contexte...
Je veux dire : oui, de toute façon, c'est peu probable qu'il t'aie "désaimé" si vite, et c'est donc normal qu'il le dise.
Par contre, c'est pas forcément un signe en soi que la relation peut durer, il y a des gens qu'on peut aimer sans que le quotidien soit tenable...

Dines54
Je proposerais bien de se mettre en trouple.
Ça me permettrait de ne pas perdre l'homme de ma vie, avouer mes sentiments je pense aussi car je n'ai jamais osé les avouer à notre amie.
Et eux ça leur permettrait aussi d'etre heureux.
Votre avis svp

C'est une option, mais ça me semble a priori rapide, autant que l'idée d'un divorce un an à peine après le mariage, dix ans après un parcours a priori monogame.

C'est vrai que "ne pas perdre l'homme de ta vie" est important, dans ce contexte.
Mais vouloir inconditionnellement conserver cette relation, même si dans l'absolu c'est "beau", en pratique c'est pas forcément bon.
Être avec lui serait pour toi la seule façon possible d'être heureuse ? Parce que faire les efforts pour que lui soit heureux te garantit pas du tout que tu puisses l'être toi...

J'imagine que si tu parles de trouple (j'aime pas bien le terme, mais il décrit sans doute bien, bipe moi si je me trompe, ce que tu projettes : une exclusivité à trois), c'est parce que les autres possibilités polyamoureuses ne cadreraient pas, pour toi ou pour lui.
Toutefois, je vais en évoquer une, comme point de comparaison. Tu pourrais proposer d'avoir toi une relation supplémentaire, pour toi, sans lien avec ni ton époux ni son amie. En polyamour, si les personnes en relation sont informées et consentantes, ça suffit, tout le monde n'est pas nécessairement en lien ou en contact avec tout le monde.
Je sais qu'à ce stade, c'est probablement pas une option qui t'intéresserait. Mais que tu ne sois pas intéressée (ou que tu le sois) peut t'éclairer sur tes motivations à sortir du modèle traditionnel du couple.
Savoir quels sont les besoins que tu peux satisfaire dans une relation à 2 + x, s'il y en a qui sont différents que ceux que tu satisfaisais dans une relation à 2 seulement.

Ca pourrait te sembler "sans importance" de réfléchir à ça, mais c'est peut-être parce que ce qui te semble évident ("là ce qui est important c'est pas mes envies, c'est rester en relation") mérite d'être remis en question autant que la forme actuelle de la relation.

Message modifié par son auteur il y a un an.

#
Profil

bonheur

le mardi 19 septembre 2017 à 12h12

Je pense que l'on a tort de penser que "se marier" ne changera rien. J'entends de plus en plus dire autour de moi "c'est juste pour les impôts" ; "c'est pour les enfants" ; "c'est pour notre crédit afin d'acheter la maison"... Autant de raisons qui me font un effet bizarre. Se marier n'est pas anodin et après ne sera plus comme avant. Le mariage n'est pas "un simple bout de papier".

Pour le reste, je n'ai pas grand chose à ajouter à ce qui a déjà été dit.

#
Profil

bidibidibidi

le jeudi 21 septembre 2017 à 09h55

@Siestacorta : Je pense que Dines sous entends qu'elle possède aussi des sentiments pour cette amie. D'où l'idée du trouple.
Après, pour moi, le plus dur risque d'être d'avouer à l'amie que tu as des sentiments pour elle. Si elle en a pour toi aussi, ça peut faire un beau trouple, sinon, ça peut faire un beau trouble. Dans tous les cas, dans ta situation, il faut que tu dialogues massivement avec ton mari et avec ton amie. Je discuterai presque plus avec l'amie, pour savoir ce que elle pense de la situation, vu que tu n'as pour le moment que le point de vue de ton mari.

#
Profil

Siestacorta

le jeudi 21 septembre 2017 à 10h34

bidibidibidi
@Siestacorta : Je pense que Dines sous entends qu'elle possède aussi des sentiments pour cette amie. D'où l'idée du trouple.

Elle le dit même explicitement... Mais à la lecture, j'ai eu l'impression que ça venait au second plan, c'est pour ça que je tente de me faire une idée plus complète des motivations.

bidibidibidi
Je discuterai presque plus avec l'amie, pour savoir ce que elle pense de la situation, vu que tu n'as pour le moment que le point de vue de ton mari.

Plus je sais pas, mais discuter certainement.
Et là encore, en étant très au clair sur ce qu'on cherche, ce qu'on peut faire, ce dont on a besoin...
Je crains une précipitation affolée vers un changement pour sauver un essentiel, où la peur fera donc plus d'effets que l'envie. "Ouiouioui tout ce que tu voudras si on reste ensemble où tu iras j'irais même si c'est dans le mur", "ah, t'as envie de rester bon alors je me gêne pas c'est super que tu sois si conciliante tfaçon si ça marche pas je reviendrai à mon plan A".
Avec des possibles conséquences néfastes : soit tout le monde fonce sans regarder et les zones sensibles se découvrent sur le tard, soit certains sentant le stress fuient alors qu'un processus plus lent et plus explicite aurait moins de risques destructeurs.

Message modifié par son auteur il y a un an.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion