Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

[Livre] Le Contrat universel : au-delà du mariage gay, par Lionel Labosse (A Poil, 2012)

Médias
#

(compte clôturé)

le samedi 19 mai 2012 à 06h21

Par Lionel Labosse, enseignant et écrivain
www.lemonde.fr/idees/article/2012/05/18/un-contrat...

Je sais pas si quelqu'un l'avait déjà remarqué.

Bonne journée à tous depuis ... l'Asie centrale :)

#

Popol (invité)

le samedi 19 mai 2012 à 08h51

Y'a de l'idée, et ça surfe sur la vague de la récente arrivée au pouvoir de la gauche.

Mais on oublie au passage que le mariage est aussi une sorte de garantie qu'en cas de décès d'un des partenaires, l'autre est protégé sur la question des biens communs cumulés, et selon le régime sous lequel on se marie. Concrètement: mon partenaire meurt, mais je peux garder la maison qu'on a construite ensemble, ou qu'il ou elle me lègue de par la loi, en entier ou par moitié que je peux racheter aux autres héritiers, par exemple.

Donc on touche aussi à une dimension qui, à mon avis et sans être juriste, demande révision de la Constitution, et pas seulement amendement...

Retroussez vos manches, chaussez vos lunettes, épluchez les textes fondateurs... on n'a pas fini de rire! Et en 5 ans pour profiter de François III, ça va faire short...

#
Profil

Boucledoux

le samedi 19 mai 2012 à 11h16

merci pour le lien, c'est intéressant de voir que ça passe dans le monde, c'est vraiment qu'il y a quelque chose qui émerge dans l'air du temps....

Perso je trouve très dommage la tonalité de l'article qui me semble opposer l'ouverture du mariage aux couples de même sexe (qui est mine de rien une vraie avancée en terme d'égalité, quelques soient les critiques qu'on peut en faire) à la revendication de cadres institutionnels non-mono...

Cela étant, la discussion va être intéressante dans les mois à venir.... :)

#

Benjamin-L (invité)

le samedi 19 mai 2012 à 15h48

Puis François Mitterrand vint, et l'homosexuel cessa d'être un paria.

Au secours, un fanboy socialo-neuneu.

#

Popol (invité)

le samedi 19 mai 2012 à 15h51

MDR!

Tu peux développer le concept, Benjamin?

#
Profil

Caelur

le samedi 19 mai 2012 à 16h12

Excellent article à mon avis.

Popol, effectivement une des fonctions du mariage est d'être une protection pour le dernier vivant, mais rien n'indique qu'il ne serait pas possible d'avoir des mécanismes similaires dans le cadre d'un contrat universel.

L'Etat qui interdit des associations choisies entre individus libres, et qui octroie des avantages à d'autres en fonction de leur statut matrimonial, c'est vraiment préhistorique comme conception des choses... Et clairement liberticide aussi.

#
Profil

lam

le samedi 19 mai 2012 à 16h34

Yep, pas mal l'article pour les questions que ça soulève. c'est frais de sortir un peu du réformisme ambiant.
.
Sinon, oui le mariage est liberticide dès lors qu'on n'est pas dans la norme mono, couplesque ou dans la binarité homo/hétéro.
L'idée de fond de ce contrat universel revient à débiologiser les liens familiaux, à reconnaitre la famille choisie. Ca implique un satané reformatage, chouette!

En vrai avant que ça avance y'a du boulot et dans le présent je préfère tabler sur l'invention de solidarités concrètes, même si un statut faciliterait bien tout ça.

#

Popol (invité)

le samedi 19 mai 2012 à 18h03

Caelur,

rien n'indique qu'il ne serait pas possible d'avoir des mécanismes similaires dans le cadre d'un contrat universel.

C'est pas la question... la question c'est que pour bouleverser la Constitution, faut se lever bien plus tôt que pour râler ici et là contre un état de fait ou écrire un article...

Vous savez ce qui vous reste à faire: tout! :-)

#
Profil

Jena

le dimanche 20 mai 2012 à 20h22

Je ne crois pas que la Constitution aie besoin d'être modifiée pour ce genre de chose. Concrètement, la Constitution ne mentionne pas grand chose de la vie de tous les jours (premier article sur les discriminations, je ne vois pas d'autre).
C'est du ressort de la loi.
Ça nécessitera probablement un Titre entier du Code Civil (comme le mariage, V, le divorce, VI, ou le PaCS, XIII).

Faut commencer à rédiger.

Message modifié par son auteur il y a 8 ans.

#
Profil

superpseudo

le lundi 21 mai 2012 à 14h37

Excellent cet article!
C'est dans le droit fil de discussions qu'on a déjà eues ici.

Ce Lionel Labosse est l'auteur du site www.altersexualite.com/ , très intéressant!
Un nouveau porte-parole pour le mouvement poly?
Pourquoi pas ne pas lui demander de reproduire son article dans la section Articles du site?
En tous cas il faudra l'inviter à un café poly! (à moins qu'il ne soit déjà parmi nous?)

Message modifié par son auteur il y a 8 ans.

#
Profil

Siestacorta

le jeudi 25 octobre 2012 à 15h05

Hm.
Je sais plus si c'est Aurelien ou Tentacara ou quelqu'un d'autre qui disait ça (je confond pas, ma mémoire est seulement volatile) : aujourd'hui, on est en faveur du mariage et de l'adoption par deux parents homos, parce que ça institutionnalise l'égalité entre les genres, mais on s'en servira pas pour le polyamour. Pour ça, on aura besoin d'un pacs élargi.

Je me demande d'ailleurs si c'est pas des pacs à deux mais que chacun peut passer avec plusieurs personnes, plutôt que des pacs pour plusieurs, qui serait le plus pratique ?

Message modifié par son auteur il y a 8 ans.

#
Profil

Dakhla

le jeudi 25 octobre 2012 à 20h15

Entièrement d'accord avec la suppression du mariage et la création d' un "contrat universel" qui rendrait possible des unions plus choisies et moins subies.L'idée d'égalité entre les différentes unions me semble primordiale et tellement en accord avec le polyamour. Si on vit avec plusieurs personnes, pourquoi devrait-on accepter de rester célibataire? pourquoi devrait-on faire le choix d'un mariage ou d'un PACS avec l'un plutôt qu'avec l'autre de ses partenaires? Pourquoi la base devrait être le couple hétéro? Les bisexuels n'auraient plus à choisir. J'entends souvent d'ailleurs, il est hétéro, il est marié!
Si tous ces types de famille au sens large du terme pouvaient être légitimisées, reconnues.... le problème de dire ou de ne pas dire à ses enfants, le problème d'une éventuelle exclusion....ne se poserait plus. Car le problème d'un enfant n'est pas d'être ou non élevés par des parents hétéro, c'est d'être élevé dans une famille épanouie, reconnue, légitime....D'ailleurs, les enfants n'hésitent plus à dire aujourd'hui "mes parents sont divorcés"car s'est devenu une norme et c'est reconnu par les lois le divorce! Cela n'enlève en rien la souffrance que l'enfant peut ressentir. Ceci est en plus aberrant car ce contrat réduirait peut être le nombre des divorces. Utopiste ou possible dans un avenir proche??

#
Profil

coquelicot

le jeudi 25 octobre 2012 à 22h17

Dakhla!
j attendais ta reaction!!!!!

J ai souvent repensé a la discussion du 6;

En effet pourquoi ne pas "officialiser" nos relations
Mais je pense que pour cela la vie de groupe serait quand meme plus simple
a tous les points de vue.....

Moi je dis ca........

#
Profil

artichaut

le mardi 19 novembre 2019 à 16h47

Il est aussi question de ce livre dans le podcast « C'est comment qu'on s'aime ? » (France Inter, 47', 2012).


________________
Voir aussi : Bibliographie, commentée, sur le polyamour

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion