Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Thérapeute de couple pour poly en difficulté?

Bases
#

citronnette (invité)

le lundi 19 octobre 2009 à 08h38

Bonjour à tous,
Je suis polyamoureuse mais ce n'est pas facile en ce moment.
Je cherche quelqu'un pour faire une thérapie de couple à Paris, mais je voudrais être sûr de trouver quelqu'un d'assez ouvert au sujet, et je me demandais si quelqu'un parmi vous aurait des idées...
Merci par avance!
Citronnette

#
Profil

Paul-Eaglott

le mercredi 21 octobre 2009 à 08h06

Cette question avait déjà été abordée il y a quelques mois, et nous avions hélas constaté que personne n'avait la moindre piste à proposer dans ce domaine.
Si, dans ta démarche, tu trouves un thérapeute parisien qui semble ouvert à la question du polyamour, n'hésite pas à en parler ici ! (Et sa fortune est faite :-/ )

En attendant, je te souhaite de pouvoir résoudre au mieux les difficultés que tu rencontres...

#

(compte clôturé)

le mercredi 21 octobre 2009 à 08h08

Idée: pourquoi ne pas poser petite annonce dans des journaux ("Psychologies", par exemple, où il y en a un tas) ou demander à faire publier un petit texte, dans la ou les newsletters de la corporation?

J'ai trouvé ça, en attendant...

www.psychologues.org/modules/mylinks/viewcat.php?c...

Message modifié par son auteur il y a 10 ans.

#

Noemi... (invité)

le mercredi 21 octobre 2009 à 09h30

Clém, pourquoi faire compliqué et cher quand on peut faire facile et pour le coût d'un appel téléphonique?

Idée: appeller une organisation de psys / thérapeutes (syndicat, association, ...) et leur expliquer notre besoin.

Ils pourront peut-être déjà nous donner des noms. Ou nous orienter dans une démarche de publier une annonce ou bien aborder le sujet lors d'une de leurs conférences/ colloques/ assemblées.

Comme PaulEaglott suggère, ils ont tout intérêt, celui qui se positionne en tant que psy / thérapeute "poly-friendly" ou experimenté à travailler avec des personnes polyamoureuses ne serait certainement pas en manque de clients...
C'est une niche à prendre, il y a de la demande!

Sinon, je crois qu'un bon psy/thérapeute qui n'est pas totalement contre l'idée du polyamour peut faire l'affaire, pas besoin qu'il soit polyamoureux lui-même ou experimenté à travailler avec des polyamoureux.
Je lui posera ouvertement la question.

#

(compte clôturé)

le mercredi 21 octobre 2009 à 10h17

Parce qu'on tape plus large, sur un créneau plus vaste, et qu'on se donne ainsi le moyen d'utiliser un media largement plébiscité question impact (news letter = pondre un petit texte nous-mêmes, à faire diffuser sur les sites web associatifs, syndicaux, etc... car c'est précisément ce qu'on va nous suggérer de faire - et comme le phénomène est relativement mal connu, c'est à nous d'expliquer ce que nous sommes, cherchons et voulons.)

La voie annnonce/papier restant la voie royale pour ceux qui ne manipulent pas le web facilement...

Et aussi parce qu'ainsi la demande démontre le besoin, et que ça peut donner des idées de formation ou de recherche à faire aux psychologues.

Histoire de voir plus loin que son besoin immédiat, de faire du réseautage, en somme.

On attend le résultat de ton téléphone, pas cher et pas compliqué :-)

Message modifié par son auteur il y a 10 ans.

#

(compte clôturé)

le mercredi 21 octobre 2009 à 10h52

J'en ai profité pour lancer un message à la Fédération suisse des psychologues/psychothérapeutes. Je vous ferai part des retours éventuels.

#
Profil

aime_mi_trente

le mercredi 26 mai 2010 à 18h02

J'ai plutôt l'impression au contraire que la plupart des psychologues ou psychanalystes dignes de ce nom ont l'ouverture d'esprit nécessaires. Donc je suis en phase avec Noemi.

citronnette, si tu cherches toujours, je peux te recommander un nom. Mais 100 € les 40 minutes, attention :-/

#

(compte clôturé)

le mercredi 26 mai 2010 à 20h04

Il doit y avoir effectivement une carence de psys pour ce genre de problèmes, puisque depuis bien trois ans, j'ai joué ce rôle et conseillé une grosse poignée de couples en questionnement. Avec une satisfaction: ça a donné de bons résultats, que le couple poursuive ou non dans le pluriamour, ils ont résolu leur conflit et progressé personnellement. Et un bémol: ça prend un temps fou, vu que je réponds longuement, pour pas un rond. Au point que maintenant je dis aux personnes qui m'écrivent qu'au-delà de deux gros mails ou deux longues conversations téléphoniques, j'arrête. Ou alors, ce sera payant :)

#
Profil

aime_mi_trente

le mercredi 26 mai 2010 à 20h17

Francoise
une grosse poignée de couples en questionnement.

Du moment qu'on ne vous appelle pas la Veuve Poignet :-)

#
Profil

Gin

le mercredi 26 mai 2010 à 22h04

tiens, j'y pense, j'avais jamais fait attention à ce post avant, mais j'ai un copain qui travaille dans l'accompagnement sur Paris, et il est ouvert au polyamour, il pratique même... si ça intéresse quelqu'un... je pourrais peut-être aussi lui demander si ça l'intéresse de travailler avec des polyamoureux...

#
Profil

Gin

le jeudi 03 juin 2010 à 09h26

ah oui ça l'intéresse !
alors si quelqu'un cherche un thérapeute, demandez-moi ses coordonnées en MP.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion