Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Réactions à l'article

Déconstruire le couple et ses hiérarchies (monogamie, polyamour hiérarchique, anarchie relationnelle)

Politique

Ce texte a d'abord été publié dans la rubrique "discussions" du forum, le 10 juin 2020 sour le titre « Monogamie, polyamour hiérarchique, anarchie relationnelle : déconstruire le couple et ses hiérarchies ».
Pour lui donner plus de visibilité, j'ai choisi de le proposer comme "article". Étant donné qu'il a déjà fait l'objet de commentaires sur le forum et sur certaines pages de réseaux sociaux, j'a…

» Lire l'article

#
Profil

artichaut

le samedi 05 septembre 2020 à 02h35

Merci @Vaniel pour ce texte. Merci de l'avoir publié en article et d'en avoir reprécisé la direction en changeant le titre.

Je l'ai relu avec plaisir. Avec le recul (ma première lecture était il y a 3 mois) et la nouvelle présentation, je l'ai moins lu comme une apologie en-soi de l'anarchie relationnelle, que comme :
- une critique du couple, comme forteresse socio-économique oppressive (l'oppression s'exerçant à l’intérieur et à l’extérieur de la forteresse) ;
- une critique du "polyamour hiérarchique" (je mets désormais des guillemets) comme continuation et même perpétuation du couple monogame par d'autres moyens ;
- une critique de la hiérarchie comme fabrique de privilèges ;
- et enfin une ouverture vers d’autres possibles (avec l'anarchie relationnelle comme force de proposition, mais pas que)

J'ai apprécié la recherche de formes relationnelles non-bourgeoises, pouvant prendre la forme d’un réseau vivant, d’un écosystème complexe, se propageant, par exemple sous la forme d'un rhizome (au lieu de faire racine).

Cette notion de réseau me plaît et me renvoie à des notions défendues par Brigitte Vasallo, entre autre, sous le nom de réseaux affectifs.

Je sent qu'il y a des choses à construire de ce côté là. Mes cogitations et explorations actuelles s'orientent dans la même direction.

Je finirais sur cette phrase qui m'a plut :

Vaniel
Mettre la hiérarchie de côté, revient à ouvrir les possibles, à accepter la fluidité des parcours et des émotions, les envies variées et les besoins différents de chaque personne.

Merci pour ça.

#
Profil

Vaniel

le lundi 07 septembre 2020 à 22h53

Merci pour ces retours et la mise en grand des lignes principales du texte.

#
Profil

Henriette34

le mardi 08 septembre 2020 à 06h30

Merci @Vaniel pour cet article qui me semble fondamental et clair,
je n'avais pas forcément vu le polyamour de cette manière, mais ça fait sens, oui une préservation du couple et des privilèges qu'il confère socialement notamment en terme de confort et de conformisme, de représentation, de ressemblance aux autres.
Tu me permets de réfléchir à ce que je veux vivre désormais, mais la déconstruction de son couple, je parle d'un point de vue individuel, est tout de même une entreprise complexe si on ne veut pas trop de casse.
J'aime beaucoup ta formule de bulle d'insatisfaction, une soupape
oui il y a de ça
et évidemment on s'aperçoit vite que ça ne peut suffire, alors franchir le pas ?
je suis dans ce chantier et c'est complexe et passionnant
merci encore
belle journée

#
Profil

artichaut

le mardi 08 septembre 2020 à 22h54

Vaniel
Merci pour ces retours et la mise en grand des lignes principales du texte.

oui, j'ai tenté un genre de résumé (à travers la subjectivité de ma lecture, tout de même)
sauf la fin où je propose une ouverture avec Brigitte Vasallo

j'ai d'ailleurs hésité à mettre des italiques, à chaque fois que je te citais (il aurait fallu en mettre quasi partout alors j'ai pas fait)

#
Profil

artichaut

le vendredi 02 octobre 2020 à 14h14

Je me demande si la notion de couple n'est pas à penser dans un concept de Duogamie

Répondre

Lire l'article

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion