Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Projection future impossible : je suis maman et en couple !

Famille
#

Granita* (invité)

le mercredi 11 septembre 2019 à 10h32

Bonjour,

(Pour ceux qui m’ont déjà lu, j’ai supprimé mon compte pour raison personnelle....)

Je suis en couple depuis 18 ans et j’ai 2 enfants avec lui. Je suis anarchiste relationnelle (plus que polyamoureuse) depuis toujours.
J’ai besoin de vos avis car je me pose beaucoup de questions sur moi et sur ma relation actuelle :
J’ai rencontré un homme 7 ans plus jeune que moi, célibataire, sans enfants, en février dernier. Sa conception des relations sentimentales étaient jusqu’à aujourd’hui, très conventionnelle. Sa rencontre avec moi a mis un peu le feu à ses idées et le bouscule.
Cette relation est compliquée depuis le début (forcément !! :D).
J’avais déjà posté une discussion le concernant au sujet de la NRE, en mai dernier.
Depuis le début, il me dit qu’il a du mal à construire une relation avec moi parce que pour lui le «  foyer est quelque chose de sacré » et qu’il ne veut pas m’en extraire.
Nous avons eut pas mal de discussions sur les thèmes de la possession de l’autre, l’exclusivité amoureuse, la transparence et la sincérité.... et mes idées raisonnent chez lui et le surprennent ; mais cette sacralisation de la famille met un frein énorme à l’épanouissement de notre relation au point que j’envisage la rupture car nous sommes dans une impasse. Il ne s’investit que très peu (peu de proposition de sortie, peu de communication entre nos rencontres), malgré le fait qu’il ne semble pas vouloir mettre un terme à la relation et qu’il me dit tenir beaucoup à moi.
Quels arguments pourrais-je amener à son moulin pour soulager un peu sa culpabilité (parce que je pense qu’on est là dedans).
Bonne journée à tous et toutes et par avance merci pour vos retours

#

(compte clôturé)

le mercredi 11 septembre 2019 à 11h37

Bonjour,
Une réponse simple que je ferai, si tu es avec lui, c'est que tu as fait un choix, ce n'est pas de SA responsabilité mais de la tienne.

Je pense surtout qu'avec une personne qui a une telle vision du foyer, ton côté anarchiste relationnelle ne va absolument pas s'épanouir.

Inconsciemment il doit le savoir et met un frein à tes élans.

#

Granita* (invité)

le mercredi 11 septembre 2019 à 13h46

C’est exactement la réflexion que je me fais aujourd’hui. Outre le fait que je ne veux pas m’imposer à lui et respecter son rapport au monde, je me dois de respecter mes valeurs et mon fonctionnement.
Impasse je vous dis :)
Mais comme dans toute impasse, soit on fait demi-tour, soit on s’arrête et on réfléchi.
D’ou mon appel à vous tous ! ;D

#

(compte clôturé)

le mercredi 11 septembre 2019 à 14h16

Tu es face à un choix, et comme tout choix il y a un refus et une acceptation. Tu as ta solution dans ta réponse....
Ton choix est le respect de TES valeurs. Tu le soulignes maintes fois.
Oui ce choix est difficile mais c'est le seul possible car tu sais d'avance la suite si tu vas avec lui.

#
Profil

bonheur

le mercredi 11 septembre 2019 à 15h35

@Granita : en te lisant, j'ai l'impression de me retrouver quelques années en arrière, avec un de mes amours. Je m'inquiétait énormément de savoir si il allait bien, car il était croyant (célibataire, sans enfant). Pour lui, le mariage est un sacrement, alors même sans sexualité, rien de la tendresse, des baisers avec une femme mariée, ça ne passait pas. Il était très présent sur une courte durée, puis passait des mois à me fuir, à ne pas communiquer… Impasse : le terme est adapté. J'en suis sortie en lui faisant mes adieux… puis il est revenu à moi, comme par magie, mais j'étais trop mal, on ne s'est jamais revu depuis et plus de nouvelles. D'ailleurs, je n'en donne plus et n'en demande plus.

#

(compte clôturé)

le mercredi 11 septembre 2019 à 16h11

Quelle est ta situation vis à vis de ta relation primaire ?

#
Profil

noelmarie

le mercredi 11 septembre 2019 à 18h28

Bonjour Granita, Avant de conclure à l'impasse, il me semble important de lui donner quelque base de réflexion sur le couple et la famille , je te conseille de lire et de lui faire lire les ouvrages suivant :
- le mariage d'amour n'a que 100 ans. ( Odile Jacob)
- Amours de Jacque Attali (fayard)
- Le chevalier, la femme et le prêtre, de George Duby.
ces ouvrages l’interrogeront sur sa conception de la sacralisation du couple et de la famille et vous donneront une bonne base d’échanges.
Amicalement bonnes lectures collective

#

Granita* (invité)

le mercredi 11 septembre 2019 à 20h52

Merci pour l’intérêt portée à mon histoire.
Je suis effectivement moi même en plein questionnement personnel. Ce garçon et mon conjoint me renvoient ma différence et c’est quelque fois compliqué de s’affirmer dans ses convictions sans tomber dans l’abdication.
Je pense de plus en plus du célibat pour pouvoir aimer qui j’ai envie d’aimer et pouvoir avoir la liberté d’avoir la vie que j’aimerais vivre.... pour l’instant et depuis 18 ans, j’ai une vie de couple conventionnelle avec quelqu’un qui reste opti et fermé à toute évolution possible vers une ouverture quelconque...
Quoi qu’il en soit et concernant cette relation : après un coup de gueule fin de semaine dernière, je suis pour l’instant dans le silence le concernant et réciproquement. S’il revient vers moi, je lui enverrai un certains nombres de lectures auxquelles se référer s’il souhaite évoluer dans sa manière de penser, comme il semblait me le dire.
Et c’est vrai que aujourd’hui, j'ai plus envie de ne penser qu’à moi, après avoir eu l’impression de bcp penser aux autres (enfants, conjoint, amoureux, ami-e-s, parents...)

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion