Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Avouer son polyamour

Famille
#
Profil

Ziwa

le samedi 10 novembre 2018 à 10h01

Bonjour à tous,

Cela fait déjà quelques temps que je lis vos témoignages et toutes les infos que l'on peut trouver sur ce site. C'est parfois réjouissant car certaines histoires sont belles, et parfois je me retrouve dans vos angoisses.
Je vous remercie donc tous de vos partages.

Pour ma part je ne pense pas être polyamoureuse. C'est quelque-chose que je comprends et j'ai même eu des histoires passées que l'on pourrait qualifier de polyamoureuses. Aujourd'hui, cependant, je ne le suis pas du tout. Je suis tombée amoureuse il y a 6 ans alors que je vivais un célibat épanoui. Depuis je n'ai jamais cessé d'aimer cette personne. Je l'aime comme je n'ai jamais aimé qui que ce soit. Bref, je l'Aime!
Il y a un an il a eu un coup de foudre pour une autre femme. Cela s'est produit à un moment peu opportun car nous étions à 6 ou 7 mois de grossesse et que nous avions entrepris de déménager à 400km. Cette rencontre a complètement chamboulé nos vies et notre histoire.
Cela fait 10 mois que j'essaye de comprendre ses sentiments mais que je fais face à de long silence ou à de longs monologues qui ne font que m'embrouiller. Pourquoi est-ce qu'il ne parvient pas à me dire clairement ses sentiments? Par exemple lorsque je lui ai demandé s'il était amoureux d'elle il a laissé passer un long silence, puis a répondu oui, puis non puis que tout dépend de la définition. En fait je crois qu'il ne veut pas m'avouer ou s'avouer qu'il est polyamoureux. Est-ce que certains d'entre vous ont eu des difficultés similaires? Cette histoire me ronge. J'ai le sentiment de vivre dans un château de carte. En général il se couche après moi et reste sur son ordinateur. Du coup tous les jours j'me réveille en me disant qu'il va peut-être faire ses valises et la rejoindre parce que leur conversation de la veille aura eu une issue heureuse. Est-ce que je devrais simplement accepter de ne pas savoir? Merci par avance :)

Message modifié par son auteur il y a un mois.

#
Profil

bonheur

le samedi 10 novembre 2018 à 17h26

Bonjour Ziwa,

Ziwa
Cela fait 10 mois que j'essaye de comprendre ses sentiments mais que je fais face à de long silence ou à de longs monologues qui ne font que m'embrouiller. Pourquoi est-ce qu'il ne parvient pas à me dire clairement ses sentiments? Par exemple lorsque je lui ai demandé s'il était amoureux d'elle il a laissé passer un long silence, puis a répondu oui, puis non puis que tout dépend de la définition. En fait je crois qu'il ne veut pas m'avouer ou s'avouer qu'il est polyamoureux.

10 mois, ça commence à faire long, en effet. Mais pas tant que ça. C'est dans ces cas là que l'on comprend que le temps passe vite (on ne voit pas les jours passés) et lentement, quand on tourne une situation en boucle.

Le silence exprime et on fait parfois une mauvaise interprétation de cette expression. L'amour et sa définition : tout un débat. Par exemple, pour moi, c'est essentiellement en lien avec ce qui se passe en moi. Perturbations, chamboulements intérieurs...

Après si on place derrière l'amour, une vie commune, des enfants, des projets commun à long terme, etc... ben dans ce cas, c'est différent.

Donc, lorsque j'ai un coup de foudre, oui, je suis amoureuse et oui, j'aime. Après, si cette personne désire placer autre chose que le fait de l'émotion elle-même, ben alors, je ne peux être aimée ainsi (éventuellement du projet à court terme comme un we ou des vacances ensemble - tous ensemble en général)

Ziwa
Cette histoire me ronge. J'ai le sentiment de vivre dans un château de carte. En général il se couche après moi et reste sur son ordinateur. Du coup tous les jours j'me réveille en me disant qu'il va peut-être faire ses valises et la rejoindre parce que leur conversations de la veille aura eu une issue heureuse. Est-ce que je devrais simplement accepter de ne pas savoir?

Qu'il parte : c'est un danger, enfin une possibilité. Et la peur n'évite jamais le danger. Au contraire parfois, la peur augmente le danger. Mais je peux te dire que l'on se fait tous des films. Notre imaginaire fait toujours des siens. Je t'invite à inventer des histoires plus surprenantes, en t'endormant. Par exemple que elle et toi vous entendez bien et que vous arrivez à avoir une certaine complicité. Ce que je peux te dire de mon expérience, c'est que quand j'ai un amoureux et que mon mari et lui commencent à se liguer pour me charier gentiment, ben j'adore... je me dis que à travers cela, il forme un bloc et donc une entente. C'est une forme de "complicité" et je me moque d'être l'objet de leur délire, ils auront cela en commun !

Ce qu'ils se disent, sur ordinateur, est l'évolution de leur propre complicité. Et dans tout lien, il faut cette complicité, il faut qu'ils se considèrent dans ce duo.

Moi aussi, je me couche après mon mari (il est mono, bien que polyacceptant, on va dire à 95%) et je discute parfois longuement sur skype. Le fait est, que mon mari et moi, nous nous rechoisissons chaque jour. Nous avons réinventer notre couple, etc... et même adapter la maison pour recevoir (pas seulement mes amoureux) et souvent ce sont des polyamoureux.

Le fait de s'entourer de personnes poly a ce don de démystifier. en cela, les évènements poly peuvent apporter. Et puis, les polys, souvent, ont fait un gros travail de connaissance de soi, et ils orientent autrui sur des opportunités de se découvrir. Au delà d'une philosophie amoureuse différente, le polyamour enrichi l'ensemble des liens humains de la vie. On s'offre alors, une philosophie de vie possible, et pas que la personne poly, mais aussi son entourage.

Accepter de ne pas savoir : je trouve que tu sais déjà beaucoup. Il y a une, peut être mauvaise communication, mais il y a une base suffisante pour évoluer dans une dynamique commune. Une dynamique commune ne signifie pas de la même façon, mais ensemble (en harmonie avec l'autre), tout en gardant son individualité.

#
Profil

Tangebat

le mercredi 14 novembre 2018 à 11h39

Bonjour Ziwa,

Dur dis donc ta situation =/
On va dire que j'ai été dans une situation similaire. Ma femme est tombé enceinte et moi j'ai commencé à sortir avec une femme (nous n'étions pas alors polyamoureux, mais ouverts dans le couple). Cette relation l'a stressé car c'était la première, et le fait de porter notre enfant n'a pas arrangé les choses, elle se demandait : et si je la trouvais mieux qu'elle, et si je partais ? Rien de cela dans ma tête, mais c'est dur de convaincre. Puis cette histoire s'est rapidement terminée en fait, un peu à cause de ces tensions aussi.
Notre fils est arrivé, et trois mois plus tard je suis tombé sous le charme d'une collègue, avec qui j'ai commencé à sortir. Nouveau stress pour elle, et si je l'abandonnais pour l'autre ? Au bout de quelques mois, elle m'a demandé de choisir entre elle et ma collègue. C'était un dilemme impossible pour moi, je voulais rester auprès de la mère de mon enfant, mais j'avais des sentiments pour ma collègue, et j'en avais besoin dans cette période de début de paternité (parce qu'on l'oublie aussi, pour les pères la paternité c'est très difficile également). J'ai donc dit à ma femme que j'arrêtais et j'ai commencé en fait à la tromper.
Je n'en suis pas fier, mais j'en avais besoin, et peut-être que c'était lié à cette paternité, ou pas, je n'en sais rien. Épilogue : elle a fini par découvrir ma relation cachée et ma collègue n'a pas supporté que je balance tout à ma femme (pour ses propres raisons, compréhensibles, que je ne vais pas exposer ici) et ça s'est fini dans la foulée. Aujourd'hui ça se passe beaucoup mieux et nous sommes tous les deux dans le polyamour. Ce n'est pas la fin logique des choses, simplement c'est ce qu'il s'est passé pour nous.

Je pense que nous sommes beaucoup d'hommes (poly ou non) à préférer avoir deux relations plutôt que de quitter la mère de son enfant. J'aurais tellement voulu que ma femme accepte dès le départ cette deuxième relation ! C'est tout ce que je demandais. Il n'est pas question de lui jeter la pierre, elle avait des raisons valables de refuser, et de toute façon une décision comme celle qu'elle a prise, ça se respecte. Ce que je veux dire, c'est qu'il ne t'a pas quitté alors qu'il semble avoir des sentiments pour cette autre (sans aller jusqu'à dire qu'il en est amoureux), donc je ne sais pas comment c'est dans sa tête et entre vous, mais le risque de son départ n'a pas l'air immédiat. Peut-être effectivement qu'il n'assume pas de te dire qu'il n'a pas des sentiments uniquement pour toi, parce qu'il se dit que ça va te faire énormément souffrir que tu ne sois pas la seule à être aimée par lui.

C'est de la pure spéculation ce que je dis. Dans mon histoire personnelle, entre ma femme et moi l'ambiance était infernale à la maison pendant près de deux ans, mais alors vraiment infernale je t'assure. Des discussions à n'en plus finir jusqu'à 3h du matin, avec le réveil pour le travail le lendemain, je la trompais pendant plus d'un an, et pourtant je ne suis pas parti avec cette collègue (ou de la maison). Même si j'en ai eu très envie parfois.

Je ne sais pas comment c'est chez toi en tout cas, toute histoire est différente. J'espère que j'ai pu t'éclairer à travers la mienne, d'une façon ou d'une autre.

Bon courage. Je comprends à quelle point la situation est difficile.

#
Profil

calinou696

le mercredi 14 novembre 2018 à 14h15

Merci Tangebat pour ce témoignage qu'on a rarement.
Oui, ca peut être très (très) difficile, pendant plusieurs mois (voir années), mais au final (même si rien n'est jamais gagné définitivement) on obtient de belles choses.
Avec du courage et de la perséverance, comme dans d'autres domaines, on y arrive, on avance.
Un signe de maturité qu'on aimerait tellement voir plus souvent.

Ne le prends pas pour toi Ziwa, je disais ca d'une facon générale.
Pour ton cas, à te lire j'ai l'impression qu'il y a un manque de communication (comme souvent) entre vous, il y a manifestement des choses à dire, à entendre, qui feront mal certainement mais il faut passer par là.

#
Profil

Ziwa

le mardi 04 décembre 2018 à 21h52

Je vous remercie toutes et tous pour vos réponses . J'ai mis un temps fou à répondre parce qu'il y a tellement à dire et je souhaitais le faire du mieux possible car vous êtes vraiment adorables. L'ennui c'est que je ne trouve pas le temps avec le bébé et tout et tout. Bref ! Je vous remercie tous.
Pour ce qui est de nos difficultés, nous avançons puis reculons sans parvenir à se comprendre et en flirtant avec des solutions sur lesquelles on ne revient pas.
Est-ce qu'il y a d'autres poly-acceptants ici? Suis-je la seule à se sentir aimée par dépit? J'me demande si en fait ce n'est pas moi qui souhaiterais qu'il soit polyamoureux. Au moins ça me laisserait une chance qu'il soit amoureux de moi. En fait c'est ça le souci. C'est que je ne sais plus rien. Des jours j'me dis qu'il m'aime et que tout va s'arranger puis d'autres je repense à quel point j'ai été invisible à ses yeux ces derniers mois comme s'ils etaient tout à elle. Ces deux dernières nuits il ne s'est couché qu'au petit matin et ne m'a ignorait. Je ne sais pas si c'était pour ne pas me réveiller où parce qu'il ne m'aime plus. Je ne sais rien, je ne sais rien. Il m'a tout dit et son contraire et la seule solution qu'il envisage c'est de me quitter. J'suis désolée de vous embêter avec ca. J'crois que mon cas est despéré. Je l'Aime trop et je ne trouve pas de solutions. J'aimerais juste partir très loin mais je ne peux pas parce que j'ai notre petit loup. Merci encore !

#
Profil

alinea7

le mercredi 05 décembre 2018 à 00h46

Il est tard mais tu as l'air de vivre une période difficile alors je t'envoie tout mon soutien.

#
Profil

Ziwa

le mercredi 05 décembre 2018 à 10h11

Merci beaucoup Alinea !

Message modifié par son auteur il y a 7 jours.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion