Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Chamboulement dans mon couple, mono vers poly ? Besoins d'éclairages

Bases
#
Profil

Lamoureux

le jeudi 15 novembre 2018 à 16h08

Bonjour à tous,

C'est mon premier message ici et je suis très reconnaissant de pouvoir trouver un espace bienveillant permettant de s'exprimer et d'échanger.

Je suis en train de vivre un chamboulement dans mon couple, ma vie, et je me sens un peu submergé et perdu, c'est pourquoi je serais vraiment preneur d'avoir vos éclairages. Je vais décrire la situation et j'espère ne pas faire trop long, merci en tout cas pour votre disponibilité :)

Je suis un homme en couple mono avec ma compagne depuis 3 ans, nous avons un garçon de 1,5 ans et venons il y a quelque mois d'emménager dans un nouveau pays en Europe où nous n'avons pas de famille.

Dans notre relation nous communiquons beaucoup et avons mis la confiance et le respect en valeur principale. Nous avons déjà fait du travail sur nous chacun de notre côté.
Ma compagne est très rayonnante, extravertie, danse aime socialiser et à une personnalité très attractive et est très jolie. Moi je suis plutôt calme, posé, spirituel, introverti mais aime les liens de qualité, musicien, multitalents, plutôt cérébral.

Ma partenaire à vécu un année très difficile avec l'arrivée de notre enfant et j'étais le soutien de la famille, et depuis environ 2 mois elle a retrouvé son énergie, c'est comme une "résurrection" ! Depuis elle va danser beaucoup (3 fois par semaine) dans une école de danse à côté de chez nous. Elle a sympathisé avec le groupe de danseurs et aussi des musiciens, elle reste jusqu'à très tard aux soirées. C'est la première fois qu'elle chante en public avec ces musiciens et elle sent que c'est son rêve d'enfant qui se réalise, de chanter avec un groupe de musique (elle chante très bien mais n'a jamais développé cela). Elle a eu une très forte connexion avec l'un des musiciens, elle m'en parlait comme si c'était un super ami qu'elle s'était fait.

Il y a deux semaine lors d'une soirée danse, ils se sont tous les deux rendu compte qu'il y avait autre chose qu'une amitié. Elle me dit que c'est une connexion très forte (un peu comme des âmes sœurs, comme si elle le connaissait déjà), et comme une alchimie des corps aussi.

Ça l'a bouleversée. En 4 jours elle a passé deux fois une nuit et une journée entière avec lui en sachant que cela me faisait du mal car je ne comprenais pas ce qui se passait et malgré le fait que je n'étais pas ok avec ce qui se passait.

Suite à cela nous avons beaucoup discuté et il s'avère qu'elle avait besoin de passer du temps avec lui, et qu'ils n'ont pas franchi la ligne rouge pour nous (s'embrasser et avoir une relation sexuelle). Elle m'a avoué avoir perdu un peu les pédales et s'est excusée d'avoir fait cela (j'ai terriblement souffert). Elle pensait qu'elle ne pourrait plus jamais le revoir c'est pour ça qu'elle n'arrivait pas à le quitter quand elle était avec lui.

J'ai d'abord posé ma limite qui était que ce n'était pas possible pour moi qu'elle continue cette relation si elle veut qu'on garde notre relation.

Nous avons vécu quelques jours dans un bouleversement et une douleur émotionnelle extrêmement intense, tout en devant nous occuper de notre enfant qui ne va pas encore à l'école (très prenant). Elle est très connectée à son cœur, et pour elle le fait que je me mette en opposition à quelque chose de si fort qui se passe pour elle dans sa vie et ses ressentis faisait que cela l'éloignait de moi. Elle sent naturellement du rejet pour moi, et n'arrive pas à controller cela.

En discutant nous comprenons que pour elle dans notre relation c'est surtout elle qui a été force de proposition pour les activités, me soutenait quand je n'allais pas bien (j'ai bcp de périodes d'introspection) et que sexuellement nous ne sommes pas tellement épanouis. Elle a envie que ça change. De mon côté j'ai quelques blocages avec mon corps et ma sexualité sur lesquels j'ai très envie de travailler, mais on avait pas encore mis le focus dessus. C'est comme si ce qui se passe là ça a été un déclencheur pour nous rendre compte de tout ça.

Ce lundi nous avons eu une discussion où je lui ai proposé qu'elle vive cette relation avec lui tout en continuant de rester ensemble elle et moi, dans notre rôle de parent, mais aussi avec notre belle complicité de couple (car nous partageons beaucoup de choses sur notre vision du monde). Je tiens à préciser que nous ne faisons plus l'amour depuis un peu plus de 1 mois (alors qu'on était plutôt actif avant). J'ai lui ai proposé qu'elle vive cette relation avec lui afin de limiter la casse car je sentais qu'on allait sinon casser des choses, voire notre relation...

Elle, en parallèle, m'incite à faire des choses pour moi afin de me découvrir davantage et que je me sente plus épanouis dans ce que je fais (moins d'introspection et plus bouger) et elle m'incite aussi à avoir des expériences avec d'autres femmes, dans l'idée que cela m'aide à me trouver et à ouvrir ma sexualité.

On est parti depuis lundi là à expérimenter ce fonctionnement en posant quelques règles qu'on affine au jour le jour. Elle lui en a parlé et il dit qu'il veut prendre le temps et ne pas se précipiter.

Elle a passé sa première nuit basé sur ce consentement mutuel mardi soir, chez lui. Ça lui a fait beaucoup de bien de pouvoir passer du temps avec lui sans peur et culpabilité et en sachant qu'elle pourra encore le voir ensuite. Et le lendemain elle m'a dit c'est que je reste sa relation principale, et que cette relation avec lui c'est pour elle un moyen de se découvrir et c'est une connexion un peu comme des amis d'enfance, ils parlent beaucoup, jouent de la musique ensemble, regardent des séries, se font beaucoup de câlins. Elle ne comprend pas tout encore de ce qu'elle ressent et de ce qu'il se passe.
Je ne sais pas s'ils ont fait l'amour, je ne me sens pas prêt à demander clairement et c'est encore difficile pour moi tout ce qui se passe. Même si je suppose que oui.

J'ai l'impression de "subir" ce qui se passe car si je n'avais pas proposé qu'elle vive cette relation j'aurais risqué de la perdre (et ce serait le gros bordel avec notre fille, ce nouveau pays, moi qui n'ai pas encore développé mes relation sociales, et un moment financier difficile, je n'aurais plus grand chose à quoi me raccrocher, plus de sécurité). Pour moi lui proposer de vivre cette relation était la solution d'urgence pour sauver notre relation, la solution la moins pire.

Et en même temps, je sens que tout cela me travaille énormément (dans mon chakra 1 et 2), et il y a une petite voix au fond de moi qui me dit que c'est peut être plus riche une vie ou on ne s'enferme pas dans une relation monogramme, je sens que j'ai des portes en moi à ouvrir et des expériences à vivre. J'ai envie dans ma vie de pouvoir faire l'amour avec d'autres femmes. Par contre je sens un déséquilibre là puisque elle est dans cette relation et que moi je n'ai de relations. Cela me fait peur car mon caractère fait que ça ne me paraît pas évident de rencontrer d'autres femmes. Mais c'est peut être justement l'occasion de travailler dessus...

Cette voix me dit aussi que c'est peut être JUSTE que ma compagne vive ces expériences, qu'elle en a besoin, peut être que moi je ne peux pas lui offrir tout ce qu'elle a besoin de vivre dans une relation. Mais tout cela me fait très peur, j'ai surtout peur de la perdre, qu'on casse notre belle relation, qu'on ne soit plus proche comme avant, j'ai peur que cela nous éloigne, qu'elle ne veuille plus faire de câlins ni l'amour avec moi (son corps me manque tellement). Et en tout cas, le plus je lui ouvre la porte de vivre cette relation avec lui, le plus elle revient vers moi et m'aime. La difficulté pour moi est de trouver ce qui est juste pour moi, et je suis un peu perdu, et en plus je sens cette répulsion et éloignement chez elle si je pose trop de limites et qu'elle ne sent pas assez de liberté.

Pour l'instant ce n'est pas pensable que j'aille à l'école ou elle danse (ou il y a des concerts de musique parfois) car c'est vraiment dans cet univers que s'est développé cette relation qui a d'abord été conflictuelle, et ils sont dans deux cours de danse ensemble dans la semaine. J'ai peur que cela nous éloigne et que je ne puisse plus participer ou partager des choses avec son univers de danse et de musique et que je me sente exclu de tout cela.

Nous avons ma compagne et moi des hauts et des bas, des montées émotionnelles, des nouvelles sensations dans le corps. Aujourd'hui cela me fait un grand bien de vous écrire tout cela. Elle, elle ne se sent pas très bien, et passe pas mal de temps dans la journée avec chatter avec lui avec son téléphone, et à chanter des chansons qu'ils jouent ensemble, et on passe des moments en famille aussi. Je lui demande de me faire des câlins, ce qui m’apaise beaucoup, et même si elle me dit qu'elle ne se sent pas très bien et n'a pas naturellement envie de m'en faire dans ces moments, elle m'en fait quand même.

J'ai envie d'aller vers de l'amour inconditionnel, l'aimer sans la brider, mais cela pose plein de questions de quel est notre fonctionnement et quels sont mes besoins et mes limites dans la relation. J'ai besoin de pouvoir me protéger aussi, et pour le moment je me sens un peu démuni par la l'intensité de ce qui se passe chez elle, comme si je suis un peu obligé de suivre le courant.

Voilà un peu le topo, j'espère ne pas avoir été trop long. Merci pour votre attention si vous êtes allé jusqu'à là. Je serais tellement reconnaissant d'avoir vos retours, partages, conseils...

Un grand merci à vous !
Qfwfq

#
Profil

Aina

le jeudi 15 novembre 2018 à 16h38

Bonjour,
Bravo pour ta démarche d’ecrire, déjà, on s’éclaircit Soi-même les idées en essayant de les rendre claires et cohérentes pour les autres :-)
Tu dis toi-même être «  cérébral », c’est bien ce que je ressens à la lecture de ton récit. Cette histoire est très probablement LE déclencheur pour ouvrir tes centres du bas (ce que tu dis toi-même) et peut-être enfin «  habiter » ton corps.
J’ai moi aussi beaucoup rationalisé au début (il y a trois mois que mon partenaire de vie s’est ouvert à une autre relation avec mon assentiment) et l'émotionnel m’a vite rattrapée! mais j’ai «  choisi » (encore du cérébral mais autant qu’il serve à l’évolution !) d’accueillir cet émotionnel (que je ne me connaissais pas). Si vous avez une bonne communication, ce qui semble être le cas, elle peut t’accompagner dans ce choix d’utiliser la situation pour «  grandir ». Ça ne veut pas dire que tu ne vas pas la perdre. Sinon avec cette idée en tête le travail est faussé (je fais des choses pour la garder), non : je fais des choses pour grandir moi, pour évoluer moi, et ça ME nourrit, je suis fier de MOI qd j’ai intégré telle ou telle émotion ou que je suis sorti de tel ou tel système de croyance. Car OUI, l’émotion a une durée limitée qd on l’accueille complètement sans la refouler, elle PASSE, se transforme. Je te le garantis.
J’ai confiance en toi, tu vas utiliser ton mental pour ton évolution au lieu de t’en servir de protection.
N’hésite pas si besoin.

#
Profil

Aina

le jeudi 15 novembre 2018 à 16h41

Trouve un pseudo plus sympa les maux ont besoin de voyailes pour s’envoler! :-)

Message modifié par son auteur il y a 8 mois.

#
Profil

Lamoureux

le vendredi 16 novembre 2018 à 11h57

Un grand merci pour tes mots Aina !

Cela me fait un grand bien d'entendre ce que tu dis et de savoir que tu es passée par des choses similaires.

Oui cette expérience est une opportunité d'évolution pour moi. Oui c'est transformant et je vais grandir avec cela. Je vois ce qui se passe comme un voyage intérieur, un voyage spirituel.

Il y a une lutte avec mon égo, ma peur de ne plus contrôler. Mais la clef comme tu dis est que je puisse grandir moi et me nourrir de tout ca, me sentir vivant, heureux.

Il y a encore un peu de chemin tout de même, mais c'est ça la vie je crois...

Au plaisir

#
Profil

Lamoureux

le vendredi 16 novembre 2018 à 12h02

Aina
Trouve un pseudo plus sympa les maux ont besoin de voyailes pour s’envoler! :-)

C'est fait, merci <3

Message modifié par son auteur il y a 8 mois.

#

Polyarthrite (invité)

le vendredi 16 novembre 2018 à 23h46

Bonjour lamoureux

Je salue ton ouverture mais j'ai énormément de doute et d inquietudes concernant ton couple.

Déjà le fait de passer 2 jours et 2 nuits avec son amant ( qui ne l'était pas encore) alors que tu souffre énormément et que tu lui dit c'est un gros manque de respect et de considération

Pour votre manque d épanouissement sexuel et ton blocage, je ne suis pas sur que d aller voir chacun ailleurs et te dire d expérimenter soit forcément la bonne solution.

C'est un peu quitte ou double, déjà elle est en relation et toi non ce qui creer un déséquilibre et c'est une nouvelle relation avec la NRE, la nouveauté, donc bcp plus de chance d être épanouie sexuellement et certaine fois cela ravive le désir pour le conjoint primaire ou alors cela l éteint complètement.

Supporterait tu qu'elle n'est plus de désir pour toi ?

Sinon avez vous mis des règles en place, car pour certains le fait de passer la nuit chez l'autre ça vient bcp plus tard et surtout vous vous mettez d accord le lundi et le mardi elle va déjà chez lui c'est très rapide, donc attention à ne pas trop subir et à faire faire respecter tes limites sinon cela peut être l'implosion.

Par contre j espère vraiment que tu ne sera pas mis de côté dans ses passions car tu es musicien et le faire qu elle joue dans un groupe, vous pourriez partager cela, le risque avec un enfant en bas âge c'est de ne partager que la parentalité, donc si ils partagent la dance dans cette école, tu pourrais y partager les concerts avec elle, enfin ce ne son que des suggestions et mon avis.

Bon courage

#
Profil

Aina

le samedi 17 novembre 2018 à 00h01

Ah! Beaucoup plus sympa le pseudo! Tu connais la carte de l’amoureux dans le tarot zen d’Osho?
«  Il y a encore un peu de chemin tout de même »: et oui, la vie C’EST le chemin, si on s’arrête, on meurt de ne plus voir de nouveaux paysages...
Ne te juge pas, tu risques de passer par tous les stades... (suis moi-même encore dans les montagnes russes : je suis dans l’acceptation / ça me fait ch.... que tu ailles vers elle / tu peux aller la voir pas de pb je suis heureuse pour vous / aaaaaaah, en fait je supporte pas j’ai envie d’etre ds tes bras!)
Enfin voilà, c’est pas un long fleuve tranquille mais bon j’ai plongé dedans alors on y va. Ça m’ouvre les yeux sur plein de choses et finalement m’oblige à davantage me respecter moi-même, curieusement. Je crois que j’apprends à réellement SENTIR ce que MOI je veux pour MOI. Car j’ai tant mis le couvercle sur mes propres envies et ressentis étant petite pour FAIRE PLAISIR AUX AUTRES, que je crois que j’étais déconnectée du baromètre «  plaisir ». Je suis en train de reconstruire une interface entre mes deux parties dissociées, très probablement ce que cette femme représente...
Personnellement je l’ai rencontrée très vite pour démystifier mes projections et j’ai bien fait. Je me sens aussi plus respectée dans ma valeur en ayant la possibilité de lui parler. Et puis... ça m’a fait du bien de la «  réhumaniser » dans ma tête: ah oui, elle aussi elle a des émotions et des sentiments et se sent seule ou délaissée ou a peur ...etc. J’ai arrêté de me regarder le nombril du coup.
Bon c’est loiiiiiiiiiiin d’etre facile, hein, on est d’accord..... Bon courage à toi! Sois doux avec toi-même et défocalise

Message modifié par son auteur il y a 8 mois.

#

Intermittent (invité)

le samedi 17 novembre 2018 à 14h17

Je vias probablement être un peu dur.

C'est un peu chaud quand même ...

Tu es à la fois dépendant effectif et dépendant matériel de ta compagne.

On peut appeler ça tu polyamour, mais en fait la réalité, c'est que ta femme a un amant.

Et c'est effectivement beaucoup plus simple pour elle de te le faire savoir, car ça facilite leur relation et vu ta dépendance, tu as peu de moyens de ruer dans les brancards.

De plus ça règle de facto le problème de la garde de votre enfant.

Je pense que si elle avait eu l'impression que tu puisses te barrer en la laissant gérer la logistique, elle aurait probablement tenu un peu plus compte de ton ressenti.

La sexualité étant un des baromètres du couple, il sera intéressant de voir si elle a toujours envie d'avoir une sexualité avec toi.

Il en est de même avec la tendresse et les câlins.

Essaie de prendre du recul sur cette relation. Cela l'obligera peut-être à prendre un peu plus en compte ton avis et ton ressenti.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion