Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Je cherche une lanterne...

Témoignage
#
Profil

Cinecitta

le dimanche 05 février 2017 à 23h54

Lectrice et témoin de vos échanges riches depuis plusieurs mois, l'occasion m'est tristement donnée de venir déposer auprès de vous ma récente histoire pour tenter d'être éclairée. Je pose la trame;
Séparée après 13 ans de vie commune, 2 enfants en garde alternée, j'entame il y a 2 ans maintenant une nouvelle tranche de ma vie que j'aborde avec une grande envie de liberté retrouvée.
Passé le temps de quelques aventures nécessaires à ma reprise de confiance, je fais la rencontre d'un homme (je le nommerai F) qui m'intrigue suffisamment pour lui dédier une bonne partie de mon temps disponible. D'abord ce sont nos esprits qui se répondent puis nos corps dans un ballet électrisant me faisant (re)découvrir tous les contours de ma sensualité. Pour lui aussi, l "évidence" comme il le dira si souvent le bouleverse.
Et pourtant, 2 mondes aux antipodes, un physique qui ne répond pas à mes "standards"... enfin je ne sais comment l'exprimer mais c'est un homme très singulier et nous sommes très différents.
Nous rentrons peu à peu dans un lien régulier mais très vite je me sens étouffée et malgré tout ce qui nous unit mon cœur ne s'ouvre pas "amoureusement".
Première rupture...la blessure est forte pour lui et culpabilisante pour moi.
Quelques semaines passent, le lien reste là, tapi au fond de nous. Nous échangeons de nouveau et lui me suggère de nous revoir d'une façon plus légère, en ne me privant pas de liberté...nous nous approchons du polyamour, y faisons allusion, pour lui et pour moi, cela sonne juste à ce moment là, je sais qu'il est sincère. Nous recommençons à nous voir. Puis je fais une rencontre qui me déstabilise et met à mal mes si fraîches convictions, sous une forme de "pression normative" (ou de croyance ancrée en moi, ça j'ai encore du mal à le définir), je décide de m'engager dans une relation monogame et de rompre avec F. Quelques 3 mois plus tard, c'est un échec retentissant, il faut dire que le jeune homme était particulièrement pressurisant et de toutes façons je suis dans le manque de F.
Je reviens donc vers lui et nous entamons après de longues conversations la suite de notre chemin sur les bases du polyamour.
Doucement je le sens affirmer très fort que notre relation se doit d'être la "primaire", ce qui sur le moment me semble "légitime" mais peu à peu je sens repoindre le déséquilibre. Au delà du fait que je constate en pratique mes limites à gérer 2 liens simultanément (j'en fais l'expérience), je sens surtout que mon cœur ne s'ouvre pas à l'aune du sien.
Et pourtant.... cet homme compte pour moi, j'aime partager avec lui, intellectuellement, sexuellement, je le comprends, je sais l'apaiser, je sais lui donner toute ma douceur, mon attention mais dans mon rythme qui je sais n'égale pas le sien. Je veux aussi mes week-ends seule ou avec mes amis, je ne veux pas planifier à 3 semaines, j'ai besoin de beaucoup de respiration, c'est d'ailleurs ce qui redonne tout le souffle de mon envie de partager à nouveau.
Alors ce soir, je suis dans une grande confusion, je me suis détachée de lui.... pourtant, je ne veux pas le perdre, je ne peux plus envisager de partager une relation qu'il aurait souhaité "primaire".
D'une façon plus absolue, je me demande si j'arrive à définir ce qu'est l'amour...( hum je sais... vaste débat

Message modifié par son auteur il y a 3 ans.

#
Profil

Cinecitta

le lundi 06 février 2017 à 00h03

Effectivement, il n'y a pas la fin de mon texte:

Je n'ai que très rarement ressenti le manque, je suis très indépendante et je me sens assez autonome affectivement.
Dois-je renoncer a ce lien? Dois-je poursuivre ma quête en me coupant de lui? Et si je le revoyais sans projets de lendemains, juste instant après instant, ne serais je pas malhonnête car je sens que c'est la vibration du coeur qui me manque...
Plus je pense et moins j'arrive a sortir de mes dualités:(((
Someone to help me??

Message modifié par son auteur il y a 3 ans.

#
Profil

MagentadeMars

le lundi 06 février 2017 à 11h11

Je pense, franchement, que certains mecs ont besoin d'éducation. Ils ne se refusent pas de faire des demandes, limite cherchent à manipuler des femmes pour que leurs egos soient rassurés en étant "le seul" ou "le primaire," quoi que les envies de la femme.

Alors, si tu décides que tu veux vivre une relation de l'instant, ou des relations d'égalité, ou que l'une des relation soit secondaire, eux ils peuvent décider que cela leur convient ou non... mais non de dire "ok" puis commencer à faire des demandes manipulatrices. Surtout quand on commence à faire des comparaisons avec une théorique "amour vrai" inconnu et sans définition pour critiquer un amour présent est incarné. C'est ça qui est malhonnête !

Message modifié par son auteur il y a 3 ans.

#
Profil

Cinecitta

le lundi 06 février 2017 à 12h14

Je vois au travers de ta réponse que je me suis sûrement mal exprimée, c'est normal je suis dominée par un embrouillamini d'émotions et le ciel est embrumé...
je n'ai pas voulu dire qu'il m'imposait ce rang de "primaire", il m'exprimait son propre ressenti et cherchait a assurer les bases de notre chemin en accord avec moi ...j'avais déjà des doutes en cet instant mais rien d'assez mûr dans ma tête pour lui restituer intelligiblement. Mes doutes provenant évidemment du fait que mon coeur ne vibrant pas en miroir du sien, ce ne pouvait etre une base saine pour une relation primaire...

#
Profil

Souleo

le lundi 06 février 2017 à 18h24

Bonjour Cinecitta,

Cinecitta
Mes doutes provenant évidemment du fait que mon coeur ne vibrant pas en miroir du sien, ce ne pouvait etre une base saine pour une relation primaire...

Mais toi, veux-tu avoir une "relation primaire"?
Personnellement, cet article et cette discussion m'ont pas mal amenée à réfléchir sur le sujet, et j'en suis venue à la conclusion qu'en ce qui me concerne, je ne souhaite pas hiérarchiser mes relations. Certain.e.s voient le polyamour comme nécessairement hiérarchique, d'autres non, et chacun.e voit midi à sa porte, et c'est très bien comme ça :-)

Sauf que ... Il vaut mieux, pour tout le monde, être en phase sur ces concepts avec les personnes chères à nos cœurs, mais à mon avis ça ne s'improvise que rarement.

Dans ce que tu décris il semble que F soit venu au polyamour suite à ses discussions avec toi. Ou pas, mais en tout cas il semble avoir une vision "polynormative" : le polyamour, c'est une relation primaire, et d'autres relations, qui ont moins d'importance.

Alors que toi tu sembles être moins hiérarchique, voire pas du tout. Peut-être pouvez-vous en parler sous cet angle ?
Peut-être que cette "polyhiérarchie", c'est une façon pour F d'accepter le polyamour, tout en restant dans une forme de sécurité pour lui ? Peut-être est-il inquiet sur l'amour que tu pourrais lui donner, ou sur la place qu'il entend avoir dans ta vie (ou dans la vie de toute personne dont il serait amoureux)...

Bonnes discussions :-)

#
Profil

TrioBulle

le lundi 06 février 2017 à 21h50

Je ne suis pas sûre de t'apporter des lumières et effectivement, tout à l'air embrouillé dans ta tête lol Et c'est bien normal si le polyamour est un concept que tu découvres. Moi-Même je ne le connais pas depuis longtemps et j'ai une relation primaire (mon mari depuis plus de 30 ans) et une qui est secondaire mais ça convient bien à tout le monde.

Tu ne dis pas depuis combien de temps tu vois F. De ce que je lis, je dirais quelques mois.

Alors effectivement, vous n'avez pas l'air d'être tout à fait sur la même longueur d'onde au niveau des sentiments mais... est-ce vraiment gênant ? Je pense qu'il a compris que c'est plus difficile pour toi, que tu as besoin de plus de liberté.

A toi de continuer cette relation sur des bases qui TE conviennent. Tu n'as pas envie d'une relation primaire, mais d'une relation amoureuse avec lui, qui n'empêche pas d'autres relations. Est-ce qu'il est capable de le supporter ? C'est à lui de répondre à cette question.

Après, je le dis à chaque fois, mais je pense qu'il faut du temps pour apprendre à vivre de cette manière quand on n'en a pas l'habitude.

Discutez ensemble des limites que vous mettez à votre relation et vous réussirez peut-être à trouver ensemble une définition de l'amour (celle qui t'échappe pour le moment).

#
Profil

Cinecitta

le lundi 06 février 2017 à 22h24

Merci @Souleo et @TrioBulle pour vos réponses, elles font sens effectivement. Bien que je ne le juge pas du tout"polynormatif",il a Au contraire toujours revendiqué de tracer son propre chemin sans endosser d'étiquette, je pense plutôt que c'est la force de ses sentiments et le fait que nous soyons tous deux initiateurs de ce chemin qui le guident vers cette hiérarchie...
J'ai besoin de recul et je décide de le prendre, besoin d'identifier mes besoins profonds. Chemin faisant et sans pression, l'évolution de notre lien se trouvera effectivement à travers notre diapason s' il est possible...
Bonne soiree a tous:)

Message modifié par son auteur il y a 3 ans.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion