Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Petit coucou

Communauté
#
Profil

Dolly

le jeudi 14 avril 2016 à 17h06

Coucou à vous tous,

Cela fait quelques semaines que je sous-marine sur ce forum
J'ai décidé de franchir la porte et de me présenter et peut-être récolter quelques avis au passage.

Je suis une femme de 28 ans, je suis psy de formation (sans boulot pour l'instant, ça ne m'aide pas à ne pas penser) et je vis en Belgique.
Je suis en couple depuis 8 ans et mariée depuis 3 ans. Nous avons un petit loup de 2 ans.

Je replace le contexte de "mon polyamour"
Quand j'ai rencontré mon mari, il était encore 'vierge' amenant un bagage religieux assez costaud (pas de relation sexuelle avant le mariage par exemple). Après 6 mois d'attente qui m'ont parues longues (mais j'étais amoureuse et respectueuses de ses désirs) nous avons commencés a faire l'amour. Au fil du temps, la fréquence s'est espacée ainsi que la qualité, amenant son lot de plaintes pour ma part. Et beaucoup de réflexion de son coté. Conclusion, mon mari se dit asexuel (il préfère les cookies, les jeux vidéo, les resto,... au sexe).
Bref, j'ai essayé de m'adapter, allant d'être l'initiatrice de nos ébats parfois avec trop d'insistante (et de souffrance pour nous deux) à attendre qu'il en est envie et de surfer sur cette vague même si je n'étais pas vraiment motivée.
Depuis les vacances d'été 2015, mon mari me dit régulièrement (ou avec des allusions grosses comme des maisons) que je devrais prendre un amant. Nous avions envisagé, avant notre mariage, qu'on ne se promettait pas fidélité au sens populaire du terme mais que si l'un de nous avait une liaison, il en informerait l'autre (priorité à l’honnêteté). Il m'a fallu près de 6 mois pour digérer l'information et me redéfinir. Je ne voulais pas d'un coup d'un soir ou d'un plan cul régulier. j'avais aussi envie d'entretenir une relation affective en même temps d'une relation sexuelle. n'être pas seulement attirée physiquement par un homme (de tout façon, ça ne marche pas pour moi) mais pouvoir avoir des échanges, apprécier d'autres moments que purement charnel.
J'ai découvert, il y a un peu plus d'un an un youtoubeur polyamoureux et m'a fait découvrir ce concept qui m'a beaucoup plu. Pendant mon mijotage, je me suis dit que ça pourrait me plaire en vrai.

Je me suis lancée dans le polyamour il y a 1 mois et c'est à la fois effrayant et magnifique. J'ai beaucoup culpabilisé les premiers jours et ça été très très vite (mon mari a été très étonné que je rencontre si vite quelqu'un et puis quelqu'un d'autre).
A l'heure actuelle, je suis avec un homme, en plus de mon mari, avec qui je n'arrive pas a définir ma relation. je pense que nous sommes "copains" même si il est peu évident de se balader au grand jour et que j'ai une peur bleue de me laisser aller à mes sentiments (il est tellement wouah et je baigne dans un jus d'hormones qui me met la tête à l'envers). Donc, je trouve que le polyamour c'est aussi très compliqué. Je suis heureuse et bizarrement je ne culpabilise pas. mais j'essaye au maximum de ne pas brusquer mon mari, d'être le moins souvent absente, de composer avec les sensibilités de chacun

Voilà, voilà
Passez une bonne soirée et merci d'avoir pris le temps de me lire (j'ai fait court sinon j'aurais pu écrire trois pages pour parler de ce dernier mois/ premier mois de poly ;-) )

#
Profil

EdK

le jeudi 14 avril 2016 à 17h21

Ça fait plaisir de lire des témoignages positifs construit :)

Évidement que le polyamour est compliqué. Les relations entre être humains sont toujours compliqué.

EdK
j'ai fait court sinon j'aurais pu écrire trois pages pour parler de ce dernier mois/ premier mois de poly

Mais je t'en prie.
Je pense que cela pourrais peu être en aider d'autres (éventuellement moi d’ailleurs). Donc si tu en a envie n'hésite pas.

Bonne chance pour la suite, j'espère que tout ira le mieux possible pour vous trois.

PS :
Le youtubeur en question ce ne serais pas lui par hasard ?
https://www.youtube.com/user/pouhiou

Message modifié par son auteur il y a 3 ans.

#
Profil

Dolly

le jeudi 14 avril 2016 à 17h50

Je m'étalerais par la suite ;-) je suis de nature bavarde bien que timide les premiers instants (mais les tout premiers).

Oui, oui, c'est bien Noénaute :-) (je suis tombée sur son cul pouhiou concernant l'un de ses amoureux asexuel)

Message modifié par son auteur il y a 3 ans.

#
Profil

bonheur

le jeudi 14 avril 2016 à 18h59

Savoir qu'il a été prouvé scientifiquement qu'avoir des relations sexuelle répétées avec une même personne crée un lien d'attachement, car lors de l'acte sexuel on sécrète une hormone qui a cette fonction.

Je crois Dolly, que tout est question d'équilibre, quelque soit la nature de la relation. Bravo pour l'honnêteté !

#
Profil

TwibLutine

le jeudi 14 avril 2016 à 22h01

coucou Dolly !

j'ai lu avec attention ton histoire et j'ai bcp aimé la positivité qui s'en degage.

Bien qu’étant d'un vecu complément différent j'aime bcp ta définition qui me correspond tout a fait

dolly
à la fois effrayant et magnifique

je ne l'aurais pas mieux dit !

je vais aller voir ton lien, je n'ai pas eu la curiosité d'aller voir sur youtube

a bientot

PS : etant aussi une incorrigible bavarde, je te comprends sur le fait de pouvoir en mettre 3 pages

#
Profil

Dolly

le vendredi 15 avril 2016 à 09h36

merci, merci
Je suis d'un naturel enthousiaste et j'ai tendance a voir le verre à moitié plein (sauf quand il s'agit de moi, je n’hésite pas a me fustiger) :-)
Oui, je connaissais l'ocytocine qui est l'hormone de l'attachement, très important dans la construction relation mère/bébé (surtout après un accouchement) mais il est vrai que je n'ai pas fait le lien avec une nouvelle rencontre. merci, maintenant je sais que je suis accro a l'ocytocine :-)

Je me pose pas mal de questions dans cette situation...
1) je me demande quel est ma légitimité dans le polyamour sachant que j'aime les relations basées sur le partage, sur la tendresse mais que je flippe à être amoureuse (je pense que je suis sur une pente glissante de ce coté là)
d'où la prochaine question
2) et si je suis amoureuse, cela remettrait en question mes représentations du type: j'aime quelqu'un -> projet à moyen et à long terme (vacances, bébé, maison)
Hors j'ai déjà un enfant, j'en voudrais bien un deuxième mais je n'ai pas envie qu'il y ai trente six pères
3) et le mariage dans tout ça? j'ai l'impression que sur mon alliance il est noté "tu m'appartiens". Ce n'est pas du tout notre logique, à mon mari et moi, mais j'ai peur que ça en donne cette image. et puis, ça met les autres dans une relation qui est finalement moins valorisante puisque j'ai un officiel et puis des histoires cachées.
4) D'ailleurs, comment on fait pour sortir de l'ombre? (et je veux une recette facile :-P ). Pour l'instant, mon mari ne veut pas que ça se sache, il n'a pas envie de se faire passer pour le 'cocu' et, je pense (et il a bien raison) qu'il a peur des réactions des autres (ses parents sont toujours croyants et pratiquant et je suis déjà quelqu'un qui a fait basculer mon mari dans le mal alors ça, ça me donne un aller pour les enfers assuré!)
5) Normalement, je ne devais en parler à personne mais avec ce trop plein d'hormones et de joie (et de reviviscence sexuelle), il a fallu que j'en parle a une amie. Mon amie est psy aussi et est très ouverte. elle a trouvé l'idée géniale, m'a posé des questions et m'a surtout demandé comment mon mari le prenait. Elle a peur que je sois amoureuse et que ça fasse exploser notre couple. Les gens ont l'impression que notre couple, c'est du solide et que c'est pour la vie (il est vrai qu'on communique bcp et qu'on connait nos faiblesses)
6) est-ce que finalement ce n'est pas de la facilité que de m'être tournée vers le polyamour pour "pallier" a un problème? Soyons clair, je ne pense pas que mon mari trouvera le sexe super fun un jour.
Et nous avons déjà consulté une sexologue, mon mari n'est pas prêt a déterrer ses cadavres (et je pense que y en a pas mal) parce que de manière générale, il n'aime pas le contact avec les autres (on est deux privilégiés -mon fils et moi- on peut le prendre dans nos bras mais faire des massages ou des doudouces, c'est déjà de trop)
7) Dans notre situation de départ (dans le polyamour), il n'y avait que moi de poly puisque mon mari n'a pas grand intérêt, ni pour le contact physique/sexuel, ni pour l'amour (il ne croit pas en l'amour, c'est pour lui un concept pour explique l'attachement entre deux personnes), ni dans les discussions (il a pas mal de cultures, trop de mémoire, du coup, il s'ennuie vite dans des conversations banales). j'avoue que je lui ai dit que j'aurais bien du mal a le supporter narcissiquement qu'il fasse l'amour avec une autre et pas avec moi. J'ai fait mon cheminement de mon coté, en me disant que c'était vache de ma part de lui demander de ne pas s'ouvrir aux autres alors que moi je peux me balader dans les près voisins. Puis, je me suis dit que ça pouvait être sympa qu'il rencontre quelqu'un d'autre, juste pour confirmer qu'il n'aime pas le sexe, ou qu'il n'aime pas le sexe avec moi (on serait fixé).
Après un cauchemar, mon mari a trouvé qu'il se faisait arnaquer dans cette situation, je gagne tout et lui perd tout (oui, parce que la sexologue a proposé qu'il fasse une thérapie. Pourtant, il est heureux de cette situation et que voir un psy, ça l'obligerai à rechercher tout ces petits trucs enfouis et refoulé, il devrait faire face à la réalité, deviendrait malheureux, etc.) Du coup, on est poly tout les deux même si mon mari restera surement dans la théorie. il n'a pas besoin de chercher quelqu'un et n'a pas envie de s'inscrire sur un site de rencontre/un forum poly/...
Ce qui m’embête beaucoup (qu'il reste à la théorie, on est toujours en déséquilibre)
Vous pensez que l'embarquer dans un salon poly ça pourrait aider? (avec son consentement hein, on ne s'oblige à rien)

Hum, je ne vais pas entamer un 8ème point, ce sera pour plus tard

Lectures? je cherche plus un "manuel" (oui, oui, je sais, y a pas encore de "le polyamour pour les nuls: comment conjuguer sa vie professionnelle et ses amours plurielles"), je ne suis pas vraiment intéressée par des récits de vie sauf si je peux en retirer quelque chose pour ma propre situation

Passez une bonne journée

Message modifié par son auteur il y a 2 ans.

#
Profil

EdK

le vendredi 15 avril 2016 à 11h41

Dolly
Lectures? je cherche plus un "manuel" (oui, oui, je sais, y a pas encore de "le polyamour pour les nuls: comment conjuguer sa vie professionnelle et ses amours plurielles")

Tu vas me détester mais il y a à ce sujet une implacable vérité :

Il n’existe aucun manuel au polyamour. Ni dans la vie en général d’ailleurs. Quoi que si en fait il y a bien la norme. Mais ta situation actuel montre bien que le manuel "norme" est au moins incomplet. En fait je pense que nous avons tous notre propre manuelle et nos réponse en nous et que nous passons notre vie à vivre des expériences pour découvrir ce manuel et apprendre à l'utiliser. Seulement voilà, il est personnel. Il n’existe aucun manuel universel en ce qui concerne l'être humain. Mais au final c'est mieux non ? Nous pouvons ainsi tous nous nourrir de ce qui fait de nous nous en étant chacun heureux dans nos différences. (Du moins en essayant de l'être).

1)
Je me pose aussi cette question à titre personnel pour d'autres raison mais je pense que dans tous les cas tu es toute la légitimité du monde pour poster sur ce forum.
Je pense de plus en plus que le polyamour est avant tout une philosophie de vie basé sur l’acceptation de soi. En particulier le fait de s'autoriser à aimer plus d'une personne même si ce cas n'arrive jamais cela aura un impact sur notre manière d'appréhender la vie.

2)
Oui cela remet en cause les schémas classiques auxquels la norme nous a habitués. La question à se poser c’est qu’est-ce que tu souhaites toi ? Partager la moitié de ta vie entre tes hommes ou bien conserver malgré tout une relation principale. La bonne réponse est celle qui te conviendra et personne ne peut choisir à ta place. Nous pouvons te conseiller et t’aider mais au final tu devras faire ce travail toi-même. Pour t’aider j’aurais besoin d’en savoir plus sur qui est important pour toi. Quelles sont tes « critères » ?

3)
Votre situation a évolué depuis mais je te confirme bien que c’est cela que représente l’alliance dans sa symbolique. Mais ce n’est pas important. Ce qui compte à présent c’est de choisir si tu veux que tes histoires cachées soit officielles ou non. Encore une fois c’est à toi de choisir. Mais au final tant que vous restez ensemble et que vous vous respecté mutuellement la symbolique de l’alliance n’est pas disparu. Elle a évolué tout comme vous avez-vous-même évolué. Une relation n’est pas figée dans le temps. Ici ce qui te gène c’est que la symbolique du mariage disparaisse mais en fait tu as déjà brisé la norme. Le mariage (religieux surtout) est également une norme qui peu (est déjà ?) brisé. C’est cela qui est difficile. Abandonner la notion de norme pour accepter de partir à la recherche de soi. En acceptant de souffrir afin de mieux se découvrir. Je ne peux pas t’aider pour la partie religieuse malheureusement, je suis agnostique.

4)
Il n’y a pas de recette facile. Tu ne le trompe pas puisqu’il est d’accord. Donc il n’est pas cocu. Je ne me prononcerais pas sur l’enfer car s’il existe j’ai pris un aller simple depuis un moment :)
La peur des autres est naturelle puisque eux même ont peur de ce qu’ils ne connaissent pas. Je te renvois à la vidéo « Le silence tue » qui traite du sujet. Je ne dis pas que c’est facile ni que c’est forcément la chose à faire dans toutes les situations. Mais si vous avez tous deux la volonté de « sortir de l’ombre » alors vous y arriverait progressivement. Pas forcément avec tout le monde d’un seul coup mais en vous écoutant vous y arriverais surement (tu à d’ailleurs déjà commencé puisque tu en a parlé à deux personnes).

5)
Ce n’est pas parce que vous n’êtes plus un couple conventionnel que ce n’est pas solide ou pour la vie. Par ailleurs je pense que c’est une bonne idée d’en parler autours de soit progressivement (en tout cas c’est ce que je fais).

6)
Je ne vois pas en quoi aller contre la norme et remettre en cause nombres des fondamentaux sur lesquels ont à construit sa vie soit la voie de la facilité. Tu fais ce que tu penses être bien pour toi en acceptant les risques que cela comporte. Je trouve cela beaucoup plus courageux que de se condamner à faire l’autruche toute sa vie.

7)
Le polyamour étant basé sur le respect de tous les intervenants (y compris soit même) je ne pense pas qu’interdire à ton mari d’aller voir ailleurs soit le respecter. Je ne pense pas que le pousser à aller voir ailleurs s’il ne le souhaite pas soit le respecter non plus. Je pense que tu dois être attentive à ce qu’il souhaite pour l’aider à aller dans la direction qu’il aura choisis. Le polyamour traite des relations amoureuses avant tout. Il est possible que ton homme aime une autre femme en même temps que toi sans forcément avoir de relation sexuel avec celle-ci. Quoi qu’il en soit je ne pense pas que l’inciter à avoir des relations sexuelles avec une autre personne soit une bonne idée s’il ne le souhaite pas. Mais ça n’empêche en rien d’ouvrir la discussion avec lui.

Message modifié par son auteur il y a 3 ans.

#
Profil

gdf

le vendredi 15 avril 2016 à 12h28

Dolly
Lectures? je cherche plus un "manuel" (oui, oui, je sais, y a pas encore de "le polyamour pour les nuls: comment conjuguer sa vie professionnelle et ses amours plurielles"),

Il y a le guide des amours plurielles de Françoise Simpere (APH sur ce forum) qui est aussi pratique qu'on puisse l'être sur ce sujet.
Plein d'autres existent, mais celui là correspond le mieux à ta description 'le polyamour pour les nuls"

#
Profil

EdK

le vendredi 15 avril 2016 à 13h29

Je modèrerais mon propos en confirmant qu'ils existe évidement des lectures intéressantes sur le sujet mais comme toute lecture de ce type elles demande une lecture active et ne te dirons jamais comment tu dois faire mais t'aiderons à mieux te comprendre.

#
Profil

Dolly

le vendredi 15 avril 2016 à 15h27

ah merci pour le Simpere :-) je vais l'ajouter avec ma commande du fameux 'la salope éthique'
Je me doutais bien recevoir une réponse du style 'y a pas de manuel' (c'est bien dommage que Dieu nous a envoyé un livre sacré mais pas de manuel pour comprendre l'homme).

Pour rebondir sur ce que tu as dit EdK
2) Ce que j'aimerais c'est d'avoir un deuxième enfant avec mon mari et puis c'est tout (niveau conception). j'aimerais garder cette relation plus importante, du fait que c'est mon mari, que nous avons des enfants sans délaisser mes autres relations (je n'en ai qu'une pour l'instant et ça me convient bien, me permet de profiter de chacun d'eux). Dans un monde totalement pas le notre, j'aurais aimé partager des vacances, des soirées entre amis, des noëls (oula, je commence a suer des gouttes en pensant a Noël prochain).
Qu'entends tu par critères?
3) Heureusement, nous ne sommes pas marié au "yeux de Dieu", je suis aussi agnostique et mon mari est athée. c'est surtout ce qu'elle peut représenter pour les autres (partenaires) qui me chiffonne.
4) Je suis au clair avec les notions de fidélité et de trahison, mon mari a peur que les gens fasse l'amalgame et ne pense que finalement c'est lui le pauvre idiot dans l'histoire. Moi j'aimerais clamer mon amour et mon bonheur au monde entier. j'ai eu l’habitude du jugement des autres, on me trouve déjà décalée. Pas mon mari. Du coup, je reste discrète lors de mes sorties. (ce qui est étrange c'est que mon mari se demande comment les gens vont réagir si ils me voient avec un autre, ou comment nos amis réagiraient si on arrivait à trois au lieu de deux. Il ouvre donc la possibilité que les autres le sache)
7) Oui, je trouvais que ce n'était pas respectueux de ma part de lui interdire dans cette situation, c'est pour ça que j'ai révisé mon jugement et quelques jours plus tard, c'est mon mari qui a mis cette discussion sur la table.
je me suis p-ê mal exprimée, je n'ai pas envie de le pousser dans les bras d'une autre, j'ai juste envie qu'il s'ouvre un peu plus aux autres (pas sexuellement s'entends -et si ça arrive tant mieux pour lui-) qu'il puisse se faire une idée plus concrète et pouvoir savoir comment font les autres, ou comment ça se passe ailleurs et la possibilité de se confier (mon mari n'a pas de confident)

#
Profil

LuLutine

le vendredi 15 avril 2016 à 17h08

Dolly
Dans notre situation de départ (dans le polyamour), il n'y avait que moi de poly puisque mon mari n'a pas grand intérêt, ni pour le contact physique/sexuel, ni pour l'amour [...] j'avoue que je lui ai dit que j'aurais bien du mal a le supporter narcissiquement qu'il fasse l'amour avec une autre et pas avec moi.

Euh.

Alors juste un "détail" (hem).

A mon sens le polyamour implique l'acceptation pleine et entière du fait que la/les personnes que tu fréquentes de façon intime puisse(nt) vivre d'autres relations intimes (quelle que soit la nature de cette intimité). Et éventuellement, le fait de l'envisager pour soi :)

Et donc, d'après ce que tu as écrit plus haut....

...tadaaaa !

C'est ton mari qui est poly, mais pas toi :D !

Dingue non ?!

Bon après, accepter ne veut pas dire qu'on ne ressent jamais de jalousie, et donc je te rassure, tu as le droit de te sentir jalouse, ou de ressentir une blessure narcissique, etc. C'est parfaitement humain.
Ce qui n'est pas poly (même si ça reste humain aussi, à mon grand dam d'extrémiste du polyamour :P ), ce serait se sentir légitime à vouloir empêcher l'autre de vivre d'autres relations (ou se sentir légitime à s'en plaindre, se poser en victime, donnant tous les torts à l'autre etc.).

Sinon, pour ce qui concerne le fait d'en parler autour de soi, à l'époque où j'entretenais une relation principale avec quelqu'un qui ne vivait pas d'autre relation de son côté, j'évitais d'en parler (à part à un.e ou deux confident.e.s ou alors dans le milieu poly, qui nécessairement était au courant mais qui ne risquait pas de le voir comme "cocu").

J'ai préféré le laisser en parler à son rythme, à qui il voulait autour de nous.
Il a d'ailleurs eu une conversation mémorable en ligne avec une amie un jour, qui lui disait "Donc ta copine te trompe !" - "Ben non" répondait-il, "puisque je suis au courant et d'accord, et que je peux faire pareil" - "Oui mais pour moi si elle voit quelqu'un d'autre, même si tu es d'accord, elle te trompe, c'est ça ma définition !"

Il avait fini par laisser tomber la discussion je crois, en lui disant quelque chose comme "Bon bon d'accord ok on va dire qu'elle me trompe avec mon accord..."

Edifiant, n'est-ce pas ?!

Surtout quand on sait qu'il avait été le premier de nous deux à souhaiter plusieurs relations (même si dans les faits c'est à moi que c'est arrivé en premier).

#
Profil

EdK

le vendredi 15 avril 2016 à 17h48

Lulutine
elle me trompe avec mon accord

Merci pour la tranche de rire.

On devrais faire une compilation de ce genre de phrase pour les moments ou on souhaite retrouver le sourire :-)

Lulutine
A mon sens le polyamour implique l'acceptation pleine et entière du fait que la/les personnes que tu fréquentes de façon intime puisse(nt) vivre d'autres relations intimes (quelle que soit la nature de cette intimité). Et éventuellement, le fait de l'envisager pour soi :)

Avec cette définition je suis poly depuis un moment du coup ^^

Dolly :

2)
Les critères sont ce que tu viens d’expliquer. Du coup il te reste à définir le temps que tu veux passer avec cette nouvel personne et l'importance que tu souhaite lui donner dans ta vie tout en l'accompagnant et en t'assurant qu'il le vive bien. Je penses que tu devrais également être très à l'écoute des émotions de ton mari. Oui je psychote mais ma propre expérience là dessus c'est mal passé ><

3)
A toi donc de choisir si tu souhaite l'enlever quand tu n'est pas avec ton mari. Mais je ne penses pas que ce soit une très bonne idée dans la mesure ou de mon point de vue cela reviens à jouer à l'autruche. Mais dans certains cas cela peu être nécessaire. Parles en, tu pourra mieux choisir ensuite. Fait également attention au fait que tu risque d'oublié de la remettre et que ton mari s'en apercevra forcément à un moment donné. Du coup si tu souhaite l'enlever tu devrai lui parler également je pense.

4)
J'ai vécu ça aussi. Au final on expliqué la situation quand on ne pouvais pas faire autrement mais sans cherché à éviter ces situations. Ou simplement lorsque j'en avais envie vis à vis de mes proches et de mes amis. Elle me laissais faire à mon rythme mais je lui en touchais un mot avant. On gérai s chacun nos relations proche. La dessus je ne sais quoi te conseiller.

7)
Je comprend et je pense que ta démarche est saine. Je ferais de même à ta place.

#
Profil

gdf

le vendredi 15 avril 2016 à 18h29

LuLutine
A mon sens le polyamour implique l'acceptation pleine et entière du fait que la/les personnes que tu fréquentes de façon intime puisse(nt) vivre d'autres relations intimes (quelle que soit la nature de cette intimité). Et éventuellement, le fait de l'envisager pour soi :)

Je crois que ce qu'elle dit, c'est qu'elle prendrait mal qu'il fasse l'amour à un autre mais pas à elle. Ce serait différent si c'était aussi avec elle. Il se dit asexuel (cf premier post) mais s'il ne l'est qu'avec Dolly, je comprendrais qu'elle le prenne mal "narcissiquement".

#
Profil

LuLutine

le vendredi 15 avril 2016 à 22h48

gdf
Il se dit asexuel (cf premier post) mais s'il ne l'est qu'avec Dolly, je comprendrais qu'elle le prenne mal "narcissiquement".

Comme je l'ai dit plus loin, être poly ne protège pas des blessures narcissiques, et je comprendrais aussi.

De la même façon que quand quelqu'un qui "n'aime pas sortir" décide finalement de sortir mais avec quelqu'un d'autre, etc.

C'est parfaitement humain de ressentir cette blessure narcissique.

Et c'est aussi le droit le plus strict de celui/celle qui veut sortir se promener ou bien coucher avec B mais pas avec A, d'agir ainsi.

#
Profil

Dolly

le mercredi 20 avril 2016 à 17h11

Merci :-)
Oui c'était vraiment une peur qu'en fait mon mari aime faire l'amour avec une autre personne alors qu'il ne me fait pas l'amour à moi.
Mais comme dis plus haut, j'ai mis mon égo de coté et m'ouvre à la possibilité que ça peut arriver ;-)

lulutine
Et donc, d'après ce que tu as écrit plus haut....

...tadaaaa !

C'est ton mari qui est poly, mais pas toi :D !

Dingue non ?!

Mince, je ne suis pas polly, flute alors ;-)
Sinon, je viens de finit le guide des amours plurielles de Simpère, je l'ai dévoré
Merci, il est vraiment très chouette ce livre (au passage, merci madame Françoise de l'avoir écrit)

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion