Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Peut on s'aimer d'amour en amitié ?

Engagement
#
Profil

Lapossibilteduneile

le mardi 09 février 2016 à 03h16

Bonjour, je suis sur ce site depuis longtemps, mais suite à une récente rupture, mon ressenti m'amène à reparcourir votre forum.
Ma question est la suivante :
Le Polyamour intègre-t-il dans sa définition un amour partagé en dehors du cadre du couple ?
Car j'ai naturellement des amies dont une depuis l'adolescence, que je serre contre mon cœur avec qui je partage mon lit et mes récits de vie.
Et il est évident que nous désirons vivre notre relation en dehors de la notion du couple.
Nous sommes amis.
Elle n'est pas la seule.
Il extrêmement rare que nous ayons des rapports sexuels, car nous avons (avions) chacun aussi une relation de couple traditionnel.
Dans mes relations officielles de couples classique j'ai observé au fil des années une frustration intérieur, un joug.
Et mes amitiés incarnaient et incarnent encore aujourd'hui l'essence de mes espoirs, le miroir de mes sens, ce qui m'apporte en me prenant le moins.
La liberté non circonscrite de séduire à l'infini.
Et de rêver à l'objet de mes désire sans épuisement.
Y a t-il parmis ceux qui lisent ces lignes dès personne malheureuse en couple (Polyamour ou classique confondus) ?
L'amitié peut elle être la solution pour satisfaire à l'amour et au désire de liberté ?
Peut on rester des amis si l'attirance sexuelle est exprimée ?

#

(compte clôturé)

le mardi 09 février 2016 à 08h30

Oui, tout à fait.

La question de la sexualité et de l'intimité dans un cadre amical m'interpelle. Je me suis rendu compte qu'il existe "quelque chose", une zone grise entre l'amitié et l'amour, où on peut avoir des relations profondes sans que celles-ci deviennent des relations de couple.

Cette zone grise existe aussi au niveaux des sous-cultures, avec une zone grise entre la communauté libertine et la communauté polyamoureuse, avec des gens qui cherchent ce type d'amitié intime chez les uns et chez les autres sans forcement se sentir à l'aise dans aucun des deux groupes.

Bref, il y a de la matière là dedans...

#
Profil

bonheur

le mardi 09 février 2016 à 08h35

Pour moi, l'amour est un ressenti complètement différent. Chacun sa vision des choses !

#
Profil

bonheur

le mardi 09 février 2016 à 08h36

L'amour, pour moi, n'est pas définissable par une quelconque sexualité !!!

#

(compte clôturé)

le mardi 09 février 2016 à 13h14

Je ne conçois guère l'amour comme autre chose qu'une amitié intime. L'amitié, avec sa façon d'aimer l'autre pour ce qu'il(elle) est et non pas pour ce qu'on voudrait qu'il (elle) soit, une sorte d'attachement inconditionnel qui se joue des années, de l'éloignement, etc.
Mais une amitié intime, l'intimité définissant ce lien très particulier qui n'oblige à ni n'empêche quoi que ce soit. Ce peut être de la sexualité, de la sensualité, de la proximité, ça varie selon les personnes et selon l'humeur du jour, mais ça ne met pas de barrière a priori du genre "non, pas de sexualité" ou "on a couché ensemble, on doit le faire à chaque fois". Ces amitiés intimes ont été et sont dans ma vie les relations les plus épanouissantes et durables, alors que l'amour-passion pas du tout, même si je ne regrette pas d'en avoir fait deux fois l'expérience.

#

Zurpoajwuc (invité)

le mardi 09 février 2016 à 13h30

#
Profil

Nurja

le mercredi 10 février 2016 à 11h26

Je suis bien plus dans la conception d'APH que dans celle de la chanson proposée par Zurpoajwuc.

#

Hijbueph (invité)

le mercredi 10 février 2016 à 15h11

C'est ironique, parce-que c'est elle qui m'a fait découvrir Tachan.

#

raz (invité)

le mercredi 10 février 2016 à 23h12

La chanson proposée c'est "L'amour et l'amitié" d'Henri Tachan dont les paroles sont là : www.tachan.org/textes/l_amour_et_l_amitie.htm
APH et Tachan n'insistent pas sur les mêmes points. Mais ce qu'ils disent me semble pouvoir être complémentaire. En tout cas je ne vois pas en quoi cela s'oppose.
Ta conception Bonheur est par contre radicalement différente. Et je dois avouer que, si elle m'intéresse comme un témoignage de la diversité entre nous et aussi parce que j'ai vu tant de gens surpris, voire choqués, quand je leur disais ne pas comprendre la différence entre amour et amitié, elle me reste complètement hermétique. Même intellectuellement, je n'arrive pas à la concevoir. Je ne te demanderai pas de réexpliquer car je sais que tu l'as fait il n'y a pas si longtemps et j'ai eu beau te lire et te relire, je n'ai rien saisi.

#
Profil

bonheur

le jeudi 11 février 2016 à 07h37

@Raz
Merci de m'éviter de répéter... surtout si c'est inutile.
C'est intérieur. Une certitude et aussi un "après relation" différent. Peux pas mieux expliquer. Y a rien à expliquer !

#
Profil

bonheur

le jeudi 11 février 2016 à 14h47

Je viens de lire les paroles de la chanson de Tachan : bon non, pour moi, c'est pas le lit la différence. Par contre, très joli texte !

#
Profil

Lapossibilteduneile

le mercredi 17 février 2016 à 21h08

Merci pour vos réponses.
Effectivement amour et amitié sont du même ressort dans mon cœur.
Je suis tombé fou amoureux de femmes et ai tenté de construire des relations classiques avec elles, qui durèrent d'1 à 4 années.
Mon "style" s'est confronté à la jalousie extrême ou au contraire à la compréhension honnêtes de l'autre...
Mais ce qui m'est arrivé à chaque foi à terme c'est l'expression sous différentes formes de l'insécurité amoureuse que mes partenaires vivaient à mes côtés.
Non pas forcément de part les amitiés féminines que j'ai toujours entretenus, mais directement en lien avec ma manière d'être, d'occuper l'espace et le temps aux côtés de l'autre....
Je me demande encore si toutes ces femmes exclusives avaient chacune un lien personnel et différents, aux définitions et aux possibilités atipyques dans notre union ?
Ou si elles ont simplement toute exprimé à leur manière la même jalousie plus ou moins bien assumée ?
En résumé.... J'ignore encore si une femme en besoin d'exclusivité amoureuse peut apprendre à concevoir l'amour comme amitié, ou si on est là face à une impossibilité.

#
Profil

Siestacorta

le mercredi 17 février 2016 à 21h12

Lapossibilteduneile

Je me demande encore si toutes ces femmes exclusives avaient chacune un lien personnel et différents, aux définitions et aux possibilités atipyques dans notre union ?
Ou si elles ont simplement toute exprimé à leur manière la même jalousie plus ou moins bien assumée ?
En résumé.... J'ignore encore si une femme en besoin d'exclusivité amoureuse peut apprendre à concevoir l'amour comme amitié, ou si on est là face à une impossibilité.

Ca dépend pas du sexe, mais des personnes. Des caractères, de quel moment dans quelle histoire avec qui.
Oué, je sais, une fois dit ça on a rien dit, mais un peu déjà que c'est pas une question de "lafâme".

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion