Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Maladies Sexuellement Transmissibles

Sexualités
#
Profil

calinou696

le mardi 27 octobre 2015 à 10h38

#
Profil

Nicolas_Fox

le mardi 27 octobre 2015 à 15h10

Cela me paraît aller de pair avec un comportement assumé et responsable.

Message modifié par son auteur il y a 4 ans.

#
Profil

Evavita

le mardi 27 octobre 2015 à 17h32

Je ne suis pas particulièrement surprise.

D'après ce que je lis, en moyenne -et je dis bien en moyenne, faut pas le prendre comme une vérité qui s'applique au cas par cas- les poly font plus gaffe aux ist et résultat ils sont "tout autant protégés que les mono". Mais bon, c'est parce qu'en moyenne ils font plus gaffe : se testent fréquemment, discutent entre partenaire de comment ils souhaitent se protéger, sont théoriquement francs avec leurs partenaires lors d'une prise de risque.
Il y a aussi un autre aspect auquel j'ai pensé mais dont il n'est pas fait mention dans l'article. Pour des raisons diverses, j'ai l'impression (donc comprendre que je ne me base sur aucune statistique connue) que dans le milieu poly, on trouve plus de personnes qui ont été sensibilisés à la notion de consentement. Je pense que cela a pour conséquence qu'on trouvera en moyenne moins de poly qui vont insister pour ne pas se protéger auprès d'un partenaire qui souhaite voir la protection présente. Bon après, c'est pas parce qu'on est sensibilisé qu'on va automatiquement se rendre compte quand nous même nous outrepassons le consentement de quelqu'un. Néanmoins, il y a quand même plus de chance d'en prendre conscience.

Après, mono ou poly, tu as tout l'éventail de possibilité au niveau protection allant de ceux qui sortent toujours couverts même avec des partenaires de longues dates, jusqu'à ceux qui comptent sur le fait que les autres sont prudents eux et donc "clean" (ou sur la lecture de ce genre d'article) pour s'autoriser des rapports non protégés y compris avec des personnes avec qui ils n'ont jamais couchés ou discuter justement de la protection "parce que tu comprends c'est moins bon avec une protection, c'est moins pratique" et grand classique qui me fait gentiment sourire "ça retire de la sensualité/amour/libido/romance".

Tout ça pour dire, attention à ne pas faire de raccourcis. Sortir avec un poly ne veut pas dire s'exposer à plus de risque et ce genre d'article permet de combattre les préjugés ce dont je suis contente; mais ça ne veut pas dire non plus que si vous sortez avec un poly, vous allez automatiquement tomber sur quelqu'un de responsable sur la question.

Ca reste très important selon moi d'en discuter avec ses partenaires de manière à ce que chacun aie le sentiment de sécurité minimum dont il/elle ressent le besoin.

Message modifié par son auteur il y a 4 ans.

#
Profil

LuLutine

le mercredi 28 octobre 2015 à 20h25

Le titre de ce fil n'est pas super parlant, au début j'ai cru que c'était un doublon avec celui-ci :

/discussion/-he-/Prevention-mst-ist/

(Le fil ci-dessus peut intéresser du monde, soit dit en passant.)

Bon du coup là on parle de l'article donné en lien dans le premier message, donc je laisse le fil ouvert, je vais pas pouvoir faire ma dictatrice qui clos la discussion en redirigeant vers une conversation plus ancienne retrouvée grâce à ses talents d'archiviste (oui je sais, je suis trop géniale - et modeste, en plus) ! :D

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion