Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.


Cette page est étiquetée ICRA pour la protection des enfants.

Polyamour et plaisirs associés

Sexualités
#
Profil

regis13

le jeudi 10 octobre 2013 à 16h15

J’ai un sujet qui tourne dans ma tête et pour lequel j’aimerai que hommes et femmes polyamoureux me donnent leur avis !
Comment se fait il qu’une femme atteigne plus facilement l’orgasme (ou atteigne l’orgasme tout court) avec son amoureux / amant et pas avec son amoureux / mari ? Pour un garçon on pourrait dire comment se fait il qu’il « bande » plus quand il fait l'amour avec son amoureuse / maîtresse que pour son amoureuse / femme ?
J’appelle ça l’effet valseuses : monfilmculte.com/scene-sexy/les-valseuses-calmer-l...
Des avis ?
Merci

#
Profil

LittleJohn

le jeudi 10 octobre 2013 à 16h18

Tu as des sources statistiques ou c'est au doigt mouillé ? (si j'ose dire ^^)

#
Profil

LuLutine

le jeudi 10 octobre 2013 à 16h22

LittleJohn
Tu as des sources statistiques ou c'est au doigt mouillé ? (si j'ose dire ^^)

Je me pose aussi la question...

#
Profil

regis13

le jeudi 10 octobre 2013 à 20h17

des témoignages et du vécu !
Pourquoi cela vous semble éloigné de la réalité ?

#
Profil

Anarchamory

le jeudi 10 octobre 2013 à 20h45

C'est pas l'effet NRE ?...

#

(compte clôturé)

le jeudi 10 octobre 2013 à 21h05

Ben en ce qui me concerne, je n'atteins pas l'orgasme plus vite avec un(e) amant(e) qu'avec mon mari. Et inversement pour le côté "bandaison" du monsieur, vue la vitesse à laquelle mon mari bande, ça m'étonnerait que le processus soit plus rapide avec une amante qu'avec moi (mais j'avoue ne jamais lui avoir posé la question).

En fait je suis surprise que tu aborde le sujet sous cet angle. Pourquoi s'intéresser à la vitesse à laquelle une femme atteint l'orgasme ? Je n'aurais pas choisi ça comme indicateur.
Donc si on élargit le champ de la réflexion, je dirais en effet que quoi qu'il arrive de différent, ça peut être l'effet NRE (comme l'indique MetaZet), l'attrait de la nouveauté, etc.

#

(compte clôturé)

le jeudi 10 octobre 2013 à 21h17

Bon, je sais, je ne suis pas la mieux placée pour répondre... sauf que j'ai quand même une sexualité. Perso, la rapidité n'est en aucun cas un critère bien au contraire. Bon, de temps à autre, le petit coup vite entre deux, ça arrive, histoire de soulager une envie pressente mais autrement, en ce qui me concerne, plus on se penche sur mon cas, et inversement, plus je "salive" (si je peux m'exprimer ainsi).

Est-ce que ce serait mieux ou plus intense avec un autre homme qu'avec l'officiel ou l'habituel... euh, je ne crois pas. Il connait tellement bien mon corps, déchiffre tellement bien mes signaux, etc... fruit d'une longue découverte mutuelle et aussi d'une expérimentation hors des sentiers battus que je ne vois pas comment ça pourrait être mieux ou plus (sauf l'effet NRE, mais là, je ne peux pas dire). Je suppose qu'une nouvelle découverte serait stimulante. Là, je laisse la parole à ceux qui savent. Pareil pour l'homosexualité puisque je ne connais pas (et c'est rageant pour moi, c'est une expérience que j'aimerais, sauf qu'il me faut une attirance subtile et partagée, sauf que je ne sais pas si j'arriverais à tomber cette barrière, bref, un jour certainement :-D ).

#
Profil

Dom

le jeudi 10 octobre 2013 à 22h21

Il ne pourrait pas y avoir un petit effet de "braver l'interdit" de derrière les fagots? Malgré le travail de déconstruction de la norme monogame, il en resterait des fragments quelque part dans notre cerveau, et inconsciemment le fait de ne pas être avec l' "amoureux/mari", "amoureuse/femme" donnerait cette impression de vivre quelque chose d'interdit, qui peut donner à certain(e)s plus d'excitation??

J'ai tout mis au conditionnel, parce que ce n'est qu'une hypothèse :)

#
Profil

LuLutine

le vendredi 11 octobre 2013 à 01h02

Moi je n'ai jamais observé que les éventuelles différences de ressentis soient liées au fait d'être avec "l'officiel" ou non.
Donc je ne peux pas répondre concernant mon expérience : je ne suis pas concernée.

En fait ça dépend bien plus de l'état/l'humeur dans lequel je suis moi, que de la personne avec qui je suis (bon, parmi les personnes que je désire bien sûr !).

Quant à faire des généralités....je m'y refuse depuis bien longtemps (si ce n'est toujours) et je crois que ce serait casse-gueule.

#
Profil

atthis.pachamama

le vendredi 11 octobre 2013 à 02h33

J'aurais tendance à penser que la raison serait le secret, l'interdit, l'effet d'excitation/amoureux d'une relation qui débute et éventuellement le côté aventureux et intrépide d'un amoureux qui n'aurait jamais eu la place d'officiel justement pour cette raison.

Pour répondre sur une expérience personnelle plutôt que sur des considérations plus ou moins fumeuses. Ma seule expérience "d'adultère" (je vis des relations polyamoureuses mais pour ce coup là j'ai menti, caché cette relation) a été totalement infructueuse au niveau orgasmique.
C'est un peu maigre pour t'aider mais je n'ai que ça à offrir :-)

Atthis

#
Profil

atthis.pachamama

le vendredi 11 octobre 2013 à 02h55

Je voulais rajouter aussi que dans les valseuses à mon avis le fait qu'elle atteigne l'orgasme avec cet homme de passage ça n'a rien à voir avec le fait que ce n'est pas l'officiel. Selon mon analyse bien sûr, j'attends la critique.
Il me semble que de toute façon ses deux hommes ne sont pas des officiels et celui de passage n'est pas vraiment un amant mais un hôte dont ses hommes lui demandent de "l'accueillir comme il se doit".
Et pour une fois elle ne se fait pas "passer dessus", elle se retrouve face à un homme fragile, il a besoin d'elle, qui lui laisse la place, lui laisse mener la danse. Il y a une dimension d'apprentissage qui s'ajoute puisque c'est sa première fois. Ce cocktail abaisse ses défenses (construite à force de s'être faite "passer dessus") et lui permet de découvrir l'orgasme.

L'effet valseuse c'est l'effet dépucelage plutôt non ? :-) <3

Analyse perso et sur l'instant ...

#
Profil

Vaniel

le vendredi 11 octobre 2013 à 06h59

Etrange dissymétrie dans les questions que tu poses régis13 : tu parles d'orgasme pour les femmes et d'érection pour les hommes.
La forme des questions me pose aussi problème. Tu poses comme une évidence que les femmes atteignent plus facilement l'orgasme avec leur(s) amant(s) quand il faudrait au préalable se demander si elles atteignent l'orgasme plus facilement avec leur(s) amant(s). Je ne pense pas qu'il soit possible de généraliser. Et, une étude scientifique de la question me semble casse-gueule en raison de la multiplicité et de la complexité des paramètres à prendre en compte.
La question la plus intéressante, pour moi, serait de te demander pourquoi tu te poses ces questions (ça semble être davantage que de la pure curiosité). Libre à toi de me répondre :-) .

Dans Les Valseuses, si Marie-Ange (doublement sainte !!), le personnage joué par Miou-Miou, parvient à l'orgasme, ce n'est pas parce qu'elle est avec un nouveau partenaire mais parce que, cette fois-ci, pour la première fois, comme elle l'explique ensuite le long de la rivière, c'est elle qui a pris les rennes de sa sexualité, au lieu de se contenter d'une sexualité passive, de se "faire passer dessus" comme l'a écrit atthis.pachamama ci-dessus.
Si la nouveauté était la cause de son orgasme, elle aurait logiquement dû en avoir lors des premières fois avec Jean-Claude et Pierrot.

Message modifié par son auteur il y a 5 ans.

#
Profil

regis13

le vendredi 11 octobre 2013 à 14h30

je me suis sans doute mal exprimé ! oui dans les valseuses elle a pris les rennes ! elle a également lâchée prise ! je pense qu'elle est là la différence. Pour moi les femmes lâche plus facilement prise avec un amoureux que son mari ! Bien sur il ne faut pas en faire de généralités, toutes et tous sommes différents dans nos comportement.
C'est quoi l'effet NRE ?
Pour revenir aux statistiques, il y a d'une part la littérature et d'autre part mes expériences, mes rencontres avec toutes ces femmes qui se sont exprimées dans ce sens. J'ai eu la chance de voir ces femmes lâcher prises avec moi parce que j'étais l'amant ! C'est mon témoignage !

#
Profil

Tcheloviekskinoapparatom

le vendredi 11 octobre 2013 à 14h59

Et as-tu épousé ces femmes pour pouvoir comparer ? :-)

Puisqu'on parle d'expériences personnelles, je dirais que pour moi ça va dans les deux sens : oui, il peut y avoir quelque chose de particulièrement excitant avec une nouvelle personne, mais d'un autre côté il peut aussi y avoir de la gène, de l'embarras, de l'incertitude, de la nervosité, etc. toutes choses qui peuvent disparaître avec le temps, avec le développement d'une relation où on se sent en confiance.

Message modifié par son auteur il y a 5 ans.

#
Profil

atthis.pachamama

le vendredi 11 octobre 2013 à 20h33

regis13 je me demande si ta question/ton sujet ne se fait pas un peu malmener à cause de son caractère généralisant et finalement tu n'as pas vraiment réponse à ta question.
J'ai une proposition à te faire, et si tu reposais ta question comme ceci :
"A votre avis quelles sont les raisons qui font que dans certains cas une femme atteigne plus de plaisir avec son amoureux / amant alors qu'elle en a moins avec son amoureux / mari ? Et inversement pour un homme ?"

Moi j'avais répondu ceci déjà :
J'aurais tendance à penser que la raison serait le secret, l'interdit, l'effet d'excitation/amoureux d'une relation qui débute et éventuellement le côté aventureux et intrépide d'un amoureux qui n'aurait jamais eu la place d'officiel justement pour cette raison.

Peut-être a-t-on quelques "psychologues" qui pourrait te donner une meilleure réponse ?
Merci à gcd68 et Dom qui ont déjà donné leurs idées.

#
Profil

PolyEric

le vendredi 11 octobre 2013 à 21h31

regis13 : Si ce que tu dis est vrai, alors je suis un contre exemple. Si j'analyse bien mon cas, c'est parce que la communication passe mieux avec quelqu'un que je connais depuis longtemps que lorsqu'il y a tout à découvrir. Je me perd dans l'immensité des possibles.

Je ne peux donc pas répondre pour les hommes. Et comme je ne suis pas une femme, je ne peux pas répondre de façon fiable non plus pour les femmes. J'arrive à imaginer quelques raisons qui peuvent libérer les femmes avec leurs amants, mais ce sont des raisons qui sont dans ma tête à propos des femmes et non dans la tête des femmes, à propos des hommes....

D'abord, le fait que le sexe soit au centre. Plus besoin de faire des détours, de jouer un rôle pré-mâché ou je ne sais quoi. On peut être soi-même. Si dans une relation basée sur le sexe, la femme commence à inhiber le sexe, il ne reste plus grand chose, donc si elle se lance dans une relation basée sur le sexe, c'est justement pour obtenir ce qu'elle vient y chercher. La détermination accélère les choses.

Une femme ne choisit peut-être pas son amant sur les mêmes critères que son "mari" (au sens élargit du terme). On retrouve souvent chez les femmes, une forte recherche de sécurité quand il s'agit de faire des enfants. Pas besoin d'être sexy donc, pour être "l'officiel". Et je dirais même qu'un homme pas trop séduisant est un gage de sécurité. Le hic, c'est que du coup, il excite moins madame !

Avec un amant, il n'y a pas de risque de tout perdre puisque la sécurité attend sagement à la maison, donc on peut se laisser aller.

On peut prendre le risque de perdre son amant, ils se bousculent au portillon, mais c'est plus délicat de perdre son mari, de se retrouver seule avec les enfants, de payer le loyer, etc. Donc il vaut mieux prendre sur soi quand quelque chose ne plait pas. Le hic, c'est que quand on prend sur soi des années durant, on perd quelque peu en excitation, hum.

Dans les couples déséquilibrés sur le plan des dépendances, la femme se sert souvent de la sexualité comme instrument de pouvoir, ou de contre pouvoir. Mais le prix à payer pour obtenir ce pouvoir, c'est de se restreindre...à l'intérieur du couple...et de se rattraper à l'extérieur.

La peur de perdre quelque chose de vital, en déplaisant à son mari lors d'une attitude très chaude. Lorsqu'il ne s'agit que de sexe, l'enjeux est inversé. Une attitude froide nuira à la relation, cela favorise les attitudes chaudes, cela force la femme à se libérer, et fait donc monter l'excitation.

Le plaisir de la vengeance ?

Et tant d'autres raisons dont j'ignore l'existence, il vaut mieux parfois ne pas savoir.

#
Profil

LuLutine

le samedi 12 octobre 2013 à 01h40

Tcheloviekskinoapparatom
oui, il peut y avoir quelque chose de particulièrement excitant avec une nouvelle personne, mais d'un autre côté il peut aussi y avoir de la gène, de l'embarras, de l'incertitude, de la nervosité, etc. toutes choses qui peuvent disparaître avec le temps, avec le développement d'une relation où on se sent en confiance.

+1

#
Profil

Green-Man-Outside

le dimanche 13 octobre 2013 à 03h35

Vaniel
Etrange dissymétrie dans les questions que tu poses régis13 : tu parles d'orgasme pour les femmes et d'érection pour les hommes.

+1000.

De plus, le terme "amant" présuppose soit
- que tu considères uniquement les relations "polyamoureuses" impliquant une priorité/hiérarchie dans les partenaires
- que ta question se situe en réalité dans un cadre d'adultère monogame.

#
Profil

PolyEric

le lundi 14 octobre 2013 à 06h53

D'après la question, il me semble qu'il considérait la situation adultère monogame pour les femmes, et la situation de (quasi) polyamoureux pour lui.

#
Profil

bodhicitta

le lundi 14 octobre 2013 à 12h52

J'en sais rien et j'ai pas envie de savoir si je grimpe au rideaux plus vite avec un "amant" parceque

dom
donnerait cette impression de vivre quelque chose d'interdit, qui peut donner à certain(e)s plus d'excitation? ?

et je ne veux plus vivre de relations ou il y a des interdits. (si ce n'est le mensonge)
<3 c'est pour ça que je suis ici! <3
et que je vie de bien belles choses... (+)

Message modifié par son auteur il y a 5 ans.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion