Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

La fausse bonne idée?

Engagement
#
Profil

SwissCabotine

le dimanche 30 décembre 2018 à 10h36

Bonjour,

Je reviens vers vous après plusieurs semaines de réflexion. Il y a 4 ans, j'ai mené 3 relations poly durant plusieurs mois, décidée à adopter ce mode relationnel qui semblait si bien me correspondre. Tout allait bien jusqu'à ce que je rencontre X et qu'on tombe dans une NRE pas piquée des vers. X, le polyamour il avait testé pas-plu donc on est passés à un mode mono et 3 ans plus tard une enfant est née de notre union. En parallèle divers problèmes de possessivité ont pourri notre relation, et il y a 3 mois X a mis fin à celle-ci selon les modalités sur lesquelles on la vivait (amoureuse, fusionnelle). Actuellement nous vivons toujours ensemble, et j'ai peu à pris conscience que mon amour pour lui m'étais plus douloureux si je tentais de le faire diminuer ou disparaître, que si je le tentais de le concilier avec d'autres relations. cependant, tout cela reste (presque) théorique. X et moi avons décidé de rester habiter ensemble, et pour que ce soit supportable pour moi qui ai encore bien des sentiments forts pour lui, on a ouvert la relation de mon côté. Lui, il a les mêmes droits que moi bien sûr, mais on s'est juste communiqué nos besoins en ce moments et lui m'a dit clairement ne pas avoir du tout de chercher quelq'un, il a besoin d'espace et de respirer pour réfléchir, continue à aimer vivre avec moi et est ouvert à ce qu'une relation amoureuse entre nous renaisse un jour, mais il ne pense pas que ce sera le cas. En parallèle, nous dormons dans le même lit et avons des marques d'affection fraternelles très tendres l'un pour l'autre. Parfois durant la nuit il m'enlace et m'embrasse sur le front comme lorsque nous étions en couple, me serrant fort contre lui, refusant de me laisser m'éloigner, dans son sommeil, puis le matin il ne se souvient de rien. La situation est délicate pour moi car si j'étais dans une relation "stable" càd avec un minimum de projection à moyen terme, je me sentirais plus libre de faire d'autres rencontres. Là ce qu'il se passe, c'est que dès que je tombe sur une personne avec laquelle j'ai envie d'échanger plus loin, une partie de moi crie que je ne cherche pas à remplacer X et que je veux juste partager un moment avec une autre personne, mais que dans l'état actuel des choses j'ai peur que ça m'éloigne encore plus de X, qui est dans ma tête ma relation primaire vitale bien que platonique.

Le souci, c'est... imaginons que tout ça ne se passe effectivement que dans ma tête, et que X s'en foute et qu'on me dise "vis ta vie et tu verras bien comment réagit X même si tu devrais tendre à ne plus calculer ses réactions".
Sauf que j'assume vouloir faire du bien à ma relation avec X tout en déployant mes envies réelles. Se rapprocher de soi, c'est faire du bien à une relation, non?
En parallèle il y a le fait que je suis relativement novice en matière de relations plurielles, et que je ne souhaite faire de mal à personne. Donc, je désire annoncer d'emblée que je ne suis pas dans un état d'esprit d'exclusivité. Ni dans la dimension purement physique de la relation.

Tout cela me fait un peu beaucoup, je sais que je suis trop attachée aux réactions d'X, j'ai conscience qu'entreprendre une relation dans cette dynamique n'est peut-être pas une bonne idée, je ne sais même pas comment rencontrer les bonnes personnes, mais en même temps je me dis que si je fais de la dépendance affective (DA) c'est pas en attendant d'avoir des relations qui la comblent que je vais résoudre le problème; autant prendre le taureau par les cornes dès maintenant et créer des relations qui m'apporteront ce qu'elles ont à m'apporter sans symboliser autre chose que ce qu'elles ne sont réellement! Bref, je suis perdue #Caliméro :)

Voilà, merci de m'avoir lue, bien volontiers pour vos avis/conseils!

#
Profil

LeCielEstBleu

le dimanche 30 décembre 2018 à 14h10

Bonjour SwissCabotine,
Le thérapeute que je suis allée voir récemment me disait que la problématique polyamoureuse apparaissait tant dans les couples qui fonctionnent bien que dans ceux qui ont des problèmes. Comprenons par là que voulour ouvrir son couple ne signifie pas de facto qu'on veuille compenser un manque, fuir une situation foireuse etc. Mais dans ton cas, il y a effectivement deux chantiers en cours:
- d'une part la relation avec ton compagnon: que doit-elle devenir, vos envies sont-elles compatibles à long terme? est-ce que tu te sens bien dans cette relation platonique et avec l'idée que vous partagez désormais de l'affection (si j'ai bien compris)? S'engage-t-il, lui, sur cette base ou bien est-ce plutôt une façon de temporiser?
- et puis d'autre part il y a ton envie de vivre d'autres relations.
Ce sont 2 aspects différents et il faut sans doute veiller à accorder suffisamment d'attention à chacune des problématiques pour éviter justement que le polyamour soit une façon de sauver le couple primaire (parce que ça, c'est pas bon, tout le monde est d'accord là-dessus je crois...)
Et puis surtout, il y a toi. Apprendre à construire sa vie en agissant, non pas en réagissant, se trouver soi en dehors du rapport à autrui, ou plutôt: construire son rapport à soi avec autant de soin, de passion et d'attention que son rapport à autrui, c'est à mon avis primordial pour se sentir bien...
bonne route à toi

#
Profil

HeavenlyCreature

le dimanche 30 décembre 2018 à 14h14

Salut Swiss Cabotine,
J'ai vécu un peu la même chose avec mon ex (père de mes enfants) et 1 an après notre séparation (pour le coup la transition mono-poly n'a pas fonctionné, c'était une tentative désespérée pour sauver le couple qui était mort depuis longtemps) nous cohabitons toujours ensemble.
Mais le conseil que je peux te donner est pratique d'abord : si vous en avez la possibilité, faites chambres à part.. Ça me semble compliqué dans ta situation de partager ton sommeil avec l'homme que tu aimes si cela n'est plus réciproque.. Du moins pour l'instant. Cela lui offrira l'espace auquel il aspire, et qui sait ? Peut-être aura tu des surprises...
Ensuite, je pense que plutôt que de chercher de nouvelles relations, avant tout s'agit il de prendre soin de toi. Profite de cette distance pour te retrouver. Bien sûr, des rencontres auraient l'avantage de te changer les idées et de regonfler un peu l'estime de toi, mais en aucun cas ça ne sauvera ton couple...
Courage en tous cas

Message modifié par son auteur il y a un mois.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion