Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Complètement perdue...

Témoignage
#

PolyLost (invité)

le mercredi 25 mars 2015 à 15h32

Bonjour, sa fait longtemps que je vous lis sur ce forum sans pour autant y participer et je me lance car je suis vraiment perdue...

J'ai 26 ans et je me suis découverte polyamoureuse depuis 1 ans environ, j'ai toujours été un "cœur d'artichaut" comme on dit, et j'ai compris qu'aimer plusieurs hommes ne me faisait pas aimer les autres moins.

J'étais en couple avec un homme (K) depuis 1 ans quand je suis tombée amoureuse d'un autre (M), j'ai essayé de résister mais c'était plus fort que moi alors j'ai commencé a parler a K du polyamour, étant quelqu'un d'ouvert même si profondément mono, j'ai penser qu'il pourrait comprendre, sa a été dur a encaisser pour lui mais après des discussions et des lectures(il est avide de connaissance et de concept donc c'est facile de discuter avec lui), K a bien voulu essayé même si il ne ressentait pas le besoin d'une autre relation.

Seulement, cela lui a fait beaucoup de mal malgré sa compréhension et son respect du polyamour, d'autant que M est un de mes collègues et K ne l'apprécie pas du tout,(bien avant que je lui parle de tout sa d'ailleurs).

Devant la détresse de K, j'ai quand même continué dans ma voie en essayant de le rassurer mais sa n'a pas marcher et lorsqu'il me disait que ses sentiments pour moi commençait à s'étioler, je lui répondais que s'était juste une impression et que l'on surmonterait cela.

Puis un jour, il m'annonce qu'il me quitte car il ne m'aime plus assez et que cette souffrance le détruit (c'est vrai qu'il avait beaucoup maigrit durant cette période), j'étais tellement paniqué et désespéré que je lui ai dit que je quitterais M si il le voulait mais il m'a dit qu'il ne voulait pas me contraindre et que si j'étais vraiment poly alors je devais continuer mais sans lui car il ne le supporte pas. il a fini en me disant que c'était pour lui qu'il faisait sa et pas contre moi.

Ensuite j'ai vraiment accusé le coup, triste comme les pierres et même M ne me donnait plus le sourire, surtout que je me suis rendu compte a quel point K était important pour moi et en comparant malgré moi que K était en tout point "supérieur" à M, par la suite j'ai fais d'autre rencontre mais j'en suis arrivé a la même conclusion.

M est resté auprès de moi et j'ai réussie a relevé la tête grâce a lui même si K reste très présent dans mon cœur et mon esprit (plus que M, j'en ai honte).

Et après des mois sans nouvelles de K (il ne voulait pas qu'on reste amis car c'était trop dur pour lui et qu'il avait besoin de se reconstruire), je le croise en ville au bras d'une femme magnifique, tout sourire tout les deux et lui plus beau que jamais, il avait à première vue retrouvé la forme et plus encore, mon coeur s'est meurtri sur place après les avoirs dépassé j'ai pleuré pendant des heures, je me voyais a la place de cette femme et me revoilà dans le même état que lorsqu'il m'a quitté.

J'ai pas pu m’empêcher de lui envoyer un message pour lui dire que sa me faisait plaisir de l'avoir croisé, qu'il semblait heureux et que j'étais heureuse qu'il ai retrouvé quelqu'un après le mal que je lui avais fait.
Il m'a répondu que oui tout allait pour le mieux, que sa copine lui avait redonné la joie de vivre et qu'il espérait que moi aussi sa allait.

J'ai pas pu lui répondre, je sais plus quoi dire, je l'aime tellement, je voudrais lui dire mais il s'est reconstruit, je suis perdue.

M ne mérite pas mes états d'âmes, même si il ne se doute de rien.

Si vous avez des conseils je suis preneuse, je sais même plus si je suis réellement poly ou pas .

Merci d'avoir lu ce pavé, qui est complètement décousu

#
Profil

alex666

le mercredi 25 mars 2015 à 16h16

J'aurais tendance à te dire que polyamoureuse ou pas, ce n'est plus le problème. Tu dois accepter la rupture, faire ton deuil de ta relation et passer à autre chose. Vous vous pouvez vous féliciter tous les deux d'avoir été honnetes l'un envers l'autres, et d'avoir essayer. Tu auras été honnete en parlant de ton désir d'autre chose, lui aura essayer de te le donner, mais comme me le disait Siesta "le poly c'est pas fait pour tout le monde". Et lui aura été honnete en essayant mais en quittant aussi avant que ce soit un drame entre vous.

La seule erreur que tu as faite peut-être, c'est de ne pas avoir su voir que quand ils te disaient que ses sentiments diminuaient, ce n'était pas juste une impression. Mais ça c'est toujours facile de le dire après.

Message modifié par son auteur il y a 5 ans.

#

(compte clôturé)

le mercredi 25 mars 2015 à 23h05

@polylost
tu sembles traîner un bon gros boulet de culpabilité là…
Je suis d’accord avec Alex, vous avez essayé tous les deux, à la loyale et courageusement; ça a foiré au bout, vous n’êtes pas coupables de ça. Juste responsables, la nuance entre responsabilité et culpabilité a été largement instrumentalisée par les politiques, mais là elle me semble quand même importante.
D’une faute, on est coupable.
Le plantage de couple que tu décrits me semble juste être du registre du vivant: aucun couple n’est éternel puisque les supports du couple (les amoureux) sont mortels. Porter sur tes épaules, un élément consubstantiel à la vie, son impermanence, son instabilité,ses transformations, transmutations, c’est pas possible, c’est beaucoup trop lourd.

Mais au point où cette folle et improbable séance de montagnes russes qu’on appelle relation d’amour cesse, on peut des fois, la transformer en amitié, en complicité, ce n’est pas forcément le point final de toute relation. ça monte moins haut moins vite, mais ça descend moins bas aussi…
Mais est-ce possible pour toi d’envisager d’entrer en amitié avec lui, sans remuer le couteau dans la plaie et de faire redescendre suffisamment ton baromètre émotionnel, pour des échanges sans caresses mais pas forcément sans câlins.

On peut penser aussi qu’il y a de l’amertume, le sentiment d’une erreur de ta part. Je ne crois pas qu’il faille aujourd’hui trancher définitivement cette question juste après l’avoir revu dans un contexte où tes émotions t’ont mis un bon coup de pression.
Les erreurs réelles ou supposées sont souvent de bonnes occasions d’apprentissage, si on les regarde avec suffisamment de tolérance, de douceur et de patience.

#
Profil

ScottBuckley

le vendredi 27 mars 2015 à 10h25

@ PolyLost :

> Bienvenue à toi qui nous lis depuis longtemps déjà, pour commencer (+)
il serait peut-être plus facile de t'aider si tu devenais (gratuitement) membre du forum (et non pas juste "invitée" ) , ainsi tu pourrais envoyer des messages persos, en recevoir, et t'inscrire à des discussions débats ou autres rencontres & cafés polys ici ou là : qu'en dis-tu ?

Bon courage quoi qu'il arrive !

Scott

Message modifié par son auteur il y a 5 ans.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion