Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

L'impression d'attendre plus

Engagement
#
Profil

Chupapink

le samedi 25 octobre 2014 à 15h41

Il y a du nouveau dans la nouvelle relation que j'entretiens avec mon mari. Suite à de longues discussions pendant les soirées que nous passons ensemble, concernant son amoureuse, j'en ai déduis qu'il n'était pas si heureux que ça. Et il se trouve que ce n'est pas si drôle de l'autre côté, simplement parce qu'il continue à venir me voir (et plus si affinité bien sûr). Je lui ai alors demandé s'il n'avait pas l'impression de plus lui faire du mal en insistant dans cette relation plutôt que de ne penser qu'à lui en ne acceptant pas qu'elle le quitte (parce qu'en fait, elle le quitte tous les vendredis soirs). Mais il l'aime. Il n'arrive pas à se passer d'elle mais elle commence à lui taper sur le système parce qu'elle lui pique des crises de jalousie pas possible. J'ai beau lui expliqué que c'est normal puisqu'elle attend de lui une situation stable de couplé exclusif. Il ne veut même pas envisager de n'a plus me voir. Ce qui me va très bien soit dit en passant. Je me suis faite à ce rythme de vie assez facilement, ce qui me perturbe un peu de temps en temps. Mais le voilà qui m'annonce qu'elle est partie une semaine dans le sud dans sa famille et qu'il veut déménager pour se trouver un studio. Il en avait déjà parlé mais au sérieusement. Du coup en une semaine, on a trouvé un studio et il a déménagé. Il a pris toutes ses affaires qu'il avait chez elle et hop ! Et bizarrement, je devrais m'en sentir soulagée mais ce n'est pas le cas. En fait, ça me fait bizarre qu'il soit "chez lui". Je sais par contre qu'il sera plus libre de faire ce qu'il veut, et que du coup j'en espère les moments ensemble plus détendus sans toujours revenir sur le sujet Mlle qui lui prend la tête.
Mais du coup, est ce que je ne vais pas en attendre plus de lui. Aujourd'hui ça me va finalement ces deux soirées par semaine, mais je voudrais des fois qu'il soit plus souvent là.
Par contre nous avons rediscute du fait que je puisse avoir une autre relation, et là aussi ça a éévolué.En fait, ce n'est pas la peur que j'ai quelqu'un d'autre que le perturbe, mais la peur Un je tombe sur quelqu'un qui ne me respecte pas où qui ne m'aime pas comme il faut. Ça m'a fait vraiment bizarre d'entendre ça dans sa bouche, mais je pense que ça a changé parce que j'ai su lui montrer que je tenais encore à lui aussi fort, malgré une autre femme.
Donc voilà, ça bouge pas mal notre relation. Ça évolue je trouve dans le bon sens.

#
Profil

Tcheloviekskinoapparatom

le samedi 25 octobre 2014 à 17h13

Il me semble qu'effectivement ça évolue dans le bon sens à plusieurs niveaux :
- tu as vu que "l'herbe n'est pas forcément plus verte dans le jardin d'à côté" - elle et lui ont leurs problèmes aussi.
- tu t'es faite à ce rhythme qui je crois te faisait peur. tu as dû en découvrir les bénéfices, la liberté de faire ce que tu veux toi ?
- le fait que du coup vous avez chacun de vous trois votre appartement permet de dissocier ce qui est de l'ordre de la relation et ce qui est de l'ordre du logement - ce qui, en soi n'a rien à voir. C'est une idée reçue qu'il faut forcément habiter avec celui ou celle qu'on aime, et certes parfois c'est pratique, surtout si il y a des enfants. Mais pouvoir avoir son coin à soi est assez sain pour tout le monde je trouve :
- pas de dispute sur qui doit faire le ménage ou la cuisine
- pas d'enjeu matériel si il faut se séparer ou ne plus se voir pendant un moment
- le plaisir d'être "invité" chez l'autre, de voir comment évolue son petit monde.....

Sur le fait que ton mari veuille te protéger de mauvaises rencontres, c'est certes sympa, mais je dirais tout de même "attention" : la volonté de protéger peut être une des formes de la volonté de contrôler. Même avec les meilleures attentions du monde, je pense qu'il est important qu'il "lâche prise" sur ses craintes pour toi, qu'il apprenne à mieux te faire confiance sur ce qui après tout te concerne en premier lieu. Qu'il offre son soutien si tu as des soucis avec d'autres hommes, c'est très bien. Qu'il critique tes choix, voir pose des vétos, c'est beaucoup plus problématique à mon avis.

#

(compte clôturé)

le dimanche 26 octobre 2014 à 09h29

Bonjour Jezebel,

Deux choses ont attiré mon attention dans ton message.

Jezebel
[...] le voilà qui m'annonce qu'elle est partie une semaine dans le sud dans sa famille et qu'il veut déménager pour se trouver un studio. [...] Du coup en une semaine, on a trouvé un studio et il a déménagé.

Vu comme tu décris la chose (peut-être que j'ai raté un truc), on dirait qu'il a "profité" de l'absence de Melle (partie pour une semaine dans sa famille) pour prendre ses affaires et se trouver un studio. Pourquoi pas.
C'est le "on a trouvé un studio" qui m'étonne. On dirait qu'encore une fois il t'a fait contribuer à un truc qu'il aurait dû gérer tout seul. Vu que par le passé tu t'es trouvée plusieurs fois à devoir gérer à sa place des trucs du fait de son indécision (genre la mise en place du calendrier), j'ai l'impression qu'il a reproduit le même schéma. Il voulait déménager ? Et ben il le cherchait lui-même son studio ! Pourquoi l'avoir fait avec toi ? A mes yeux, s'il veut quitter le logement qu'il partage avec sa copine, je vois pas pourquoi il se fait aider de son épouse.

Jezebel
[...] ce n'est pas la peur que j'ai quelqu'un d'autre que le perturbe, mais la peur que je tombe sur quelqu'un qui ne me respecte pas où qui ne m'aime pas comme il faut.

Là je rejoins totalement Tchelo. Dans cette attitude je vois surtout une volonté de contrôle. Inconsciente vraisemblablement, mais quand même.
Déjà c'est bien plus valorisant pour lui de te dire qu'il craint que tu rencontres quelqu'un de "pas bien" que de te dire qu'il n'arriverait pas à supporter l'idée de te savoir avec un autre (parce qu'en fait la vraie raison pour moi c'est toujours celle-là).
Ensuite, tu es une grande fille. Si tu tombes sur un type "pas bien", ce sera à toi de gérer et tu t'en sortiras sans doute très bien. Si vous êtes assez complices pour ça, tu pourras t'appuyer sur lui pour t'épancher, trouver du soutien moral mais ce sera à toi de décider si tu en as envie / besoin.
Et pour finir, une fois qu'il t'a dit qu'il craint que tu rencontre un con (je raccourcis hein), il va faire comment, concrètement, pour s'assurer que ça n'arrive pas ? Trier les mecs pour toi en amont et te présenter une short-list de gars qu'il aura validés ? Et puis franchement (là je vais être dans le jugement et c'est mal donc n'hésite pas à ignorer totalement ce que je vais écrire :) ), en matière d'aimer comme il faut ou de respect de ta personne, je ne suis pas certaine, au vu de ce que tu as écrit ces derniers mois, qu'il ait beaucoup de leçons à donner. Non mais :-D

PS : et sinon je me réjouis d'avance de faire ta connaissance en vrai au café de mardi :)

#
Profil

Chupapink

le dimanche 26 octobre 2014 à 19h50

J'aime ce forum car les interactions avec les intervenants font vraiment du bien.

Je réponds d'abord à Tchelo (désolée je raccourci c'est un peu long à recopier !) avec qui je suis aussi d'accord sur le fait de découvrir la liberté de se dire "je peux faire ce que je veux" (non que j'étais prisonnière avant) est assez valorisant et me fait un bien fou. C'est vrai que je m'attendais à ce que mon homme débarque toute la semaine puisque que sa Mlle n'était pas là (en plus suite à une dispute apparemment). Et bien je lui ai dit clair et net que je ne voulais pas, que les jours habituels me convenaient et que je ne voulais pas servir de remplaçante en cas d'absence et de dispute. Par contre, j'ai eu droit à un super week-end 3 jours de suite (sans les enfants), ça faisait longtemps et ça nous a fait du bien à tous les deux. Mais c'est vrai aussi que maintenant, plus longtemps ça devient inquiétant parce que c'est comme si on cherchait le petite bête. Mais pour la semaine, il n'avait pas prévu de venir la semaine non plus, donc nous étions d'accord sur ça : nous ne pouvons plus vivre ensemble à temps plein.

A part ça, je vois que vos réponses se rejoignent Tchelo et Shamal sur le fait du contrôle de mon mari sur un éventuel "choix" d'un autre partenaire. Et je vous "rassure" je suis ok avec vous. Quand il m'a dit ça, j'ai quand même senti une avancée dans son raisonnement mais je vois bien aussi qu'il voudrait pouvoir y mettre son grain de sel. Alors qu'il m'avait dit clairement qu'il ne voudrait pas savoir si je voyais quelqu'un. Et je pense que je resterais sur ce point dans un premier temps car je ne veux pas justement qu'il se retrouve à devoir donner son avis ou porter un jugement sur cet autre homme (bon en même temps c'est ce que je fais avec lui et sa Mlle, mais là c'est lui qui le cherche). Je sais bien qu'il cherche (malgré lui) à garder une sorte de contrôle sur moi mais il voit bien aussi que ce contrôle lui échappe complètement et du coup ça lui fait peur.

Mais tu le dis Shamal, je suis une grande fille et des "cons" j'en ai déjà rencontré avant (surtout un), donc je ne pense pas être assez faible pour tomber dans l'engrenage d'un autre. Et le côté complicité que nous avons, c'est vrai qu'il n'est pour l'instant que dans un sens plutôt sur sa relation avec sa Mlle. Mais je ne pense pas avoir ce penchant à lui raconter ma vie privée si je vois un autre homme. Je ne sais même pas comment je le vivrais moi-même, alors je ne me vois pas trop taper la discute la-dessus avec lui. Mais qui peut savoir ? Je n'aurais déjà jamais cru en arriver là un jour, alors demain ? Et puis une amie m'a demandé si je n'aurais pas l'impression de tromper mon mari. C'est vrai que vu comme ça, la première réplique qui m'est venue, c'est : "Manquerait plus que ça que je culpabilise, après ce qu'il a fait lui !" Mais après, j'y ai réfléchi, et je pense qu'au début oui puisqu'il ne voudra pas savoir, mais est-ce qu'il le ressentira ? en fait, je crois que j'ai peur que ça change quelque chose à notre relation alors que je voudrais qu'elle puisse rester comme elle est aujourd'hui avec un petit quelque chose en plus qui commence à manquer. Et je crois que ce quelque chose c'est justement une nouvelle rencontre. Quand on est ensemble et qu'on aborde le sujet maintenant, on en rigole parce que je m'amuse à énumérer les choses qu'un autre homme pourrait m'apporter et que lui ne peut pas (et qu'il n'a jamais pu). Y trouver une sorte de complémentarité, un peu comme lui avec Mlle et moi.

Et puis, Shamal, ne te formalise pas sur ton "jugement" car je suis tout à fait d'accord avec toi sur le fait qu'il n'est pas vraiment le modèle exacte pour me faire la morale ou me juger sur mes décisions dans "ma vie" maintenant. Si on y regarde de plus près, c'est lui qui a décrété qu'il ne pouvait plus rien m'apporter et que je pouvait à présent me débrouiller dans la vie sans lui (ce sont ses propres mots au début quand ça n'allait pas très bien). En fait, maintenant, c'est un peu la philosophie que je côtoie, je fais ce que je veux, je me prépare mon indépendance (vente maison, voiture (ça y est j'ai trouvé mon nouveau petit bolide)) et dans cette nouvelle vie, je lui accorde (car je le veux quand même) de partager cette vie et de continuer à faire partie de ma vie (et de mon coeur). C'est pas un peu égoïste quand même ?
J'ai même trouvé mon futur logement (une fois que la maison sera vendu) et au début, ça me faisait bizarre de me dire que ce sera chez moi, alors que maintenant l'euphorie commence à gagner du terrain. Ce sera chez moi et je pourrais faire ce que j'ai envie et voir qui je veux !

PS : au plaisir de se rencontrer également, j'aime rencontrer les gens avec qui je discute sur le forum, ça rend les choses plus vivante :-)

#
Profil

LuLutine

le dimanche 26 octobre 2014 à 20h04

Jezebel
j'ai peur que ça change quelque chose à notre relation alors que je voudrais qu'elle puisse rester comme elle est aujourd'hui

Aucune relation ne reste comme elle est...
Toutes les relations évoluent...ou bien elles meurent.

(C'est mon opinion)

Je sais que tu rajoutes "avec un petit quelque chose en plus", mais je crois qu'on n'a pas le pouvoir de décider de la façon dont une relation évoluera.
On fait avec ce qu'on a...

#

(compte clôturé)

le dimanche 26 octobre 2014 à 20h25

Jezebel
[...] C'est pas un peu égoïste quand même ?

Charité bien ordonnée commence par soi-même :D

#
Profil

Siestacorta

le dimanche 26 octobre 2014 à 20h33

Je suis assez curieux aussi sur ce qu'a souligné Shamal : le "on" a cherché un studio et le côté "déménagement pendant qu'elle est ailleurs", ça fait bizarre, évoqué comme ça ?
Pourquoi comment ?

Sinon, à ce détail près, je dirais que cette histoire un peu chaotique ressemble à de la recherche en prise d'autonomie, mais à tâtons, sans penser que c'est exactement ça qu'on cherchait dès le départ.
On a pas sa version, mais de ce point de vue ton homme a l'air de faire encore un peu ça à l'aveugle, dans un rapport à elle, puis à toi... pas encore dans un rapport à lui.
Toi tu nous parle surtout de ce qu'il te fait ressentir, mais tu parles aussi un peu de tes propres décisions autonome, et comme Le tChel, je trouve que c'est plutôt des bonnes nouvelles !

#
Profil

Chupapink

le dimanche 26 octobre 2014 à 20h53

Ah oui, pour revenir sur le studio. Je lui ai largement fait remarqué moi-même qu'il se carapatait en douce pendant qu'elle n'était pas là. Il me dit que non, mais vu le courage qu'il a face à nous, je crois plutôt le contraire. Mais j'avais aussi le sentiment que c'était comme une sorte de vengeance (je vais un peu fort sur le mot), mais il ne voulait pas qu'elle parte et elle l'a quand même fait. Et même par téléphone, elle continuait à lui faire une crise de jalousie parce qu'il venait me voir. Je crois que tout ça a poussé à sa décision, mais je suis d'accord avec vous sur le fait qu'il l'ai fait en cachette, car il ne lui a pas dit tout de suite. Il me dit que c'était pour ne pas qu'elle souffre plus que maintenant à le voir récupérer ses affaires sous son nez, mais je lui ai quand même mis dans les dents qu'il agissait un peu lâchement, il n'a pas répondu (je dois pas être bien loin de la vérité !).
Et pour ce qui est de lui "trouver un studio". Je l'ai juste un peu pousser à prendre le téléphone pour appeler ceux qu'il avait repéré. en fait, il n'arrivait pas à passer à l'acte tout simplement. Tout ça fait aussi parti de notre relation, ça l'a toujours été d'ailleurs. Mais là, je vais peut-être me prendre quelques réflexions, mais j'aime garder l'idée qu'il puisse toujours avoir besoin de moi pour toutes ces choses de la vie, même si nous ne vivons plus vraiment ensemble. C'est ce qu'il ne veut pas perdre (ce qui peut se comprendre, c'est pratique), mais en fait, je crois aussi que je n'ai pas envie de ne plus avoir à m"occuper de lui. Il faudra seulement qu'il y trouve son compte car je ne pourrait pas forcément être toujours là pour lui à 100%.

Pour sa version, pour pourrez à loisir lui taper la discute mardi, ça ne lui fera pas de mal car il n'arrive pas vraiment à imaginer qu'on puisse continuer à vivre de cette façon éternellement. Il sait que je discute beaucoup sur le forum, don cç ne le surprendra pas que certains viennent le voir pour en discuter. J'ai beau lui dire que "pourquoi pas" si on y trouve notre équilibre, mais que je ne peux pas lui dire le futur étant donné que nous avançons effectivement à tâtons de jour en jour. J'ai encore l'impression que les semaines sont toutes différentes avec leurs lots d'évolutions, de discussions et de changements. Mais comme tu le dis si bien Siesta, il n'arrive pas encore à ne penser qu'à lui pour cette évolution. Il est parti de chez elle, pour elle, car il voit bien que la situation bancale d'hébergement qu'il a avec elle ne fait que la faire souffrir. Avec moi, il commence à trouver son rythme, mais c'est effectivement moi qui gère "ce rythme". Il suit ce que je dis. Peut-être que le fait d'être chez lui maintenant va changer certaines choses. Il a déjà commencé à dire qu'au moins quand il en aura assez de se prendre la tête ou qu'il n'aura pas envie d'être chez l'une ou chez l'autre, il pourra s'éclipser chez lui (pareil avec les enfants). Ça viendra peut-être au fil des jours et des mois ...

Message modifié par son auteur il y a 5 ans.

#
Profil

Siestacorta

le dimanche 26 octobre 2014 à 21h45

Jezebel
je suis d'accord avec vous sur le fait qu'il l'ai fait en cachette, car il ne lui a pas dit tout de suite. Il me dit que c'était pour ne pas qu'elle souffre plus que maintenant à le voir récupérer ses affaires sous son nez

Ca dépend : est-ce que c'était projeté qu'il le fasse de toute façon, ou est-ce que ça va être complètement une surprise, elle s'attendrait pas du tout à ce qu'il parte ?
Parce que retrouver la maison "vidée de la présence de l'autre", ça peut aussi être un vrai sale moment pour elle.
Surtout qu'il l'a mise enceinte... Il aurait fait ce coup-là quand c'était pour vos enfants à vous, en disant "nan mais je te quitte pas, c'est compliqué...", même en admettant que tu sois super souple, tu crois pas que tu aurais aussi détesté ?

Je crois que ton homme est en train de prendre de l'autonomie, mais avec beaucoup beaucoup de désordre, et je pense que tant que c'est raconté sur le mode "ça s'est passé comme ça" plutôt que "j'ai fait ça parce que je voulais ça", il y a encore du boulot.

Jezebel
Et pour ce qui est de lui "trouver un studio". Je l'ai juste un peu pousser à prendre le téléphone pour appeler ceux qu'il avait repéré. en fait, il n'arrivait pas à passer à l'acte tout simplement.

Est-ce que sans toi il l'aurait fait ?
Est-ce qu'il le vit comme SA décision, ou est-ce que tel que ça s'est passé, il peut encore se dire "on m'a mis la pression, j'ai réagi dans l'urgence", plutôt que, encore une fois "j'ai fait ça parce que je voulais ça".

Jezebel
mais en fait, je crois aussi que je n'ai pas envie de ne plus avoir à m"occuper de lui.

Tant que tu le fais trop, il a une raison de pas le faire ; donc une occasion de lui mal s'occuper des autres.
Mbref.
C'est surtout : est-ce que s'occuper de lui te rassure dans la pérennité de votre lien ? Est-ce que, si tu ne le faisais pas, tu mériterait moins qu'il t'aime ?
Tu fais comme ça, c'est ta personnalité, bon. Mais est-ce que tu vois comment ça détermine aussi la façon qu'il a de t'aimer ?

Sinon, pour ce qui est de pas voir comment ça pourrait continuer par la suite, en soi, c'est pas forcément significatif... parce que jusqu'ici ses capacités de projection dans l'avenir sont de toute façon peu probantes.

Bon, maintenant, il a "une chambre à soi". Va falloir qu'il prenne l'habitude d'y aller...

« Être dans la solitude, c’est là le difficile. Continuer à être, à garder le sentiment de sa propre existence — être, et non pas cesser d’être, quand l’autre n’est pas là — et conserver le sentiment d’identité — être soi, et pas les autres. Il est des gens pour qui la chose paraît simple. Ils sont convaincus que leur existence vraie ne cesse pas, mais peut-être même ne commence qu’à l’écart des autres. Ce retrait, ils le nomment, c’est selon, la vie privée, la table d’écriture, la chambre à soi. Pourtant, pour beaucoup, l’être se défait, s’altère quand l’autre manque. (Mais cet autre qui ne peut faire défaut sans que je sombre dans le néant, est-ce bien un autre ?) Ils ne sont que quand ils ne sont pas seuls (la promiscuité tient lieu de proximité). »
(Virginia Woolf - Une chambre à soi)

Message modifié par son auteur il y a 5 ans.

#
Profil

Chupapink

le dimanche 26 octobre 2014 à 22h01

Non, ça n'a pas été une surprise lorsqu'elle est revenue, il l'avait mise au courant avant qu'elle ne rentre. Mais il est persuadé que son départ a été une sorte de test pour voir si il ferait ou pas ce qu'il lui avait annoncé. Car il m'a dit plus tard qu'il lui avait demandé de ne pas partir et que du coup il ne serait peut-être plus là à son retour. Peut-être que c'était une façon a elle de le faire prendre une décision. Et comme il ne prend jamais de décision vraiment tout seul, il s'est certainement servi de ça comme "excuse" pour partir. Mais cela ne veut pas dire qu'il la laisse tomber car il veut pouvoir continuer à la voir comme avec moi. Perso, je suis quasiment persuadée que ça ira mieux après puisqu'elle n'aura plus à attendre qu'il s'installe complètement chez elle. Mais j'essaie de pas trop y mettre mon grain de sel. Tout ce que je sais c'est que maintenant, ça devrait moins me prendre la tête puisqu'il ne devrait plus venir me raconter que ça va pas bien. Et puis si il continu, je lui balancerais qu'il n'a qu'à aller chez lui si ça lui prend la tête. Na !
Et pour ce qui est de se retrouver seul, je ne sais franchement pas si il va vraiment y arriver. Il n'a jamais vécu seul, mais il va bien falloir qu'il apprenne. Le truc c'est que même si elle n'arrête ps de lui dire qu'elle va le quitter, elle ne le fait pas, donc à chaque fois qu'il reviendra à la charge elle lui ouvrira sa porte. Mais ça maintenant, j'arrive à me dire que c'est "leur problème" et pas le mien, sauf s'il continu à venir pleurnicher à la mienne.
Mais bon, on évolue quand même dans le bon sens. Enfin, de mon côté je trouve que je commence à prendre un peu de recul et ça fait du bien. Certainement, de voir au bout une indépendance poindre le bout de son nez !

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion