Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

A Paris, le samedi 21 février : 4ème soirée polyamour.info :-)

#

ibisrouge (invité)

le dimanche 22 février 2009 à 08h46

Ca y est la soirée à eu lieu. J'ai du partir vers 22h30 mais j'ai beaucoup apprécié . Je ne pensais pas qu'il y avait une si forte proportion de femmes polyamoureuses.Il y avait beaucoup de personalités bien affirmées et de femmes craquantes .
C'était même trop bien réussi puisqu'il y avait plus de monde que prévu. Bonne surprise ,
Françoise était là . Merci Guillain . Il va falloir te mettre au travail pour pousser les murs ou construire une mezzanine !!

#
Profil

LuLutine

le dimanche 22 février 2009 à 12h40

C'est clair, ou comme disait quelqu'un, la prochaine fois on loue le Palais Omnisport de Paris Bercy, au moins on aura de la place ;-) !

C'était vraiment super intéressant de rencontrer Françoise, elle a du recul sur la question (contrairement à moi par exemple qui suis "dedans" depuis beaucoup trop peu de temps pour avoir ce recul).
Il va falloir que je lise ses livres (je n'ai pas eu l'occasion de le faire encore) !

#
Profil

Aloha

le dimanche 22 février 2009 à 14h06

Qu'est-ce j'ai envie de venir à une prochaine soirée polyamour !

Je trouve la lecture des discussions fort intéressante, vraiment enrichissante. MERCI à chacun~e impliqué~e.

J'y trouve matière à mieux me représenter mes aspirations et mes expériences d'innocent et joyeux lutin, très souvent contrarié toutefois et s'étant peureusement, peu heureusement, beaucoup limité.

J'y discerne des invitations à, toujours et encore, remettre en question les conditionnements me séparant de mes semblables. Semblables si divers en surface ; conditionnements facteurs de 'davantage' de peurs.

J'écris 'davantage' car il me semble y avoir là un cercle très vicieux ... peur >>> séparation>>> peur>>> séparation>>> peur ...

Comme à la plupart d'entre vous, une voie de sortie de ce cercle vicieux me paraît être la communication honnête, franche, empreinte de respect, courageuse, commençant à l'évidence par soi. Puis s'étendant dans la mesure du possible à qui peut et veut bien entrer en rapport 'ainsi'.

Par 'ainsi' j'entends 'plus heureusement', 'plus amoureusement', 'plus cosmiquement', 'plus humoureusement' que replié sur soi et d'éventuelles pseudo-certitudes.

Voilà pour ma première intervention,
merci encore pour les expériences et points de vue que vous partagez sur polyamour.info ;
je me réjouis chaque jour de vous lire et peut-être bien que je ferai le déplacement à Paris.

#
Profil

LuLutine

le dimanche 22 février 2009 à 15h01

Au fait, mon ami (qui n'était pas là pour ceux qui n'ont pas suivi/été là) m'a posé des questions sur la soirée, comment ça s'était passé, si j'avais parlé de lui, de nous, s'il y avait des filles mignonnes (cette question-là c'est obligatoire chez lui ;-)) etc...

Il m'a posé certaines questions auxquelles je n'ai pas pu répondre parce que...je ne les ai pas posées aux gens tout simplement ! (parce qu'on ne se pose pas nécessairement les mêmes questions, lui et moi)

Je lui ai donc suggéré de venir la prochaine fois :-).

Il ne dit pas non catégoriquement, mais d'après ce que j'ai compris, il a quelques craintes ; il a peur d'être mal à l'aise, "pas à sa place".
J'ai essayé de creuser un peu, et il m'a dit qu'il avait peur que son attitude pose problème : le fait qu'il aime bien draguer les filles, notamment (bon quand je dis "draguer"...il ne fait rien d'excessif franchement).
Ce que j'ai du mal à comprendre c'est qu'il le fait avec presque toutes nos amies, avec les amies de nos amis lorsqu'on lui en présente, mais avec des inconnues il a peur que ça pose un problème plus grand ???
De surcroît, avec des polyamoureuses dont les éventuelles relations auront moins de chance de mal voir son attitude que dans un contexte monogame...

En tout cas si c'est bien ce qui lui pose problème (qu'une attitude un peu "dragueuse" soit mal perçue), peut-être que certains d'entre vous ont des arguments pour le rassurer ?
Je me trouve un peu à court, pour le moment...

#

Denis-la-malice (invité)

le dimanche 22 février 2009 à 19h05

bonjour à tous. Malheureusement j'ai raté la dernière rencontre. Quel dommage! Il y en a une autre prévu pour bientôt.
Merci d'avance.

Denis-la malice

#

ibisrouge (invité)

le lundi 23 février 2009 à 06h40

Je veux également ajouter que personellement j'ai trouvé le niveau spirituel des participants
assez élévé . J'y ai vu des jolis sourires et des regards brillants.
Les femmes présentes étaient toutes plus craquantes les une que les autres !
Ce fut un indéniable succès .

#

françoise (invité)

le lundi 23 février 2009 à 11h13

Pour ceux et celles qui y étaient ou n'y étaient pas, j'ai écrit un billet sur cette soirée dans mon blog JOUER AU MONDE
fsimpere.over-blog.com
bonne journée!

#
Profil

Siestacorta

le lundi 23 février 2009 à 13h32

Wah, si on continue à insister sur le nombre et la qualité de ces dames, ce type de rencontre risque d'attirer d'autres types d'amateurs...

(Qu'est ce que je regrette de pas avoir pu me pointer, rholala).

#

(compte clôturé)

le lundi 23 février 2009 à 13h54

Merci Françoise, j'ai bien ri, ça m'a relancée sur mes propres interrogations et mon vécu...

#

Perlinpinpin (invité)

le lundi 23 février 2009 à 19h19

Merci, merci a Guilain et Noemi pour avoir organisés cette charmante soirée ou j' ai rencontré tant de personnes drôles
et colorées. J' ai même eu la surprise et la joie bien sûre d'y retrouver un ancien amoureux de Venise.
Merveilleuse Venise si propice aux rencontres ...donc nous
nous y étions retrouvés puis oubliés, puis re-retrouvés et perdus de nouveau. Incroyable...
J'ai trouvé très sympathique et drôle également le blog de Françoise
bien que " Si nous n'avions.........les coléoptères" avec cette " "définition du Polyamour afin de savoir plus exactement de quoi l'on parle? ", dans les discussions plus informelles qui suivirent, "N'étais-ce point..."un.....de coléoptères" également ?

#
Profil

Sandra

le mardi 24 février 2009 à 21h53

Oui un grand merci à Guilain pour son accueil chaleureux. La soirée fût apparemment victime de son succès : une trentaine de personnes très colorées dans l'ensemble, une atmosphère conviviale et enjouée, des discussions et débats fort intéressants et des témoignages très divers et intimes.

Peu de contacts de type "hugs/câlins" mais il est vrai que ce n'est pas dans la culture française ... !

A nous revoir !

#
Profil

Noemi

le mercredi 25 février 2009 à 10h13

Ah dommage que je devais partir si tôt!

J'aime bien l'article de Françoise sur la soirée.
Moi aussi j'ai sourcillé quand un participant racontait que dans une communauté dans laquelle il a vécu "tout le monde aimait tout le monde et tout était merveilleux".
Ah et j'adore la phrase (de Françoise): "...ceux qui pensent qu’aimer et être aimé au pluriel compense l’injustice de n’avoir qu’une vie..." !

#

françoise (invité)

le mercredi 25 février 2009 à 11h20

Hier, Noémi a écrit sur mon blog : Pour la question des définitions et des étiquettes: j'ai l'impression que ça peut être utile et important pour les poly-curieux et pour ceux qui débutent. Je me souviens qu'au début, quand j'ai découvert le mot et le concept du polyamour, je me penchais aussi sur les définitions, alors que maintenant ça n'a plus d'importance pour moi. La théorie c'est bien, mais il y a aussi la pratique... .

Ma réponse : tu as raison, mon agacement venait sans doute du fait que j'entends ces mots depuis 35 ans, mais c'est vrai que les dix premières années, nous tentions de baliser les choses avec des définitions et des règles... jusqu'au moment où nous avons eu assez confiance (confiance en soi, confiance en l'autre) pour nous en passer, et là j'ai eu conscience d'arriver là où je tendais depuis le début, mais il y faut des étapes. Désolée pour mon impatience!

#
Profil

LuLutine

le mercredi 25 février 2009 à 12h58

Je crois que le fait de tenter une définition peut beaucoup nous aider à expliquer le polyamour aux "non-polyamoureux".

Si je ne ressentais le besoin d'expliquer ma façon de voir la vie à d'autres (pour la plupart monogames), je pense qu'aujourd'hui je me passerais aussi très bien de définition.

D'ailleurs, à une époque, j'ai compris que j'aimais deux hommes, et je n'ai pas eu besoin de définition pour cela. Je les aimais tous les deux, c'était comme ça, et puis c'est tout...mais le second n'étant pas "intéressé", je restais dans un modèle monogame en ne m'autorisant qu'un seul homme.
Savoir que d'autres vivent autrement, et que ça se passe bien, que c'est possible, cela m'a fait énormément de bien. Alors heureusement que certains ont cherché à mettre des mots et des concepts sur cette situation !

D'ailleurs est-ce qu'on avait mentionné le terme "respect" dans la définition ? Le respect est très important je pense (comme nous le rappelait troublee dans un autre sujet). Quelque part, autoriser un(e) amant(e) à en avoir d'autres, ça me semble beaucoup plus respectueux de l'individu que de l'enfermer dans une relation exclusive...mais c'est ma vision des choses.

#
Profil

Noemi

le mercredi 25 février 2009 à 14h16

J'ai ouvert une nouvelle discussion sur les définition(s) du polyamour.
@LuLutine: oui, le respect, mais pour moi c'est inclus dans l'amour...

#
Profil

amorgen

le mercredi 25 février 2009 à 19h41

Je tenais aussi à remercier Guilain pour cette soirée.
Même si la "cérémonie des présentations" a pris du temps, elle a permis de mettre en avant la diversité des parcours de chacun. Des "poly-chemins" vers le "polyamour" en quelque sorte...
Je n'ai pas pu discuter avec tous au vu de l'affluence mais j'ai apprécié cette première prise de contact.
Je serais ravi de revenir à d'autres soirées pour approfondir des sujets qui me tiennent à coeur et partager les expériences.

En ce qui concerne "l'atelier calin" ou les free hugs, ce n'est pas qu'une question de culture française ou pas mais aussi de sensibilité personnelle. je n'éprouve personnellement pas le besoin ni l'envie de caliner quelqu'un que je rencontre pour la première fois, dois-je être considéré comme moins chaleureux ou moins sympathique pour autant ?

Ah et parce qu'il n'est pas facile de reconnaître quelqu'un qui écrit sous pseudo, je suis le petit monsieur barbu à lunette au crane rasé prénommé Fabrice qui aime bien parler polyamour et politique ;-)

#
Profil

amorgen

le mercredi 25 février 2009 à 19h46

[[Siestacorta
Wah, si on continue à insister sur le nombre et la qualité de ces dames, ce type de rencontre risque d'attirer d'autres types d'amateurs...

(Qu'est ce que je regrette de pas avoir pu me pointer, rholala). ]]

Sans vouloir jeter de pavé dans la mare il y en avait au moins un ...

Et oui tu peux regretter :)
(d'autant plus que j'avais quelquechose pour toi)

#
Profil

Siestacorta

le mercredi 25 février 2009 à 20h19

En plus t'y étais !

Méééheuuuu !

Bon. Mais tu peux m'écrire à moi aussi, j'ai dispo, pfiouuuu, ce que j'en ai.

#

ibisrouge (invité)

le jeudi 26 février 2009 à 11h18

Et Noémi a bien raison le respect va de pair avec le véritable amour désintéressé.
J'ai commené à tout comprendre le jour ou j'ai atteint le niveau suivant :
Etre capable d'accorder la liberté totale à l'être aimé .

#
Profil

galla

le jeudi 26 février 2009 à 19h32

J'adore arriver après la bataille. Donc un grand merci à Guilain pour la soirée, sympathique, avec de temps à autre de grands morceaux de vrai.
J'ai été surprise de voir "pour de vrai" la diversité des manières de vivre ses relations, même dans le cadre d'une soirée "polyamour", j'avais beau m'y attendre, j'avoue que la surprise était au rendez-vous.

Je vais devoir revenir pour ma part, dans la mesure où j'ai oublié le moule dans lequel j'avais apporté mon gâteau au chocolat. Un acte manqué ? Pourquoi manqué ? ;)

Galla (qui part en Inde souvent et en revient toujours avec autant de plaisir)

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion