Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Moi monogame; Lui polyamour....besoin de vous comprendre

Témoignage
#
Profil

Nanou-monogame

le samedi 09 mars 2013 à 16h39

Bonjour à tous,
En cherchant à comprendre celui que je fréquente depuis un an (Moi: 28 ans...sans enfants avec de nombreux projets professionnels; lui: 30ans; une fille d'une precedente relation où il a été fidèle pendant leur 3 ans de relation qui a aussi des ambitions professionnelles) je suis tombé sur le mot "polyamour"....mot qui m'a interpellé et définition qui m'a tout simplement décrit la manière dont il pense et agit!

J'ai mal car je l'aime et que je trouve (peut etre que je me trompe hein) qu'on est vraiment compatible : independants, attirance physique évidente; même façon de penser ; on ne se prends jamais la tête (sauf sur LE sujet); on s'écoute; on communique pas mal, même univers et on se complète sur certains points...bref pour moi c'est peut etre bien LE bon.
Mais voilà lorsque je lui ai annoncé dès le debut que j'étais exclusive....lui m'a annoncé que justement il ne l'était pas ("Youpie!")....je lui ai donc dit que je preférais continuer mon chemin seule mais voilà il n'a pas arreté de m'appeler pour me faire changer d'avis....et revenir vers lui....bref je suis revenue en me disant qu'il changerait peut être d'avis au fur et à mesure de notre relation.....ah ah ah....apparemment il n'a pas changé d'avis....en terme de sentiments je me sentais sale, dévalorisée (même si il tentait tant bien que mal à me montrer et me dire le contraire); j'avais l'impression que sa (ou "ses" je ne sais pas exactement combien il en a) étaient mieux que moi; qu'elles étaient plus aimé que moi....je n'avais pas de statut!je n'etais ni sa petite amie, ni son amant,ni son plan cul ni rien du tout et je lui avait preciser que je ne serais jamais mais au grand jamais son plan cul, son amant, ou même une fuck friend (si je veux baiser j'aurais tendance à aller voir quelqu'un avec lequel je sais que je ne construirais rien)....bref il y a 2 mois de ça...j'ai decidé de continué mon chemin sans lui....de son côté silence radio. On ne se donnait plus de nouvelles...bref moi je m'etais fait à l'idee qu'il fallait que j'avance sans lui....MAIS....il y a deux semaines il a commencer à 'appeler pour me dire que personne ne m'avait remplacer, qu'il pensait à moi; que je lui manquais.....moi je restais sur mes positions jusqu'a ce qu'un soir il m'appelle pour me dire qu'il voulait me voir....moi je lui ai dit si tu veux mais je ne me deplace pas (l'année passée je me suis toujours deplacé pour lui...)....pensant qu'il ne le ferait pas...j'etais plus que surprise de le voir devant chez moi. Et rebelotte....put*** d'attirance entre lui et moi que ce soit physique ou psychique...il y a un truc et ça ne s'explique pas.....mais voilà il a toujours ses "à côté" et je recommence à avoir mal....vraiment....

Comment peut t'on dire qu'on tient à deux personnes (voire plus) à la même intensité?
Je conçois qu'on puisse aimer plusieurs personnes...mais ne conçois absolument pas d'aimer ces personnes de la même façon ni de la même intensité.
J'aime toujours mon premier amour; je le dis et je le sais mais c'est un amour affectif....je n'ai plus d'attirance envers lui....je pourrais l'embrasser mais sans arrière pensée... comme un bon pote quoi.
Lui (celui que j'aime)....je l'aime.... je ressens pour lui de l'amour, de l'affection, de la tendresse que je n'ai envie de partager qu'avec lui.

Pourquoi a t'il repris contact? d'apres ce que j'ai pu lire sur ce forum vous les polyamour vous laissez partir celle qui le souhaite car vous ne pourrez la changer....pourquoi, lui revient il? Moi je m’étais fait une raison.

J'ai besoin de comprendre...auriez vous des temoignages ou des "reponses" s'il vous plait?:-( :-(

Message modifié par son auteur il y a 7 ans.

#
Profil

Evavita

le samedi 09 mars 2013 à 18h30

Nanou-monogame
Pourquoi a t'il repris contact ? d'apres ce que j'ai pu lire sur ce forum vous les polyamour vous laissez partir celle qui le souhaite car vous ne pourrez la changer....pourquoi, lui revient il ? Moi je m’étais fait une raison.

Bonjour Nanou-monogame,

Lui as-tu posé ces questions là?

#

(compte clôturé)

le samedi 09 mars 2013 à 20h25

Bonjour Nanou,
Je suis polyamoureuse et mon mari mono (par choix). Notre couple fonctionne très bien ainsi depuis quelques années alors que nous sommes mariés depuis plus de 20 ans.
J'ai aujourd'hui besoin de ma liberté affective pour être heureuse et épanouie. Mon mari, lui, ne veut pas se compliqué la vie... Chacun respecte le choix de l'autre. L'important est que chacun soit bien dans sa peau, dans son corps, dans son coeur.
Peut-être, si tu veux comprendre ton ami, pourrais tu lire "les hommes, l'amour, la fidélité" de Maryse Vaillant aux édition livre de poche (n° 32620). Si tu veux comprendre le polyamour tu peux lire "Vertus du polyamour, la magie des amours multiples" de Yves Alexandre Thalmann aux éditions Jouvence. Attention un polyamoureux ne se sent pas infidèle puisqu'il ne cache rien, il se sentirait plutôt polyfidèle (fidèle dans le temps, dans la durée et non dans l'exclusivité).
Personnellement, je pense qu'il ne conçoit pas de te perdre uniquement parce que lui est poly et toi mono. Mettre fin à une relation enrichissante, valorisante, belle et heureuse pour cela, je trouve également cela dommage. Toutefois, ne lui demande pas de changer par amour pour toi, cela le rendrait trop malheureux. Il n'y a pas pire sacrifice, lorsque l'on aime plusieurs personnes, d'en abandonner certaines au profit d'une seule. J'en sais quelque chose, le mot sacrifice n'est pas trop fort.
Il faut comprendre que chaque amour est unique, donc une relation ne peut en altérer une autre (les relations sont différentes). Je sais que le manque d'identité (de statut) est difficile à vivre. Moi même je le ressens, mais dans l'autre sens, vis à vis de mon amoureux actuel (relation secondaire). Je n'ai aucune légitimité, aucune reconnaissance sociale vis à vis de lui. Par exemple, s'il lui arrive quelque chose de grave... Je lui ai donc demandé récemment de transmettre mes coordonnées à une personne proche de lui qui, au moins, me tiendrait informée. Mais je ne me fais pas d'illusion, en cas de besoin, je passerai au stade de simple amie. Par contre, intérieurement, s'il lui arrivait quelque chose, le choc serait aussi rude pour moi que si c'était mon mari qui avait un problème. Le polyamour n'est pas un statut reconnu, donc les polyamoureux composent avec ce qui existe et s'adaptent. Etre polyamoureux n'est pas aisé, ne serait-ce parce que les personnes que l'on aime ont parfois du mal à accepter que l'on soit ainsi. Ce n'est pas un reproche, juste une constatation. Mon amoureux actuel ne conçoit pas le polyamour, c'est incompatible avec son mode de pensées, avec son éducation, avec sa culture, avec sa religion, mais il maintient le lien. Il faut croire que j'aime principalement des monoamoureux, et que des mono peuvent aimer des poly.
Il faut tomber les clichés et les frontières, réfléchir à soi et à la nature des autres, à leur épanouissement, à leur bonheur.
Je conclurais en disant simplement qu'il a besoin de toi, qu'il t'aime et que c'est à toi de choisir si tu peux t'épanouir en connaissant sa vrai nature.
Evavita a raison : indique lui tes interrogations, tes craintes, tes doutes. Indique lui que tu as du mal à le comprendre. Personne ne peut répondre à sa place. D'ailleurs, il ne serait peut être pas d'accord avec mes propos... mais s'ils peuvent t'aider...

#
Profil

juby

le samedi 09 mars 2013 à 20h45

J'ai envie de te copier le texte d'un copinaute qui a reformulé ce que je disais sur un autre forum de manière beaucoup plus claire:
"Nous avons appris à nous comparer aux autres en termes de pire ou meilleur, et nous sommes naturellement des êtres compétitifs. Je pense que la jalousie prend naissance justement dans cette comparaison unidimensionnelle. La peur que l'être aimé trouve l'autre mieux que nous, le préfère à nous, d'être moins bon, de perdre sa primauté. Mais j'aime croire que dans une relation à amours multiples, chaque amoureux apporte quelque chose d'unique à l'autre. J'aime croire qu'ils sont complémentaires et contribuent tous à leur façon au bonheur de la personne qu'ils aiment."
Donc, voilà ce que ton amoureux peut rechercher dans les multiples liaisons qu'il a, voilà pourquoi il y tient peut-être. Et s'il revient, c'est sans doute parce que tu es un morceau du casse-tête qu'il ne trouve pas ailleurs.
Maintenant, toi, tu n'es pas forcée de partager cette philosophie. Et tu as le droit de lui demander de ne pas revenir si c'est ce que tu veux vraiment.
Bonne chance

#

(compte clôturé)

le dimanche 10 mars 2013 à 10h28

Juby, ton copinaute a joliment expliqué sa pensée. Il n'existe pas de règle générale en amour et chaque individu a un mode de fonctionnement propre, sans compter que l'individu évolue. D'ailleurs Nanou, en te posant toutes ces questions, tu es certainement en train d'évoluer, d'agrandir ta perception des relations amoureuses. Tu connais aujourd'hui un mode de fonctionnement qui, même s'il ne te correspond pas pour l'instant, te permettra d'élargir tes connaissances. Je crois que cela c'est déjà beaucoup.

Pour en revenir à tes interrogations, je crois que ce qui motive les polyamoureux de ne pas "retenir" ceux qu'ils aiment, c'est qu'ils respectent la liberté et les choix de l'autre, cela ne veut pas dire que c'est facile de laisser partir l'autre. Je peux même dire que c'est très douloureux, je sais de quoi je parle. Ce qui importe, c'est le bonheur de l'autre (en tout cas pour moi). Je ne retiendrai donc jamais une personne si elle est malheureuse à mes côtés. Je me préoccupe beaucoup de cela.

L'amour est un sentiment à la fois naturel et très complexe, contrairement à ce que beaucoup croient. Les polyamoureux se sont en général penchés sur la question. Personnellement, l'amour tient une énorme place dans ma vie, et j'en apprends encore quasi tous les jours. Chaque nouvelle relation m'apporte, me nourrit, m'enrichit, m'embellit... et cela allège l'ensemble des difficultés et des souffrances réunies, sans compter mon "tiroirs des beaux souvenirs" qui recèle des trésors inestimables.

#
Profil

Nanou-monogame

le dimanche 10 mars 2013 à 14h44

Tout d'abord je tenais à vous remercier pour chacune de vos réponses!

Evavita
Bonjour Nanou-monogame,

Lui as-tu posé ces questions là ?

Oui, il me dit qu'il ne peut pas laisser passer quelqu'un comme moi, que ce que je lui "donne" personne ne l'a jamais fait et il se demande souvent ce qu'il a fait de bon dans sa vie pour mériter une fille comme moi (selon ses dires).

Mais quand il me dit ça je ne peux pas m’empêcher de penser qu'il ressent la même chose pour X ou Y

gcd68
Bonjour Nanou,

Je suis polyamoureuse et mon mari mono (par choix). Notre couple fonctionne très bien ainsi depuis quelques années alors que nous sommes mariés depuis plus de 20 ans.

J'ai aujourd'hui besoin de ma liberté affective pour être heureuse et épanouie. Mon mari, lui, ne veut pas se compliqué la vie... Chacun respecte le choix de l'autre. L'important est que chacun soit bien dans sa peau, dans son corps, dans son coeur.

Peut-être, si tu veux comprendre ton ami, pourrais tu lire "les hommes, l'amour, la fidélité" de Maryse Vaillant aux édition livre de poche (n° 32620). Si tu veux comprendre le polyamour tu peux lire "Vertus du polyamour, la magie des amours multiples" de Yves Alexandre Thalmann aux éditions Jouvence. Attention un polyamoureux ne se sent pas infidèle puisqu'il ne cache rien, il se sentirait plutôt polyfidèle (fidèle dans le temps, dans la durée et non dans l'exclusivité).

Personnellement, je pense qu'il ne conçoit pas de te perdre uniquement parce que lui est poly et toi mono. Mettre fin à une relation enrichissante, valorisante, belle et heureuse pour cela, je trouve également cela dommage. Toutefois, ne lui demande pas de changer par amour pour toi, cela le rendrait trop malheureux. Il n'y a pas pire sacrifice, lorsque l'on aime plusieurs personnes, d'en abandonner certaines au profit d'une seule. J'en sais quelque chose, le mot sacrifice n'est pas trop fort.

Il faut comprendre que chaque amour est unique, donc une relation ne peut en altérer une autre (les relations sont différentes). Je sais que le manque d'identité (de statut) est difficile à vivre. Moi même je le ressens, mais dans l'autre sens, vis à vis de mon amoureux actuel (relation secondaire). Je n'ai aucune légitimité, aucune reconnaissance sociale vis à vis de lui. Par exemple, s'il lui arrive quelque chose de grave... Je lui ai donc demandé récemment de transmettre mes coordonnées à une personne proche de lui qui, au moins, me tiendrait informée. Mais je ne me fais pas d'illusion, en cas de besoin, je passerai au stade de simple amie. Par contre, intérieurement, s'il lui arrivait quelque chose, le choc serait aussi rude pour moi que si c'était mon mari qui avait un problème. Le polyamour n'est pas un statut reconnu, donc les polyamoureux composent avec ce qui existe et s'adaptent. Etre polyamoureux n'est pas aisé, ne serait-ce parce que les personnes que l'on aime ont parfois du mal à accepter que l'on soit ainsi. Ce n'est pas un reproche, juste une constatation. Mon amoureux actuel ne conçoit pas le polyamour, c'est incompatible avec son mode de pensées, avec son éducation, avec sa culture, avec sa religion, mais il maintient le lien. Il faut croire que j'aime principalement des monoamoureux, et que des mono peuvent aimer des poly.

Il faut tomber les clichés et les frontières, réfléchir à soi et à la nature des autres, à leur épanouissement, à leur bonheur.

Je conclurais en disant simplement qu'il a besoin de toi, qu'il t'aime et que c'est à toi de choisir si tu peux t'épanouir en connaissant sa vrai nature.

Evavita a raison : indique lui tes interrogations, tes craintes, tes doutes. Indique lui que tu as du mal à le comprendre. Personne ne peut répondre à sa place. D'ailleurs, il ne serait peut être pas d'accord avec mes propos... mais s'ils peuvent t'aider...

Je ne lui ai jamais demandé de changer pour moi car c'est le genre de chose qui peut gâcher tout et quelque soit le domaine. Et puis je n'ai pas envie qu'il soit malheureux à mes côtés; qu'il se sente obliger de se restreindre ...il n'y a rien (ou presque) de pire!
De mon côté,le fait d'accepter la situation serait aussi un sacrifice pour moi....alors pourquoi renoncerai je à mes convictions et pas lui?...Bref c'est un peu le serpent qui se bouffe la queue

En terme de compréhension je me trouve vachement ouverte quand même et je cherche à ce qu'il soit heureux tout comme je cherche à être heureuse mais le bonheur de l'un l'autre à l'air de passer inévitablement par un sacrifice soit par lui ou soit par moi....bref je n'ai pas envie de le voir triste à souhait tout comme moi...donc ça s'annonce compliqué.....

Pourquoi préfère tu les mono?
Pour ce qui est des livres je vais aller jeter un coup d'oeil(+)

Les polyamoureux considèrent ils les amis comme des "amoureux"? je m'y perds parfois car j'ai l'impression parfois que le seul fait qu'il soit proche d'une nana sans pour autant couché avec elle fait d'elle une "amoureuse"...?!

On parle beaucoup lui et moi....j'adore car j'en ai besoin....et ça nous rapproche davantage.

#
Profil

Nanou-monogame

le dimanche 10 mars 2013 à 14h50

juby
J'ai envie de te copier le texte d'un copinaute qui a reformulé ce que je disais sur un autre forum de manière beaucoup plus claire :

"Nous avons appris à nous comparer aux autres en termes de pire ou meilleur, et nous sommes naturellement des êtres compétitifs. Je pense que la jalousie prend naissance justement dans cette comparaison unidimensionnelle. La peur que l'être aimé trouve l'autre mieux que nous, le préfère à nous, d'être moins bon, de perdre sa primauté. Mais j'aime croire que dans une relation à amours multiples, chaque amoureux apporte quelque chose d'unique à l'autre. J'aime croire qu'ils sont complémentaires et contribuent tous à leur façon au bonheur de la personne qu'ils aiment."

Donc, voilà ce que ton amoureux peut rechercher dans les multiples liaisons qu'il a, voilà pourquoi il y tient peut-être. Et s'il revient, c'est sans doute parce que tu es un morceau du casse-tête qu'il ne trouve pas ailleurs.

Maintenant, toi, tu n'es pas forcée de partager cette philosophie. Et tu as le droit de lui demander de ne pas revenir si c'est ce que tu veux vraiment.

Bonne chance

Je lui ai déjà dit de me laisser tranquille; de ne pas revenir....et il le fait mais revient à chaque fois ...quant à moi....bah à chaque fois qu'il revient je me laisse de nouveau séduire....je l'aime trop

#
Profil

Boucledoux

le dimanche 10 mars 2013 à 15h30

Salut Nanou,

ici on va pouvoir te dire ce qu'on vit et ce qu'on ressent et, dans l'ensemble, l'idée globale c'est plutôt que le polyamour c'est cool, possible et ça marche. Cela étant, ça n'empêche pas que chacun-e a ses propres besoins et fonctionnements affectifs et qu'ils doivent pouvoir être couverts par une relation et qu'ils ne sont pas moins légitimes s'ils sont mono-poly-truc ou autre chose...

Et en fait ça se résume très bien dans ce que tu dis toi même :

Nanou-monogame

Je ne lui ai jamais demandé de changer pour moi car c'est le genre de chose qui peut gâcher tout et quelque soit le domaine. Et puis je n'ai pas envie qu'il soit malheureux à mes côtés; qu'il se sente obliger de se restreindre ...il n'y a rien (ou presque) de pire !

De mon côté,le fait d'accepter la situation serait aussi un sacrifice pour moi....alors pourquoi renoncerai je à mes convictions et pas lui?...Bref c'est un peu le serpent qui se bouffe la queue

Du coup les réponses elles sont surtout chez toi - et en fait déjà pas mal dans ce que tu écris- par contre on peut peut-être te filer des éléments de gamberges avec nos propres ressentis et expériences et tu verras qu'ils sont différents, contradictoires, persos...

Par exemple, quand tu dis "d'apres ce que j'ai pu lire sur ce forum vous les polyamour vous laissez partir celle qui le souhaite car vous ne pourrez la changer...", moi je ressens les choses un peu différemment (ou complémentairement ?) de gdc. Je pense que faire le choix d'assumer un autre mode de relation amoureuse, ça implique non seulement de prendre en compte la liberté et les choix de l'autre et de les respecter, mais aussi de comprendre que toute les relations ne sont pas possible ni souhaitable et qu'il ne suffit pas qu'il y ait des sentiments et de l'attirance, même fortes pour que ça marche. Il faut aussi des fonctionnements et des choix compatibles qui permettent de construire sans que l'un/l'une soit obligé-e de se nier soi même. Et comprendre ça, c'est comprendre aussi la nécessité parfois du renoncement. Mais ça il n'y a que vous qui puissiez le savoir...

en passant, je déterre une vieille conversation de ce forum qui a quelques raisons de m'émouvoir personnellement particulièrement et dans laquelle tu trouveras peut-être des éléments de réflexions : /discussion/-fO-/Pourquoi-j-ai-renonce-a-un-polyam...

A un autre sujet sur les relations amours/amitiés, sans développer, on pourra peut-être en discuter dans la suite du fil mais oui, pour moi une des richesses que m'apporte la non exclusivité et l'ouverture des modes de relation, c'est aussi le brouillage des frontières entre les "types" de relation. Ca ne veut pas dire que tout-e-s mes ami-e-s sont des amoureuses (quoique je pense que quasi toutes mes amoureuses soient des amies et la plupart du temps le restent longtemps après) mais que les frontières sont floues et que des relations fortes peuvent se construire sur des terrains intermédiaires qui ne seraient pas constructibles s'il fallait vraiment choisir entre amitié et relation amoureuse... (sais pas si c'est très clair tout ça...)

#
Profil

juby

le dimanche 10 mars 2013 à 16h15

Boucledoux: j'aime bien ta réflexion sur les relations intermédiaires. Je pensais justement à ça ce matin. Avant d'être affirmée polyamoureuse, j'ai fait pas mal de gaffe. Une de mes manières de construire ces relations intermédiaires dont j'avais tant besoin, c'était d'utiliser mon conjoint du moment comme paravent (pas cool, je sais). Bref, en sachant que j'étais en couple, casée, mes relations amicales avec des hommes pouvaient prendre leur envol et trouver une place unique. Bon, ça finissait évidement toujours mal. Pas de communication, pas d'honnêteté, pas de loyauté. Maintenant j'arrive beaucoup mieux à faire vivre ces "amours-amitiés" et je suis convaincue que j'y arriverais même célibataire.
Bref, Nanou, je pense que oui, il est possible de considérer comme amoureux une personne avec qui nous n'avons pas de contact sexuel, et parfois même quand les sentiments ne sont pas réciproques. Le terme amoureux est malheureusement le seul qui rend compte de cette intimité particulière entre deux personnes.
Cela dit, ça ne rend pas les choses plus faciles pour toi :S. Tu dis que tu ne peux pas t'en passer. Ce sera donc à toi de décider ce qui fait le plus mal: ne plus le voir (et toi le décider, et tenir ton bout) ou essayer de voir si ta vision des choses ne peut pas changer.

#
Profil

Nanou-monogame

le dimanche 10 mars 2013 à 18h17

Boucledoux

en passant, je déterre une vieille conversation de ce forum qui a quelques raisons de m'émouvoir personnellement particulièrement et dans laquelle tu trouveras peut-être des éléments de réflexions : /discussion/-fO-/Pourquoi-j-ai-renonce-a-un-polyam...

Je viens d'aller lire le sujet...mais pour le coup je trouve ça degueulasse qu'en prenant ce choix là dans un premier temps je sois obligé de ne pas repondre à ses appels ou messages....pourquoi lui ne ferait pas tout simplement la demarche de ne rien m'envoyer.

Le gros soucis aujourd'hui est que j'ai l'impression d'avoir une facon de penser où aucune relation ne pourra me satisfaire....
monogame = exclusivité = etouffement => beurk moi j'aime bien faire ce que j'ai a faire, j'aime pas me sentir à 100% dependante de quelqu'un.
Et le Polyamour= pas exclusif = plus d'honneté et de liberté => j'aime le dernier point...ce qui me chagrine c'est la non exclusivité....et c'est peut être son honneté et la liberté qu'il m'accorde ainsi que sa jalousie apparente qui font que je "reste".... j'aime l'honneté plutôt que le mensonge.....ca fait mal mais beaucoup moins que si je venais à découvrir le mensonge....
Je suis perdue....et en même temps j'ai peut etre des tendances polygames dans le fond...j'aime entretenir une certaine proximité avec les hommes sans pour autant qu'il se passe quelque chose au lit....il y a de la tendresse et de l'ecoute....bon moi je ne les appelle pas mes "amoureux " car je ne les considère pas ainsi et qu'ils ne sont pas une priorité dans ma vie (=> c'est un peu horrible ce que j'écris là :-/ )

#
Profil

Boucledoux

le dimanche 10 mars 2013 à 19h03

Nanou-monogame
Je viens d'aller lire le sujet...mais pour le coup je trouve ça degueulasse qu'en prenant ce choix là dans un premier temps je sois obligé de ne pas repondre à ses appels ou messages....pourquoi lui ne ferait pas tout simplement la demarche de ne rien m'envoyer.

Oui bien sûr. Le problème c'est l'expression des besoins de chacun-e et bien sûr que ce soit respecté par l'autre (bon, je n'ai pas tout relu en détail mais je ne me souviens pas qu'il y ait eu l'idée inverse.) Après répondre/pas répondre, en convenir ensemble si c'est possible (c'est mieux) c'est les choix et les besoins de gens donnés dans une situation donnée... surtout pas une obligation de quoique ce soit.

La suite de l'histoire que le sujet ne dit pas c'est que Emma et son polyamoureux (le second hein) ont rompu de manière un peu trash après s'être bien fait mal et qu'ils n'ont plus eu aucun contacts pendant 6 mois, le temps dont l'une et l'autre avaient besoin pour faire le deuil d'une relation pas possible. Ensuite ils se sont revus et sont devenus amis très proches et confidents de leurs histoires mono pour elle, poly pour lui... mais pour le coup sans plus aucune ambiguïté amoureuse. Comme quoi tous les modèles sont possibles et peuvent donner des résultats surprenants... ;)

Sinon il y a deux choses dans ton dernier message qui sont peut-être intéressantes à creuser :
c'est peut-être un lapsus et il manque peut-être une négation mais tu mets en parallèle chez lui honnêteté / liberté / jalousie ? ça m'interpelle

sur la manière dont tu considères les relations, j'ai l'impression que tu places ton besoin d'exclusivité uniquement sur le plan sexuel mais en ouvrant la porte à d'autres types de relation ami-moureuses-mais-non-sexuelles ? C'est bien ça ? Peut être, si ce n'est pas déjà fait, c'est un élément intéressant pour discuter avec lui ?

#
Profil

Katouchka

le dimanche 10 mars 2013 à 19h09

Nanou,

Tout d'abord, je n'aurais pas pensé un jour dire cela sur le forum car je me souviens au combien à ta place il y a un an et quelques, je rejetais en bloc cette métaphore mais oui on peut aimer plusieurs personnes à la fois de la même intensité tout comme on peut aimer ses amis, ses enfants de la même façon et de la même intensité.
Par ailleurs, j'aimerais trouver des mots qui pourraient t'aider dans ta réflexion. J'ai parcouru un bout de chemin et quand je te lis j'en prends vraiment la considération. Mais voilà, les mots que je pourrais te dire diffèreraient sans aucun doute selon que tu veuilles essayer d'accepter le polyamour de ton chéri ou selon que tu cherches à t'en débarrasser. Parce que dans ce que tu dis cela ne me parait pas bien clair.
Personnellement, j'aurais plutôt tendance à vouloir t'encourager dans la première voie, celle de l'acceptation car comme tu le présages, théoriquement, cette philosophie te ressemble. C'est dans les tripes que ça va pas. Or, lorsque tu gagnes le combat contre tes angoisses, tu t'en trouves grandie, tu t'en trouves libérée. Même si c'est aux prix de quelques souffrances.
Je vais essayer de t'aider à vaincre l'une d'elle pour commencer:

Nanou
Mais quand il me dit ça je ne peux pas m’empêcher de penser qu'il ressent la même chose pour X ou Y

Et alors?
Pourquoi ça te fait mal de penser qu'il ressent la même chose pour X et Y?
Est-ce que ça change ce qu'il ressent pour toi?
Penses-tu que ça rend son sentiment moins fort parce qu'il le ressent pour quelqu'un d'autre?
Crois-tu qu'une mère (en général) aime moins ses enfants parce qu'ils sont deux, les trouve moins magnifiques que si elle n'en avait qu'un?
Par ailleurs, n'est-ce pas possible de voir ça comme un soulagement, de ne pas être la femme "parfaite" pour lui mais d'être juste toi et que cela suffise puisque les défauts ou les qualités que tu n'as pas il peut les trouver ailleurs (chez X et Y)?
Voilà quelques pistes... au cas où tu penses pouvoir commencer cette démarche.
Un petit espoir: je croyais ne jamais y parvenir mais j'y suis arrivée. Et je suis toujours mono ( enfin presque ;-) )

#
Profil

Nanou-monogame

le dimanche 10 mars 2013 à 23h48

Boucledoux

Sinon il y a deux choses dans ton dernier message qui sont peut-être intéressantes à creuser :

c'est peut-être un lapsus et il manque peut-être une négation mais tu mets en parallèle chez lui honnêteté / liberté / jalousie ? ça m'interpelle

sur la manière dont tu considères les relations, j'ai l'impression que tu places ton besoin d'exclusivité uniquement sur le plan sexuel mais en ouvrant la porte à d'autres types de relation ami-moureuses-mais-non-sexuelles ? C'est bien ça ? Peut être, si ce n'est pas déjà fait, c'est un élément intéressant pour discuter avec lui ?


C'est tout à fait ça.
Mais c'est peut etre aussi parce que pour moi l'acte sexuel est exclusif. Je me remets pas mal en question et c'est vrai que ça ne me derange pas qu'il voit une nana pour rigoler, discuter ou je ne sais pas trop quoi d'autre mais l'acte sexuel c'est; à mes yeux; sacré.
Il le sait que c'est l'acte sexuel qui me dérange mais bon il n'y a pas que ça qui me dérange ...il a le statut que j'ai a ses yeux, celui en comparaison de X ou Y.....entre autres.
En gros je suis la bonne monogame de base que la societé à forgé ^^

#
Profil

Nanou-monogame

le lundi 11 mars 2013 à 00h12

Katouchka
Nanou,

Tout d'abord, je n'aurais pas pensé un jour dire cela sur le forum car je me souviens au combien à ta place il y a un an et quelques, je rejetais en bloc cette métaphore mais oui on peut aimer plusieurs personnes à la fois de la même intensité tout comme on peut aimer ses amis, ses enfants de la même façon et de la même intensité.

Par ailleurs, j'aimerais trouver des mots qui pourraient t'aider dans ta réflexion. J'ai parcouru un bout de chemin et quand je te lis j'en prends vraiment la considération. Mais voilà, les mots que je pourrais te dire diffèreraient sans aucun doute selon que tu veuilles essayer d'accepter le polyamour de ton chéri ou selon que tu cherches à t'en débarrasser. Parce que dans ce que tu dis cela ne me parait pas bien clair.

Personnellement, j'aurais plutôt tendance à vouloir t'encourager dans la première voie, celle de l'acceptation car comme tu le présages, théoriquement, cette philosophie te ressemble. C'est dans les tripes que ça va pas. Or, lorsque tu gagnes le combat contre tes angoisses, tu t'en trouves grandie, tu t'en trouves libérée. Même si c'est aux prix de quelques souffrances.

Je vais essayer de t'aider à vaincre l'une d'elle pour commencer :

Et alors ?

Pourquoi ça te fait mal de penser qu'il ressent la même chose pour X et Y ?

Parce que (après reflexion sur mon enfance) je n'ai pas envie de partager cet amour....je n'ai pas envie de passer au second plan le mardi et revenir en avant le mercredi....

Est-ce que ça change ce qu'il ressent pour toi ?

Sur le moment présent peut être pas mais quand je ne suis pas à côté de lui...je l'imagine souvent avec X ou Y (même si ce n'est pas le cas) et j'imagine que sur le moment présent lorsqu'il est avec elle(s) il ressent des choses plus fortes....

Penses-tu que ça rend son sentiment moins fort parce qu'il le ressent pour quelqu'un d'autre ?

Dans le domaine amoureux oui....on ne peux pas comparer l'amour d'un enfant à l'amour entre 2 personnes "amoureuses" ou meme à l'amour entre 2 amis. Dans mes amis il y en a que je prefère à d'autres....mais si je le compare à l'etre aimer ce n'est pas du tout comparable...Quand j'aime quelqu'un c'est mon tout: ami, amant, "amouerux".... Donc oui comparer des personnes entre elles dans le domaine amoureux oui je pense que c'est possible ....

Crois-tu qu'une mère (en général) aime moins ses enfants parce qu'ils sont deux, les trouve moins magnifiques que si elle n'en avait qu'un ?

C'est un amour partagé.....et même si ils sont aimés et "loger" à la même enseigne il y en a toujours un qui sort du lot . exemple: le petit dernier d'une fratrie....c'est toujours le chouchou....maintenant ça ne veut pas dire que les autres ne sont pas aimés mais bon....il y a des tendances tout de même.

Par ailleurs, n'est-ce pas possible de voir ça comme un soulagement, de ne pas être la femme "parfaite" pour lui mais d'être juste toi et que cela suffise puisque les défauts ou les qualités que tu n'as pas il peut les trouver ailleurs (chez X et Y) ?

Non, ça doit être mon côté nombriliste, et égocentrique. Parce que (je sais que j'ai des défauts, hein) j'ai envie d'être celle qui est parfaite à ses yeux et que mes imperfections deviennent à ses yeux des qualités (ok ok je l'avoue... été gavé de film disney, parfois je m'y crois ^^)

Voilà quelques pistes... au cas où tu penses pouvoir commencer cette démarche.

Un petit espoir : je croyais ne jamais y parvenir mais j'y suis arrivée. Et je suis toujours mono ( enfin presque ;-) )

La démarche....hum pas sur que je sois capable de la faire....mais bon voyez en ma présence ici comme un possible pas vers ça... Merci pour ton intervention que je trouve interessante tout comme toutes celles qui ont été faites par les autres membres du site

#
Profil

Katouchka

le jeudi 14 mars 2013 à 21h16

Je vais te dire comment moi je ressens les choses

Nanou
je n'ai pas envie de passer au second plan le mardi et revenir en avant le mercredi....

Je n'ai jamais l'impression de passer au 2nd plan. Enfin je ne vois pas du tout les choses comme ça. Quand il est avec son autre amoureuse, il n'est juste pas avec moi. Il m'aime toujours pareil, rien ne change. Il n'est juste pas avec moi. Par exemple ça j'en souffre encore parfois. Il y a des moments où je voudrais être avec lui mais lui est avec elle. Pour autant je sais que je compte pour lui toujours autant. Que l'on soit ensemble ou pas. Et il n'y a pas de concurrence entre l'amour qu'il a pour elle et celui qu'il a pour moi. Elle compte pour lui aussi, qu'il soit avec elle ou pas.

Nanou
Sur le moment présent peut être pas mais quand je ne suis pas à côté de lui...je l'imagine souvent avec X ou Y (même si ce n'est pas le cas) et j'imagine que sur le moment présent lorsqu'il est avec elle(s) il ressent des choses plus fortes....

Tu imagines, c'est le mot.
En fait lorsque tu es en présence de la personne aimée c'est ce que tu vis qui est plus intense pas ce que tu ressens.

Nanou
Dans le domaine amoureux oui....on ne peux pas comparer l'amour d'un enfant à l'amour entre 2 personnes "amoureuses" ou meme à l'amour entre 2 amis. Dans mes amis il y en a que je prefère à d'autres....mais si je le compare à l'etre aimer ce n'est pas du tout comparable...
Je ne compare pas la nature de l'amour mais l'intensité.

Quand j'aime quelqu'un c'est mon tout : ami, amant, "amouerux".... Donc oui comparer des personnes entre elles dans le domaine amoureux oui je pense que c'est possible ....

Pour un mono oui c'est ça mais pour un poly vous êtes un tout. C'est différent. C'est pas mieux, c'est pas moins bien.

Nanou
C'est un amour partagé.....et même si ils sont aimés et "loger" à la même enseigne il y en a toujours un qui sort du lot . exemple : le petit dernier d'une fratrie....c'est toujours le chouchou....maintenant ça ne veut pas dire que les autres ne sont pas aimés mais bon....il y a des tendances tout de même.

Tu as peur qu'il aime une autre personne plus que toi mais là je pense que le problème ne vient pas de lui ni du polyamour mais de toi (ton degré de confiance en toi) , le polyamour te renvoit à cette angoisse, c'est tout. Tu peux chercher à la fuir ou tu peux chercher à la combattre une bonne fois pour toute, c'est l'occasion! :)

Nanou
Non, ça doit être mon côté nombriliste, et égocentrique. Parce que (je sais que j'ai des défauts, hein) j'ai envie d'être celle qui est parfaite à ses yeux et que mes imperfections deviennent à ses yeux des qualités (ok ok je l'avoue... été gavé de film disney, parfois je m'y crois ^^)

Si tu avais confiance en toi tu saurais que tu es parfaite et tu n'aurais pas besoin de l'être à ses yeux. Pour lui tu es surement parfaite mais il existe plusieurs sortes de perfections à ses yeux.

#
Profil

Nanou-monogame

le jeudi 14 mars 2013 à 22h18

merci pour ton intervention...il est certain que j'ai un problème de confiance mais bon...je trouve que je m'en sors bien.
Ceci dit j'ai bien conscience qu'il faudrait que je fasse un travail dessus...
Mais je me demande si les poly n'ont pas eux aussi un travail sur eux à faire notamment sur le fait de ne pas réussir a se satisfaire d'une personne....si leurs "amoureux" sont parfais pourquoi ne pas se contenter d'une personne?

#
Profil

Katouchka

le jeudi 14 mars 2013 à 22h32

Mon ainé est vraiment parfait, pourtant j'ai voulu avoir le deuxième. Je le trouve parfait aussi!

Ce n'est pas une question de réussir à se satisfaire.
Je ne suis pas polyamoureuse (dans le sens pratique du terme) mais ce que je comprends moi, c'est qu'ils ne se disent pas, tiens je n'ai qu'une seule amoureuse (ou qu'un seul amoureux), je vais en chercher au moins un(e) deuxième...
Ils ne s'interdisent pas d'en avoir plusieurs, c'est tout.
Franchement, mon amoureux et moi nous étions très satisfaits avant. Ce n'est pas quelque chose que tu cherches comme s'il te manquait quelque chose c'est quelque chose qui s'impose à toi.

Je te retourne la question: pourquoi se contenter d'une personne?
En fait, c'est un choix culturel, non? Toi même tu le dis, tu as été bercée dans le disney. Mais imagine un monde bercé dans Jules et Jim, tout le monde serait poly! :)

#
Profil

Nanou-monogame

le jeudi 14 mars 2013 à 22h38

Oui ça je conçois totalement être influencé par la societé... après, c'est un peu plus profond que ça.....quand tu n'as pas eu d'affection parentale...j'imagine que ça joue également....mais dans le fond je sais que je suis mono mais avec j'ai des tendances poly......à vrai dire je suis de ceux qui n'ont pas d'appellation sur ce qu'ils sont vraiment...mais ayant un probleme avec l'exclusivité et ce que ça represente a mes yeux....je me dit mono

#
Profil

Katouchka

le jeudi 14 mars 2013 à 22h50

Je crois et bien souvent cela a été dit sur ce forum: tout le monde ne peut pas être poly dans le sens où bah... c'est compliqué.
En gros, tu es plutôt d'accord avec cette philosophie mais tu ne te sens pas capable de la vivre, tu sais d'avance que ce sera trop dur.
Tu l'as ta réponse!
Pas la peine de chercher midi à 14h, de trouver la faille dans cette manière de vivre, il n'y en a pas, il n'y a pas de faille non plus dans la monogamie.
Après des failles tu peux les trouver chez les êtres humains: nous sommes tous faillibles!
L'important, à mon sens, c'est que tu t'es posée la question, c'est que tu aies choisi le mode de vie qui te convient. Tu ne subis pas la monogamie, tu l'as choisie et en ce sens tu es un être libre. Par contre, tu ne peux pas forcer non plus celui que tu aimes à être différent. Comme ce n'est pas ce que tu as envie de faire et que de lui-même il n'a pas envie de devenir mono alors...

#
Profil

Nanou-monogame

le jeudi 14 mars 2013 à 23h30

et oui....pour le moment je vis le moment présent...mais quand il aura trouvé une(des) amoureuse(s) je le laisserai vivre ce qu'il a à vivre avec elle(s) en m'eclispant

Message modifié par son auteur il y a 7 ans.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion