Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

L'entre d'eux

Témoignage
#
Profil

MissO

le dimanche 24 mars 2013 à 19h34

« Tu verras, le meilleur c'est l'entre deux » elle m'avait dit. Elle, c'est une amie, elle est devenue une amie après de nombreuses heures de chat sur FB, ma conseillère personnelle en polyamour.
Elle vivait et assurait une double relation, avec son mari et son autre compagnon. Elle m'a souvent parlé de ces moments très forts, « l'entre d'eux »
Quand elle est chez elle, avec son compagnon officiel, qu'elle se prépare pour retrouver son amant, qu'elle embrasse l'homme qu'elle aime et qui partage sa vie et qu'elle part pour aller retrouver son autre amour. Elle sort dans la rue, quittant l'un pour retrouver l'autre, légère, libre.
Et elle me parlait de cet autre « entre d’eux », le matin, le lendemain, lorsqu'elle quittait son amant, traversait la ville le petit matin, pas maquillée, pas coiffée, impatiente de retrouver son compagnon, libre et légère.
Ces moments n'appartenaient qu'à elle, elle vivait une relation avec deux hommes et me disait que le meilleur est peut être quand elle est entre les deux. Seule, libre et légère.

Alors il y a quelques semaines, ce fut mon tour de vivre cette expérience.

Je suis dans notre appart à Paris, mon chéri officiel a préféré s’éloigner ce weekend, chez des amis. Dans deux heures, je retrouverai mon deuxième chéri, deuxième depuis quelques mois, à quelques stations de métro de là, mon compagnon « officiel » le sait.
J'ai quasiment pas dormi, j'ai une tête à faire peur .Lui (J., mon « officiel ») non plus n'a pas dormi.
Nous nous quittons
Nous avons convenu de ne pas nous téléphoner.
Et je passe mon temps à regarder s'il y a des messages sur mon phone

Comment je m'habille?
A. (mon « officieux ») est au courant, il sait que J. sait que je vais passer la nuit avec lui, je crois que c'est pas la première fois qu'il connait cette situation. Ça me rassure et me fait peur

Je veux pas être trop exhib, je veux pas m'habiller d'une manière un peu provocante, je vais pas dans un club échangiste (d'un autre côté, je déteste les clubs échangistes) ou chasser le keum, je vais rejoindre mon amant. Mais je sais ce qu'il aime et j'aime qu'il aime ça

Diesel vintage, chemise blanche, soft, mais classe un peu, et merde un diesel !
La chemise est une vieille chemise de J.

Donc, normalement, légèreté, liberté, « flotter sur un nuage »
Je me trompe de direction de métro
Un gros lourd mate mes fesses, putain de diesel
Je suis plus sûre du café où nous avons rdv
J'ai pas de message de J.
J'ai pas de message de A.
Je me concentre, ça va mieux, je pense à mes partiels (ben oui)
J’arrive, il est là
Si jamais il se la joue mode «  t’es à moi», je le tue!
Non
Il est charmant. D'habitude, lorsque nous nous voyons, mon espérance de rester habillée est d'à peu près un quart d'heure, voire moins
Il est gentleman, me présente comme une amie à ses amis présents
II ne me touche pas
J’en ai à la fois tellement envie et pas envie

La soirée se passe « normalement », il s'est assis maintenant à côté de moi, me tient la main, devant ses amis.
J'ai toujours pas de messages mais je regarde de moins en moins mon tel
Nous rentrons, assez tôt, finalement c'est pas mal le rhum coca.
J'ai pas regardé mon tel depuis un moment

Je me réveille vers 10 heures
Il est beau, il dort encore, mais il est vraiment beau, il n’est pas que ça, mais là il est surtout beau

Je me lève, veux prendre une douche. Je m'arrête, il y a un message sur mon tel

22H30 J.
22H30, quand j'oubliais de regarder si j'avais des messages
Une boule d'angoisse monte
Je peux pas écouter le message, là chez A., je pourrais, mais je peux pas.
Lui se réveille, il est charmant, attentif, et en recul, il a compris? Il a l'expérience? Il voit que je vais pas bien, me dit qu'il ne sera pas fâché si je veux partir
Je pars
Dans le métro, je passe mon temps à vérifier l'heure du message, mais je peux pas l'écouter, je veux l'écouter chez moi, chez nous
Je reçois un sms de A. qui me dit de me faire confiance et je cite: « ton mec a des couilles, il assume, fais lui confiance aussi »
Je me dis que nous les filles on est pas simples, mais que vous les mecs, c'est un peu pire

Je rentre
J’attends
Ça sonne
C’est lui
Le message de la nuit? Ma cousine qui habite à Paris avait perdu ses clefs, n'avait plus mon 06 et ne savait pas où dormir
On parle. Un peu. Pas vraiment de ça, il me demande si je vais bien, il est fou
Il ne va pas trop mal, c'est dur mais ça va, enfin on dirait
On se dit qu'on en parlera ce week quand nous nous retrouverons
Il me dit juste que c'est pas facile mais pas forcément tout le temps désagréable
Va comprendre
Je reste avec cette phrase dans la tête toute la semaine

Je me dis que les filles, on n’est pas simples, mais que vous les mecs…c’est pire
Si ça tombe j'aime ça
Je crois

#
Profil

Clown_Triste

le dimanche 24 mars 2013 à 21h14

MissO, je veux simplement saluer le travail d'écriture de ton texte/témoignage sur ce phénomène joliment nommé ici "l'entre d'eux".

C.T.

#
Profil

MissO

le dimanche 24 mars 2013 à 22h07

merci beaucoup, ça me touche. Je vis cette situation depuis quelques mois, j'ai passé beaucoup de temps ici à lire les textes, je ne voyais pas ce que je pouvais apporter de plus, sinon juste témoigner de ce moment, comme j'ai pu le vivre, à ma façon.

#
Profil

Siestacorta

le lundi 25 mars 2013 à 11h23

Beh justement, ce type de témoignage, c'est pas si courant, donc merci :-) ça ajoute beaucoup !

#

(compte clôturé)

le lundi 25 mars 2013 à 11h25

Oui c'est vrai .. Merci a toi

#
Profil

bouquetfleuri

le lundi 25 mars 2013 à 16h34

Cette jolie façon de traverser le sas pourrait bien donner des idées. C'est souvent plus douloureux que ça. Et tout ce qui donne envie est une richesse que l'on partage aisément,

alors merci MissO,

#
Profil

MissO

le lundi 25 mars 2013 à 21h34

Ce fut tres douloureux.Après.Maintenant ça va mieux.Ils sont toujours deux.Je voulais juste raconter ce que c'est en vrai, essayer à ma façon. merci!

#
Profil

Lili-Lutine

le mercredi 27 mars 2013 à 16h03

Alors là bravo, j’adore cette expression elle me va si bien à moi aussi ! (+)

Elle exprime en presque deux petits mots si profondément et si pleinement mes ressentis.

Il y a un potentiel énorme à l’intérieur, une infinité de variantes suivant les instants vécus.

j’ai connu principalement deux sortes "d'entre d’eux » il me semble , très nuancés à chaque fois bien sur : mes premiers quand je tâtonnais poly amoureusement au début et que j’appelais à cette époque plutôt mes « sas ». Je les planifiais scrupuleusement, le plus souvent je les
revendiquais même, ou les exprimais avec force comme nécessaires et obligatoires, et ceux d’aujourd’hui qui sont plus doux et sereins et qui m’équilibrent avec plus de grâce, qui vont et viennent sans plus être ce besoin impérieux ou qui ne me sont plus autant nécessaires en terme de
temps ou d’espace .

Peut être que j’ai réussi à apprivoiser un des « entre d’eux » de ma vie, va savoir ? Mais il n’est pas captif ! je vous rassure, parfois il m’échappe le coquin ! hhihihihi :-D

Mon « entre d’eux » aujourd’hui ne me demande aucun effort d’équilibriste, c’est juste un doux temps, parfois long si je suis en voiture, parfois très court quand ils sont tous ensemble avec moi ou que mon temps se partage de l’un à l’autre sans espace entre, je les savoure toujours avec
gourmandise quand ils se présentent <3 <3 <3 <3

Mes « entre d’eux » ne me sont plus autant mystérieux ou inquiétants, bien au contraire !

Ils font partie intégrante de ma vie et je les garde eux aussi précieusement en les protégeant de toutes intrusions ! hahahaha la possessive et exclusive que voilà :-))))) (+)

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion