Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Réactions à l'événement

Week-end à la grange

#
Profil

Anarchamory

le mardi 20 août 2013 à 22h22

GreenPixie
@ Bouquetfleuri et MetaZet :
C'est surtout à titre personnel que je vous réponds : en ce qui me concerne, dans mes relations affectives plurielles, je n'aime pas trop que l'on dise de moi ou d'une amie que je fréquente "tiens voilà ton amoureux/se". je n'aime ni le pronom possessif, et encore moins le mot "amoureux/se", ou la question "vous êtes ensemble ?", qui (dé)finit et enferme la relation dans quelque chose de précipité, alors que la relation en cours est parfois fragile.

Autant le pronom possessif ne me gène pas tellement, autant je te rejoins au sujet du mot "amoureux/se" que je n'aime pas non plus, parce que c'est un mot auquel j'ai du mal de donner un contenu concret. Chacun l'emploie à sa sauce, et le plus souvent, pour désigner un sentiment intérieur qu'on ne peut pas — par définition — comparer d'une personne à l'autre pour voir s'il s'agit bien de la même chose :) La question "vous êtes ensemble ?" me semble plus pragmatique mais je ne l'aime pas de trop non plus à cause de ses relents monogames et binaires.

GreenPixie
Ce que j'aime & apprécie énormément, justement dans le mot anglais d'origine, dans le polyamory, c'est sa définition très large et éthique, honnête, avec réciprocité, qui inclut plein de relations très différentes, intimes, sensuelles, tendres, légères, ludiques, y compris entre femmes ou entre hommes, avec ou sans baisers/embrassades, avec ou sans relations sexuelles, avec ou sans "amour" ...

On peut ainsi embrasser une personne sur les lèvres, pour partager de la tendresse, de la chaleur, sans que ce soit pour autant déjà "de l'amour".

(+) Rien à ajouter. Je suis d'accord.

GreenPixie Donc parlez de qui vous voulez dans les termes que vous voulez, mais en ce qui me concerne, sachez que je ne me reconnaîtrai pas dans des mots trop définis et trop connotés.

Ah, je comprends mieux une de tes réactions à la grange, relativement à l'expression que j'avais employée pour désigner une certaine personne que tu connais bien :P

GreenPixie
De jolis prénoms ou charmants surnoms me suffisent largement :-) .

Mes relations affectives sont avant tout des relations tendres, attentionées, des amitiés intenses... qui peuvent parfois évoluer vers de l'amour, mais c'est aux personnes directement concernées de le sentir, et peut-être de le dire, mais pas aux personnes extérieures.

Et même si j'ai l'air de chipoter, ce que je viens de dire est très important à mes yeux, pour moi et mes relations affectives actuelles et futures.
Merci de votre attention.

OK, c'est noté.
L'amour amoureux est de toute façon surévalué à mon sens, au détriment de l'amitié, tendre, sensuelle, sexuelle... et c'est bien dommage, je pense.

Message modifié par son auteur il y a 6 ans.

#
Profil

Junon

le mercredi 21 août 2013 à 11h22

Eh bien je regrette d'autant plus de n'avoir pu être des vôtres (c'est encore plus frustrant de travailler les WE!). Néanmoins, je vais essayer de venir l'an prochain car je sais qu'un lutin voisin de ma connaissance serait OK pour covoiturer... Il est prévu que je m'envole à Portland avec l'un de mes lutins mais on trouvera bien un moment pour venir partager de jolis moments!
Et, n'étant pas présente à l'événement je ne sais si c'est envisageable...mais j'aimerais beaucoup avoir accès au trombinoscope (ça m'éviterait par exemple de confondre régulièrement Lulutine et LiliLutine! ^^)

#

(compte clôturé)

le mercredi 21 août 2013 à 12h14

GreenPixie
...en ce qui me concerne, dans mes relations affectives plurielles, je n'aime pas trop que l'on dise de moi ou d'une amie que je fréquente "tiens voilà ton amoureux/se". je n'aime ni le pronom possessif, et encore moins le mot "amoureux/se", ou la question "vous êtes ensemble ?", qui (dé)finit et enferme la relation dans quelque chose de précipité, alors que la relation en cours est parfois fragile.

Ce que j'aime & apprécie énormément, justement dans le mot anglais d'origine, dans le polyamory, c'est sa définition très large et éthique, honnête, avec réciprocité, qui inclut plein de relations très différentes, intimes, sensuelles, tendres, légères, ludiques, y compris entre femmes ou entre hommes, avec ou sans baisers/embrassades, avec ou sans relations sexuelles, avec ou sans "amour" ...
On peut ainsi embrasser une personne sur les lèvres, pour partager de la tendresse, de la chaleur, sans que ce soit pour autant déjà "de l'amour".

Donc parlez de qui vous voulez dans les termes que vous voulez, mais en ce qui me concerne, sachez que je ne me reconnaîtrai pas dans des mots trop définis et trop connotés.
De jolis prénoms ou charmants surnoms me suffisent largement :-) .

Mes relations affectives sont avant tout des relations tendres, attentionées, des amitiés intenses... qui peuvent parfois évoluer vers de l'amour, mais c'est aux personnes directement concernées de le sentir, et peut-être de le dire, mais pas aux personnes extérieures.
Vos sous-titres peuvent parfois blesser (même si l'intention pouvait être bonne), ne l'oubliez jamais.

Et même si j'ai peut-être l'air de chipoter, ce que je viens de dire est très important à mes yeux , pour moi et mes relations affectives, actuelles et futures.

Merci de votre attention.

(+) <3

C'est ce que j'appellerai l'exacte définition de ne pas "mettre dans des cases". Merci donc également à titre personnel de la compréhension de chacun. Oui, faire un câlin à un ami ça peut apporter beaucoup, tant que cela apporte à chacun, librement. Je ne suis pas célibataire donc ma seule "hiérarchie" c'est ma vie de couple à laquelle je tiens énormément. Pour le reste, plus de cases.

Merci GreenPïxie. J'ai aussi l'air de chipoter et me sens souvent également incomprise même parmi les personnes concevant et vivant des amours plurielles mais ce que tu viens de dire est aussi très important à mes yeux, pour moi et mes relations affectives, actuelles et futures.

Sur ces mots, je retourne à ma petite vie de vacancière et je profite aussi pleinement que possible des personnes qui m'aiment, quelque soit la nature de l'affection puisqu'elle est sincère et honnête...

Pour les photos que Mr gcd68 et moi-même avons prises, je les communiquerais à chaque personne y figurant (certaines sont vraiment belles) mais il va falloir être patient car mon internet m'oblige à les envoyer deux par deux et après 23h et en ce moment à cette heure là, je fais autre chose que trainer sur internet. Tout vient à temps à qui sait attendre...

Autrement, nous passons de belles vacances à la maison mais jalonnées de sorties et de rencontres.

Bisous à tous

#
Profil

coquelicot

le jeudi 22 août 2013 à 21h04

Il me reste encore une polaire verte avec dentifrice et brisé a dent incorporé qui attend sagement son propriétaire!

#
Profil

bodhicitta

le jeudi 22 août 2013 à 22h07

:-) en tout cas moi à la grange j'ai p t etre oublié une jupe, m'enfin j'ai trouvé de quoi (qui) me faire vibrer le coeur, et harmonieusement...

Message modifié par son auteur il y a 6 ans.

#
Profil

Anarchamory

le jeudi 22 août 2013 à 22h35

bodhicitta8
:-) en tout cas moi à la grange j'ai p t etre oublié une jupe, m'enfin j'ai trouver de quoi (qui) me faire vibrer le coeur, harmonieusement...

J'ai cru voir, en effet, que vous vous entendiez très très bien :-D (+)

#
Profil

LuLutine

le vendredi 23 août 2013 à 01h16

J'arrive un peu après la bataille, mais je voulais plussoyer sur le message de GreenPixie de la page précédente.

Plus j'avance et moins j'ai envie de mettre des étiquettes à mes relations, de les faire rentrer dans des "cases" artificielles, parce que de plus en plus, je trouve que ça ne rime à rien.

Cependant, j'ai encore l'habitude d'utiliser le mot "amoureux" pour désigner mes propres relations quand j'en parle à des personnes qui me posent des questions, par exemple des "mono" - et du coup, je me retrouve à l'utiliser aussi avec les poly, c'est tellement plus pratique de dire "un amoureux" plutôt que d'utiliser je ne sais quelle périphrase - mais j'avoue que ça devient de plus en plus compliqué car je n'ai pas (plus ?) une définition claire de la "relation amoureuse", c'est plus un feeling que quelque chose qui repose sur du concret.

Illustration :
Pour parler d'un "amoureux", il est en général nécessaire que je me sente amoureuse....mais pas forcément !
Ca peut être un peu plus flou, par exemple une amitié teintée de tendresse qui inclut des gestes que je qualifie habituellement d'amoureux, voire du sexe - ou pas.
Côté sexe justement, ce n'est pas nécessairement une limite pour moi entre relation amoureuse / amicale, puisque je peux avoir une ou des relation(s) sexuelle(s) avec quelqu'un sans avoir envie de dire de lui que c'est "un amoureux" (même s'il y a une relation suivie). Je peux aussi avoir une "relation amoureuse" sans sexe...

Pour ce qui est des relations des autres, je crois que j'essaye d'être attentive à la façon dont eux les définissent et de ne pas imposer une étiquette, mais ça peut sûrement m'arriver de ne pas faire attention et d'utiliser un mot qu'ils n'auraient pas utilisé eux-mêmes (enfin, de toute façon une fois que je connais le prénom d'une personne, c'est en général son prénom que j'utilise pour la désigner, et pas une étiquette).

Cela dit, si j'utilise le mot "amoureux", je fuis au maximum l'utilisation du pronom "mon" qui sonne beaucoup trop exclusif et possessif à mon goût.

Enfin bref, pour revenir aux étiquettes, c'est très flou tout ça, et j'ai de moins en moins envie d'en mettre....et au final, j'ai le sentiment de m'en porter bien mieux !!!

En effet lorsqu'on s'accroche aux étiquettes, on se retrouve parfois à se disputer alors qu'en fait, chacun espère la même chose (ou presque) de la relation. Par exemple, on se focalise sur une idée comme "Il/elle ne veut pas qu'on dise qu'on est ensemble" (pour reprendre l'expression de GreenPixie) au lieu de se rendre compte de ce que la relation nous apporte et qu'elle est bénéfique pour chacun ; et aussi, que l'étiquette ("être ensemble" dans l'exemple) n'a peut-être juste pas la même signification pour les deux personnes...du coup, A et B peuvent avoir une relation qui satisfait les deux, que A définira en disant "on est ensemble" alors que pour B ça ne correspondra pas...!

Aujourd'hui, je pense que discuter des envies concrètes de chacun est bien plus important que de se fâcher pour une étiquette...
(J'ai essayé d'expliquer cela à un ex-amoureux...sans succès...il est parti sans que je comprenne lesquels de ses besoins n'étaient pas satisfaits - hors le besoin de me voir mettre sur la relation l'étiquette qu'il aurait souhaitée, sachant que je ne l'empêchais pas d'étiqueter à sa guise de son côté, et qu'en plus nos amis ne nous avaient pas attendus pour étiqueter notre relation comme il la voyait !)

#
Profil

Vaniel

le vendredi 23 août 2013 à 02h52

Honte à moi ! A force de chercher une belle façon de remercier toutes les personnes rencontrées à la Grange, et en particulier Eric et Sylvie, j'ai oublié de revenir ici.
Je vais faire simple : un IMMENSE merci à tous :-D <3

J'ai l'impression d'avoir vécu un bout d'utopie concrète et ce n'est pas souvent que ça arrive !! Le retour à un environnement souvent moins stimulant et moins clément n'est pas facile mais la perspective d'une nouvelle virée à la Grange, et ailleurs, est stimulante.

#
Profil

bouquetfleuri

le vendredi 23 août 2013 à 09h02

Lulutine
Aujourd'hui, je pense que discuter des envies concrètes de chacun est bien plus important que de se fâcher pour une étiquette...

Je suis totalement de cet avis.
Pour tout dire, les pusillanimités autour des étiquettes m'ennuient un peu ou plutôt, ce qui m'ennuie est ce qu'elles peuvent révéler.

Je me fous des étiquettes dans la mesure où les étiquettes sont surtout ce que je crois que les autres me renvoient ou ce que j'accepte de croire que les autres utilisent pour que je puisse rentrer dans leur structure mentale, ce que je leur prête comme intention etc.
Depuis quelques dizaines d'années, je m'astreins à laisser penser les autres sans projeter mes propres attentions ou désirs sur leur pensée (sans forcément y arriver toujours).

Je me contente de l'étiquette que j'utilise pour moi et qui peut, intelligemment ou de manière fantaisiste, mais sincèrement, participer au dialogue, au brassage des mots que je réexamine en permanence, avec les personnes qui acceptent de parler avec moi.

À mon amoureuse et à tous ceux qui apprécient de découvrir mon pétillement, je parle de "mon amoureuse" et ils savent tous et mon amoureuse en premier que je ne suis propriétaire de rien d'autre que de mon exigence d'honnêteté sentimentale, ils savent aussi que je ne sais pas exactement ce que signifie "amoureuse", même si je le définis de plus en plus précisément chaque jour avec mon amoureuse.

Le problème premier de "l'étiquette" est de savoir quelle est celle qui dérange le plus. Aucune étiquette ne me dérange, pour la bonne raison que je n'ai besoin d'aucune.
Les autres font bien ce qu'ils veulent.

#
Profil

EauRage

le vendredi 23 août 2013 à 10h54

Vaniel

J'ai l'impression d'avoir vécu un bout d'utopie concrète et ce n'est pas souvent que ça arrive ! ! Le retour à un environnement souvent moins stimulant et moins clément n'est pas facile mais la perspective d'une nouvelle virée à la Grange, et ailleurs, est stimulante.

Merci Vaniel pour ces quelques lignes où je m'associe, bien qu'ayant déjà largement remercié les initiateurs et les participants de ce w.e magique !

Merci Deneb pour ton avis sur le "groupe" tu as formulé des propos avec lesquels j'adhère complètement mais je n'aurais pas su les dire aussi bien que toi.

Merci à GreenPixie sur ses ressentis "chipoteurs" sur les appartenances, les étiquettes, les pronoms et autres qualificatifs qui pourraient nous enfermer dans des cases et dont je ne veux pas non plus.... c'est notre façon de vivre et d'aimer, ce sont nos exemples joyeux et ouverts qui permettent de nous détacher de tout ça...

Ce qui me fascine le plus à la lecture de certains c'est à quel point mes ressentis et les échanges que je souhaite entre les hommes (euh pardon entre le genre humain) sont déjà bien installés dans vos modes de vie, et pour moi c'est un peu comme une révélation : vous pensez des choses, vous souhaitez des choses, vous avez des convictions et des intuitions sur certaines choses, vous vous croyez atypique et un jour vous découvrez qu'il existe un monde inspiré par les mêmes envies et qui les mettent en place........waouaawaawwww quelle claque mais quel bonheur !
et n'en déplaise à Len, j'ai l'impression de rentrer peu à peu dans une nouvelle famille et ça me plait !
et ça ne m'empêche pas de rester libre ! bien au contraire ............

#
Profil

dominik

le vendredi 23 août 2013 à 10h55

MON amoureux- e , mon ma chéri-e , mon frere ma soeur ,

dans l'esprit de certain-e, c'est effectivement la possession qui domine , dans l'esprit de bien d'autres , la dimension de la possession s'efface totalement derrière ce qui est une très belle marque d'affection ...

depuis que je côtoie le monde poly , depuis peu de temps donc , j'ai essayé de m'efforcer de moins employer les pronoms possessifs ... gymnastique pas évidente , et qui selon mon humble avis d'aujourd'hui fait regarder le monde des mots à l'envers ...

je pense aujourd'hui que , comme le rappellent chacun-es à leurs façons Metazet , lulutine et Bouquet fleuri , que les mots ne sont que des étiquettes, que leur contenu ne peut être que ce que l'on en ressent soi même en fonction de la projection que l'on en fait sur le moment ...
et hier soir , au cours d'une belle discussion <3 avec "mon amoureuse" <3 , nous nous sommes dit , je me suis dit , qu'il ne fallait pas avoir peur des mots ... même superbement maniés , ils ne sont et ne seront jamais qu'un support imparfait pour la communication .. pour la simple raison que la communication passe aussi par les ressentis , et que les ressentis changent au gré de nos humeurs, qui parfois peuvent être fluctuantes , instables ..

ce qui importe , selon mon regard , c'est d'essayer de ressentir la charge émotionnelle ( par l'intonation , les expressions du visage etc ) qui est véhiculée dans les mots de celle où celui qui nous parle , et non pas de ne ressentir ce que l'on ne veut où ne peux qu'y entendre soi même dans la mesure du possible de l'instant , de sa propre sensibilité , force , faiblesse du moment ( cela m'est arrivé il ya encore peu de temps de me mettre à l'envers , facile dire , pas a faire ! ) ..

une belle façon , je pense d' être tourné vers l'autre , d'être à l'écoute de l'autre ..
d'être plus à l'écoute des vibrations portées par les mots que par les mots eux même ..
n'ayons pas peur des mots ...

Message modifié par son auteur il y a 6 ans.

#
Profil

PolyEric

le vendredi 23 août 2013 à 12h12

Eh ben, ça fait de l'effet tout ça <3

#
Profil

Lili-Lutine

le vendredi 23 août 2013 à 13h02

dominik


une belle façon , je pense d' être tourné vers l'autre , d'être à l'écoute de l'autre ..

d'être plus à l'écoute des vibrations portées par les mots que par les mots eux même ..


n'ayons pas peur des mots ...

Message modifié par son auteur il y a une heure.

Merci dominik , tes mots sont exactement le reflet de mes ressentis , je le vis pleinement ainsi et sans confusion , jamais. J'aime les mots d'amour et d'amitié avec ou pas "mon" ou "ma" et pourtant je ne vois en moi aucun signe de possession de quelque nature que ce soit . C'est cette liberté d'offrir ou de recevoir ce qui traverse nos êtres et se verbalise qui fait ma plus belle liberté d'aujourd'hui. Oui n'ayons plus peur et libérons nos mots du poids du qu'en dira t'on ou du qu'en pensera cet autre ou ces autres (+)

Message modifié par son auteur il y a 6 ans.

#

(compte clôturé)

le lundi 26 août 2013 à 15h14

J'ai commencé à envoyer des photos SOUVENIRS à certains. Ces photos doivent rester des souvenirs personnels et j'en appelle à la responsabilité individuelle de chacun de ne pas en faire une diffusion en dehors de ce cadre. Je veux dire sur internet en particulier et les sites d'étalage de sa vie et de celle des autres comme facebook par exemple...
D'avance merci.
Je demande à ceux qui ne n'ont encore rien reçu un peu de patiente, mon internet est merdique (les joies de la vie à la campagne) je fais au mieux.
Pour Eric_50, coquelicot et Eve69, je pense que je ferai des CD car il y en a pas mal évidemment ou alors on se voit et on échange par le bais de clé USB. Pour les autres, j'envoie seulement celle où vous figurez, autrement ce serait pour moi trop laborieux.

#
Profil

PolyEric

le lundi 26 août 2013 à 17h53

Merci gcd68

#
Profil

Trillian

le lundi 26 août 2013 à 18h37

De vous voir en parler, cet evenement à l'air tellement extraordinaire ! Je me laisserai peut être tenter l'année prochaine... :)

Message modifié par son auteur il y a 6 ans.

#
Profil

Fred-Lutin

le lundi 26 août 2013 à 18h39

Merci gcd68, on a bien reçu les photos ... (+)

#

(compte clôturé)

le lundi 26 août 2013 à 18h48

A Trillian : Ben oui, l'évènement fut comme nous : extra ordinaire :-D :-D
Désolé, j'ai pas pu me retenir :-/

A chaque fois de nouvelles et magnifiques rencontres, quant aux retrouvailles <3

#
Profil

Anarchamory

le lundi 26 août 2013 à 19h23

Je ne sais pas si je t'avais répondu Gcd68 mais merci aussi pour les photos ! (+) :-D

(et j'ai, je crois, un ou deux MP de retard avec toi... il va falloir que je corrige ça ! ;) )

#

(compte clôturé)

le lundi 26 août 2013 à 20h27

C'est possible MetaZet mais pas de soucis avec moi. J'espère à prochainement :-D (+)

Répondre

Voir l'événement

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion