Polyamour.info

Cmoi31

Cmoi31

Toulouse (France)

Participation aux discussions

Discussion : Elle est non exclusive et veut imposer l'exclusivité ...

Profil

Cmoi31

le vendredi 04 février 2022 à 03h16

Bonsoir,

Je viens de vous lire et de vous relire a plusieurs reprises et vos questions, vos cheminements, vos anecdotes, vos récits résonnent en moi ...

Je n'ai pas de réponses toute faite, je découvre au travers vos mots que finalement je ne me connais pas moi même. Je cours ou plutôt je fuis tout droit sans avoir appris à me reconnaître dans tous ces miroirs qui m'entourent sur les rives qui jonchent les ruines de ma vie.

Qui suis je ? Et bien ... Je ne le sais pas où plutôt je ne le sais plus. Je sais juste que je suis un homme qui a peur d'avoir peur

Et finalement à vous tous, vous m'avez donné envie de me redécouvrir.

Je ne saurais vous dire si j'arriverai à m'arrêter de foncer vers ce mur derrière lequel le rideau tombe mais ce soir vos écrits m'ont plaqués au sol.

Je ne sais pas, je ne sais plus, mais vous m'avez donné envie d'essayer, d'essayer d'être moi pour moi même, pour mon fils et même pour elle.

Je ne vous promets pas d'y arriver mais je vous promets d'essayer....

Un ange passe mais ce n'est pas encore ce soir qu'il me prendra à son aile ... Merci a chacun d'entre vous.

Ça va peut être vous sembler anecdotique mais Je viens de faire quelque chose que je n'avais plus fais plus depuis des mois ... Sourire

Voir dans le contexte

Discussion : Elle est non exclusive et veut imposer l'exclusivité ...

Profil

Cmoi31

le jeudi 03 février 2022 à 03h51

Bonsoir @Nana12,

Je comprends très bien que mes pensées suicidaires puissent faire peur et je l'évoque comme une sortie possible à ma situation puisqu'il est pour moi envisageable. Je ne me morfond pas sur ma situation puisqu'au final j'en suis en partie responsable mais cette souffrance psychologique et ces sentiments de solitude, de rejet et d'abandon sont parfois si fort que j'ai énormément de mal à voir une autre solution satisfaisante.... je me sens comme dévoré de l'intérieur ...

Ce n'est pas une honte d'en parler, et si cela arrivait c'est que j'aurais atteint le bout de ma route et peut être que si je ne suis plus là, sans retour possible, elle comprendra a quel point je lui ai tout donné et qu'au final cet amour du quotidien n'était pas si futile que ça ...

J'espère simplement ne pas être seul du 14/02 au 15/02 afin de ne pas avoir à y réfléchir. Cela impliquerait que je trouve un collègue disponible ou que je fasse une rencontre d'ici là mais c'est déjà peine perdue ... Il ne reste que 10 jours.

Pour mon fils, j'ai pris le temps d'écrire une lettre qu'il pourra comprendre le moment venue, en espérant qu'il verra dans cet acte l'amour infini que j'avais pour sa maman ... Et puis elle prendra peut être enfin du temps pour lui comme il le mérite ...

Après, ce n'est pas parce-que j'écris tout cela que ça arrivera, je m'y suis juste préparé pour le cas où tout le reste viendrait a échouer ... Mais, ne vous inquiétez pas pour moi, ça ira ...

Je vais tenter d'analyser les pistes de réflexion que toi et @Siestacorta, ainsi que tous les autres, vous m'avez apporté ...

Et vous ... Est ce que vous croyez au destin ?

Voir dans le contexte

Discussion : Elle est non exclusive et veut imposer l'exclusivité ...

Profil

Cmoi31

le jeudi 03 février 2022 à 02h36

Bonsoir,

Je viens de voir le changement du titre, près de soucis pour moi.

Merci de vous en être inquiétez.

Voir dans le contexte

Discussion : Elle est non exclusive et veut imposer l'exclusivité ...

Profil

Cmoi31

le mercredi 02 février 2022 à 15h38

Coeurdenuage
Ensuite je suis très surprise que que tu dises qu'elle t'estime incapable de toi même relationnel avec une autre. Qu'en penses tu toi? N'es tu pas le mieux placer pour connaître tes capacités ? N'est t'il pas possible d'évoluer , d'apprendre ?

Son discours est implacable, son avis se veut être irréfutable et immuable. ...

C'est vrai que je suis quelqu'un de très sociable, je m'attache vite aux personnes et je donne ma confiance de base jusqu'à ce qu'on me prouve que j'ai eu tord, je suis comme ça. Pour elle cela représente un trop gros risque, car avoir un amoureux ou une amoureuse ne doit cependant pas mettre en péril notre famille. Et elle sait qu'elle est incapable de m'imaginer m'ouvrir sentimentalement à une autre, c'est quelque chose qui lui serait insupportable.

Elle estime que l'amour qu'elle porte a son amoureux est différent de celui qu'elle a pour moi, que ce sont des "je t'aime" de tendresse, de soutien, de compréhension ... Mais pas de véritable amour. Et cette différence pour elle j'en suis totalement incapable.

Quelque part elle a raison, pour moi aimer c'est aimer, si j'étais poly je serai plutôt dans une configuration anarchique avec une relation socle solide mais étant conscient de ce risque je me sens incapable de me défendre. Même si au final je ne cherche que des amies pour discuter ou me confier elle a réussi a ancré en moi ce sentiment ...

Aujourd'hui quand elle lui parle ou pense a lui, je me sens vide. Vide de sens et vide d'envie ... Et quand ils sont ensemble, je me sens comme mort ...

Je ne sais pas si tout ce que j'essaie de dire est compréhensible car c'est au final très difficile de se définir et de poser des mots sur des ressentis ...

Oui il faudrait que je me retrouve mais jusqu'à ce jour, tout ce que j'ai tenté de faire seul ne m'a pas intéressé et elle m'a toujours manqué ... Je cherche encore ...

Voir dans le contexte

Discussion : Elle est non exclusive et veut imposer l'exclusivité ...

Profil

Cmoi31

le mercredi 02 février 2022 à 15h09

Bonjour,

En effet @Siestacorta, elle se cherche aujourd'hui comme elle l'a toujours fait. Elle a eut des partenaires par centaines (200 ou 300 d'après elle), elle est une éternelle insatisfaite et chaque étape existe parcequ'il y a autre chose à faire, a découvrir ou a tester après ...

Comme tu l'as si bien expliqué, je peux me donner à 200% ce sera juste plus de ce qu'elle a déjà et ce qu'elle a finit toujours par la lasser quelque soit le domaine... C'est ce sentiment dont nous avons souffert pendant 6 ans et qui a éloigné de plus en plus nos moments de complicité et d'intimité.

Mais a présent que je lui ai déjà ouvert la porte a une autre relation il n'y a plus de retour arrière possible, elle se sent revivre et c'est l'accepter ou partir car elle ne veut plus de cet état végétatif qu'elle avait en mode mono/mono.

A contrario, pour elle, je lui appartient et en ce sens, pas question de me voir avec une autre ... Enfin libre a moi de la quitter si la situation ne me convient plus ... Mais ça sera un aller dans retour. Elle a d'ailleurs imposé la même chose a donc amant.

Elle me demande de le vivre naturellement comme si les moments qu'elle passe avec lui était un WE au spa que je lui avais-tu offert. Sauf qu'on ne pense pas, parle pas, rêve pas du spa tout le reste du temps ... Elle le dit que son absence et la distance augmente son désir pour lui alors que moi même si je prends soin d'elle H24 et que je lui offre ma vie je suis juste son quotidien ...

On essaie de faire connaissance lui et moi, de créer une confiance pour que cela semble plus normal, plus naturel. C'est vrai que discuter permet de rendre les choses moins intolérables mais je ne vais pas mieux pour autant ...

Le fait qu'ils fassent la St Valentin ensemble alors que je garderai les enfants me tue, c'est vrai que j'ai eu les 10 dernières mais est-ce une raison valable ... "On se rattrapera le 15, je serai joueuse, joyeuse et encore plus amoureuse" me dit elle mais est-ce que moi le 15 je serai encore la ...

L'avenir nous le dira ...

Voir dans le contexte

Discussion : Elle est non exclusive et veut imposer l'exclusivité ...

Profil

Cmoi31

le mardi 01 février 2022 à 18h17

Bonsoir ou plutôt bonjour compte tenu de cette heure tardive .

Merci de ce temps précieux que vous m'accordez, je vais donc tenter de répondre à vos différentes interrogations a mon sujet.

Coeurdenuage
Peut être il est temps de t'occuper de toi, de renouer des amitiés ,de faire de choses pour toi...
Qu'est ce que tu pourrais faire qui te nourris toi? Comment tu t'épanouis sans elle? Qu'est ce qui te fait rire,sourire,vibrer?

Ce sont des questions qui sont difficiles à répondre pour moi. Toute ma vie tourne autour d'elle et cela depuis des années. Le reste est composé de mon fils et du boulot. Je ne prends jamais de temps pour moi, enfin je fais du sport mais je cadre mes séances sur les siennes et je le fais seul a domicile ...

Aujourd'hui je ne sais même plus ce qui me ferait plaisir et des que je pense a le faire seul j'en perds toute motivation. Si elle n'est pas près de moi je vaque aux impératifs ou je reste à l'attendre. Je n'ai pas envie de vivre des choses sans elle, j'ai toujours ce sentiment que ça aurait pu être mieux de le partager ensemble...

En dehors de nous, le seul a me faire rire et sourire est notre petit bonhomme. Il lui ressemble tellement ...

Ça fait des années que je ne vibre plus pour autre chose que nos moments a 2. J'essaie d'apprendre la compersion et j'espère un jour pouvoir vibrer pour eux et sachant qu'elle est heureuse.

Quand je me relis et que je prends du recul je vois a quel point ce besoin de lui appartenir peut lui être étouffant et finalement c'est peut être moi qui provoque cette fuite en avant dont tu parles @Siestacorta.

Après, elle en profite c'est une certitude mais finalement si j'en suis la cause ... Ai-je le droit de m'en plaindre ?

Ma famille l'a toujours vu de manière négative, tenue provocante, maquillage assez intense, talons de 10 cm, et d'origine maghrébine ça fait peur et j'ai du choisir ... Ça fait presque 3 ans que je ne les ai pas vu et en dehors d'un coup de fil par mois ... Les amis nous les avons perdus au fil des déménagements pro, et puis je ne voyais que peu d'intérêt de les voir sans elle et leur regard sur elle, trop insistant était une problème. Les amiEs elle a préféré m'en éloigner, elle voulait être mon tout et elles pouvaient être une menace et moi j'ai laissé faire...

Elle estime que c'est moi qui l'ai poussé vers un autre pour qu'elle se retrouve mais qu'à ma place elle ne l'aurait pas fait. Que je savais depuis le départ son besoin d'amour pluriel et que je l'avais accepté. Le fait que je suis mono de base signifie pour elle que si je m'ouvre a une autre celle est un risque car pour elle je ne serais pas en capacité a gérer deux relations et dans ce cas le divorce est la seule solution...

A moi de choisir, souffrir et rester, souffrir de partir, disparaitre pour ne plus souffrir ... Ou et je l'espère un jour parvenir à être heureux de son bonheur et vivre au travers de cela ...

Ou ... changer ... Mais je ne sais pas encore comment ...

Voir dans le contexte

Discussion : Elle est non exclusive et veut imposer l'exclusivité ...

Profil

Cmoi31

le lundi 31 janvier 2022 à 14h32

De partir si la souffrance est trop grande ... Enfin s'il le peut ...

Si cela n'est pas envisageable je lui dirai de regarder ce que cette situation lui apporte, chercher jusqu'au moindre détails ce qui est positif, d'occuper son esprit lors de ses absences, de faire des choses pour lui... Et de réouvrir le dialogue pour équilibrer sa relation.

Tu sais @Nena, je suis conscient qu'elle m'aime comme je suis mais aussi que cela ne suffit pas à son bonheur. Avant cette relation poly elle s'éteignait un peu plus chaque jour et c'est pour arrêter de la voir si mal et pour sauver mon couple que je lui ai dit qu'on pourrait essayer. Mais jamais je n'aurais imaginer ressentir tant de douleur à la regarder aimer, penser, vibrer pour un autre.

Oui on a retrouvé notre intimité, oui elle prend de nouveau soin d'elle, oui elle a retrouver cette folie, ce côté femme enfant insouciante qui m'a fait tant craquer il y a 10 ans mais le prix a payé est si cher que je me demande si tout ça en valait la peine ....

Aujourd'hui je n'ai plus qu'elle. J'ai coupé avec ma famille, avec mes amis ... Durant ses absences je suis juste ... Seul ...

Voir dans le contexte

Discussion : Elle est non exclusive et veut imposer l'exclusivité ...

Profil

Cmoi31

le lundi 31 janvier 2022 à 01h47

Bonsoir @Nena

Je te remercie de ton retour. Je suis conscient d'être sous sa domination, soumis en quelques sortes mais surtout terriblement dépendant sentimentalement et émotionnellement d'elle.

J'essaie de me soigner mais cela n'est pas chose aisée. Et finalement c'est cette condition qui a fait qu'elle ait rechercher un "homme dur et viril" comme amant. Elle l'a choisi militaire, gradé, dominant a la ville comme au lit .... Tout mon opposé au final ...

De mon côté,, des notre rencontre je n'ai jamais compris comment une femme comme elle pouvait s'intéresser à un homme comme moi et pourtant j'ai tout quitté pour elle, 12 ans de vie commune avec mon ex, un enfant en bas âge, une maison, un travail ... J'ai tout changé pour la servir, elle représentait mon idéal, un rêve inaccessible... Et pourtant, je me suis toujours ressenti redevable de son amour et malgré ma souffrance psychologique actuelle c'est cette condition, ce qu'elle a fait de moi qui me permet d'accepter de la voir être heureuse et amoureuse dans les bras d'un autre....

Je comprends ta position pour avoir suivi tes post et je m'excuse de ne pas y avoir répondu, je n'étais pas le mieux placé pour le faire. Cependant si tu souhaites discuter, toi comme n'importe qui ici, sachez que je saurais donner et écouter en échange de vos conseils avisés, de votre écoute ou tout simplement de votre présence car c'est grâce a vous tous qu'aujourd'hui je suis encore là...

Je connais cette nécessité d'équilibre dans une relation saine et partagee, je le sais et pourtant pour être aimé par celle représentait mon rêve, j'ai préféré l'oublier et j'en paie aujourd'hui le prix ....

Bonne nuit.

Message modifié par son auteur il y a un an.

Voir dans le contexte

Discussion : Elle est non exclusive et veut imposer l'exclusivité ...

Profil

Cmoi31

le dimanche 30 janvier 2022 à 23h43

Bonsoir,

Au détour d'une conversation que j'espérais constructive avec mon épouse, j'ai appris à mes dépends que ce n'était pas parce-qu'elle était polyamoureuse et qu'elle avait un amant que je pouvais, ne serait ce, qu'adresser la parole à une autre femme ....

Je ne comprends pas cette position. Je ne me sens pas capable d'aimer une autre personne que mon épouse, mais avoir des amies ou une confidente est à présent totalement irréalisable ou devrait se faire en cachette ...

Qu'en pensez vous ? Êtes vous dans ce cas là ? Comment dois-je réagir ?

Merci d'avance de vos conseils éclairés comme toujours ...

Voir dans le contexte

Discussion : Entre compersion et destruction ...

Profil

Cmoi31

le dimanche 30 janvier 2022 à 23h35

Bonsoir,

L'eau continue de s'écouler sous le pont et moi je vivote dans ma propre introspection.

Merci a vous tous pour vos conseils, vos remarques et autres points de vue qui m'ont obligé a repensé qui j'étais et ce que j'étais pour elle mais aussi pour moi.

Les envies de suicides n'ont pas disparue, mais je les contrôle mieux. J'ai réussi a imposer certaines de mes règles dont la communication qui était pour moi la clef pour aller mieux. Aujourd'hui elle a cessé de me cacher ses sentiments pour lui ou de les dénigrer. Son double discours ( a mon oreille : c'est juste un plus pour moi, a son oreille : je suis folle de toi) me rendait fou et j'avais besoin de LA vérité pour pouvoir l'appréhender.

Je souffre toujours autant de la partager émotionnellement, de la voir penser à lui, de la voir fatigué a la maison mais s'il appelle, elle retrouve immédiatement le sourire comme si 2 mois de relation pouvaient remplacer 10 ans d'amour, de vie et de partage ...

Je gère bcp mieux le côté sexuel, je sais qu'elle a des besoins que je ne peux pas combler du fait de ce qu'elle est pour moi (BDSM entre autre), lui en est capable et je la sens vraiment plus épanouie. Et ce côté là a donner un vrai renouveau a notre couple, ou je découvre avec elle de nouvelles choses et de nouveaux plaisirs.

Ce que je gère le plus mal c'est que cela fait des années que nous ne pouvons plus avoir 24h juste elle et moi, 24h a ne penser qu'à nous sans contraintes (les enfants, la maison, ... Il y a toujours quelque chose) alors que lorsqu'elle est avec lui ils ont un vrai temps rien qu'à eux ... Je ne le jalouse pas mais c'est vrai que je l'envie et que ça me coûte de faire cette comparaison.

Enfin un point me fait mal, ils passeront la Saint Valentin ensemble ... Je sais que pour elle c'est une date comme une autre, que c'était le jour où leurs agendas concordaient . Mais pour moi c'est un jour important ... C'est bête, l'amour se fête tous les jours mais encore plus ce jour là ...

Est-ce-que je vais mieux, j'ose le croire... Est-ce-que c'est définitif je ne le sais pas....

Demain est un autre jour.

Bonne soirée à toutes et à tous.

Voir dans le contexte

Discussion : Entre compersion et destruction ...

Profil

Cmoi31

le mercredi 19 janvier 2022 à 18h56

Merci de votre soutien tout le monde !

Vous prêché un convaincu au final ... Je sais et je comprends tout cela, je comprends que leur relation permet de redonner un second souffle a la nôtre, de raviver la flamme.

Tout ça est tellement théorique mais ne tient pas compte de notre histoire, de tout ce que j'ai laissé pour vivre exclusivement pour elle ... De ce fossé qui existe entre mon intellec et mon affect ...

Et moralement c'est comme si donner tout ce que j'ai, tout ce que je suis au plus profond de moi retrait insuffisant à son épanouissement ...
C'est un sentiment d'échec ultime, celui qui te dit que quoi que tu fasses, quoi que tu donnes tu ne pourras jamais offrir a la personne aimé ce que tu voudrais pour elle.

Je vais suivre vos conseils et réfléchir ...
Merci à toutes et à tous

Voir dans le contexte

Discussion : Entre compersion et destruction ...

Profil

Cmoi31

le mercredi 19 janvier 2022 à 12h07

Bonjour et merci à tous

Non ces pensées ne sont pas récurrentes, elles sont apparus avec leurs premiers échanges de "je t'aime" où je me suis senti écrasé par le poids de leur relation il y a quelques jours. Depuis nous vivons crises sur crises, elle me parle de liberté d'aimer et moi je me sens disparaitre comme dilué dans ce qu'elle vit avec lui, comme si notre amour pendant 10 ans n'avait été qu'un mirage. On a tout fait ensemble, on vit ensemble, on travaille ensemble, on fait toutes nos activités ensemble, elle a finit par se lasser alors que moi je n'ai fait que plus l'aimer.

Non je n'ai personne autour de moi, en télétravail donc personne a croiser, j'ai délaissée mes amis petit a petit afin d'avoir toujours plus de temps a ses côtés et ça fait déjà quelques années qu'elle est ma seule amie et confidente.

Au fil des ans je l'ai senti s'éteindre ... Elle était polyamoureuse avant moi, elle n'avait jamais eu de relation mono je le savais et pourtant je l'ai accepté à l'époque tellement j'étais tombé fou amoureux d'elle. Fou au moins de quitter tout ce que j'avais pour vivre une autre histoire. C'est moi qui lui ai accordé ce droit d'ouverture qu'elle avait besoin pour se retrouver mais c'était en échange de certaines règles qui n'ont bien évidemment pas tenues ...

En finir n'est pas une solution de facilité, je n'ai pas honte de l'exprimer et si j'en arrive le ce sera en toute conscience car elle est ma vie, mon rêve, mon fantasme ... Si j'en arrive la c'est pour ne plus souffrir et lui laisser le champs libre de vivre sa vie sans le poids que je lui inflige ... Une dernière preuve d'amour ...

La mort fait parti de la vie, c'est ainsi fait ... Je tiendrais tant que je sentirai que ma place est a ses côtés et pour le reste ... L'avenir nous le dira.

Bonne continuation à toutes et à tous.

Voir dans le contexte

Discussion : Entre compersion et destruction ...

Profil

Cmoi31

le mercredi 19 janvier 2022 à 04h59

Bonjour a toutes et à tous,

Je reviens parmi vous après une petite absence qui m'était nécessaire afin de jauger seul de ma situation.

Les jours ont passés et l'eau a continué a couler depuis cette première nuit chaotique entre mon épouse et son amoureux. Aujourd'hui, leur relation est devenue plus forte, plus stable. Leurs besoins d'être ensemble, leur façon de se désirer s'est établis et le retour arrière est devenu impossible.

Contrairement à eux, je suis de plus en plus instable. Je m'explique.... Mes humeurs font le grand écart en permanence. Par moment la communication mise en place rentre nous et ses gestes envers moi me permettent presque d'attendre la compersion tant elle a changé envers moi. Aujourd'hui elle est vraiment en mode reconnaissante, tellement tendre et caline qu'il m'est impossible de nier que leur relation a un impact positif sur notre couple. Et par moment, je me sens dévasté, ces images d'elle dans ses bras alors que je suis si seul sans elle, abandonné, inutile, me détruisent au point même d'attenter à ma vie tellement je me sens déchiré.

Dans cet état, je ne fais que la piquer, que lui rappeler les sacrifices que je fais pour qu'elle soit heureuse et je gâche nos moments à 2 qui finissent souvent en bain de sang verbale. Tout ça la renvoie une fois de plus a leur relation calme, apaisée et enrichissante et chacune de nos crises les soudent un peu plus et l'éloigne de moi.

Cependant, je n'arrive pas a me dire que tout ça est équilibré, mon cerveau comprends son besoin et voit ses efforts mais mon cœur n'accepte pas et j'en ai bien peur, n'acceptera jamais de la partager tant j'ai l'impression d'être le dindon de la farce.

Comment réussir à resserrer cette plage d'émotion ? Comment valider cette acceptation sans en souffrir ? Comment stabilisé les choses émotionnellement ? Comment éviter l'ascenseur émotionnel qui me pousse à lui/leur faire du mal ?

Ce soir j'en étais à rechercher comment se suicider sans douleur tellement la voir envoyer des je t'aime a cet autre m'était insupportable alors qu'elle m'avait tout juste rejeté du fait de sa fatigue. Je sais, c'est injuste de lui en vouloir mais si il avait été a la place, ils auraient fait l'amour comme toujours et cela quelque soit son état, mais moi c'est différent, je suis là tout le temps ...

Je l'aime et je"les" déteste. Je suis rien sans elle mais je veux qu'elle souffre du mal qu'elle me transmets. Je veux la voir heureuse, partager ce bonheur et cette énergie qu'il lui apporte mais je voudrais le voir disparaitre ... Vivre et mourir ??

Je pense vraiment être un cas désespéré ... Un avis docteur ?

Excellente soirée / Nuit a toutes et à tous.

Voir dans le contexte

Discussion : Comment réapprendre à vivre pour soi / la dépendance

Profil

Cmoi31

le jeudi 23 décembre 2021 à 14h47

Bonjour tout le monde,

Les choses évoluent avec le temps ... Merci à tous de vos conseils et encouragements.

Ce qui est indéniable c'est l'amour qu'on se porte, j'ai pu lui ouvrir mon cœur à de multiple reprises et à force de passer ces "crises" j'ai l'impression qu'elle a pris conscience de ce mal qui me ronge.

Non pas qu'elle soit prête à reprendre une vie mono, ce serait au final aller contre sa nature et même si moi je le souhaiterai je l'aime et la respecte assez pour voir si je suis capable de m'adapter

Après tout, s'adapter à moi, c'est ce qu'elle a fait durant toutes ces années et c'est sans doute la principale raison pour laquelle elle avait perdu sa joie et cette folie qui la caractérisait si bien lorsque je l'ai rencontré. Aujourd'hui, elle essaie cependant de faire des efforts en communiquant plus et en m'intègrant (un peu) en amont dans ses choix et en ayant accepté quelques règles importantes pour moi.

Malgre tout est-ce que le fait de savoir qu'il n'y aura personne d'autre que moi et lui ou qu'elle limitera leurs WE ensemble me soulage ? Je n'en suis pas sur ... J'ai toujours ce poids sur la poitrine qui me submerge par moment ... Les imaginer ensemble, me fait toujours autant souffrir malgré le fait de savoir que nos retrouvailles n'en seront que plus fortes en émotions et en complicité... Mais j'avoue que mon estime et ma confiance en moi sont au ras des pâquerettes depuis ce sentiment d'être "insuffisant" a son bonheur de chaque jour.

Je sais que c'est une pure réflexion de mono sans aucune ouverture d'esprit mais c'est ce que j'ai ressenti et que je ressens encore (trop) souvent.

J'espère trouver une stabilité qui me permettra de (re)trouver une place dans laquelle je pourrais être heureux et confiant dans l'avenir. Il y a encore bcp de travail à mener sur moi, sur nous pour que je sois "à l'aise" avec cette situation mais je m'accroche comme je peux à nos points de repère, a ces petites habitudes de tous les jours qui restent immuables tout en essayant d'y ajouter du piment, des surprises, de la reconquérir ...

J'ai envie de la voir heureuse telle qu'elle s'est retrouvé et j'espère qu'avec le temps j'en souffrirai moins et que cette jalousie (j'ai l'impression que chaque seconde où elle est avec lui m'est "volé") se changera avec le temps en un bonheur de la savoir heureuse avec lui ...

Bonne journée à vous tous

Message modifié par son auteur il y a un an.

Voir dans le contexte

Discussion : Besoin d'aide pour un choix cornélien : lui ou moi-même ?

Profil

Cmoi31

le mardi 21 décembre 2021 à 14h27

Slaan74

Je sais que vous n’avez pas la science infuse mais j’aimerais avoir vos feedbacks et vos conseils à ce sujet, pour faire le choix le moins malheureux. Merci par avance
.

Bonjour @Slaan74

Je ne serais pas de très bon conseils étant de l'autre côté de la barrière mais c'est vrai qu'il est difficile quelque soit le niveau de complicité, d'amour et de confiance d'avancer sur ce chemin quand on est le conjoint.

Le fait même de l'accepter est en tout cas pour moi aussi la plus grande parce d'amour et de confiance qu'on puisse donner. C'est comme prêter à quelqu'un d'autre son propre cœur et offrir cela a un "inconnu" ou a une personne qui pourrait tenter de te vouloir un jour qu'à lui.

Prendre ce risque de se sentir déchiré en étant conscient de ce qu'il se passe c'est ... Enfin je n'ai pas de mot mais en même temps, et je commence tout juste a le comprendre, c'est aussi une chance de se retrouver après, plus fort, plus grand et plus amoureux.

Alors tout est question de temps. Il y a des moments de haut et de bas, de l'acceptation et de le renonciation. Tout dépend aussi de votre relation, moral, énergie au moment d'en parler.

Il faut du temps et bcp d'amour pour que ça marche et je te le souhaite de tout cœur !

Voir dans le contexte

Discussion : Comment réapprendre à vivre pour soi / la dépendance

Profil

Cmoi31

le mardi 21 décembre 2021 à 00h27

Salut @ErenJ

Et oui je serai de garde ces nuits la ...

Voir dans le contexte

Discussion : Comment réapprendre à vivre pour soi / la dépendance

Profil

Cmoi31

le lundi 20 décembre 2021 à 22h50

Bonsoir tous,

Merci a vous pour votre soutien et de vos précieux conseils que j'essaie d'appliquer ... On dit que vouloir c'est pouvoir et je veux être là pour elle et accepter ses choix de vie mais alors pourquoi je n'y arrive pas ???

Elle me dit : "soit naturel", "ce sera encore mieux de se retrouver après", "ça fait un renouveau pour nous, j'en ai besoin", "et puis tu m'avais dit ok donc assume ou divorce" ...

ceux et celles qui ont déjà suivi mes déboires sur mes autres posts savent déjà que je suis dans une situation délicate. En totale dépendance émotionnelle de mon épouse depuis des années, je me suis tant rapproché d'elle qu'aujourd'hui je n'arrive plus à vivre pour moi, j'ai l'impression d'être une partie d'elle.

Mais si je vis pour elle, pkoi ça fait autant mal alors qu'elle est comme ça ? Pkoi devenir un polyacceptant est si difficile ? Je sais qu'elle m'aime, je sais qu'elle ne fera pas sa vie avec un autre, je sauf que son amour pour un autre ne changera rien à notre relation, je sais tout ça alors pkoi ces peurs et de besoin de s'occuper pour ne pas penser, pour oublier ... ??!!

Je suis totalement tiraillé entre ma tête qui comprend tout ça et mon cœur qui se déchire de la savoir avec un autre. Et dans tous ça, chaque retrouvailles est un moment magique ...

En d'autres termes ... Je suis perdu ....

Ca fait deux jours qu'on se déchire pour ce fameux weekend de deux nuits à venir. Elle ne comprend pas que ça me fasse mal, elle est persuadé que c'est un manque de confiance envers elle et moi je n'arrive pas à lui expliquer que la confiance n'empêche pas la douleur ... Nos visions ne sont pas compatibles pour elle et mon mal être lui gâche son existence ...

Enfin ... C'est ma vie ...

Voir dans le contexte

Discussion : Comment réapprendre à vivre pour soi / la dépendance

Profil

Cmoi31

le dimanche 19 décembre 2021 à 23h05

Bonsoir à tous,

Je vais sans doute poser une question bête qui est inhérente à la vie de chacun mais a laquelle je ne trouve pas de réponse pour moi.

Ma situation est celle d'un mono qui tente autant que faire se peut se devenir poly acceptant suite au fait que mon épouse a aujourd'hui un amoureux.

Le décor étant planté on continue. À ce jour ma chérie n'a passé qu'une seule nuit avec son amoureux mais celle ci a eut un très violent impact sur moi car je n'ai pas su gérer correctement ce vide qu'elle a laissé a mes côtés.

Je me suis occupé tant que j'ai pu, j'ai même travaillé mais l'ombre de son absence était toujours là quoique je fasse.... Et à présent qu'elle me parle d'un WE de deux nuits je commence vraiment à paniquer ..

Comment arrivez vous à vous recentrer sur vous même ? Quelles activités vous ont permis de penser à tout sauf a ce manque ?

Je me doute que ma dépendance affective ne m'aide pas et même si j'y travaille je suis encore loin du compte.

Si vous avez des conseils, des tips, des retours d'expériences... Je suis preneur...

Merci d'avance a ceux qui pourront m'aiguiller ...
Bonne soirée à tous.

Voir dans le contexte

Discussion : Dois-je choisir entre ma polyamory et l'homme de ma vie ?

Profil

Cmoi31

le samedi 18 décembre 2021 à 23h27

Bonsoir @PlumeDeVent

J'ai lu toute ton histoire et j'avoue comprendre que ton homme vit assez mai cette situation.

Je vis une situation qui est bien plus légère que celle que ton chéri de vie traverse et pourtant je suis souvent au 7eme sous sol.

Je veux bien comprendre qu'aimer une personne s'est aussi savoir par moment s'effacer pour que l'être aimé profite d'une liberté qui lui permet de s'épanouir mais je t'assure que c'est aussi une énorme remise en question quand on est celui qui attend ... :
- pourquoi a t'elle besoin de lui
- qu'est-ce qu'il a que je ne peux pas lui donner
- pkoi vouloir être avec lui alors qu'elle dit m'aimer
- suis je insuffisant (sexuellement, amoureusement, comme aidant).
- est-ce qu'elle m'aime autant que je l'aime
...

Mais des questions plus axées sur"moi" sont aussi bien présentes :
- pkoi j'accepte ça ?
- est-ce que je souffrirai moins dans une autre relation
- dois je moi aussi accepter de trouver une autre que toi
- est-ce que c'est la norme et c'est moi qui suis à côté de la plaque
- ...

Il y en a tellement d'autres que je ne te ferai dans doute pas une liste exhaustive mais ce que j'essaie de te montrer c'est qu'une NRE mal gérée a un impact énorme y compris sur notre confiance en nous ...

Je ne te dis pas que tu as tord ou raison, je dis juste que je comprends ton homme et qu'à sa place une semaine je n'aurais pas été capable de le gérer et je lui tire mon chapeau !

En tout cas bonne route à vous deux, et si j'ai un conseil pour vous : communiquer !

Excellente soirée

Voir dans le contexte

Discussion : Vivre avec une polyamoureuse en étant monogame

Profil

Cmoi31

le mardi 14 décembre 2021 à 23h33

Bonsoir @Brigflo

Je risque de ne pas être non plus d'une très grande aide car je me retrouve un peu dans ta situation.

De mon côté je t'avoue que j'ai eu besoin de consulter afin de trouver une aide extérieure car je n'étais pas capable de gérer seul la situation et je ne me sentais pas en capacité à l'exprimer à ma famille sachant qu'ils ne comprendraient pas.

Au final le plus dur et je suis en plein dedans c'est l'étape du deuil. Il est nécessaire de mentalement tuer cette relation qui existait entre vous. Aujourd'hui elle n'existe plus, c'est du passé avec son lot de souvenirs.... C'est tellement dur de se le dire, encore plus de l'admettre mais si on veut sauver les meubles on se doit d'y passer.

Après c'est aussi une autre chance de faire les choses différemment, une autre relation avec les mêmes personnages principaux à la différence qu'une ou plusieurs autres personnes entre en jeu. Il faudra redistribuer les rôles, trouver sa place, créer de nouvelles interactions ... Ça ne sera pas facile mais si le deuil est fait ce sera réalisable.

De mon côté, je suis passé par tant d'états en si peu de temps que je ne sais même plus qui je suis ou ce que je veux par moment ...

Et puis il y aura l'etape de l'équilibre ou chacun aura un rôle défini ou tu apprendras a faire des choses pour toi quand elle n'est pas à tes côtés ...

Après si tu l'aimes et que tu en as la force, tu l'accompagneras et tu la retrouveras encore plus amoureuse quand elle te reviendra.

Voilà c'est cette petite idée qui m'aide moi a survivre, me dire que ce sera encore mieux, et que même si on a moins de temps ensemble on l'appréciera encore plus et qu'il sera éternellement comme une première rencontre.

Je te souhaite énormément de courage car il en faut pour se reprogrammer et accepter une situation qui est particulière à chacun.

Bonne soirée

Voir dans le contexte

Retour au profil


Espace membre

» Options de connexion