Polyamour.info

loumalive

loumalive

NANTES (France)

Participation aux discussions

Discussion : Café Poly St Nazaire

Profil

loumalive

le jeudi 23 mai 2019 à 14h28

L'événement a été annulé.

Voir dans le contexte

Discussion : Deuil & polyamour

Profil

loumalive

le lundi 20 mai 2019 à 14h16

Bonjour Polywhynot,

Content d'avoir de tes nouvelles!
Je me doute et crois comprendre, même si ce n'est sans doute que d'une petite partie de tes ressentis...
Ça n'est probablement pas simple de retrouver un fil cohérent, après une telle expérience, de plus dans ce monde assez fermé et normatif....

J'étais au café poly et à la projection du film à Nantes, semaine dernière, un très bon moment, qui fait du bien!!!

J'ai acheté à LuLutine le livre "Possibles" de Valérie Baud, aussi pour ma compagne, qui se pose pas mal de questions sur sa vie, ses sentiments, ses attirances...

Nous nous le sommes partagé, et je l'ai dévoré ce week-end. C'est l'histoire romancée du parcours sentimental de l'héroïne, qui d'une situation assez conventionnelle, normée (30 ans, mari, enfants, maison, boulot...), se découvre bi et plurielle et peu à peu, décide de l'assumer, coûte que coûte...

Je n'en dis pas plus, mais j'ai trouvé l'exposé des cheminements intérieurs, merveilleusement restitués!
Sensible, fin, passionnant, agréable à lire et tellement rafraichissant!!!

Même si je suis moi-même dans une position et sensibilité très différente, je trouve qu'il y a foule de choses à méditer pour la vie de chacun dans ce parcours, pour le rapport à l'épanouissement, à la liberté, à la recherche de ses aspirations profondes....

Si cela t'intéresse, ce livre est trouvable auprès de LuLutine, mais aussi là:
https://www.leslibraires.fr/livre/15434064-possibl...

Autrement, je comprends ton envie d'échanger, c'est aussi ce qui me pousse à lire régulièrement ici, et à aller dans les cafés poly de Nantes...

D'ailleurs, si ça te dis, il y a un apéro poly (c'est comme un café, mais moins cadré, plus en discussions informelles) jeudi prochain 23 mai à 20h à la Maison Café.
Normalement, le nombre de personnes est limité à 12, et c'est sur invitation, mais si cela t'intéresse, n'hésite pas à me dire.

Ravi d'échanger, belle journée à toi!

Voir dans le contexte

Discussion : [Nantes] Soirée poly-pop#8 (à La mob). Janvier 2019.

Profil

loumalive

le vendredi 11 janvier 2019 à 21h23

Bonjour,
Juste un petit renseignement pratique, je ne connais pas "la mob".
J'ai regardé sur maps et sur le net, mais rien trouvé. J'ai juste vu trace d'un lieu en apparence associatif, dans des locaux abandonnés, c'est bien ça??
Ça fonctionne toujours??
Tant mieux si c'est le cas, ça me permettra au moins de mettre à jour mes connaissances...
Merci de me donner un peu plus d'infos.

Voir dans le contexte

Discussion : [Nantes] Soirée poly-pop#8 (à La mob). Janvier 2019.

Profil

loumalive

le jeudi 10 janvier 2019 à 22h20

Merci de l'info Artichaut!!!
J'ai relayé l'info des 2 rdv sur le groupe FB polyamour Nantes Bretagne, avec lien vers ici.

Voir dans le contexte

Discussion : Filmographie sur le polyamour #1

Profil

loumalive

le lundi 12 mars 2018 à 12h42

Oh ben juste du clavier de mon portable sous Android... C'est je crois accessible aussi sous windows en activant le clavier virtuel...

Voir dans le contexte

Discussion : Filmographie sur le polyamour #1

Profil

loumalive

le dimanche 11 mars 2018 à 22h20

Boujoir à tous, je me permets d'intervenir dans ce débat profond de classification...
Je vais sans doute dire une bêtise, mais, en fait, j'adore ça...
Pourquoi ne pas utiliser le ☘️ en plus du ❤️, parce que le trèfle, c'est juste 3 coeurs, en vert, la couleur de l'espoir, ce serait pas judicieux pour dire poly?
En plus il parait qu'il en existe à 4 coeurs, ou du moins, les chanceux les trouvent...
Bon c'était juste pour rire... Mais peut-être pas que!
Belle soirée à vous, et merci pour la classification, beau boulot altruiste!!

Voir dans le contexte

Discussion : Polyamoureuse heureuse ou malheureuse ?

Profil

loumalive

le jeudi 22 février 2018 à 22h03

Bonjour hinatea24,

Je ne vais pas paraphraser Siestacorta qui, comme souvent, apporte si joliment, des éléments de réflexion assez profonds...
Qui donnent matière à donner à penser et prendre du recul, C'est sans doute ce dont tu as le plus besoin!

Mais ce que tu as écrit me parle, résonne aussi pas mal pour moi...
Je suis un homme, et pourtant, moi aussi je me pose les même questions en inversant les genres, si tant est qu'il y en ait de vraiment biologiquement tranchés, ce dont je finis par douter...

J'avance aussi en âge, encore plus que toi, et ça ne rend l'envie de vivre qu'encore un peu plus prégnante...
Je m'interroge aussi, sur la possibilité de rencontrer une femme, qui n'aurait pas peur, que je ne ferais pas fuir, que je ne ferais pas souffrir en voulant simplement tenter l'aventure et inventer d'autres possibles...

Que ce soit pour simplement de l'affection, une tendre proximité, ou n'importe quoi d'autre qui pourrait être inventé sainement du simple fait de cette rencontre, pour ce qu'il y a à vivre dans ce deux là...
Ben oui, d'autres pensent et vivent ça... j'en suis...

Malheureusement, les statistiques sont implacables, le pourcentage de personnes ouvertes, ou simplement polyamoureuso-compatibles(??) reste faible, surtout quand on vit dans une région peu peuplée, ça fait pas grand monde à la fin et ça devient vraiment difficile de trouver ses âmes soeurs...

Je vis dans la région Nantaise, pourtant plus dense que le Perigord me semble-t-il, mais une fois trié l'âge, les aspirations, les envies et autre compatibilités, il s'avère que c'est déjà très difficile de rencontrer, donc je comprends parfaitement ton cri du coeur!
Probablement, Paris et les grandes villes y sont sans doute moins brutalement exposées...

Ceci dit, il ne faut pas perdre espoir, le chemin que tu as fait est déjà très riche, et ce n'est sans doute que le début.
Bien sûr, il y a l'impatience à vivre, l'envie d'éprouver, mais la personne la plus importante dans tout ça, tu l'as trouvée, c'est toi-même...
En attendant, vis tout ce que tu peux vivre, dans ta vie de tous les jours, allume tous les soleils que tu trouveras sur ton passage!

Dans un autre fil, je ne sais plus qui a dit "polyamoureuse un jour, polyamoureuse toujours!"...
Je crois que c'est vrai, sans doute parce que c'est surtout un état d'esprit, une façon de se percevoir et de percevoir sa relation aux autres. Ca reste vrai, possible et conscient qu'on soit seul, en couple, ou en vivant ses amours de manière plurielle. Tu le sais maintenant, fais en un point d'appui, une pierre angulaire de toi pour vivre la suite!

Il faut dire aussi que plus on avance dans la réflexion, plus on entrevoit ce que l'on voudrait vivre et ce qu'on veut éviter, c'est bien, c'est mieux, ça évite de se perdre encore dans des travers déjà vécus... mais ça sélectionne encore plus...

Je ne sais plus non plus où j'ai lu que "Seuls les gens heureux sont désirables". Je crois que c'est un peu vrai aussi, donc soyons heureux, ça nourrira les relations, les rencontres...
Arrêtons donc de se mettre du côté vide des verres à moitié pleins, relativisons, pataugeons donc dans les parties pleines! Bougeons, allons à l'aventure, multiplions les activités, les sorties, les cafés polys, même s'ils sont loin, cassons les habitudes et...qui sait?

Bien sûr, par moment la lassitude revient, sournoisement, je sais, j'y ai droit aussi...
Ben là, il y a des forum comme ici, des Siestacorta, et tant d'autres... des lectures, et tu verras, ça passe, le soleil revient toujours, d'autres épisodes et des triples loop arrivent, il suffit de ne pas arrêter d'y croire !!!

Bon courage à toi, et belle vie à venir!

Message modifié par son auteur il y a un an.

Voir dans le contexte

Discussion : [Rennes] Nouveau Café poly : poly-pop#1 (au bar Le Synthi). Février 2018.

Profil

loumalive

le dimanche 11 février 2018 à 10h04

Oups!!! Non pas septembre, février bien sûr!!!
Bon il était tard hier...
J'ai corrigé mon message... Toutes mes excuses!!
J'ai donné le lien du groupe dans mon précédent billet, c'est Aurélie Kefleann et Nour des prés qui organisent, il me semble que c'est complet, mais tentez votre chance si cela vous dit!!!

Message modifié par son auteur il y a un an.

Voir dans le contexte

Discussion : [Rennes] Nouveau Café poly : poly-pop#1 (au bar Le Synthi). Février 2018.

Profil

loumalive

le samedi 10 février 2018 à 23h50

Bien noté artichaut, ne t'en fais pas, j'attends ton ordre officiel pour agir!!! ;-)
Pour ce qui est de la participation finale, je te souhaites vivement ce qui s'est passé à Nantes, il y avait environ 5 personnes à avoir dit qu'elles venaient, finalement, nous étions 12!! (Sans compter les gens de passage ne pouvant rester ou souhaitant juste voir de quoi il s'agissait...(1 à 2 personnes)...
Ça va marcher et ça va être bien, il y a sur Rennes et ses environs pas mal de poly- curieux!!!
Mon message sur FB a été vu par 73 personnes, 5 on "liké" ou m'ont remercié... Je les ai renvoyés sur la page de l'événement que tu as créé ici...

Dis moi ce que tu souhaites, sur le site ou par mp, comme tu préfères, et je fais le relais...

Par ailleurs, 2 personnes du groupe, essaient de monter une rencontre poly le samedi 24 février à Brocéliande, je ne les connais pas personnellement, ni ne sais exactement de quoi il s'agit, mais si cela intéresse certains, je vous engage à aller faire un tour sur le groupe ou si vous le souhaitez, je peux vous relayer les liens...

De mon côté, je ne pourrais être présent ni à l'un ni à l'autre, vraiment trop de choses en ce moment... Une prochaine fois peut-être?
Parce que forcément, tout cela se reproduira régulièrement, il y a trop de gens qui cherchent à échanger!!! Beaux succès à toi et Nw!!

Belle semaine à tous!!!

Message modifié par son auteur il y a un an.

Voir dans le contexte

Discussion : [Rennes] Nouveau Café poly : poly-pop#1 (au bar Le Synthi). Février 2018.

Profil

loumalive

le lundi 29 janvier 2018 à 14h39

Bonjour Artichaud,
Je me dois tout d'abord te faire toutes mes excuses: Sans te le dire, j'ai odieusement cafté ton événement sur le groupe FB Polyamour Nantes Bretagne:
https://m.facebook.com/groups/483690241813580
Parce que pas mal de personnes de Rennes et des alentours y naviguent...
Je sais ce n'est pas bien, j'aurais dû demander l'autorisation avant... mea culpa...
J'espère que cependant, tu ne m'en voudra pas irrémédiablement et éternellement...
C'est un peu loin pour moi, donc je ne pourrais sans doute pas m'y rendre, mais je relaye les questions (ce sera où???)...
Belle journée!

Message modifié par son auteur il y a un an.

Voir dans le contexte

Discussion : Comment parler de polyamour et/ou relations libres à quelqu'un qui nous plaît ?... (1ère expérience...)

Profil

loumalive

le samedi 02 décembre 2017 à 14h46

Hello MultiP!

J'ai lu TOUT le fil et... que de sentiments!
Je ne pensais pas y écrire ne me sentant sans doute pas grand chose à apporter, mais le dernier post, d'artichaut me fait réagir.
Je ne suis pas forcément complètement en désaccord sur le fond mais ne trouve pas la forme juste et comme disait Brel: "je sais on fait ce qu'on peut, mais il y a la manière".
Il faut faire un peu attention tout de même au ton que l'on prend aux mots que l'on utilise, c'est des vrais gens derrière, et là c'est clair qu'il y a beaucoup de sensibilité. Le tu tue, ce serait infiniment moins violent dit en pensée positive non?
MultiP raconte comment elle vit, comment elle se bagarre avec ses sentiments, comment elle bouge, avec, avant tout, toute sa sincérité. Bien sûr ce peut être maladroit, bien sûr elle peut faire des erreurs, mais qui est parfait?
Qui n'en fait pas?
Qui n'en a jamais fait pour apprendre à avancer?
Qui peut se permettre de donner des leçons?
Ça peut aider, c'est certain, d'avoir des avis extérieurs, c'est même souvent salutaire, mais de grâce, n'oublions pas la bienveillance, évitons tout jugement!
Ce n'était sans doute pas ton intention artichaut, tu l'as évoqué en quelques lignes, mais à mon sens insuffisantes pour compenser le reste. Tu vois, les maladresses peuvent être partout, et j'ai sûrement les miennes en écrivant ça, toutes mes excuses si c'est le cas!!
Pour en revenir à toi MultiP, puisque c'est quand même avant tout le sujet de ce post, j'aurais envie de te dire, pourquoi tant d'attentes, pourquoi tant de projections pour ce qui pourrait se passer entre toi et will?
Je sais et je connais les pulsions, les éclairs d'envies quand on voit l'autre, quand on y pense.... les moulinettes a tripes qui nous serrent subitement, le bourdon aux oreilles, le batteur à nuages...
Mais tu lui as dit, tu lui as tout dit, tu as vu que comme ça, ça le bloque, ce n'est pas ce qu'il pouvait vivre là, tout de suite, il n'a peut être pas eu les mots, mais c'est clair il a préféré fuir, il n'était, lui, pas prêt pour ça, tu lui as sans doute fait peur. Ça s'appelle juste le consentement, et là, il n'était pas là.
Tu as réussi à désamorcer la dynamique de l'éloignement, réussi à sauver le projet artistique réussi à garder le fil, c'est déjà génial, c'est déjà faire preuve d'un belle intelligence relationnelle.
Mais ne le charge pas trop, n'y mets pas ce que tu voudrais qu'il advienne, évite de broder, pose un peu la machine à rêve.
Vis plutôt l'instant, vis ce que vous partagez, artistiquement et en connivence. Apporte ce que tu peux donner, tout de suite, sans calcul. Savoure ces instants, ils sont riches, mais surtout, ne mets jamais la pression, ne laisse pas l'attente te miner, tu n'arriverais pas à vivre l'instant, et tu compromettrais le lien futur. Ces instants que vous vivez le nourrissent le font grandir, en plus il ont l'air riches, prends les pour ce qu'ils sont, sans y voir forcément la promesse d'autre chose.
Donnes toi le temps, laisse faire les choses, aie confiance, ça va continuer à se nourrir, à s'enrichir et tu verras bien où tout celà vous mènera. Peut-être en arriverez vous à vous toucher, peut-être pas, rien n'est obligatoire, rien n'est inéluctable, ce n'est peut-être pas le plus important.
Vous avez l'immense chance d'avoir un projet artistique commun, de réaliser des choses ensemble, vous restez en vue l'un de l'autre, témoins de vos créativités, de vos réalisations, concentre toi là dessus, plein d'autres choses viendront forcément.
Et puis, autorise toi aussi à regarder ailleurs, ok tu as un truc avec lui, mais quoi, ce peut aussi être le cas avec d'autres. Ça peut te permettre aussi de lui lâcher la grappe, d'éviter de mal vivre son éventuelle rencontre avec une autre...
Il faut que tu aie confiance dans le lien que vous avez tous les deux, il vivra, tant qu'il apporte quelque chose de singulier, de riche d'important pour chacun d'entre vous... et ça n'empêche pas que vous puissiez en avoir plusieurs... ça s'appelle juste du polyamour ;-) !!

Voilà pour mon petit commentaire... J'espère que ça peut t'aider...

Pour ce qui est des cafés poly, il y en a un sur Nantes la semaine prochaine (jeudi), l'événement est publié sur ce site, si ça te dis...

Autrement, je serais ravi de t'écouter dans un bar, je suis sur Nantes, n'hésite pas a donner des infos!

De beaux amours à toi et ne te prends pas trop la tête, croque la vie!!

Message modifié par son auteur il y a 2 ans.

Voir dans le contexte

Discussion : Polyamour sur Slate

Profil

loumalive

le vendredi 01 décembre 2017 à 18h59

Bonjour à tous,
Un petit article sur Slate à propos du polyamour et de la jalousie:
m.slate.fr/story/154610/polyamour-sentiment-jalous...
Ce n'est pas une révolution, mais c'est bien qu'on en parle!
Il y a de plus quelques liens vers des articles et podcast plus anciens, bon à lire et écouter également, pour donner à penser!
Bon week-end à tous!

Voir dans le contexte

Discussion : Café Poly Nantes

Profil

loumalive

le mercredi 22 novembre 2017 à 21h23

Bonjour, désolé pour mon complément de réponse très tardive...
Et Merci à Dolcevita d'avoir relayé!
Je n'ai pas parlé du café poly de jeudi 30, ni n'ai créé d'événement ici, car ne connaissant pas l'organisatrice, Barrée Laet, je ne voulais pas me permettre.
Il me semble que c'est aussi à la maison café, pour ceux que ça intéresse, aussi vers 20h.
Finalement, c'est plutôt pas mal que des initiatives soient prise et que les choses bougent un peu sur Nantes!
Polys Nantais, et des environs, ça fait donc 2 dates toutes proches, donc soit l'une, soit l'autre, soit les deux pour taper la discute et partager!!!
J'espère que nous serons nombreux!!!

Message modifié par son auteur il y a 2 ans.

Voir dans le contexte

Discussion : Café Poly Nantes

Profil

loumalive

le lundi 16 octobre 2017 à 22h51

Bonjour et bienvenue à toi!
Oui, Florence essaie d'en organiser un par mois.
Le prochain devrait être vers le 22/11, à préciser..
Je ferais un relais d'invitation ici, dès connaissance de.la date exacte...

A bientôt!

Voir dans le contexte

Discussion : Une relation secondaire peut-elle durer (vraiment) dans le temps ?

Profil

loumalive

le jeudi 21 septembre 2017 à 23h53

Coucou LNJ,
Ça fait depuis ton premier post que je suis ce fil, très intéressé, mais hésitant à participer, de peur de ne rien pouvoir y apporter... Mon temps disponible a encore fait le reste...
Je me pose exactement un questionnement similaire, comment luter contre cette impression très désagréable d'une relation qui évolue, de fait, de par le temps disponible, jusqu'à paraître un «  bouche-trous» de l'autre? Comment la vivre et la faire évoluer pour qu'elle garde sa beauté, sa richesse, au delà de la NRE?
Je n'ai pas eu la chance d'arriver à faire durer une relation secondaire 7 ans, moi tout ce que j'ai pu faire c'est 7 mois...
Mais je crois comprendre et ressentir parfaitement ce que tu veux dire, j'ai toujours pensé que c'est mon manque de disponibilité qui a un peu bouzillé l'histoire vécue, ou du moins m'a empêché de pouvoir réagir plus rapidement et calmement... ce qui nous aurait évité les déchirures et mélodrames finaux...
Je n'ai pas de solution, c'est vraiment un point qui m'interroge aussi beaucoup.
Bien sûr, d'un point de vue théorique dans chaque relation vécue, si l'amour, l'attachement l'envie de partager avec l'autre est là, si chaque lien se nourrit, si chaque relation vécue tisse son fil propre, il ne doit pas y avoir de raison de ne pas pouvoir en vivre plusieurs.
Mais dans la pratique, dans chacun des cas, il faut que l'équilibre soit tenable pour chacun, que chacun puisse vivre son amour sans étouffer dans le carcan temporel que l'autre peut donner.
Mon amoureuse était aussi mono, très indépendante (vie célibataire depuis une quinzaine d'années), mais mono et seule...
Les bouts de vie à deux que je pouvais lui consacrer (ben oui, j'ai aussi un boulot, une vie de famille avec 3 enfants, une belle avec qui je conserve une relation), se sont avérés peu à peu insuffisants... Je courrais d'un cœur à l'autre, des enfants au boulot, sans cesser de nourrir chez elle un manque de plus en plus grand... Pourtant nous parlions, échangions énormément. Je finissais par polluer ses temps à elle de mes absences, ça a fini par peu à peu teinter nos moments ensemble de rancœur, a réveillé chez elle des crises d'angoisse ravageuses.
Je m'en veux encore de l'avoir amenée dans un tel tourbillon morbide, je l'aime toujours, ça me fait toujours mal de penser que ce n'est pas possible, mais je sais que l'on ne peut pas vivre une relation saine équilibrée pour chacun.
J'aurais bien aimé avoir pu garder un lien amical, fraternel, mais avec le lien charnel, inconscient, reptilien, que nous avons tissé, je sais que j'aurais énormément de mal à contenir mes élans, je sais aussi qu'elle ne pourrait pas faire autre chose que rêver à le revivre aussi.
C'est pour moi une déchirure, encore aujourd'hui (ça fait un an), mais je pense que la seule solution pour qu'elle puisse se reconstruire, c'est que je disparaisse complètement de sa vie.
Donc l'amitié après l'amour, c'est une belle idée, mais si le lien a été fort, si ce n'était pas une relation «  légère» ( en écrivant ça je ne sais pas trop ce que ce pourrait être...), je crains que ce ne soit pas trop possible en fait dans la réalité...
J'ai aussi essayé, avec une autre amoureuse connue il y a trois ans, je ressens toujours quelque chose, je ne suis pas l'aise, j'espère toujours... Elle semble arriver à jouer la normalité, nous avons des amis communs et nous croisons quelquefois, mais joue-t-elle ? Que ressent-elle? Le vit-elle bien ? Je ne sais pas et n'ose même plus la questionner...
C'est sans doute aussi lié aux personnes et à la nature du lien tissé, ça me laisse personnellement un peu songeur, mais c'est peut être possible pour certains.
Je me sens sur ce sujet, dans un contexte différent, mais très proche de ce qu'exprime Bonheur, qui le dit très bien.
J'ai comme le dit Contigo été un peu choqué de voir que tu quasiment enterrais déjà ta relation, je te trouve dure de considérer qu'après 7 ans vous n'auriez «  rien» construit... Pour moi on construit toujours quelque chose, surtout sur cette durée. Bien sûr ce n'est pas une maison, une famille, mais si le lien a perduré, c'est bel et bien qu'il s'est construit et qu'il existait.
C'est peut-être ce qu'il faut chercher aujourd'hui, retrouver ce lien, voir en quoi il mérite de vivre encore, en quoi il est important pour toi et s'il a encore un sens aujourd'hui, et vers où il pourrait encore évoluer. C'est aussi à toi de le faire exister si tu le souhaites. Bien sûr dans toute relation il y a des hauts et des bas, je ne vois pas pourquoi les polyamoureux seraient à l'abri de ça, on évolue sans cesse, et nos relations ne sont pas toujours synchronisées, mais à nous aussi de cultiver, de nourrir, de faire suivre les liens qui nous sont chers.
Si vraiment les trajectoires s'écartent, alors oui, on peut se poser la question, mais dans ce cas ça devient vite un constat commun, on peu au moins l'expliquer, l'accompagner, ça ne résout pas tout mais ça peut rendre les choses infiniment moins violentes à vivre.

Quant à remplacer une passion par une nouvelle, c'est sans doute un réflexe, pour éviter de se confronter soi-même à la fin de l'histoire d'avant, espérer que l'autre en fasse autant pour atténuer la rupture, pour tenter de la rendre indolore...
Mais n'est-ce pas aussi pour se donner l'illusion d'être toujours dans un ascenseur qui monte, pour sauter de NRE en NRE... Je ne sais pas si cela peut permettre de construire plus, si réellement ça change la donnée du problème, je crains que ce ne soit qu'une fuite un peu éperdue, un leurre... Mais bon chacun a sa vérité...

Bon voilà pour quelques réflexions... qui n'engagent que moi, bien sûr ! Il y aurait beaucoup à dire sans doute sur tout ce que tu soulève, mais désolé, pour ce soir je n'ai plus de temps...
D'autres apporteront sans doute leur éclairage, qui complétera sans doute mieux ce que j'ai pu dire...

Merci d'avoir levé ce questionnement, fais attention à toi et aux tiens, belles vies à vous tous !!

Voir dans le contexte

Discussion : Nouveau sur le forum, un simple coucou

Profil

loumalive

le samedi 16 septembre 2017 à 11h18

Bonjour Renard!
Je ne suis pas sûr que le polyamour soir si rarement vécu au Québec, au fil de mes lectures, j'ai vu passer plusieurs témoignages qui venaient de la Belle Province!
Hélas, je ne peux me rappeler de tout, mais en farfouinant un peu, ici et ailleurs tu devrais trouver!
Il y a au moins un site québécois dont je me souviens, c'est celui d'Hypatia:
hypatiafromspace.com
Elle vient d'ailleurs d'écrire un livre sur la compersion:
https://www.amazon.fr/dp/B074T7NYXR/ref=sr_1_1?s=d...
Voilà, c'est déjà une piste...

Bon cheminement à toi!

Voir dans le contexte

Discussion : CAFE POLY

Profil

loumalive

le vendredi 01 septembre 2017 à 13h19

Bonjour Niphea
Je suis également sur Nantes, et essayerais d'y aller.
A ma connaissance, il y a 5 participants d'inscrits, mais sur le forum Facebook du groupe "Polyamour Nantes Bretagne":

Ça bouge plus par là sur Nantes que sur ce site, je ne sais pas trop pourquoi...
Bienvenue à toi et à bientôt!

Voir dans le contexte

Discussion : Polyamour = besoin de contrôle ?

Profil

loumalive

le vendredi 28 juillet 2017 à 12h36

Salut LNJ,
Je me permets ma petite touche, toute dérisoire, sur ce fil que je trouve passionnant et que je te remercie vivement d’avoir suscité !! Je n’apporterais sans doute rien de majeur à ce qu’ont exposé, chacun dans son registre, les intervenants, la profondeur de Siestacorta, la spontanéité et l’énergie de Bonheur, le recul et l’apaisement de Gdf, la révolte de Toinou… Joli condensé de ce qu’offre ce super forum, fait de nous-mêmes, avec toutes nos facettes si riches !!
Au sujet du contrôle, de l’aspiration que l’on aurait à vouloir contrôler les autres, ou au minimum la part d’eux à laquelle on accède dans la relation qu’on entretient avec eux-mêmes, je crois que c’est un trait qui dépasse largement les relations polyamoureuses. On peut le trouver partout en fait, dans le cadre mono, dans le cadre poly, mais aussi dans les rapports avec ses enfants, et même dans les relations professionnelles. Il suffit de regarder avec cet éclairage les rapports hiérarchiques, ça me paraît assez flagrant. Selon le caractère de chacun, c’est plus ou moins prégnant, peut aller de presque rien à une relation quasi pathologique… La volonté de pouvoir, de contrôle sur l’autre, c’est bien sûr bien mis en évidence dans des relations polys, mais dans ce cas, il me semble que c’est plus un révélateur qu’une cause. Le truc que l’on a peut-être à bosser c’est sa propre relation au besoin de contrôle, de pouvoir, de besoin d’être rassuré(e), savoir si on est au clair avec ça et clean par rapport aux autres.
Le besoin de contrôle est souvent, me semble-t-il, le miroir de la confiance et l’estime que l’on a de soi-même, parce que l’on est pas forcément sûr de soi-même, on a besoin de contrôler l’autre pour être certain que jamais il ne sera à même de nous déstabiliser, de nous emmener dans nos failles, qui justement nous font peur et que l’on échoue à explorer, donc à combler…
Quant à la frontière entre envie d’explorer sans cesse, d’être stimulé(e) en permanence et une quête pour connaitre sa valeur, je crois que ça ne s’oppose pas, c’est juste complémentaire. On se cherche tous un peu au travers de nos relations, et au-delà, des vies que l’on choisit de vivre, le polyamour n’est sans doute qu’un moyen parmi d’autres.
Ce n’est pas parce que le polyamour n’est pas aujourd’hui adopté par la majorité des gens, que par conséquent nous nous sentons particulier sur ce point, qu’il faut le rendre responsable de troubles internes qui sous une autre forme auraient sans doute été révélés…
C’est une loupe, un miroir grossissant, donc forcément tout ce qui se passe du côté de la confiance en soi, de la volonté de contrôle, de la dépendance, de l’angoisse qu’on peut avoir dans la relation à l’autre est multiplié par le nombre de relations que l’on développe, mais même sans situation plurielle, il y a fort à parier que les troubles potentiels puissent tout autant apparaitre…
Et je plussoie, c'est pas trop l'endroit où on va qui est important, mais plutôt le chemin qu'on parcoure, et ce que l'on trouve en route...
Ben oui, se chercher comme histoire de vie... moi aussi, mais je crois, tout le monde en fait, même sans le savoir (mais c'est mieux avec...)!
T’en fais pas, on a tous des pets au casque, tous des trucs à soigner, en devenir conscient, c’est déjà commencer à se soigner !
Bon courage et belles vacances à toi !!

Voir dans le contexte

Discussion : Pourquoi n'y a-t-il jamais de café poly à Nantes ?

Profil

loumalive

le mardi 04 juillet 2017 à 21h45

Bonjour LNJ,
C'est sûr et vrai, à Nantes, il ne se passe pas des choses aussi structurées que sur Paris ou Toulouse, mais bon, ça bouge un peu tout de même!!!
C'est vrai que c'est assez récent, mais des événements ont lieu, de plus en plus souvent...
Ce n'était pas comme ça, il y a 2-3 ans, c'est vrai...
C'est vrai aussi que le poids des conventions est bien présent à Nantes, comme dans beaucoup de villes moyennes de France, je pense...
Il se trouve que la plupart des propositions de rdv, café, etc.. ne passent pas par ce site, mais se font essentiellement via le groupe FB polyamour Nantes bretagne, inscris-y toi si ce n'est déjà fait, pour être au courant de ce qui se passe!!
D'ailleurs, demain, il y a un pique-nique poly, si ca te dis...

C'est super que certains prennent l'initiative, merci à eux, et je ne me verrais pas l'idée de critiquer, sachant que je n'ai pas souvent le temps de participer et encore moins d'organiser...

Ces rencontres n'existent que grâce à ceux qui les organisent, tu peux en faire partie si tu le souhaites, je crois que tu seras la bienvenue!!!

Si tu as besoin de plus de renseignements, n'hésite pas, de part ma vie, je ne connais pas tout le monde, et tout ce qui se passe, mais si je peux t'aider, ce sera avec plaisir...

Belles rencontres à toi!

Voir dans le contexte

Discussion : Ressources en anglais

Profil

loumalive

le mercredi 24 mai 2017 à 16h34

Pour ceux qui ne sont pas anglophones, il me semble que "the ethical slut" à déjà été traduit et publié sous le nom "la salope éthique" signé de Easton et Hardy (Liszt était un pseudo, d'après wikipédia). Il a été publié chez Taboo éditions.
Il me semble que c'est le même livre, détrompez moi si je m'égare...
Il est hélas épuisé, mais trouvable en occasion, ou en pdf, c'est comme ça que je me le suis procuré...

Voir dans le contexte

Retour au profil


Espace membre

» Options de connexion