Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Je découvre

Témoignage
#
Profil

paul_softy

le lundi 09 juillet 2012 à 18h29

Bonjour,

Je suis en couple avec une femme merveilleuse depuis 7 ans. Notre entente est bonne mais sur le plan sexuel, catastrophique !

Il y a un an, j'ai rencontré une femme plus jeune que moi dans une association. J'étais tiraillé. Avec ma compagne 'légitime', la tension n'a pas cessé d'augmenter. Et de grosses disputes ont éclaté.

Un soir, elle m'a offert un livre.... le livre sur le polyamour ! J'étais complètement surpris qu'elle m'offre ça, qu'elle puisse penser être capable d'accepter le polyamour ! Elle est d'une nature très jalouse.

Au bout de quelques jours de discussion, elle a avoué qu'elle n'en était finalement pas capable. J'ai rompu avec mon amie tendre.

Et voilà que la vie a recommencé. Seulement, l'idée a germé pour moi et je m'autorise aujourd'hui la possibilité d'aimer plusieurs personnes.

La question demeure pour moi : suis en polyamour si ma partenaire n'en est pas au courant ?

Où vais-je ?

#
Profil

LuLutine

le lundi 09 juillet 2012 à 18h39

paul_softy
La question demeure pour moi : suis en polyamour si ma partenaire n'en est pas au courant ?

Lis un petit peu les articles et discussions du site, et tu te rendras vite compte que non.
Le polyamour suppose l'honnêteté envers tou(te)s tes partenaires.

#
Profil

paul_softy

le lundi 09 juillet 2012 à 18h44

c'est bien là mon malheur. !:-(

#
Profil

LuLutine

le lundi 09 juillet 2012 à 18h55

Essaye de lire le forum ou au moins les articles...pour le forum je sais c'est fastidieux mais rien qu'avec le premier message de chaque sujet tu dois pouvoir déterminer si ton histoire s'en rapproche...

Sinon, tu peux trier les fils de discussion par catégorie en cliquant sur la catégorie à droite (Hors Sujet, Bases, Culture etc.).

Tu es très loin d'être le premier à parler de cette situation, tu t'en doutes sûrement...

A savoir : certaines personnes ne te jugeront pas si tu choisis de mentir à ta compagne. Ils considèreront que c'est ton choix, quand bien même ce ne serait pas forcément le leur.

D'autres te conseilleront peut-être quand même de ne pas mentir, car tu risques d'aller au clash le jour où elle l'apprend...

Au final, tes choix sont tes choix et il faut en assumer les possibles conséquences.

#
Profil

paul_softy

le lundi 09 juillet 2012 à 19h07

L'ironie de la situation est qu'au départ je ne pensais pas tromper. Ensuite c'est ma compagne qui m'a offert ce livre. Et ensuite elle se rétracte.

Je n'ai jamais reparlé de ce sujet avec elle. Peut-être devrais-je ?

Toujours est-il qu'aujourd'hui, je préfèrerai être honnête. Mais cela n'ai pas possible.

Je me doute bien que je ne dois pas être le seul dans cette situation.

#
Profil

wolfram

le lundi 09 juillet 2012 à 19h35

en gros, dans un cas, c'est de l'infidélité et dans l'autre du polyamour.
mais l'infidélité ne signifie pas que tu n'aimes pas ta femme ni que tu sois incapable d'aimer plusieurs personnes en même temps...
bonne lecture :)

#
Profil

bodhicitta

le lundi 09 juillet 2012 à 20h42

oui il faut que tu en parles avec elle!
en parler encore et encore, voir et faire évoluer les choses.
Vous êtes de votre couple et de son évolution soyez honnête avec vous même d'abord puis vous négociez.

#
Profil

paul_softy

le lundi 09 juillet 2012 à 22h40

L'esprit d'amour passe certainement par l'honnêteté.
Éveillons-nous alors ! Mais nous n'en sommes pas tous capables....
Alors dans ce cas, que fait-on ?

#
Profil

wolfram

le lundi 09 juillet 2012 à 23h48

je ne suis pas forcément pour en parler... il ne faut pas non plus sombrer dans la manipulation... si c'est parler pour lui faire ressentir une vérité qu'elle avait en elle, c'est bien. si c'est pour la convaincre alors, c'est manipulatoire.

il faut déjà que tu te poses la question de savoir si tu es polyamoureux ou juste dans l'envie d'expérience... ce n'est pas la même chose !

si tu es polyamoureux et ne peux vivre mono, alors, il faut que tu lui en parles mais pense au droit international ;) une négociation sous ultimatum est interdite !
tu ne peux pas lui dire, c'est ça ou je te quitte...

#

(compte clôturé)

le mardi 10 juillet 2012 à 11h31

Peut être pourrais-tu lire un livre que je viens de recommander sur une autre discussion : "les hommes, l'amour, la fidélité" de Maryse Vaillant en Livre de Poche. L'auteur ne moralise pas, elle constate, explique, etc... Perso, pour le moment je n'en suis qu'à la page 22. Il est donc trop tôt pour que je donne un avis plus concret mais pour 6,10€ tu ne prends pas un grand risque.
Ton problème c'est l'infidélité et la culpabilité qui va avec, si tu culpabilise c'est sans doute parce que tu l'aimes. C'est un cercle vicieux dont tu vas devoir sortir.
Peut être devrais tu offrir à ton tour un livre à ta femme si tu souhaites qu'elle s'épanouisse sexuellement : "Vive les plaisirs sexuels !" de Yves Alexandre THALMANN aux éditions Hébien. Ce serait un cadeau parfait, à lire seul, seule puis en couple.
Je te souhaite de trouver TA bonne solution (cherche bien, elle est en toi, nous nous ne pouvons que te fournir des pistes de réflexions et non LA solution miracle).
Courage, biz (+)

#
Profil

bouquetfleuri

le mardi 10 juillet 2012 à 15h21

Je ne sais pas où vous en êtes, mais je crois que se fixer un objectif du genre "devenons polyamoureux" est illusoire. En revanche la première étape, quelle que soit la direction que vous prendrez par la suite, pourrait être d'analyser le mode amoureux dans lequel vous êtes.
On choisit rarement ce mode, parce qu'il semble naturel, parce que la société conduit confortablement au mono amour. Il ne s'agit pas de réfuter ce que vous vivez, mais bien d'en prendre conscience : quel compromis a-t-il fallu faire, qu'est-ce que cela rapporte en termes de facilité sociale, de quoi se prive-t-on, qu'invite-t-on comme sentiment pour faire fonctionner ce modèle, peut-on formaliser des envies refoulées, quelle est la place réelle de chacun d'entre vous dans ce couple et pas la représentation de chacun de vous, les sentiments que vous éprouvez sont-ils la traduction exacte de votre quotidien, dans ses accidents heureux ou non etc.
C'est long, c'est difficile, ça peut être léger aussi. En tout cas, ce sera un bon outil pour comparer ce que vous vivez à un autre mode de fonctionnement ou pour en inventer un bien à vous qui devienne un choix et pas l'acceptation d'une emprise sociale, familiale ou que sais-je.
L'idée de fond que je défends est que le but à rechercher est d'abord l'épanouissement de chaque élément de la cellule amoureuse, qu'elle se compose de deux, de trois personnes ou davantage. Et il ne s'agit pas de coller à un format pour le garantir.
Le bonheur se travaille, se conquiert, parfois contre soi, parfois avec les autres, parfois malgré eux. L'avantage quand on réfléchit ensemble à ce qui unit ou désunit, c'est que chacun gagne en autonomie et en connaissance de soi.
Ce n'est pas négligeable

#

(compte clôturé)

le mardi 10 juillet 2012 à 16h44

Je suis d'accord avec Bouquetfleuri. On ne choisi pas de devenir poly, on l'est. Après, on le vit plus ou moins bien. On l'affiche plus ou moins ouvertement. L'idéal étant évidemment que chacun le vive avec satisfaction, publiquement. Comme me l'a dit Eric_50 récemment "ce n'est pas si difficile, le polyamour" (ouaip, plus facile à dire qu'à vivre). La question que devrait peut-être se poser paul softy c'est "pourquoi ma femme m'a-t-elle offert ce livre ?". "Quel message a-t-elle voulu me communiquer ?".
La vie a continué et Paul a réfléchi, évolué. Son épouse n'a-t-elle pas fait de même ? Elle n'évolue pas elle... Elle n'a pas fait de travail sur elle-même. J'ai l'impression que le débat a été clos une bonne fois pour toute alors que paul et son épouse aurait peut-être pu continuer a évoluer ensemble afin de gagner en connaissance de soi et en connaissance de l'autre. Ma devise c'est "chacun sa place, ensemble !". Rien n'est plus important à mes yeux que d'évoluer ensemble, de connaitre l'autre tout en évoluant en toute liberté de son côté (cheminement intérieur). Il se trouve aujourd'hui que mon mari devine rapidement et facilement si je suis amoureuse. Il le sait "avant" la personne concernée... ça peut semblé déroutant mais c'est ainsi. Par contre, je garde, et j'y tiens, un jardin secret, une intimité liée à ce nouvel amour. Dire ne signifie pas tout dévoilé.
En fait, je pense que tu désirerais avoir la liberté de pouvoir aimer plusieurs personnes, en toute franchise, en toute sincérité, etc (le parfait poly) mais que tu te l'interdis par amour pour ton épouse car tu as peur (c'est légitime) de la perdre. Si tu ne rencontres personne, la question n'a même pas lieu d'être. Le hic, c'est quelle attitude adopteras tu si tu venais à éprouver de nouveau des sentiments amoureux pour une autre personne que ton épouse ? Accepteras-tu ou rejetteras-tu cet amour ? Quelles seront les conséquences de ta décision (pour chacune des personnes concernées) ? Cette personne que tu as rencontré dans une association, te manque-t-elle ? Que gardes-tu d'elle ? Qu'as-tu appris d'elle ? etc...
Que de questions pour sans doute peu de réponses. Ta seule et unique réponse est en toi... tu la trouveras, j'en suis sûr puisque tu t'interroges.
Bonne méditation intérieure

#

(compte clôturé)

le mardi 10 juillet 2012 à 17h49

gcd68
On ne choisi pas de devenir poly, on l'est.

Non.

#
Profil

bodhicitta

le mardi 10 juillet 2012 à 18h48

C'est vrai que pour certain il faut du temps, de la réflexion, voir méditation c'est vrai, pour pouvoir s'y familiariser, comprendre ce qui se cache dessous (le respect de chacun) car c'est vrai qu'on est souvent incompris au début (sniff sniff)
il faut accepter aussi que même en connaissant les tenants et aboutissant il y a des gens qui ne s'y reconnaissent pas
là ou ça devient triste c'est quand quelqu'un est poly mais ne se l'avoue pas, rejette en bloque...

#
Profil

LuLutine

le mardi 10 juillet 2012 à 19h04

BenjaminL
Non.

On peut peut-être préciser...

Pour ma part je pense qu'on ne choisit pas d'aimer plusieurs personnes. En revanche on choisit de le vivre de manière polyamoureuse, ou non. (Ou de ne pas le vivre et de rester exclusif dans les faits.)

#

(compte clôturé)

le mardi 10 juillet 2012 à 19h25

Je crois surtout que dire d'un individu qu'il est (ou non) «  polyamourex » est une ânerie.

Il n'y a que des relations (interactions entre individus) qui le sont.

Certaines personnes peuvent se sentir bien dans certaines relations non-exclusives précises... ou pas. D'autres encore supporteront des modèles plus généraux de ce genre de relation... ou pas. Ils pourront aussi supporter d'autres types de relations non-exclusives... ou pas.

J'ai eu des relations exclusives. J'ai eu des relations non-exclusives.
Je n'ai pas fait basculer mon bouton «  polyamoureux » de ON à OFF.

Message modifié par son auteur il y a 7 ans.

#
Profil

bodhicitta

le mardi 10 juillet 2012 à 20h03

C'est vrai! ça dépend de la relation en question des individus impliqué etc...
mais quand on a l'ouverture d'esprit nécessaire au polyamour on l'a pour toujours cette ouverture d'esprit.
de même j'ai eu des relation ouvertes et d'autres qui l'étaient moins (enfin une surtout qui m'a vraiment fait tombé de haut donc j'reviens à mes bases d’où mon arrivée sur ce site)

Message modifié par son auteur il y a 7 ans.

#

(compte clôturé)

le mardi 10 juillet 2012 à 20h27

BenjaminL, je crois comprendre ce que tu veux dire. Je crois que c'est plus la situation qui nous amène à faire le choix de vivre ou non plusieurs amours simultanément et de quelle manière on souhaite vivre cela. Par contre, notre propre personnalité nous impose ou non la manière de vivre la situation. Perso, je ne PEUX PAS cacher. J'ai HORREUR du mensonge. C'est sans doute ce trait de caractère qui m'a amené à m'assumer comme poly avant même d'en connaître le terme. Par contre, même si je n'entretiens concrètement plus qu'une seule relation amoureuse je me sens toujours dans la démarche du : je veux dire la vérité, je ne veux pas cacher une éventuelle nouvelle relation amoureuse. Sur ces points je rejoins Lulutine et Bodhicitta8. Tu dis la même chose avec le bouton ON et OFF. Ma différence avec BenjaminL vient sans doute du fait que je suis mariée depuis plus de 20 ans et que j'ai vécu durant 18 ans comme n'importe laquelle des "épouses modèles". J'ai DU faire un choix de vie et de philosophie mais avec ma personnalité, qui c'est alors révélée pleinement, une seule option pour moi : l'admettre (comprendre ce qui m'arrive et le digérer) puis en parler. Curieusement, ce n'est qu'après que j'ai compris qu'il n'y aurait pas de retour en arrière possible. J'avais résonné en terme de :" je dois agir comme cela" et non en terme de : "quels seront les conséquences de mes révélations ?".
Cette discussion montre qu'il y a autant de philosophies polyamoureuses que de PA. C'est normal, nous n'aimons pas de la même manière, nous avons chacun une personnalité propre et surtout nous avons chacun à la fois une expérience et une situation actuelle différente.
L'important est d'en avoir conscience dans nos discussions...

#
Profil

wolfram

le mardi 10 juillet 2012 à 21h15

Message modéré pour la raison suivante : Lien externe auto-promotion.

#

(compte clôturé)

le mercredi 11 juillet 2012 à 11h25

Merci Wolfram pour ce lien,
Pourquoi ça ne me surprend pas !
Evidemment que les français (et sans doute aussi à l'étranger) se voilent la face, qu'ils mentent et le pire est qu'ils se mentent à eux-mêmes.
L'amour est ce qu'il y a de plus beau : pourquoi en avoir honte ? Pourquoi ne pas l'admettre, tout simplement. Je rejoins Eric_50 sur ce point : "ce n'est pas si compliqué, le polyamour".
Donc j'en reviens toujours au même point : il faut faire avancer les mentalités dans ce domaine ; il faut que le polyamour soit connu (faute de pouvoir être reconnu) et que chacun puisse choisir la manière dont il veut vivre son, ses amour(es) et ceci SANS dépendre de quiconque.
J'ai fait ce choix car il était "dans ma nature" et j'ai pu réussir à me libérer des stéréotypes et aussi à m'expliquer parce que j'ai des capacités à communiquer, expliquer, parce que je suis tenace, persévérante, parce que je suis allée jusqu'au bout de ma démarche sans nommer ce que j'étais. Tout le monde n'a pas cette capacité... La preuve, Paul a continuer de vivre... mais Paul se pose des questions, Paul n'est pas réellement heureux... Pourquoi ? La dépendance de l'autre, sans doute. Une communication inachevée, je pense. Une démarche non aboutie, c'est presque certains. La peur de perdre l'autre, c'est plus que certains.
Mes propos n'engagent que moi et j'espère qu'ils seront bien interprétés. Paul a fait ce qu'il croyait juste et bien. Personne ne peut le blâmer, surtout pas moi. Si le polyamour avait été quelque chose d'admis, son épouse aurait pu être favorable à son épanouissement.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion