Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Comment nous convertir ?

#
Profil

Didix

le mardi 29 novembre 2011 à 15h41

Oui, je pense que Didixa1 m'aime, qu'elle tient à moi, qu'elle me connaît bien et qu'elle serait peut-être capable de comprendre et d'"essayer". Son refus cache de la peur, comme il est aussi un moyen de pression pour me dissuader ou me tester (notion de cran que je n'ai pas encore, de peur de ne plus rien maîtriser).
Quant à Didixa2, alors que c'est elle qui a évoqué la solution du PA comme "moyen" de ne pas gâcher les couples, elle est, en effet, aujourd'hui nettement sur le "reculoir". Elle, son credo, c'est : liberté, liberté, liberté, pas de choses compliquées. D'où son silence pour ne pas mettre le doigt dans l'engrenage avec nous.
Le système ce serait : 3 adultes et 2 X 2... filles !

#

Popol (invité)

le mardi 29 novembre 2011 à 20h32

Mmmmh... boutade pour détendre l'atmosphère... tu connais les lunes galiléennes? Io, Ganymède, Europe et Callisto, qui vivent leur vie autour de Jupiter?

Vise un peu l'image...http://fr.wikipedia.org/wiki/Lune_galil%C3%A9enne

#
Profil

amantparisien

le jeudi 01 décembre 2011 à 11h19

Je ne prétend pas être infaillible (qui peut l'etre dans ce domaine ?)

Mais je vois dans l'attitude de Mme Didix... une autorisation implicite avec consigne de discrétion.... Elle ne dira rien, ne veut rien savoir et laisse didix gerer sa culpabilité.

Et l'attitude de l'electron libre "je ne m'immiscerai pas dans votre couple", un accord tacite d'adultere qui n'ira pas plus loin....

Bon, Didix, fait ce qu'il veut, mais moi a sa place, je vivrais cette relation.

#
Profil

Tchu

le jeudi 01 décembre 2011 à 14h32

Je serais moins tranchée qu'amantparisien, sans toutefois le contredire.

Pour avoir demandé à un amoureux de pratiquer le "don't ask, don't tell" je crois pouvoir affirmer que oui, c'était bon pour moi.

Il m'étais plus simple de gérer cette seconde relation alors que j'en savais le minimum.

Je sais que quelque part, c'était la politique de l'autruche. Je sais qu'en me mettant des œillères, je refusais d’accepter la réalité de leur relation.

Mais malgré toute mon ouverture d'esprit et toutes mes convictions polyamoureuses, j'ai toujours considéré que je n'avais pas à me mêler, ni à être informée de ces relations.

Je pense que je tenais à ce qu'il conserve une vie, à lui, qui ne me regardait pas afin d'avoir l’opportunité de faire la même chose, si l'envie m'en prenait.

Ainsi je n'ai jamais été disserte sur mes autres relations, un "je vois untel ce soir, je ne serai pas joignable" me semblait suffisamment clair, et je ne voyais pas l'intérêt de développer, de détailler ou même de présenter cette personne à mon amoureux.

Quand il me demandait "mais avec truc, tu en es où ?" je répondais de manière évasive "ça va".

Il n'était par contre pas simple pour lui de gérer un tel cloisonnement, même si c'était aussi une volonté de sa part (son ex épouse avait très mal vécu son entrée en polyamour, le fait de me rencontrer, etc, donc il s'était montré d'avantage prudent par la suite). Et parfois, il avait besoin de me parler de son autre compagne. Ces discussions, certes nécessaires pour lui, étaient assez désagréables pour moi, avec le recul.

Je sais bien qu'on s'écarte vachement du codex polyamourous, j'exprime simplement un ressenti, au final assez proche de l'épouse de Didix. Je comprends son attitude, donc je ne la trouve pas condamnable :)

Message modifié par son auteur il y a 10 ans.

#
Profil

superpseudo

le jeudi 01 décembre 2011 à 17h39

Je suis dans une situation un peu similaire. Mon épouse a une attitude proche de Didixa1. Mais ce n'est pas tout négatif, et je n'appelle pas ça de l'adultère (elle non plus d'ailleurs). Si elle t'a dit de faire ce que tu veux sans rien lui dire, c'est quand même un consentement à ton polyamour, sans quoi elle t'aurait dit Niet ou t'aurait largué direct. Là elle te dit qu'elle t'aime suffisamment pour tolérer ce genre de situation, mais qu'elle ne veut en avoir aucun indice sous les yeux, parce que ça la ferait souffrir. C'est une réaction qui n'est pas rare. A toi d'en faire ce que tu peux. En tous cas respecte vraiment son souhait de ne rien savoir et de même ne rien pouvoir soupçonner. Profite de la liberté qu'elle t'accorde, mais ne lui en parle plus jamais, ça ne ferait qu'aggraver les choses.

Par contre c'est plutôt côté didixa2 que j'ai un doute. Elle a l'air de ne pas être prête à te partager, même si elle le formule d'une manière différente. Tu peux commencer à lui expliquer que Didixa1 est OK à condition d'être discret. Mais même si elle te croit, pas sûr que ça lui suffise...

#

Popol (invité)

le jeudi 01 décembre 2011 à 18h34

Amantparisien, je ne vois pas comment Didix peut vivre cette relation si les deux dames se dérobent ! Tout ce qu'il peut vivre actuellement, c'est la frustration je crois!
Quant à ton interprétation de ce qu’il y a en-dessous des dires et des faires de chacune, je la trouve des plus hasardeuses et carrément extravagante :-) .

"Codex polyamourous", Tchû, tu peux expliquer ? Moi j’en suis à ça : du moment que les parties sont d’accord sur un type de fonctionnement qui respecte le basique, tout est possible. Chaque fois que j’ai tenté de définir plus que ça, pfuuuiiittt, le truc partait en cacahuète.

Et, j’ai raté quelque chose, ou on est de nouveau en train d’imaginer que Didixa1 a donné son accord d’une manière quelconque ? Elle a clairement refusé, oui!
Ca : « Là elle te dit qu'elle t'aime suffisamment pour tolérer ce genre de situation, mais qu'elle ne veut en avoir aucun indice sous les yeux, parce que ça la ferait souffrir. « , c’est écrit où O_O ? Et Didixa2 veut du simple, sans prise de tête, basta… on chercherait pas midi à 14 00, là?

On serait pas en train de penser pour les autres? Comment on peut suggérer quoi que ce soit à Didix, si on part dans de telles interprétations?

#
Profil

Tchu

le jeudi 01 décembre 2011 à 20h00

Codex Polyamourus, c'était tendrement ironique.

Disons que j'ai rencontré beaucoup de polyamoureux qui connaissent la compagne / le compagnon de leur amour, ce qu'il/elle fait dans la vie, et souvent même se cotoient au quotidien.

(Que ça se passe bien, ou non, c'est quand même le cas, il y a décloisonnement)

Du coup je perçois ce mode de fonctionnement comme une des "normes" du PA, bien qu'il n'y ait pas vraiment de normes.

Sinon, moi aussi j'ai compris que l'épouse de Didix refusait.

#

Popol (invité)

le jeudi 01 décembre 2011 à 21h08

OK pour l'ironie jolie!

C'est trognon, du coup, codex polyamorous...

Suis toujours en quête de tendres idées et mots pour désigner les notions en émergence dans notre culture en mutation... :-)

#
Profil

LuLutine

le vendredi 02 décembre 2011 à 20h09

Tchu
Du coup je perçois ce mode de fonctionnement comme une des "normes" du PA, bien qu'il n'y ait pas vraiment de normes.

Comme tu le dis, il n'y a pas de norme en la matière. Le plus petit dénominateur commun, c'est le fait que chaque personne impliquée est d'accord pour la non-exclusivité.
Le reste est loin d'être indispensable.

#
Profil

Didix

le samedi 03 décembre 2011 à 11h13

Bonjour à tous,
Je dirai que je suis d'accord avec Tchu (et superpseudo) : Didixa1 a hésité mais finalement est retombé sur une position plus classique de type "fait ce que tu veux on verra si cela me va ou nous conduit à la séparation". Je crois que c'est cuit de ce côté là pour vivre un PA en bonne entente, de manière claire et assumée. Maintenant, à moi de voir ce que j'ai le courage d'entreprendre (or, comme je suis gémeaux c'est un coup froid un coup chaud !).
Quant à Didixa2, je crois que les carottes sont (trop) cuites. Sa Liberté avant tout doit me conduire à réviser ma copie. Comme dit Popol, je crois que je cherche midi à 14h. Elle ne s'immiscera pas dans nos affaires. Ce qui explique son silence (définitif, j'en suis sûr, si ce n'est pas moi qui vais la relancer). Cette personne est paradoxale : dans le cadre de sa Liberté elle pourrait profiter de moi à mes heures perdues, mais non. Ce sont d'autres rencontres, sauf moi. Pourquoi ? Je n'arrive pas à savoir. Peur de tomber amoureuse de moi ? Peur d'être la cause de la rupture de mon couple ? M'a-t-elle sentie (trop) raide dingue d'elle dès le départ ? Ou alors comme souvent n'est visible que l'opposé de la réalité : Didixa2 fait la frivole libre mais ne rêve que du grand amour exclusif...

#

Popol (invité)

le samedi 03 décembre 2011 à 12h06

Je trouve que tu la juges, là, que tu lui donnes le mauvais rôle.

Sa position, je la vis comme ça: liberté, liberté chérie, ne pas se charger avec les problèmes des autres qu'ils restent ensemble ou pas c'est leur affaire, un choix de vie conduit à rencontrer des personnes OK pour faire avec, c'est plus logique et courant que le contraire, même si ça peut arriver que ce soit en effet le contraire.

Ce que je veux dire, Didix, avec tout le respect que je te dois, que ce qu'elle veut ne tourne pas forcément autour de toi. Tu peux imaginer tout ce que tu veux , puisque tu ne peux pas vérifier, le contact étant rompu.

Chacun a des valeurs et des credos essentiels; les personnes et les partenaires, eux et elles, ne sont que des accidents dans les vies de chacun. On peut changer de credo, certes...

Et là, gros danger de chantage émotionnel. Je m'explique.

Ca m'est arrivé de dire clairement à quelqu'un "On prend distance, fais le ménage dans ta vie pour toi; pas pour moi ou à cause de moi". Et éventuellement, de me laisser aller plus loin dans l'épanouissement des sentiments, quand la personne avait pris ses propres décisions, histoire de ne pas recevoir ensuite de discours du genre "j'ai changé de vie pour toi".

#
Profil

Didix

le samedi 03 décembre 2011 à 16h44

Oui avec toi, Popol, mais, enfin, pourquoi DDa2 serait-elle sans retenue et disponible avec les autres et effacée avec moi... C'est pas pour m'imaginer ce qu'elle fait, à la rigueur ce n'est pas mon problème, mais plutôt pour comprendre la différence de traitement. Or, je pense, mon sacro-saint couple (encore une fois je pense qu'elle sacralise du fait de son échec à elle) constitue un frein rédhibitoire. C'est là où je ne dois pas aller chercher midi à 14h. Car même si je "faisais le ménage" pour me retrouver moi, je n'ai aucune garantie (le mot est fort, certes) de fonctionnement, d'autant que je repartirai dans un MA... Bref, le serpent se mort la queue !

#

Popol (invité)

le samedi 03 décembre 2011 à 16h59

Ben, DDa2 va garder ça pour elle, si vous ne vous voyez plus.

Autre chose: même pas sûr que DDa2 veuille du MA; l'a pas dit quelque part que le PA était OK avec toi si c'était OK avec DDa1? Et elle, très libre, en pratique une forme, non?

A part ça, si tu veux toi des garanties pour ne pas te retrouver en MA, en quoi est-ce différent d’en vouloir quand on est MA ? Un PA qui veut des garanties ou quelque chose du même ordre, tiens, intéressant à exploiter, ça. Du jamais lu ici, je crois... à vérifier.

Je suis vache, hein… mais tu sembles perméable au retour sur toi-même, donc j’essaie. ;-)

#
Profil

Didix

le dimanche 04 décembre 2011 à 11h44

Popol (c'est marrant, c'est comme ca que j'appelle mon frère...),, qu'est-tu entends par "perméable au retour sur [moi]-même" ? DDa2 a, en effet, évoqué (brièvement) une nouvelle conception du couple pour, en théorie, ne pas aller de déconvenues en déconvenues. Mais depuis, plus aucune démarche en ce sens. On dirait qu'elle me fuit. Quand je dis "garantie" je pense évidemment "peur de me retrouver" seul et d'avoir tout gâché (DDa2 + DDa1 qui me le reprocherait).

#

Popol (invité)

le dimanche 04 décembre 2011 à 12h10

Retour sur toi-même… beeeeenn...c'était une manière de te remercier de rester en dialogue :-), tu pourrais m’envoyer baigner; mes propos sont francs mais pas forcément plaisants à encaisser.
J'aime argumenter, confronter les manières de penser, et c'est régulièrement pris ici comme la recherche d'une dynamique de conflit. J'assume, ce qui ne m'empêche pas de me réjouir quand c'est pris juste pour ce que je pratique: la franchise, dont je pense que plus elle s'enrobe de précautions oratoires, plus elle perd en impact.

Et je pense exactement à ce que tu penses concernant le terme de garantie. Perdre jusqu'à son quotidien joli quand on le souhaitait encore plus brillant,moi ça me ferait pareillement baisser pavillon.

Souvent, je me prends à tenter de réfléchir honnêtement à ce que mon polyamour-des-tripes pourrait représenter comme protection contre l’amour lui-même, alors qu’intellectuellement, depuis le temps que je retourne le concept dans tous les sens, je le trouve infaillible. En théorie. Alors, peut-être avec prétention, je pose par écrit mes propres questionnements quand il me semble que d’autres les réveillent en moi.

( PS: je le jure, je ne suis pas ton frère... ;-) )

#

Popol (invité)

le dimanche 04 décembre 2011 à 12h16

Zut-zut, il manque un bout pour finir de te répondre:

je vois par exemple que je suis en train d'éviter de me remettre en question, quand je commence à conjecturer du pourquoi de comment telle ou telle personne s'éloigne de moi, comme si ça ne me concernait pas vraiment dans la pratique de mes valeurs polyamoureuses... et que c'était sa "faute", son "tort", enfin, quelque chose de faible de son côté.

#
Profil

Tchu

le dimanche 04 décembre 2011 à 20h46

Didix
Oui avec toi, Popol, mais, enfin, pourquoi DDa2 serait-elle sans retenue et disponible avec les autres et effacée avec moi... C'est pas pour m'imaginer ce qu'elle fait, à la rigueur ce n'est pas mon problème, mais plutôt pour comprendre la différence de traitement. Or, je pense, mon sacro-saint couple (encore une fois je pense qu'elle sacralise du fait de son échec à elle) constitue un frein rédhibitoire. C'est là où je ne dois pas aller chercher midi à 14h. Car même si je "faisais le ménage" pour me retrouver moi, je n'ai aucune garantie (le mot est fort, certes) de fonctionnement, d'autant que je repartirai dans un MA... Bref, le serpent se mort la queue !

Je pense que DDa2, quelle que soit la nature de son passé amoureux, des pierres qu'elle porte, n'a tout simplement pas envie de gérer indirectement, ta relation avec DDa1.

Pour avoir été quelques temps dans la position de DDa2, si j'ai refusé de me mêler des histoires de couple de mon ancien amoureux et de son épouse c'est parce que, attention, gros scoop : ça ne me regardais pas et je ne me sentais pas impliquée.

Effectivement, je le voulais lui, dans ma vie, et la façon dont il gérait tout ce qui n'était pas nous m'importait peu.

C'est une réaction qui peut sembler égoïste (je sens comme une ironie lorsque tu évoques son indépendance, comme si tu la vivais comme de la frivolité de sa part) mais qui moi me semble assez normale, si on tient compte du fait qu'elle est d'avantage serial monogame que polyamoureuse.

#

Popol (invité)

le dimanche 04 décembre 2011 à 21h27

Même sans ça, parce que ça, on n'en sait rien non plus, c'est Didix qui conjecture.

Mais sur tout le reste de ce que tu dis, Tchu, je prends, je vis et ressens les choses comme tu le fais, sur ce chapitre du non-partage de ce qui ne me regarde pas.

#

(compte clôturé)

le lundi 05 décembre 2011 à 09h13

Juste une remarque en passant : je trouve ça un peu léger de conseiller à quelqu'un de s'engager dans une relation clandestine. C'est une situation très difficile, ingérable sur le long terme et qui peut faire d'énormes dégats sur tous les protagonistes de l'affaire. Didix est un adulte donc il fera bien ce qu'il veut, mais tout de même, si son souhait n'est pas de mettre en danger sa relation avec sa compagne, il a quand même tout intérêt à y réfléchir à deux fois. Pas pour des raisons morales mais pour des raisons pragmatiques : le secret est une chose lourde et vite encombrante. Mon avis qui n'engage absolument que moi...

#

Popol (invité)

le lundi 05 décembre 2011 à 10h08

J'ai le même, j'abonde dans ton sens.

( et une fois de plus, ça me met mal de voir combien certaines réponses visent plus à conforter leurs auteurs dans leurs propres choix, sans vraiment écouter la problématique de la personne qui ouvre le fil. )

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion