Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

[Podcast] "Service Public : Polyamour, amour toujours ?" sur France Inter, 51', 2011

#

Roll_on (invité)

le vendredi 14 octobre 2011 à 08h29

Je suis @200% avec eulren. Site ou un certain admin ne laisse pas les intervenants s exprimer librement !!!! Décevant de voir une telle dictature sur ce site, et je comprends mieux le départ de pas mal d'ancien !!!!
Bonne journée et rdv demain sur les ondes !

#
Profil

Siestacorta

le vendredi 14 octobre 2011 à 09h04

Autant la modération a des moments qui coincent (et si on a un espace pour parler de ce sujet particulier, je tenterai de ne plus en parler sur un fil dont c'est pas le sujet), autant je crois que les anciens peuvent avoir des motivations bien différentes de celle-ci, très diverses, pour ne pas être ici, temporairement ou durablement.

Quand au mot "dictature", si tu vois le modo arriver avec une patrouille armée pour te fusiller contre une palissade, tu me le dis.

Message modifié par son auteur il y a 9 ans.

#
Profil

patrice-86

le vendredi 14 octobre 2011 à 09h53

Nous avons moins à craindre le bruit des bottes que le silence des pantoufles ! Comme ce sont généralement tes contradicteurs préférés que l'on "modère", c'est peut être plus facile à vivre pour toi, mon cher Siesta... (attention, je n'ai pas dit que tu approuvais, ne te méprends pas sur mon propos.)
"Au début, ils ont arrêté les communistes, mais comme je n'étais pas communiste je n'ai rien dit...". Tu connais la suite, je pense. Le jour où une patrouille armée débarque pour TE fusiller, c'est juste trop tard pour réagir...

La modération, comme sont nom l'indique, requière une attitude pondérée. Je ne suis pas là pour jeter la pierre à une personne en particulier, car cela n'est pas facile à assumer par un individu seul. C'est pourquoi certains sites mettent en place une modération collective et temporisée (je pense entre autre à l'ancien forum sur la décroissance auquel j'ai longtemps participé et dont on pourrait s'inspirer).

Je reste persuadé que nous avons tout à gagner à libérer la parole et développer l'argumentation plutôt que de mettre la poussière sous le tapis. Même si parfois cela est rude...

Nous gagnerions en crédibilité si les concepts d'honnêteté et de franchise franchissaient le seuil de la chambre à coucher pour imprégner notre façon d'être... y compris sur ce site.

#
Profil

Polyamour.info

le vendredi 14 octobre 2011 à 14h14

Les remarques sur la charte et la modération sont à faire parvenir à [e-mail, cliquer pour voir l'adresse]

Stop le hors sujet, le prochain message c'est bannissement. Merci de revenir au sujet initial.

#
Profil

Siestacorta

le samedi 15 octobre 2011 à 09h30

:-P

#

Benjamin-L (invité)

le lundi 17 octobre 2011 à 19h49

Message modéré pour la raison suivante : HS.

#

Benjamin-L (invité)

le lundi 17 octobre 2011 à 20h23

(Pardonnez moi les fautes de frappe. Ça faisait long à écrire sur un smartphone)

#

(compte clôturé)

le mardi 18 octobre 2011 à 18h46

message modéré pour la raison suivante : croit au père Noël.

(ça gagnera du temps).

Benjamin : t'inquiète pas pour les fautes : la modération les effaces toutes.

#

Benjamin-L (invité)

le mardi 18 octobre 2011 à 19h02

Okay. Comme ça, ça m'épargnera du temps à me demander si c'est rattrapable, puisqu'en fait c'est clair que non.

#
Profil

Polyamour.info

le mardi 18 octobre 2011 à 19h35

eulren
Benjamin : t'inquiète pas pour les fautes : la modération les effaces toutes.

Non, nous avons autre chose à faire.

#
Profil

Siestacorta

le mardi 18 octobre 2011 à 19h47

HS, je veux bien, mais il est ou le sujet dédié ? Où peut on échanger publiquement sur ce qui doit être public ou pas ?

#
Profil

LuLutine

le mardi 18 octobre 2011 à 19h58

Siestacorta
HS, je veux bien, mais il est ou le sujet dédié ? Où peut on échanger publiquement sur ce qui doit être public ou pas ?

Tu en crées une dans le thème "Polyamour.info", ou bien en réponse à la charte de discussion ?
/discussion/-bS-/Charte-de-discussion/

#

Popol (invité)

le mardi 18 octobre 2011 à 20h10

Il est bien, ce fil, ça dépote sur bien des plans.

Bon.

Moi je m'intéresse à ce que dit le psy: " Je tique un peu dès qu'on théorise un peu, qu'on cadre les lois du polyamour. (...) Très souvent on a une espèce de dérive comme ça où on nous explique que c'est LE bon système. (...) Ce que nous on constate en psychanalyse, c'est que plus il y a de liberté, plus on veut la normer avec des systèmes. Et le polyamour peut devenir un des systèmes. On est très libres, donc voilà comment il faut être libre"

Fort bien dit. Je pousserais même à dire que, en vrac, l'enthousiasme de découvrir la communauté / le désir de s'intégrer / le vertige devant tout ce que le fait de vivre ses amours ainsi peut ouvrir comme autres possibilités.... tout ça me semble la source de ce désir d'édicter des lois, même sans en avoir l'air.

Le principe de la liberté, c'est qu'elle se réinvente constamment. Ca c'est le plus dur! Que ça passe par les amours, le parcours professionnel, le fait de s'autoriser à changer de valeurs, n'est pas libre celui qui se proclame libre, mais celui qui vit ce challenge.

#
Profil

bohwaz

le mardi 18 octobre 2011 à 22h45

+1 Popol, je trouve les propos de la psy vraiment intelligents et intéressants pour le coup.

#
Profil

LuLutine

le mercredi 19 octobre 2011 à 00h38

bohwaz
Maia : « (...) Pourquoi renoncer à l'amour fusionnel qui est quand même LA chose la plus extraordinaire ? Les scientifiques disent que c'est comme être drogué, comme... »

Moi, je consomme plusieurs drogues, et je m'en porte très bien :P

Franchement sur ce coup-là, je ne comprends vraiment pas en quoi le fait d'aimer plusieurs personnes empêche *nécessairement* d'être fusionnels...

#
Profil

LittleJohn

le mercredi 19 octobre 2011 à 11h03

LuLutine
Franchement sur ce coup-là, je ne comprends vraiment pas en quoi le fait d'aimer plusieurs personnes empêche *nécessairement* d'être fusionnels...

Parce qu'on a dit ici (notamment sur le forum) et là (j'utilise bien le on impersonnel) que l'amour passionnel / fusionnel ne pouvait avoir qu'un seul objet à la foi. Et sous prétexte qu'on n'a jamais vu le phénomène se produire, on le considère impossible (de la même manière qu'un mono qui n'a jamais aimé plusieurs considère que c'est impossible).

#
Profil

Clown_Triste

le mercredi 19 octobre 2011 à 12h53

LuLutine
Moi, je consomme plusieurs drogues, et je m'en porte très bien :P

Franchement sur ce coup-là, je ne comprends vraiment pas en quoi le fait d'aimer plusieurs personnes empêche *nécessairement* d'être fusionnels...

Cela tient à la vision que Maïa Mazaurette a du polyamour. Il semble qu'elle ait connu une période où elle fréquentait plusieurs hommes mais elle considère (à posteriori) que c'était parce qu'elle "craignait de s'engager" et surtout que ces garçons se complétaient (l'un était un bon amant, un autre un bon compagnon de discussion, un autre très marrant, etc.). Je ne lis évidemment pas dans ses pensées mais je lis ses écrits et il me semble que pour elle le polyamour c'est plutôt une façon d'avoir de l'affection pour plusieurs personnes sympas mais pas top parce qu'on n'a pas trouvé celle qui nous apporte tout ce qu'on attend, le "total package" avec qui on aura envie de s'installer.
Et lorsqu'on est avec cette personne, c'est la passion exclusive, le genre de situation où l'on parle de "briser les rotules" à quiconque tournerait autour de la personne aimée.

La position de Maïa a au moins le mérite de ne pas être purement basée sur des principes et des idées, mais elle se base avant tout sur son propre vécu et ressenti (comme la plupart d'entre nous). Elle associe sa forme d'amour préférée, la passion fusionnelle, avec le vrai amour, et celui-ci avec l'exclusivité.
Ce qui m'amuse, par contre, c'est de constater qu'elle emploie ici des arguments ("les scientifiques disent que...") qu'elle n'hésiterait pas à critiquer ou à regarder avec un immense scepticisme s'ils allaient dans un sens différent de ses convictions (féministes, par exemple).

C.T.

Message modifié par son auteur il y a 9 ans.

#
Profil

Siestacorta

le mercredi 19 octobre 2011 à 12h57

Clown_Triste

La position de Maïa a au moins le mérite de ne pas être purement basée sur des principes et des idées, mais elle se base avant tout sur son propre vécu et ressenti (comme la plupart d'entre nous). (...)
Ce qui m'amuse, par contre, c'est de constater qu'elle emploie ici des arguments ("les scientifiques disent que...") qu'elle n'hésiterait pas à critiquer ou à regarder avec un immense scepticisme s'ils allaient dans un sens différent de ses convictions (féministes, par exemple).

<3

#
Profil

bohwaz

le mercredi 19 octobre 2011 à 13h58

C'est ça le problème : Mazaurette prends son expérience personnelle et en fait une vérité universelle. Elle me donne un peu l'impression qu'elle a envie de se "venger" ou je ne sais quoi et tape donc sur le polyamour.

#
Profil

LittleJohn

le mercredi 19 octobre 2011 à 14h09

Euh, je veux pas pinailler, mais d'autres que Maïa Mazaurette soutiennent qu'on ne peut être amoureux (ou en phase passionnelle / fusionnelle) que d'une personne à la fois, dont un certain nombre de polyamoureux (par exemple Françoise Simpère, qui le répète à longueur d'interviews).

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion