Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Le prix à payer

#
Profil

Romy

le lundi 04 juillet 2011 à 21h44

Enfin, Françoise a raison...Tout est question de m'affirmer fermement et calmement. Je ne suis juste pas certaine que j'aie envie de passer à travers une autre période de remous, prendre le risque qu'on s'éloigne etc. Pas envie de faire chambre à part. Pas envie qu'il aille vivre ailleurs pendant la semaine et revenir la fin de semaine (comme il m'a suggéré!). Je n'ai peut -être pas assez confiance en sa capacité de passer par dessus son orgueil masculin. Peur qu'il ne m'aime plus, ou qu'il m'aime différemment. Il faut juste que je me jette à l'eau, et je ne suis pas certaine que ça en vaut la peine. En tout cas, pas cette fois-ci. Car si j'aime bien ce type, je ne suis pas amoureuse.

#
Profil

LuLutine

le mardi 05 juillet 2011 à 00h14

Effectivement, si tu penses juste "bien aimer" ton amant, ce n'est peut-être pas la peine de gâcher une relation de plusieurs années avec ton mari pour une relation qui ne va peut-être pas durer...

Cela étant dit, concernant ton mari, je le trouve bien inquiet de l'opinion des autres (Le Lutin Vert est aussi comme ça, parfois - même si dans le temps, ça ne l'empêchait pas de draguer d'autres femmes en public sans trop s'en soucier, parce que cela ne me dérangeait pas, mais qu'aurait-il dit si moi je m'étais mise à draguer d'autres hommes ?).

Je pense que pour être un polyamoureux assumé, il ne faut rien avoir à faire de l'opinion des autres. Sinon, on s'empoisonne la vie.

Tu dis toi-même que certaines personnes pensent que tu es malheureuse au fond car elles ne savent pas que tu as des amants comme ton mari a des maîtresses. Moi je pense qu'en effet, si ces personnes le savaient, leur regard changerait.
Elles se diraient "Bon, c'est un couple libre, ce n'est pas notre truc mais après tout, si ça leur convient, qu'ils fassent à leur guise."
Dans la situation actuelle, on peut facilement supposer que certains se disent que tu es une femme soumise et ton mari un profiteur.

Je ne connais pas ton mari, alors je ne peux avoir de certitude, mais j'ai le sentiment qu'il se range peut-être derrière ce prétexte de "que vont penser les gens" pour garder une forme de contrôle...

En résumé, je serais tentée de dire :
Il faut qu'il assume, pas seulement sa situation, mais aussi la tienne.

#
Profil

Romy

le mardi 05 juillet 2011 à 01h48

Merci Lulutine. Ça me fait du bien de te lire. Il faut qu'il assume, oui. Mais il faut d'abord que j'agisse pour qu'il assume ma situation. Et c'est con, mais le fait qu'il ne me donne pas le feu vert me porte à faire des conneries (agir trop vite par exemple, de peur que l'occasion ne se représente plus...ou lui cacher des choses de peur que ça débouche sur une série d'engeulades). Ça me porte à moins réfléchir, à moins tenir compte de ses besoins (car il y a une part de frustration en moi... être là, mais sentir que je n'ai pas le droit d'y être car il ne veut pas...sentir que je ne suis pas libre de mes gestes alors que lui l'est). C'est une drôle de dynamique, surtout dans un contexte polyamoureux. Je fais des conneries, je m'autorise à ne plus réfléchir. Ce qui ne m'aide pas pour la suite.

J'écris, et ça me fait penser à un comportement d'ado à qui les parents ne font pas confiance, et qui fait des conneries car on ne l'a pas autorisé à agir par lui-même selon sa bonne conscience. Hum...

Message modifié par son auteur il y a 10 ans.

#
Profil

Romy

le mardi 05 juillet 2011 à 02h01

Lulutine
Dans la situation actuelle, on peut facilement supposer que certains se disent que tu es une femme soumise et ton mari un profiteur.

Exactement le regard que je ressens. On m'a même dit que je n'avais pas de personnalité, qu'on me croyait plus forte que ça, que lui se pavane avec ses copines et que je n'ai pas beaucoup de respect pour moi-même. Je le ressens d'autant plus quand je suis avec les copines de sa copine, qui sont toutes plus jeunes que moi. Je me sens comme la petite femme soumise. Moi aussi j'ai toutes mes angoisses face à ce qu'on peut penser de moi. Et c'est important pour mon équilibre qu'on sache qu'on est un couple ouvert, et que je ne suis pas une femme qui est contrainte d'accepter les relations de son mari car sinon il la quitterait. Si j'avais plus confiance en moi, je me ficherais de ce que les gens pensent...mais pour le moment, ça m'affecte encore qu'on puisse penser que seul lui a des amantes, et moi pas.

Message modifié par son auteur il y a 10 ans.

#
Profil

LuLutine

le mardi 05 juillet 2011 à 12h59

Romy
Si j'avais plus confiance en moi, je me ficherais de ce que les gens pensent...mais pour le moment, ça m'affecte encore qu'on puisse penser que seul lui a des amantes, et moi pas.

Et lui ?
Il ne doit pas avoir très confiance en lui pour avoir peur du regard des gens face au fait que tu aies des amants....alors que tout le monde sait depuis très longtemps que lui fréquente d'autres femmes !

#

Popol (invité)

le mardi 05 juillet 2011 à 17h32

Romy...

"Parce que finalement, mon mari a raison : "si le type ne veut même pas faire l'effort de me rencontrer...il ne vaut pas la peine. Et si tu continues la relation malgré ma requête, c'est que tu lui donnes raison à mes dépens". Mon mari se sent comme si c'est l'autre qui avait gagné...Que pour aller avec l'autre, j'ai fait fi des conditions de mon mari."

Si c'est ce que toi tu penses, OK. Mais si c'est lui qui en parlant de lui-même, au fond! finit par te convaincre de ce que tu devrais faire, penser et finalement, sur quels critères tu devrais choisir tes polycompagnons, alors là je me dis que tu ne t'es pas vraiment trouvée toi-même, et que faute de ça c'est le dernier qui parle qui a raison à ta place : ton mari.

En fait, tu tombes régulièrement sur une évidence, universellement valable, en plus : au sein d'un couple, pas besoin d'être d'accord sur les façons de polyamourer pour polyamourer, chacun ses différences de vécu et du reste. Là où je coince, c'est quand l'un des deux prétend que son point de vue est plus légitime que celui de l'autre - mais après tout, l'autre semble bien d'accord de se laisser impressionner par ce point de vue.

Et malgré tout (excuse si j'enfonce le clou, Romy) mais depuis le temps que tu nous décris la même situation et les mêmes sources de désaccord, où est le problème, en fait?

Amicalement, crois-le bien :-)

#
Profil

Nounours

le mardi 05 juillet 2011 à 19h17

Romy,

Peux-tu préciser par rapport à quel niveau cela peut gêner ton mari: entourage amical, professionnel, ... ou famille ? Suivant l'entourage, la réponse à apporter ne sera pas la même !

Message modifié par son auteur il y a 10 ans.

#
Profil

Romy

le mercredi 06 juillet 2011 à 16h48

@Popol:
Je sais tout ça. J'ai bcp d'admiration pour lui, je ne crois pas que ce soit une tare. J'ai appris beaucoup à son contact, j'ai changé en mieux, ça je le sais. Je ne me comporte plus de la même manière, et je suis contente de qui je suis devenue. Mais il arrive des moments où je sens que j'agis "pour lui", que si je m'en tenais qu'à ce que je pense, moi, je n'agirais pas ainsi. Et c'est très très difficile de se sentir déconnectée par rapport à soi-même. Je voudrais me laisser le droit de faire des erreurs. Il n,en tient qu'à moi d'agir, je sais. Mais je ne veux pas avoir de regrets non plus. Quand j'agis et je m'affirme, alors que je sais qu'il n'est pas d'accord, je suis toute bouleversée (remords). Quand je me retient d'agir, car je sais qu'il n'est pas d'accord, je suis toute bouleversée aussi (frustration, tristesse). La solution serait bien sûr de lui demander d'être toujours d'accord! Mais on ne peut pas demander ça à quelqu'un.

Tu demandes: "Où est le problème...si après toutes ces années ce sont les même questionnements?"... Je crois que je suis déçue que mes histoires ne fonctionnent pas. Ce n'est pas de sa faute, c'est de la faute de personne. Mais j'ai une forme de frustration et d'envie par rapport à ce qu'il vit.

@ Nounours
C'est par rapport aux autres hommes peut-être. Il est méditerranéen (enfin...si ça implique quelque chose au niveau de son caractère...je sais pas) mais il semble dire qu'il a ça dans le sang...et que le pire, ce serait si ses amis méditerranéens l'apprenaient. Mais je pense que ça le gêne pas mal à tous les niveaux.

Il a lu le fil. Dit que je le fais passer pour un vrai macho...:-) Il a quand même un sens de l'humour.

Message modifié par son auteur il y a 10 ans.

#

Popol (invité)

le mercredi 06 juillet 2011 à 16h53

Romy, c'est quoi pour toi une histoire qui fonctionne?

#
Profil

Romy

le mercredi 06 juillet 2011 à 17h27

Le genre d'histoire que j'aimerais lorsque je dis "une histoire qui fonctionne...", c'est une histoire qui dure quelques temps (et idéalement pour toujours). Une histoire qui dépasse le stade de la première baise. C'est une relation où il y a des sentiments et du désir, une forme d'amour, de l'affection, de l'échange intellectuel et humain. Une relation amoureuse, autre qu'imaginaire ou fantasmée. Du concret.

#

Popol (invité)

le mercredi 06 juillet 2011 à 17h53

Bon, ben tu demandes pas la lune... il y a juste un soleil qui t'éblouit un peu trop fort... c'est pas du machisme, ça, juste un peu trop d'influence de la part de ton homme pour que tu te distingues bien toi-même.

#
Profil

Romy

le mercredi 06 juillet 2011 à 18h15

Tu es gentil Popol. j'aime bien ce que tu m'écris, ça me touche.

Et heureusement qu'on a une tête pour se retrouver nous même. Dans ma tête, je sais bien qui je suis. Et je suis très indulgente envers moi-même.

Peut-être que j'ai trop usé de ce que j'appelle "la psychologie féminine". Je suis l'experte des accommodements, du "ne pas dire trop de vérités" aux hommes, leur dire ce qu'ils ont envie d'entendre. Ne pas me fâcher au mauvais moment, dire qu'ils ont raison (pour mieux revenir par en arrière), savoir quand parler de telle ou telle chose etc. Je vois plein de couples autour de moi qui éclatent, et j'ai l'impression que c'est justement parce qu'on manque d'intelligence émotionnelle...et de psychologie féminine. Mais peut-être qu'à trop me taire ou flatter l'égo de l'autre pour garder une certaine harmonie, ça finit par se retourner contre moi.

En même temps, je suis contente de la relation que nous avons. Et je suis contente que depuis 20 ans, on se désire encore. Mais de constater à quel point cet équilibre est fragile...ça donne parfois le vertige. Et si j'agissais...et si je me distinguais comme tu dis...Est-ce que tout pourrait basculer? Confiance...confiance.... Pas facile. Ça donne le vertige et le mal de cœur.

Message modifié par son auteur il y a 10 ans.

#
Profil

Romy

le mercredi 06 juillet 2011 à 18h21

Envie de partager cette citation entendue il y a quelque temps:

"Le bon jugement vient de l'expérience.
L'expérience vient du mauvais jugement."

Voilà pourquoi je suis indulgente envers moi-même...

Message modifié par son auteur il y a 10 ans.

#

Popol (invité)

le mercredi 06 juillet 2011 à 18h42

:-) :-) :-)

En effet, si tu t'affirmes plus, que se passerait-il... Comme il lit les fils, ton astre, ça l'interpellerait peut-être? Va savoir, c'est peut-être pas si dangereux que ça. A vérifier ?

Ca s'appelle une pesée d'intérêts, je crois.

#
Profil

Nounours

le mercredi 06 juillet 2011 à 19h20

Romy,

Je suis d'accord avec LuLutine:

LuLutine
Effectivement, si tu penses juste "bien aimer" ton amant, ce n'est peut-être pas la peine de gâcher une relation de plusieurs années avec ton mari pour une relation qui ne va peut-être pas durer...

Alors, aujourd'hui trop tôt pour faire exploser votre couple, mais suffisamment tôt pour agir en vue d'une prochaine fois plus "sérieuse".

Si c'est ton méditerranéen qui prenait les devant ?! L'idée ci-dessous n'est pas de mon goût, mais faut faire avec: Macho d'un côté (Lui) et femme ouverte et intelligente de l'autre (Toi) :-)

J'explique: A ton homme de prendre les devants avec ces amis, L'HOMME (Ton mari ;-) ) "autorise" (Merci aux féministes de ne pas me crucifier, je cherche une solution) sa femme à fréquenter d'autre que lui, car c'est son bon vouloir. L'attitude du macho est sauve :-)

Toi femme intelligente (Qui parle beaucoup ;-) ) dit à ces copines qu'elle à la "permission" de son homme si l'occasion se présente ! Sauvegarde de l'autorité du mâle dominant (Ton homme) ;-)))

Mais vous savez tous les deux qu'il n'y a pas de permission ou d'autorisation entre vous, uniquement une entente parfaite pour la sauvegarde des apparences vers l'extérieur !

Avec le temps et en restant discrète, tu auras alors le plaisir de pouvoir fréquenter un autre, d'apprécier l'amour et le polyamour que tu partageras avec ton mari. Lui et elle, toi et un autre ou pourquoi pas des amours ;-)

Si lui se bouge le cul pour te permettre de trouver ton équilibre, même si cela m'emmerde franchement que tu passes pour la femme soumise (On ne change pas la société en 10mn :-( ), mais ce n'est que pour l'image vers l'extérieur, alors c'est peut-être la peine d'essayer ?!

A toi maintenant de lui imposer cette idée !

Message modifié par son auteur il y a 10 ans.

#
Profil

Romy

le mercredi 06 juillet 2011 à 19h47

Nounours...Cette idée...il me l'a proposée il n'y a pas très longtemps...Tu es visionnaire.
C'est un peu là qu'on en est.
La vie est un long film tranquille...
xx

Message modifié par son auteur il y a 10 ans.

#

bernard (invité)

le mercredi 06 juillet 2011 à 19h51

personne n'appartient à personne........
tout est dit!!

#
Profil

Romy

le mercredi 06 juillet 2011 à 20h00

Merci à tous ces invités qui interviennent dans la discussion.
Nounours...ce dont tu me parles, c'est ce que les Américains appellent une "hotwife"?
Vous connaissez ce terme?

#
Profil

Romy

le mercredi 06 juillet 2011 à 20h26

Non Nounours...!!! J'ai lu tout croche ton message. "Prendre les devants avec ses amis"...je croyais que tu voulais dire approcher ses amis pour leur proposer un truc à trois... :- ) Dans le monde du libertinage, il y a des hommes qui font ça...qui approchent d'autres hommes pour leur proposer de devenir l'amant de leur femme!
C'est un peu ça le hotwifing, je crois... Et c'est ça que mon mari propose.

Toi, tu parlais de prendre les devants avec ses amis...c-à-d. leur dire d'avance que j'ai des amants! Alors là...non. On en n'est pas là. Mais le truc hotwife l'intéresse. Ça peut débuter en libertinage pour déboucher ensuite sur quelque chose de plus profond. Je me fais à l'idée que ça peut être une solution. Ça permet à mon mari de garder le contrôle au début, puis laisser aller peu à peu, au fur et à mesure qu'il a confiance en l'autre homme.

#
Profil

Nounours

le mercredi 06 juillet 2011 à 20h55

Romy

Toi, tu parlais de prendre les devants avec ses amis...c-à-d. leur dire d'avance que j'ai des amants !

Dire d'avance qu'il t'autorise à avoir des amants ! Petite nuance pour le macho ! Pour le reste je préfère ne pas commenter le hotwifing, mais si c'est en accord avec toi, alors aux plaisirs !

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion