Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Le doute...

Témoignage
#
Profil

ally

le samedi 13 novembre 2010 à 12h04

J'ai toujours pensé, et cela depuis plus de 5 ans quand mes yeux se sont posés sur lui, que j'ai rencontré l'homme de ma vie... Une belle histoire et tant de sacrifice... Belle parce que c'est une histoire d'amour qui rime avec liberté...

Quand je sortais le soir et je me réveillais le matin dans le lit d'un bel inconnu .. j'avais qu'une envie c'est de rentrer chez moi pour retrouver mon amour. Cet personne qui m'a donné son amour sans me prendre ma liberté... Je l'aimais encore plus...
Les belles histoires ont une fin... mais je n'arrive pas à l'admettre...

Il a rencontré un autre amour ... Il m'a quitté ... tristesse tristesse de tous les cotés (elle, lui, moi...) ... Insupportable ... Il l'a quitte ... de nouveau ensemble... Je le voyais triste ... une évidence je ne le rends plus heureux... polyamoureuse je l'ai convaincu qu'il pouvait vivre les deux relations en même temps mais trop tard... elle a refait sa vie... dépression,dépression ... j'essaye de l'aider comme je peux en mettant entre parenthèse notre relation... On se croise des fois, on se donne des nouvelles ... Il a besoin de temps... Il a besoin de devenir quelqu'un de meilleur... C'est douloureux de le voir souffrir de cette manière ... c'est douloureux de de sentir coupable car je n'ai pas su le laisser partir et vivre son amour...

Il me dit que je suis la femme de ses rêves mais ...
Moi je continue ma vie... j'enchaine les rencontres... des moments agréables, des bonheurs ponctuels... mais le polyamour fait fuir...

Je me retrouve souvent seule ...un compagnon absent, des promesses de futurs amours évanouis ... et je me dis pourquoi ? pourquoi continuer à se battre pour cette relation... Je suis fatiguée... Faut que je lâche prise rien que pour donner une chance à ces amours nouvelles ... mais j'y arrive pas ... J'ai l'impression que je fais du sur place depuis deux ans... arrêter ? continuer ? je ne sais pas...

#
Profil

Romy

le samedi 13 novembre 2010 à 13h42

Touchant témoignage. Malheureusement, je ne sais pas non plus. D'un côté il ne faut pas forcer les choses. D'un autre côté, en osant et en provoquant les choses, elles peuvent prendre une direction différente.

Je crois que ça ne dépend que de nous de voir le bon côté des choses. Apprécier la solitude, créer, lire, apprendre, danser, marcher, respirer profondément... Chasser les mauvaises pensés dès qu'elles surgissent. Ne pas s'y laisser engouffrer.
Des fois, on pense trop et on oublie de vivre. :-)

Message modifié par son auteur il y a 9 ans.

#
Profil

Drya

le samedi 13 novembre 2010 à 15h42

Juste une façon de voir les choses: toi seule peut comprendre tes priorités et te donner les moyens d'obtenir ce que tu cherches.
J'ai eu une période où j'avais soif de toujours connaître plus de gens différents, ensuite j'étais fatiguée du "toujours nouveau", je me suis concentrée sur l'approfondissement des relations que j'avais déjà, maintenant ces relations ne me suffisent plus, je les garde et je n'ai pas soif de beaucoup de nouveau, mais je dois me donner les moyens de me renouveler, renouveler mon entourage, et ça passe par s'intéresser à nouveau à des personnes encore inconnues, même si maintenant beaucoup d'enjeux gravitent autour de cette démarche qui la rendent moins faciles.
C'est juste un exemple, mais parmi toutes les options que tu garde sous le coude, ce sont tes priorités du moment qui vont t'orienter: ne pas perdre cette personne précisément? continuer à explorer des relations nombreuses et différentes? aller plus loin dans certaines? on en revient à la question du temps disponible, c'est aussi un "espace d'esprit" disponible, on en peut pas tout faire à fond.

#
Profil

Gin

le dimanche 14 novembre 2010 à 22h57

allyalia



... J'ai l'impression que je fais du sur place depuis deux ans... arrêter ? continuer ? je ne sais pas...

tu sais que tu ne sais pas, c'est déjà pas mal...

le doute fait partie du jeu...

c'est vrai que le jeu n'est pas toujours facile...

les relations (poly)amoureuses sont parfois compliquées... tu es bien placée en ce moment pour le savoir...

......

...mais 2 ans c'est un peu long !!
comme on dit chez nous va falloir s'enlever les doigts du cul et trouver une issue !

... : ) une certaine façon de te dire bon courage et je pense à toi

#
Profil

PolyEric

le mardi 16 novembre 2010 à 20h41

allyalia
arrêter ? continuer ? je ne sais pas...

Etrange question pour une poly. En théorie, cette relation ne devrait pas nuire à ton investissement dans d'autres relations. Donc, si je comprend bien, ce n'est pas la relation qui sème un doute dans ton esprit, mais le polyamour lui-même. La véritable question est donc : Le mono amour résoudra t-il tes problèmes ?

Moi, je dis que non.

Le mono amour est contraignant et fait souffrir largement autant que le polyamour. En plus de naviguer entre Pierre et Paul, tu navigueras entre le mono amour et le polyamour avec des déchirements à chaque fois, de part et d'autre.

Ce n'est pas le polyamour qui est fatiguant mais le doute. Au moins, dans le polyamour, c'est clair, on sait ce que l'on a et ce que l'on n'a pas. Garder le cap, arrêter de douter, agir vite et fort, sont les remèdes à la fatigue.

Par ailleurs, je ne suis pas sûr que ce soit le polyamour qui fasse fuir les autres, mais plutôt que c'est la contrainte, et la souffrance de tes passages à vide qui t'incitent à fuir les autres.

Il se trouve que les passages à vides se résolvent par la recherche active d'autres relations plus satisfaisantes, donc par l'effort, et donc par la souffrance passagère.

Lorsque l'on fuit, on emporte une souffrance avec soi, collée dans le dos.
Alors que mettre un bon coup de collier, tailler dans la masse, en restant sur place, diminue, voire supprime la souffrance.

Dans ton cas, la solution me parait simple :
Conserver la partie de la relation qui va.
Rejeter la partie de la relation qui ne va pas.
Investir plus particulièrement dans au moins une relation vraiment partagée (à trouver, donc à chercher).

#
Profil

ally

le mercredi 17 novembre 2010 à 20h42

Merci pour ces réponses. Eric je ne mets pas en doute le polyamour mais ma relation avec une personne spécifique.
Le moment de doute est passé. J'ai pris ma décision. C'est fini...
Je crois pouvoir et surtout vouloir vivre d'autres histoires qui m'aident à avancer... Aujourd'hui, je suis pleine d'espoir (en tout cas j'essaye de l'être)...

#
Profil

oxygene

le jeudi 25 novembre 2010 à 23h10

Il y a une chose au moins qui fait la différence avec le mono-amour, c'est l'absence de préjugés et l'ouverture d'esprit. Quand on choisit le mono-amour et que l'on ne veut rien savoir d'autre... on se replit dans la conventionnel pour éviter tout conflit avec son entourage, pour éviter de s'aventurer hors de la routine, pour ressembler au plus grand nombre et se rassurer. D'autre part je continuerai à aimer dans le silence souvent les femmes que j'ai aimées. Et je pense que tous ceux qui sont repliés dans le mono-amour en font de même, sans en être conscient souvent. Ou bien ils recherchent des relations extra-conjugales secrètes. Je ne crois pas au momo-amour. On aime toujours plusieurs personnes, à des degrés différents, même si l'on ne fait pas l'amour avec elles. Seule la manière de vivre ses amours est différente pour chacun. Il faut trouver la sienne, et la faire évoluer au fur et à mesure de son expérience.

#
Profil

titane

le vendredi 26 novembre 2010 à 09h32

Il y a une chose au moins qui fait la différence avec le mono-amour, c'est l'absence de préjugés et l'ouverture d'esprit.

en voilà un beau préjugé !

On peut choisir le monomaour en toute connaissance de cause..; question de goût...

#
Profil

Romy

le vendredi 26 novembre 2010 à 14h48

question de goût...question de circonstances...question d'âge et d'expériences vécues...question d'envie...question de priorités...
On peut même choisir de ne plus aimer personne et de vivre en ermite, non?
La vie est cyclique.

#
Profil

PolyEric

le samedi 27 novembre 2010 à 00h17

Je suis de l'avis d'oxygene
Bien sûr, on peut chipoter la rigueur mathématique de cette façon de voir, mais il y a quand-même des préjugés qui sont plus ouverts sur l'extérieur que d'autres, et je me vois mal soutenir l'idée que le mono amour est un préjugé plus ouvert sur le monde que le polyamour.

Message modifié par son auteur il y a 9 ans.

#

(compte clôturé)

le dimanche 28 novembre 2010 à 13h02

Pour moi, polyamour (mais peut-être devrais-je dire pluri-amour, ou Lutinage...), c'est justement la liberté de choisir, à différents moments de la vie, les relations qui nous conviennent. D'arrêter de s'enfermer dans des cases (je suis mono-amoureux et c'est pour la vie ou je suis pluri-amoureux et c'est pour la vie... on peut d'ailleurs étendre ça à l'orientation sexuelle, et certainement à d'autres domaines).
Autrement dit, aujourd'hui je vis une relation mono, mais demain je serai peut-être poly, peut-être ermite, peut-être hétéro, peut-être homo, peut-être bi, je n'en sais rien, mais je ne me limite plus !
Je ne me conforme plus à une norme sociale et je reste ouvert à tous les possibles.

#
Profil

Romy

le dimanche 28 novembre 2010 à 18h14

C'est ma définition préférée à moi aussi. Et j'ajouterais que c'est beaucoup dans la tête que ça se passe. Un état d'esprit.

#
Profil

PolyEric

le lundi 29 novembre 2010 à 00h23

bhd4
et je reste ouvert à tous les possibles.

Il me semble que le mono amour n'est pas un rejet de tous les "possibles" mais un choix de renoncer à certains "possibles" pour aller vers d'autres "possibles".

La situation est identique pour le cas du polyamour, et également identique pour le cas de "l'ouverture à tous les possibles". En effet, le fait de rejeter certains principes (exclusivité...), revient à exclure un certain nombre de "possibles" au profit de certains autres possibles. Par exemple, en s'ouvrant à tous les possibles, on se ferme aux "possibles" qui imposent de se fermer au préalable.

Bref, il est tout simplement impossible de s'ouvrir à tous les possibles. Il ne s'agit toujours que d'un choix.

Message modifié par son auteur il y a 9 ans.

#

(compte clôturé)

le lundi 29 novembre 2010 à 09h18

Eric_49
Bref, il est tout simplement impossible de s'ouvrir à tous les possibles. Il ne s'agit toujours que d'un choix.

Oui, mais l'ouverture vers d'autres possibles permet de faire ce choix. Qui de plus n'est pas nécessairement définitif.
Dans la plupart des cas, le mono-amour est un non-choix, car les autres possibles ne sont même pas entr'aperçus...

Message modifié par son auteur il y a 9 ans.

#
Profil

titane

le lundi 29 novembre 2010 à 11h50

bhd4
Pour moi, polyamour (mais peut-être devrais-je dire pluri-amour, ou Lutinage...), c'est justement la liberté de choisir, à différents moments de la vie, les relations qui nous conviennent. D'arrêter de s'enfermer dans des cases (je suis mono-amoureux et c'est pour la vie ou je suis pluri-amoureux et c'est pour la vie... on peut d'ailleurs étendre ça à l'orientation sexuelle, et certainement à d'autres domaines).
Autrement dit, aujourd'hui je vis une relation mono, mais demain je serai peut-être poly, peut-être ermite, peut-être hétéro, peut-être homo, peut-être bi, je n'en sais rien, mais je ne me limite plus !
Je ne me conforme plus à une norme sociale et je reste ouvert à tous les possibles.

Bien vu... liberté de choisir, selon sa sponténéité du moment ce qui nous convient en respectant sa propre liberté et celle de l'autre... et du coup des impossibles deviennent des possibles...

Le raisonnement selon des termes quantitatifs ou de limites n'a plus de sens... C'est le même phénomène qu'essaye de capturer le mot "équanimité"...

#
Profil

LuLutine

le mardi 30 novembre 2010 à 00h40

bhd4
Autrement dit, aujourd'hui je vis une relation mono, mais demain je serai peut-être poly, peut-être ermite, peut-être hétéro, peut-être homo, peut-être bi, je n'en sais rien, mais je ne me limite plus !

T'as tout compris (+)

#
Profil

titane

le mardi 30 novembre 2010 à 11h42

une médaille !!! :-)

#
Profil

ally

le mercredi 01 décembre 2010 à 11h53

en or bien sur :))))
Je partage vraiment ce que bhd4 a dit ..;
aujourd'hui, je suis dans ma phase ermite et je me sens bien ... :P

#

(compte clôturé)

le samedi 04 décembre 2010 à 14h33

Aïe mes chevilles ;-)

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion