Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.


Cette page est étiquetée ICRA pour la protection des enfants.

Marre, ras le bol, je ne veux pas choisir !

Sexualités
#
Profil

monamour

le mardi 26 octobre 2010 à 12h05

Re-bonjour.

J'étais venue demander de l'aide car je ne parvenais pas à gérer mon amour pour mon conjoint et celui pour mon amoureux.

Les choses en sont venues à ce que mon mari et moi nous séparions (enfin, théoriquement, pour l'instant on vit encore ensemble jusqu'à ce que la maison soit vendue) pour que je puisse "construire" une vraie vie avec mon amoureux.
Je n'ai plus de désir sexuel pour mon conjoint, et c'est ce qui nous a incités à prendre cette décision, je ne me vois pas lui imposer une vie commune sans relation charnelle, il est très demandeur en la matière. De plus il a découvert mes nombreux "écarts" et son regard pour moi a dû bien changer.

Seulement plus le temps passe et moins j'ai envie qu'on se sépare. Tout n'est pas tout rose entre nous, nous avons beaucoup de divergences, de différences, mais pendant un temps je ne voyais que ses défauts et maintenant je recommence à voir ses qualités.

Je sais que je suis la seule à pouvoir y voir clair dans ce que je ressens mais j'aimerai savoir si certains d'entre vous ont déjà traversé ce désinterret sexuel pour leur conjoint à cause d'une relation parallèle et si le désir pour leur amoureux du départ est revenu.

Meri

#
Profil

Gin

le mardi 26 octobre 2010 à 15h15

Salut !

ben écoute, j'entends ton besoin d'aide, et même si je n'ai pas vécu exactement ta situation, il me semble que oui, il est possible que ton désir pour ton conjoint ait été en veilleuse et qu'il soit prêt à briller à nouveau maintenant que certaines choses ont évolué dans ta vie, que de l'eau a coulé sous les ponts, tout ça...

tu devrais en parler avec ton conjoint, peut-être l'as-tu déjà fait, qu'en est-il ?

:)

Message modifié par son auteur il y a 8 ans.

#
Profil

titane

le mardi 26 octobre 2010 à 15h52

Ben si tu commences à voir ses qualités... c'est donc une bonne décision de se séparer ! Tu y verras plus clair avec cette "distance".

J'ai lu que pour bien "voir" celui ou celle qu'on aime il faut quatre étapes:

1- le voir avec ses yeux (ça tu as déjà fait, et tu ne voyais que ces défauts)
2- ne plus le voir (la séparation)
3- apprendre à le voir sans le voir (voir en toi ce qu'il est vraiment avec ses qualités... tu commences: voir son empreinte en toi; voir ce qui te manque chez lui, ce qui résonne en toi)
4- le (re) voir tel qu'il est pour toi

une séparation peut-être temporaire (et la maison n'a peut-être rien à faire, mais peut jouer un role de symbol de votre "couple" tel que vous l'avez construit jusqu'à maintenant)...

Je ne crois pas que ton désir ou manque de désir pour ton conjoint soit relié au fait d'avoir un autre amoureux... je n'ai jamais ressenti de "relations" entre mes désirs multiples.

Un désir est un dialogue entre deux... rien avoir avec un troisième je crois...

#
Profil

Romy

le mardi 26 octobre 2010 à 16h24

Hum...Moi c'est généralement le contraire qui se produit. Le désir pour mon amoureux rehausse mon désir en général, y compris celui pour mon mari. Peut-être es-tu trop concentrée à te demander si tu éprouves du désir "pour lui" (ton conjoint) au lieu de laisser cours à ton désir en général? Pas certaine de bien expliquer... Disons que moi je suis habituée à fantasmer lorsque je suis avec mon mari, c'est un dialogue entre mes fantasmes, lui et moi, même si lui en n'a pas vraiment conscience...Car je crois que c'est la même chose pour mon conjoint: il doit avoir ses fantasmes pendant que nous sommes ensemble. Je crois que c'est la solidité (et donc la légerté) de la relation qui permet ça.

Si tu as trop d'attentes par rapport à ton conjoint en tant qu'"objet de désir", tu négliges le désir lui-même. Ça te tracasse peut-être, car j'imagine qu'avec ton amoureux, vous en êtes encore à la passion et donc, ton amoureux est ton objet de désir... Mais ça aussi ça passera...

#
Profil

Romy

le mardi 26 octobre 2010 à 16h28

Ceci dit, ça prend à la base du désir pour la personne aussi... J'aime mon mari, je le trouve beau, j'aime sa peau, son odeur.. (enfin, je vous passe les détails :-)).
C'est sûr que si tu ne supportes plus ton conjoint, que des détails te repoussent, il ne faut pas se forcer non plus. Mais soit attentive: est-ce que c'est vraiment de la répugnance ou si tu compares ce que tu ressens pour ton amoureux à ce que tu ressens pour ton conjoint?

#
Profil

PhaonSappho

le mercredi 27 octobre 2010 à 09h46

Quand on a une baisse de désir pour son conjoint, il ne pas forcément tout de suite se poser des questions métaphysiques, ça ne peut pas être au top tout le temps, alors qu'un amoureux ou une amoureuse, c'est bouillant, ça vient de commencer, on se découvre, c'est l'explosion. Mais ça ne sera jamais aussi profond qu'avec un conjoint, jamais aussi solide, aussi réel. C'est ce que nous construisons qui détermine qui on est. Dès lors, il faut se laisser guider par le désir, et pas seulement le sien mais celui des autres, cette force ne se trompe pas :-)

#
Profil

katsue

le mercredi 27 octobre 2010 à 12h15

Bonjour;

Si je me permets de te répondre, c'est parce que je suis un peu dans la même situation que toi, sauf que nous avons des enfants, certes grands (mais à partir de quel âge sont-ils capables d'accepter la fin du couple de leur parents..?..), une maison que nous allons mettre en vente aussi ces jours-ci , et une décision de séparation bien que vivant toujours sous le même toit.
Je précise que comme pour toi, je n'ai plus aucun désir pour mon mari et que je suis amoureuse d'un homme ( et réciproquement ) qui n'est et ne sera jamais libre pour reconstruire quelque chose avec moi;je ne cherche d'ailleurs pas à reconstruire "avec" un autre homme mais plutôt à "me reconstruire"moi.
Comme toi, j'ai eu l'impression qu'au fur et à mesures que mes sentiments pour mon amoureux grandissaient, ceux pour mon mari s"éteignaient..jusqu'à ne plus que voir ses défauts (je n'en ignore pas les miens pour autant !)...lui aussi à pris connaissance de mon "écart" en lisant mes posts ici..; (actes manqués comme dirait Freud ..?)
...mais c'est vrai aussi que je ne peux effacer tout ce que nous avons construit ensemble pendant ces 28 années de vie commune, et à force de me répéter que je ne l'aime plus...les doutes commencent à m'assaillir..
En fait, ce que j'aimerai.. c'est de pouvoir vivre les deux relations en espérant que comme pour Rosalie , mon désir pour mon amoureux me permette (peut-être...je dis bien peut- être..) de revoir renaître des sentiments pour mon mari;
Je ne sais pas si celà est possible, si je ne cherche pas à me donner bonne conscience...
Je précise encore que je lui ai parlé du PA , y voyant une solution...qu'il a refusé en bloc au départ et qu'il serait peut-être prêt à accepter maintenant qu'il est acculé , car refusant ma demande de divorce...mais pour combien de temps...?
As-tu pu en parler avec ton mari ; quelle a été sa position? avez vous pris la décision de séparation ensemble ou vint-elle de toi?
Tu vois Monamour, pas de conseils à te donner..juste mon témoignage et l'assurance de bien comprendre ce que tu vis en ce moment...

#
Profil

Drya

le mercredi 27 octobre 2010 à 12h26

Témoignage de même: mon amant m'a redonné du désir AUSSI pour mon compagnon alors que je n'y croyais plus. J'ai repris d'autant plus conscience que je l'aime et vois encore mieux ses qualités depuis que j'aime quelqu'un d'autre.

#
Profil

titane

le mercredi 27 octobre 2010 à 12h55

peut-être un témoignage un peu éloigné mais peut-être relié. Lorsque ma compagne de vie a appris l'existence de mes amitiés amoureuses, son désir a pris une autre texture, une autre couleur. Moins "systématique", plus "consciente"... et je vais tenté une interprétation personnelle: comme si elle voulait, elle aussi, faire partie de ces amitiés amoureuses, avec un désir plus "volontaire" et moins "automatique", moins routinier.

De mon côté, mon désir pour elle n'a pas changé mais a réagit à cette nouvelle texture pour aller dans le même sens.

"Mari", "femme", "compagne de vie" doivent aussi être considérées comme des amants et des amantes à part entière.

je me demande si votre perte de désir ne serait pas dû à la perte de ce regard "amoureux" sur vos maris. Avec votre séparation qui se précise, le rôle de "compagnon de vie" s'aloignant, le regard amoureux resurgit, comme une pierre resurgit à marée basse...

Un processus de prise de conscience... en effet

#
Profil

katsue

le mercredi 27 octobre 2010 à 12h59

Drya, merci pour ton témoignage : donc c'est possible...
Mais ton compagnon sait-il que tu as un amoureux ?
Comment l'accepte-t-il?
Pour Monamour et ...moi , je crois que nos maris ne l'acceptent pas..
mais je ne peux que parler pour moi..

#
Profil

katsue

le mercredi 27 octobre 2010 à 13h06

Titane: nos potst viennent de se croiser; merci à toi aussi pour ton témoignage (euh, pardon à Monamour: j'ai l'impression de monopoliser
son fil ...)
J'entrevois effectivement une séparation comme un renouveau possible ..ou pas (mon mari craint qu'il n'y ait pas de retour possible)
Je voudrais bien connaitre l'avis de Monamour ...et pardon encore de m'incruster sur ton fil...

#
Profil

Drya

le mercredi 27 octobre 2010 à 17h03

Tous les fils se croisent et s'alimentent, on est là pour ça!
Je ne peux parler que de moi-même, mes amoureux ont peu à peu fini par comprendre vaguement comment c'était possible de vivre ces relations comme un + l'une pour l'autre, mais ils ne fonctionnement pas du tout comme ça (précision: je ne suis pas vraiment ni avec l'un ni avec l'autre en ce moment pour d'autres raisons).

#
Profil

Romy

le mercredi 27 octobre 2010 à 17h10

Un autre facteur qui influe je crois...
Monamour, si ton conjoint n'accepte pas ton autre relation, il se pourrait que ça contribue à la baisse de désir pour lui. Parce que tu le vois comme quelqu'un qui souffre, quelqu'un de meurtri, il te fait pitié en somme. Puis la jalousie rend très laid. Quand on la voit, on voit un manque de confiance en soi. Tout ça peut contribuer à te le rendre moins désirable. Rien de plus attirant que quelqu'un qui a confiance en soi.

#
Profil

rnml

le jeudi 28 octobre 2010 à 00h48

Je pense que tu es au centre de la difficulte du polyamour :-)
A mon sens la seule facon de s'en sortir c'est de faire la part des choses entre les besoins et les envies.
A toi de formaliser cela.
Ta relation avec ton homme / ton amant, besoin ou envie ?
Un besoin est prioritaire sur une envie, le reste n'est qu'intellectualisme :-)

#
Profil

Siestacorta

le jeudi 28 octobre 2010 à 02h05

rnml
Un besoin est prioritaire sur une envie, le reste n'est qu'intellectualisme

Mmmmmoui, mais hahem....
L'intellectualisme, je sais pas si c'est grave ? C'est quand, la frontière où on réfléchit à soi et aux aspects essentiels de sa vie, et le moment où on intellectualise ?
Je réagis parce qu'on me disait beaucoup, avant, "tu réfléchis trop".
Alors qu'on aurait dû me dire "tu n'agis pas assez". Agir - l'expérience - m'aurait donné matière à réflexion. Mais j'aurai réfléchi autant.
Bref, il n'y a pas trop d'intellect tant qu'il y a du vécu qui va avec. Du particulier, du personnel, de l'exemple.

Besoin ou envie.
On a besoin d'amour, certes. Et certaines personnes prennent avec le temps une place dans nos vie ; on a dès lors besoin d'eux dans le rôle qu'ils jouent pour nous.
Mais je crois pas que l'envie soit nécessairement aussi légère que "envie d'un bonbon". L'envie peut être le désir sans être le besoin.
C'est pourtant des choses très basiques qui nous parlent. Peut-être pas des choses aussi animales que la faim ou la soif mais à l'échelle d'une vie d'humain, une envie c'est pas rien. C'est ce qui fait que ça vaut le coup d'être là plutôt qu'ailleurs, une fois la survie assuré.

Et le monde des désirs, c'est complexe... Je ne crois pas que ce soit de l'intellectualisme de le dire (y m'pique ce mot, oui).
Donc, monamour peut désirer puis ne plus désirer puis redésirer un amant -un ex ou un nouveau - sans que ça manque de profondeur.

Message modifié par son auteur il y a 8 ans.

#
Profil

Gin

le jeudi 28 octobre 2010 à 07h00

rnml

Un besoin est prioritaire sur une envie, le reste n'est qu'intellectualisme

c'est pas si clair pour moi...

d'abord, j'évite d'avoir "besoin" d'une relation avec quelqu'un

et j'écoute beaucoup mes envies... !

arf, on est vraiment tous différents dans ces histoires d'amours multiples, c'est dur ce jeu !!

;)

et comme disait Coluche : "dites nous de quoi vous avez besoin, on vous expliquera comment vous en passer"

#
Profil

titane

le jeudi 28 octobre 2010 à 10h20

rnml
Un besoin est prioritaire sur une envie, le reste n'est qu'intellectualisme :-)

Et moi je n'aime pas trop le mot "besoin" du tout! Je ne crois pas qu'il y ait des besoins en amour... sauf quand on a peur et qu'on se crispe sur d'une fausse idée de manque.

Le désir est bien plus réel et "libérateur" et donc "responsabilisant".

cette fausse idée de "besoin" n'est souvent qu'une "extériorisation" de notre propre resonsabilité vers les autres: j'ai un besoin alors tu dois m'aider à le satisfaire, ou si tu ne peux pas, dégages! (ou je dégage et je vais voir ailleurs)... désolé, mais j'ai ce besoin qui me pousse!... hm, bof

Un désir n'a pas d'excuse à donner: j'ai envie de vivre "un plus" avec un tel, si tu m'en empêche, je décide alors de te "contourner", si tu accepte de me laisser, alors je peux vivre AUSSI avec toi un amour renouvelé...

je donnerai priorité aux désirs plus qu'aux illusions de besoin. par contre j'analyserai vite cette sensation de besoin qui serait davantage révélatrice d'une crispation intime intérieure.

Juste une idée comme ça

#
Profil

titane

le jeudi 28 octobre 2010 à 10h22

Je souffrirait du même syndrôme que Siestacorta... on semble trop intellectualiser les choses... même pas mal ! :-)

Par contre une petite différence sur le statut que l'on donne au mot "besoin", mais nos messages ne sont pas si éloignés.

#
Profil

titane

le jeudi 28 octobre 2010 à 10h58

mince j'ai répété ce que Gin a dit... pffff... comme la cavalerie, moi... toujours en retard !

#
Profil

monamour

le vendredi 29 octobre 2010 à 18h04

Bonjour.

Merci beaucoup pour vos témoignages.

Katsue, moi aussi j'ai des enfants, mais petits (3 et 6 ans) qui connaissent mon amoureux et avec qui ça se passe bien. Et c'est aussi ici que mon mari a découvert la réalité de mes écarts (et pas qu'un...) Sauf que "celui-ci" balaye tout car c'est la première fois qu'il se produit avec un homme avec qui j'aimerai vivre.

Rosalie, moi aussi jusqu'à présent mes amants relançaient ma libido, je me sentais tellement "sensuelle" que mon mari bénéficiait d'un gros rebond de désir. Mais là..le calme plat!

Mon amoureux me veut "pour lui seul", peut-etre est-ce ça qui me bloque avec mon mari?
Ou le fait qu'il a tout découvert d'une manière assez rude (le reste de mes aventures, pas mon amoureux, ça c'est moi qui lui en avait parlé) et qu'étant lui aussi fervent monogame je ne me sens plus "digne" à ses yeux?

Katsue, en fait mon mari était prêt à accepter de me partager pour qu'on reste ensemble, mais il a changé d'avis, parcequ'il pense que ça le rendra malheureux et surtout parcequ'il a peur qu ça ne perturbe les enfants et les mette en marge de leurs copains "Maman a deux amoureux, elle dort avec Papa et ..." ce qui est compréhensible.
Mon amoureux n'a pas envie non plus de me partager parcequ'il a peur de rater "la moitié de sa vie", de ne pas pouvoir faire tout ce dont on a envie car il faudrait gérer "l'autre côté"...

Rosalie, tu n'as pas tord quand tu parles du facteur "jalousie", pendant un temps il s'est fermé, sachant que je voulais qu'on se sépare il a voulu mettre de la distance (baiser sur la joue, aucune discussion, regards fuyants) et ça me rendait triste ou énervée mais ça ne me rapprochait pas de lui. Tandis que depuis quelques jours il se détend et c'est depuis ça que j'envisage la possibilité de rester avec lui, mais sans quitter mon amoureux.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion