Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Le polyamour bientôt interdit en France !

#
Profil

bohwaz

le jeudi 10 juin 2010 à 15h31

Sur la question des allocations je ne vois pas où est l'arnaque dans l'histoire, la loi n'autorisant à avoir qu'un conjoint, ce seul conjoint peut bénéficier d'aides dans le cadre du couple. Il est donc normal que les autres puissent bénéficier d'allocations en tant que personnes seules...

#
Profil

titane

le jeudi 10 juin 2010 à 18h04

je suis un peu dubitatif... comme Subimago.... je ne me sens pas vraiment concerné et je ne vois pas comment de mes amitiés amoureuses pourraient l'être...

s'il y a une communauté de vie: disons un homme autour duquel rayonnent plusieurs femmes (avec qui il a des enfants)... ce qui doit être assez rare !... et s'il assume... pourquoi les autres femmes (qui ne sont pas sa conjointe) se feraient passer comme "femmes seules" ? On assume ou pas...

Un instant !! par contre les allocs sont pour les enfants, pas les "femmes",... donc en effet je ne vois pas pourquoi une seconde mère (rien à voir avec le fait qu'elle couche avec le père ou pas) ne toucherait pas les allocs !?

Les allocs sont là pour encourager la natalité... ben voilà ! encourageons là aussi chez les polymachins !

Message modifié par son auteur il y a 11 ans.

#
Profil

Siestacorta

le jeudi 10 juin 2010 à 18h19

Non, les allocs familiales ne concernent pas nécessairement les parents d'enfants....

#
Profil

titane

le jeudi 10 juin 2010 à 18h21

c'est à dire ?

ce n'est pas pour une mère ? ou plus rarement pour un père ?

#
Profil

titane

le jeudi 10 juin 2010 à 18h25

Vous avez au moins 2 enfants à charge âgés de moins de 20 ans.

Vous avez droit aux Allocations Familiales, quels que soient votre situation familiale et le montant de vos revenus.

Le montant
Les démarches
L'allocation forfaitaire
Le montant
Montants valables jusqu'au 31/12/10
Vous recevrez chaque mois :

si vous avez 2 enfants 123,92 €
si vous avez 3 enfants 282,70 €
ajouter, par enfant en plus 158,78 €
En plus des allocations familiales, pour vos enfants âgés de plus de 11 et 16 ans, vous recevrez une majoration ; son montant est de :

34,86 € par enfant de 11 à 16 ans,
61,96 € par enfant de plus de 16 ans.
Pour vos enfants nés après le 30 avril 1997, vous ne recevrez pas ces deux majorations ; vous recevrez une majoration de 61,96 € à partir du mois suivant leur 14ème anniversaire.

Attention si vous n'avez que deux enfants à charge, vous ne recevrez pas de majoration pour l'aîné.

Les allocations sont dues à compter du mois civil qui suit la naissance ou l'accueil du 2ème enfant. Leur versement cesse dès le mois où les conditions ne sont plus remplies.

#
Profil

Siestacorta

le jeudi 10 juin 2010 à 18h28

hm.
t'as raison, en fait, même si ce que tu cite ne recouvre pas l'ensemble des allocs possibles.

#
Profil

titane

le jeudi 10 juin 2010 à 18h35

tu as raison aussi... je ne parlais que des allocs familiales... je ne connais pas bien le système framçais...

Message modifié par son auteur il y a 11 ans.

#

(compte clôturé)

le vendredi 11 juin 2010 à 00h43

.

Message modifié par son auteur il y a 11 ans.

#
Profil

LuLutine

le vendredi 11 juin 2010 à 03h34

subimago
mais les PA ne sont pas des personnes seules. désolée.

Et pourquoi pas ?
Qui dit PA dit souvent indépendance.
A une époque (bon ok je n'étais pas encore PA mais ça aurait pu être le cas), je galérais à payer mon loyer alors que mon copain gagnait bien sa vie. J'ai trouvé normal de demander une aide au logement (que j'ai eue et heureusement, sans ça je ne sais pas comment j'aurais fait).

Avoir une relation avec quelqu'un ne veut pas dire être obligé de subvenir à ses besoins et à ceux de ses enfants s'ils ne sont pas les tiens.
Je dirais donc plutôt que si l'un des parents des enfants n'en assume pas la charge et que personne d'autre ne le fait, le parent restant peut être considéré comme "isolé" dans l'éducation de son enfant.
Sinon, si deux personnes s'occupent de l'enfant (directement ou indirectement en versant une pension même si l'un des deux ne l'éduque pas), ça doit effectivement être pris en compte, et là pas d'allocation de parent isolé...

C'est juste mon opinion mais je pense que les choses sont plus compliquées que "les PA ne sont pas seuls" qui est une généralisation trop rapide à mon goût.

#
Profil

Clown_Triste

le vendredi 11 juin 2010 à 08h38

LuLutine
C'est juste mon opinion mais je pense que les choses sont plus compliquées que "les PA ne sont pas seuls" qui est une généralisation trop rapide à mon goût.

Je suis on ne peut plus d'accord. Je pense même que beaucoup de gens ayant un tempérament polyamoureux se retrouvent souvent "seuls" (au sens de "devant s'assumer totalement par eux-mêmes").

C.T.

#
Profil

Siestacorta

le vendredi 11 juin 2010 à 10h09

Ben ouais. On est parfois célibataires, parfois surchargés de relations... CA entre pas dans les cases. On peut s'en accommoder, mais d'autres fois, c'est pas plus mal de faire semblant d'être dans une case qui ressemble, genre "parent isolé", sans pour autant risquer de faire tomber une horde d'huissier sur son entourage...

#

(compte clôturé)

le vendredi 11 juin 2010 à 10h19

Il n'y aurait plus de problème si les lois n'étaient pas basées sur la notion de "couple". Par exemple, ça me gave qu'un couple marié sous le régime de la séparation de biens, sans compte joint, chacun gérant ses sous et participant de façon équitable aux frais communs doive faire une déclaration de revenus commune. Tout serait infiniment plus simple et respectueux si on ne mélangeait pas le fric et les sentiments. Pourquoi le fait de se marier ou vivre ensemble implique-t-il de faire argent commun?
Cela étant, ce projet de loi est opportuniste, comme tout ce que fait ce gouvernement: grossir un fait-divers et faire un loi, comme avec les chiens qui mordent et les manèges qui tombent. Attendons de voir ce que ça donnera... parce que Eric Besson, qui a eu tant de liaisons durant son mariage, doit bien savoir que les amours plurielles, ça existe! ( et d'autres politiques, on aurait plus vite fait de recenser les vrais monogames)

#
Profil

bohwaz

le vendredi 11 juin 2010 à 12h56

subimago
mais les PA ne sont pas des personnes seules. désolée.

et je trouverais anormal qu'elles bénéficient des aides dont les personnes réellement seules ont tant besoin!! !

j'ajouterais aussi une chose :

nous sommes adultes et responsables. nous savons que nous vivons en marge des lois morales de notre société. nous nous plaçons volontairement et sciemment en marge de ces lois.

Non, non, non et NON !

Regarde ma situation : j'ai une amoureuse, avec qui je ne vis pas, mais je vis avec ma coloc (qui n'est pas mon amoureuse). Je suis donc une personne seule. C'est pas une théorie ou une envie, c'est un FAIT.

Et je suis désolé mais nous ne nous plaçons pas volontairement en marge des lois, c'est complètement faux. Nous vivons, nous aimons, comme nous sentons que ça nous convient. On vis quoi, on ne se place pas en marge volontairement, je suis désolé, c'est dangereux de dire ce genre de choses.

#
Profil

titane

le vendredi 11 juin 2010 à 15h36

Je crois que que le problème ici n'est pas de discuter si les PA vivent de façon "isolée" ou "autonome" ou pas. Dans ce contexte là, si on est sincèrement PA et si on a des enfants avec plusieurs femmes avec qui on entreteient encore (sous le même toit ou pas) des relations amoureuses (fréquentes ou non), on ne peut pas prétendre qu'on est "seul".... à assumer les charges et fonctions "poly-familiales"...

Donc, si les deux parents assuement leurs responsabilités ensemble, il n'ay a pas de "parents seuls" quelque soit le "montage amoureux"...

C'est dans ce sens là que les PA assumés ne sont pas "seuls"

#
Profil

titane

le vendredi 11 juin 2010 à 15h40

donc, Bohwaz, même si tu vis avec une coloc qui n'est pas une de tes PA mais que tu assume ta fonction de père avec tous les enfants que tu peux avoir par ailleurs, et que toutes les mamans aussi contribuent et assuement leur role de mère avec vos enfants communs, alors non tu n'es pas seul... à assumer !

Et on est forcément en marge des lois car il n'ay a pas de loi pour aimer et qu'on s'en fout pas mal d'être dans une loi ou pas... en marge ou dedans je ne vois pas de pb

#
Profil

CoffeePint

le vendredi 11 juin 2010 à 18h35

Il y a des PA séparés, avec des enfants, célibataires et qui vivent seuls. Enfin en parent isolé. Les parents assument pas forcément leur responsabilité ensemble.

Mais même s'ils vivent en groupe, je vois pas où est le problème de leur verser des allocs si les revenus sont insuffisants.
Et puis, vivre sur des allocs, pardon mais tu mène rarement la vie de château quand même.

Tout ça, c'est d'un point de vue général.

Maintenant, dans le cas de Liès, les femmes recevant des alloc pour leurs gamins en tant que parents isolés ne sont pas sous le même toit, et ne sont pas civilement mariées à ce dernier. Devant la loi, elles sont isolés, point.
Alors quoi, punir parce-qu'ils se sont regroupés? Ou Pire. Reconnaitre le mariage religieux? Et puis quoi encore?! On a perdu assez de sang pour barrer le chemin à la religion pour pas avoir à la réintroduire dans nos lois.
Quant aux coup des gens qui sont vraiment isolés et en ont "plus" besoin, ça me fait doucement pisser de rire -jaune.
Vous savez combien ça coute d'élever un nain?
Qu'ils soient en groupe ne change en rien au fait que mis ensemble, si les parents de ces mômes ont pas assez de revenus, ils ont besoin d'aides, point encore.

Maintenant, on sait pas. On a pas le nez dans les comptes du gars, on ne connait pas leurs ressources à tous, et m'est avis qu'on est pas prêt de connaitre ce genre d'informations qui de toutes manières ne nous concernent pas. Depuis quand réunit-on toutes les rombières de ce gouvernement et de ce pays sur une pauvre histoire d'alloc' qui aurait été réglée en deux minutes pour un chrétien blanc (et en sa faveur)?
Alors plutôt que de troller et nous la jouer brèves de comptoirs chansonnières, intéressez-vous plutôt à cette loi, et sachez la lire.

Les allocs, le combat pour les femmes, tout ça, c'est du croustillant pour attirer le chalant et l'amener où on veut qu'il aille. Ce sont des jeux de miroirs, des mouchoirs rouges, des prétextes (même pas habilement amenés). "Ah non alors ils auront pas nos allocs, ces affreux polygames profiteurs du système -pour pas dire arabes", "Ah non alors! Pauvres femmes qui doivent se partager un mari bien gras! Quel manque de respect envers lâfâme", "Ah non! Les poly qui vivent ensemble ou pas loin doivent surtout pas recevoir d'alloc, c'est de l'abus, c'est du profit de système, ils ont bien raison de s'acharner !!! (au fait, quelqu'un a pensé à se demander ce que ça allait causer aux enfants de voir ainsi leurs parents aussi médiatiquement exposés et surtout de voir leur parents se faire tackler/menacer parce-qu'ils ont osé recevoir de l'argent du système et vivre pas loin?)"...

Tout ça c'est du prétexte. Pour faire passer une loi franchement raciste. Et un gros nuage de fumée pour masquer des lois liberticides en toute tranquillité à côté.
Et moi ce qui m'inquiète, c'est pas les allocs données à trois clampins qui vivent avec 15 chiards et 4 chèvres au fin fond d'un bled paumé pour faire pousser 6 tomates et 2 radis.
C'est qu'en agitant le pompon, tantôt de la défense de la femme (Mais au secours quoi) tantôt des sous, ça passe autant comme une lettre à la poste.
C'est une loi, qui parle quand même de reconnaitre une institution religieuse, et ce peu importe pourquoi, quand l'église et l'état sont séparés et n'ont rien à foutre ensemble n'offusque quasiment pas. C'est grave un peu quand même là...
C'est les dérives que pourraient entrainer une telle loi si elle passait.
C'est ce racisme ordinaire sur lequel on trolle, alors qu'il n'y a pas débat, ça pue.

Je suis amoureuse d'un jeune homme né en Algérie. Il est français aujourd'hui. Et Poly. Il n'est pas musulman, mais je sent bien qu'il est craint. Moi, je craint pour lui quand j'imagine ce genre de loi passer parceque même si dans la théorie il est pas concerné, je sais très bien qu'aucun système n'est parfait et que les dérives qui seront forcément faite pourront l'emmerder. Je fais comme si de rien était, que ça passera jamais. Mais je tremble en vrai. De peur, de rage... d'effarement aussi quand je lis certains, pourtant sensés ne pas avoir du yaourt dans les yeux se tromper de colère.

Je ne connais pas assez Liej pour avoir la prétention de le juger. Je n'ai pas la prétention de savoir les choses concernant son cas. Et les journaux disent bien ce qu'ils veulent, leur avis est partial.

Par contre ce que je sais, et ce que vous savez tous au fond de vous aussi, c'est que cette loi est raciste.
Ce que je sais c'est qu'on doit la suivre.
Ce que je sais, c'est que si elle a une seule malchance de passer, une seule toute petite malchance, je ferai partie de ceux qui lui barreront la route, parce-que j'ai pas été élevée chez les porcs.
Une loi raciste n'est pas sujet à débat, mais contre elle, se battre on se doit.

Alors, à tous les trolleurs du dimanche, c'est à vous de choisir votre camp.

Message modifié par son auteur il y a 11 ans.

#
Profil

titane

le vendredi 11 juin 2010 à 22h28

Message modéré pour la raison suivante : Orthographe.

#
Profil

PolyEric

le vendredi 11 juin 2010 à 22h44

bohwaz
On vis quoi, on ne se place pas en marge volontairement, je suis désolé, c'est dangereux de dire ce genre de choses.

Je suis un peu de cet avis, concernant ma vie personnelle. Je ne cherche pas à aller contre quelque chose.

Il me parait indéniable toutefois que certains poly le sont par opposition, et ne s'en sont pas cachés dans d'autres discussions que celle-ci. Ils ont bien le droit, et je serais même prêt à les soutenir s'ils avaient besoin (ce qui n'est pas le cas), et ceci même si ce n'est pas mon trip. Mais, c'est effectivement dangereux de généraliser tous les polys sur cette base, parce que ça place d'emblée les poly dans une relation conflictuelle (voir sado maso) avec la société, et je ne me reconnais pas du tout dans ce genre de relation.

Pour en revenir au sujet, il me parait clair que le problème est de meyttre dans le même paquet, des questions de liberté fondamentales, des questions religieuses, des questions d'immigration, des questions culturelles, des questions de pognon, et j'en passe.

Si le but est de rendre indépendant des gens affaiblis par la vie, alors il faut se cantonner à agir sur le problème, et ne surtout pas déborder sur d'autres problèmes.

Et je ne parle même pas de prendre en otage des sentiments nobles pour faire passer des sentiments pourris, comme c'est le cas pour le sujet évoqué.

#

(compte clôturé)

le vendredi 11 juin 2010 à 23h04

.

Message modifié par son auteur il y a 11 ans.

#

(compte clôturé)

le vendredi 11 juin 2010 à 23h16

.

Message modifié par son auteur il y a 11 ans.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion