Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Polyamour et pudeur

Social
#
Profil

JulienPoly

le samedi 22 juin 2013 à 12h31

Le polyamour et la pudeur sont tous les deux directement encrés et exprimés dans les sphères psychologique et sociale.

La configuration sociale la plus simple est celle sans pudeur et sans hierarchie relationelle. Mais dans une configuration sociale dotée de pudeur, la monogamie exclusive simplifie un maximum quels signes d'affections sont communément jugés acceptables dans une interaction sociale donnée. Par exemple, il est communément jugé acceptable aujourd'hui en France qu'un couple (hétérosexuel) d'amoureux se bécottent sur les bancs publics. Cependant le conscensus sera moins fort si le couple est homosexuel et/ou si le couple est allongé dans l'herbe du parc et s'étreinte lascivement en se frottant l'un contre l'autre ostensiblement, voire en passant la main dans les sous vêtements de l'un et l'autre.

Qu'en est-il des polyamoureux?

A - vu de l'extérieur, comment est perçu un groupe de N polyamoureux à topologie quelconque non réduite à des couples et des individus amoureusement isolés (i.e. il existe au moins un individu du groupe qui est impliqué amoureusement avec plus d'un autre individu du groupe, groupe qui contient donc au moins 3 individus) qui exhibe ostensiblement sa topologie amoureuse en bécotages exaustif (i.e. chaque individu du groupe bécote ostensiblement avec tous les individus du groupe avec qui il ou elle est en amour).
A0 - Dans un club échangiste. Réponse simple à cette question idiotte: personne ne se rend compte que ces personnes sont polyamoureuses biensûr!
A1 - Dans un café polyamoureux. J'aimerais bien avoir l'avis de chacun.
A2 - Dans un bar, une boite de nuit, une salle de concert, un festival de musique.
A3 - Dans un parc, dans la rue, dans le Marais à Paris, dans le métro, ou dans le RER en zone 5, ou dans la commune de France statistiquement la plus homophobe et pudique.
A4 - Dans un mariage hétérosexuel et religieux, dans une réunion de famille.

B - Quelle est la perception, au sein du groupe des N polyamoureux de ces bécotages à ciel ouvert? Sont-ils tous sur le même plan au niveau de la pudeur? Que faire si Barjavule la ou le plus 'sex positive' et 'naturiste' du groupe encourage tous les polyamoureux du groupe à exprimer plus librement et fièrement leur affection les uns envers les autres; tandis qu'autant d'exhibitionisme gêne Mironton le ou la plus pudique qui préfèrerait que le groupe se comporte comme un groupe de potes, réservant les bécotages de groupe supérieur ou égal à 3 à des occasions particulières?
Barjavule frustré(e) taxe Mironton de vouloir contrôler tout le monde, d'être jaloux(se) et insécure. Qui suivre? Quelles sont les limites les plus communément acceptées? Vous votez plutôt Barjavule ou Mironton? J'aimerais avoir l'avis de chacun :)
Éventuellement, la réponse change-t-elle selon le contexte social (voir questions A1 à A4? Selon le nombre N d'individus dans le groupe? Selon la force de dissuasion du groupe face à des menaces extérieures? (imaginez que le groupe est constitué de 3 individus dont aucun ne dépasse 1m20 les bras levés sur un taboiret et ne pèse plus de 40kg habillés et tout mouillés et se promène dans un lieu peuplés d'Ogres de 4m de hauts et de 1tonne de muscles secs, armés de fusils mitrailleurs et vêtus de vêtements affichant fièrement croix gammée et autres simboles plus ou moins anxiogène. Ou imaginez au contraire que le groupe est munis d'un pouvoir terriblement efficace d'immobilisation immédiate, utilisable sans modération en cas de défense car totalement indolore et sans séquelle pour l'immobilisé.

Message modifié par son auteur il y a 8 ans.

#

(compte clôturé)

le samedi 22 juin 2013 à 13h17

J'avoue ne pas trop comprendre dans son intégralité. Je suis sans doute pas assez intello.
Parles-tu de pudeur ou de bécotages ? Les deux sont régis par la loi dans l'espace public, je crois.

Je pense que la pudeur est propre à chaque individu et ce qui "choque" en public aussi. Evidemment le contexte permet certaines choses. Par exemple, perso je ne suis pas pudique et j'ai toujours été comme ça. Par contre, si ça sonne à la porte, j'enfile au minimum un peignoir. Tous les ans je m'offre un "bain de foule exhib" à l'occasion d'un salon de l'érotisme. Je prends plaisir à me promener au regard de tous, homme comme femme... Par contre, pour traverser le parking et me rendre à l'entrée du lieu en question, j'ai un manteau long. Ca me parait normal. Je fais, à mes heures perdues, des photos érotiques mais je les garde pour moi (et les personnes ayant participé à ses séances) car, pour le grand public "internaute" notamment ces photos seraient détournées de leur contexte pour être transformées en voyeurisme malsain. Je respecte le fait que tout le monde ne désire pas me voir ainsi.
J'ai pu à trois reprises inviter des poly à coucher à la maison et aucun ne s'est balader en tenue d'Adam et Eve hors de l'espace intime qui lui avait été réservé. Là encore, c'est une question de respect et ces jours là j'ai fait l'effort aussi de perdre mes habitudes dévêtues. L'un d'eux d'ailleurs m'a expliqué qu'il était très pudique alors que nous allions nous baigner dans la piscine. Du coup, moi qui enlève souvent le haut, je l'ai gardé : question de respect d'autrui.

Pour ce qui est de se bécoter, perso hétéro, homo, duo, trio, je m'en fous pas mal. J'aime bien voir des amoureux dans la rue (ou ailleurs). Avec mon mari on s'embrasse, on se tient dans les bras, on se fait des petites caresses n'importe où (file d'attente de supermarché notamment). On n'est très comme ça. Cette année, j'ai "expérimenté" en public de tenir deux hommes simultanément dans mes bras en un lieu très fréquenté puisqu'évènementiel. J'avoue que certaines réactions m'ont beaucoup fait rire (ferme la bouche, tu vas gober les mouches ; range tes yeux, ils vont se sauver) mais ce fut des réactions immédiates et spontanées et si critique il y a eu, elles n'étaient pas exprimées ouvertement. Je crois que l'opinion publique "générale" ne se choque pas si facilement mais certains se choque individuellement.

Quand à la jalousie et l'insécurité. c'est un autre débat.
Je n'ai pas répondu PRECISEMMENT à l'attente de PolyJulien mais je crois que ça parle mieux car c'est du vécu et non de l'hypothèse. Perso dans les rencontres poly auxquelles j'ai assisté, pas de partouzes ou de nudistes mais de l'affection, parfois de la tendresse appropriée et surtout du respect et de la tolérance.

#

(compte clôturé)

le samedi 22 juin 2013 à 13h58

Tu abordes beaucoup de cas de figure JulienPoly, et ce serait trop long pour moi de répondre de manière exhaustive. Voici deux anecdotes qui pourront quand même répondre à certaines de tes questions :
- j'ai déjà fait 5 ou 6 sorties (ciné, concerts) avec mes deux amoureux, sorties au cours desquelles je les ai embrassés et tenus par la main alternativement. Sans affichage particulier donc mais sans dissimulation non plus.
A chaque fois je me suis demandé comment les gens autour allaient réagir et la réponse est : aucune réaction. Bien sûr je n'ai pas passé mon temps à regarder autour de moi si les gens nous regardaient ou disaient quelque chose mais en tout cas je n'ai rien noté de spécial.
La seule réaction marquante a été une Américaine qui, après la projection de "Savages" d'Oliver Stone (film mettant en scène 1 fille aimant 2 garçons et les vivant avec eux), est venue nous demander "Are you dating each other, like in the movie?" et qui a trouvé ça génial (sur le mode américain, avec petits cris et rires) quand nous avons répondu par l'affirmative.
- j'habite un pavillon de banlieue avec mon mari et nous avons un couple de voisins de 65-70 ans avec qui nous nous entendons bien. Quand mon second amoureux vient me chercher à la maison (ce qui arrive environ 2 fois par mois), les voisins sont parfois présents dans leur jardin. Je pense qu'ils ont remarqué le manège mais ils n'ont jamais rien dit et semblent même avoir intégré le fait que je suis régulièrement absente le weekend.

Voilà pour mon expérience de se montrer en public sous son jour "polyamoureux". Quant à la pudeur, j'ai tendance à avoir le même comportement en termes de démonstrations d'affection en contexte poly (café poly par exemple) que pas poly (cf. les sorties mentionnées plus haut).
Ceci posé, je ne dis pas que je ferais de même en toutes circonstances, par exemple dans un contexte où j'aurais peur de choquer ou d'être mal perçue. Mais dans ce cas il faut se souvenir d'une chose : on a très souvent tendance à imaginer les risques plus élevés qu'ils ne sont en réalité.
Par ailleurs l'attitude compte beaucoup : si on se comporte avec aisance et assurance, les gens autour auront moins tendance à se laisser aller à critiquer ou intervenir que si on rase les murs ou si on semble avoir quelque chose à se reprocher. Ca vaut de fait pour tous les comportements hors norme ou excentriques.

#

(compte clôturé)

le samedi 22 juin 2013 à 14h54

Je rejoins Shamal sur deux points :
Si c'est fait avec naturel, ça ne choque pas réellement. Les réactions que j'ai pu constater furent plus que l'effet de surprise qu'une réaction de critique ou d'hostilité (je l'avais peut être mal précisé). Oui, il ne faut pas imaginer la pensée d'autrui, juste analysé les réactions et là encore on peut se tromper.
Je suis convaincue qu'à part quelqu'uns, l'opinion publique générale n'est pas hostile ou du moins plus ou moins indifférente au mode de vie d'autrui même s'il est non-conventionnel. Après, il reste les exceptions...

#
Profil

Anarchamory

le samedi 22 juin 2013 à 17h51

Bonnes questions... J'avoue que je me suis déjà dis que je serais peu-être moins gêné de me balader bras dessus bras dessous avec deux femmes en même temps, plutôt qu'avec l'une un jour, l'autre l'autre jour, etc. car dans ce dernier cas, on risquerait de croire à de l'adultère et de penser que je suis un salaud, alors que dans le premier cas, au pire on pensera que je suis un veinard qui se la pète avec deux nanas rien que pour lui :-D L'idéal serait peut-être que si ces femmes ont elles-mêmes des amoureux autres que moi qu'ils se joignent à la ribambelle... ce qui permettra de voir que les deux "nanas" en question ne sont pas "rien que pour moi", et aussi ça fera "bande de potes cools et décontractés" ^^

gcd68 : n'ayant (encore) jamais eu l'occasion de me rendre dans un salon de l'érotisme, je voulais savoir si ce que tu appelles un bain de foule exhib c'est un truc dans ce genre là ?
www.dailymotion.com/video/xcfxev_exhib-au-salon-de...
En tout cas t'as l'air d'avoir un très bon mari. Tout mono soit-il, il te laisse faire des tas de trucs, et je vois que même si tu est "polyaffective" mais "monosexuelle", ça ne t'empêche pas, paradoxalement, d'être bien plus "kinky" que certains "polyaffectifs polysexuels"... :D

#

(compte clôturé)

le samedi 22 juin 2013 à 18h38

Avec mon mari, nous avons affronté les tempêtes ensemble en faisant preuve de compréhension l'un envers l'autre. Nous sommes ensemble pour être heureux et non pour exercer une quelconque "autorité" sur l'autre. C'est le "travail" de plusieurs années de dialogue, d'analyse, de contreverses mais toujours dans l'optique de construire et non de détruire. Chacun assume ses convictions et rien n'est acquis. Evidemment, il arrive encore qu'il y ait des tensions. Il ne supporte pas par exemple qu'on lui dise qu'il accepte que je sois comme ça alors qu'au quotidien il ne me reproche rien. Il ne me rejette pas la faute car il convient comme moi que ce n'est pas une faute d'aimer et de mon côté je comprend sa "douleur". Et puis, c'est mon meilleur ami, il a droit à mes confidences et moi aux siennes. Après c'est aussi un homme comme les autres. Lorsque l'on va ensemble au salon de l'érotisme, il y trouve son compte, il en prend plein les yeux. Il aime que l'on m'admire, que l'on me trouve belle et sexy et c'est apparemment le cas même si objectivement quand je me regarde dans la glace même enveloppé dans un bel écrin mettant en valeur mon corps, je ne vois pas ce qui peut attirer. Les diverses réactions montrent que j'ai tort. Curieusement, ça m'a aidé à me trouver pas si moche que ça, même si ma balance me rit régulièrement au nez :-/ . Bref, je me suis valorisée de par cette expérience et je crois que Mrgcd68 apprécie tout particulièrement dans cette situation de montrer que c'est lui qui me tient par la taille, que lui peut me toucher... En gros, il aime qu'on "bave" sur moi du moment que l'on reste courtois, polis et surtout respectueux à mon égard. Quant aux photos, il est en général derrière l'objectif, voir spectateur. Nous sommes ensemble dans ces expériences nouvelles et fixons les limites ensemble. Et puis, finalement, c'est aussi je pense pour lui une manière de se "lâcher" et de constater que sa jalousie peut être réduite et transformée en "vous avez vu ma femme, elle est belle hein". Les libertins ne sont pas les pervers que l'on imagine trop souvent et toute cette évolution nous a permis aussi de développer une sexualité à deux mais très nettement en dehors des limites usuelles. On a découvert tellement de choses tous les deux, ensemble et dans tellement de domaines. C'est sans doute cette complicité qui nous renforce dans nos choix et nous font accepter l'autre pour ce qu'il est. Ces derniers temps, on me compare souvent à notre étoile : rayonnante, rayon de soleil... alors encore une fois je me dis que ça doit être vrai et que je réchauffe certainement par ma personnalité. Ce rayonnement, seul le bonheur peut l'engendrer et comme le dirait l'un de mes meilleurs amis "surtout ne rentre pas dans la norme, ça ne t'irait pas du tout". Je pense en effet que "j'y perdrais mon âme". Cela mon mari l'a fort bien compris.
Cela ne me dérange pas que les polyamoureux soient polysexuels, ce qui me dérange c'est que cette tolérance ne soit pas réciproque. C'est un autre débat.
Pour ce qui est du lien, je te remercie mais je pense que mon internet ne me permettra pas de visualiser cette vidéo. Pour moi, un bain de foule exhib c'est déambuler dans les allées dans des tenues savamment étudiées afin de dévoiler mon corps sans le dénuder entièrement et d'une manière sexy (de toute façon marcher avec des plateformes impose ce type de déambulation). Je m'applique à changer une à deux fois de tenues dans la journée, etc. Là encore, mon assistant est mon mari (choix des tenues, du maquillage, éventuellement des accessoires comme les perruques, etc). Lui mieux que personne connaît mon corps donc il est la personne la plus appropriée. J'espère avoir répondu à tes interrogations.
Pour mon info perso, qu'appelles tu "kinky" ?

#
Profil

Anarchamory

le samedi 22 juin 2013 à 20h12

gcd68
Avec mon mari, nous avons affronté les tempêtes ensemble en faisant preuve de compréhension l'un envers l'autre. Nous sommes ensemble pour être heureux et non pour exercer une quelconque "autorité" sur l'autre. C'est le "travail" de plusieurs années de dialogue, d'analyse, de contreverses mais toujours dans l'optique de construire et non de détruire. Chacun assume ses convictions et rien n'est acquis. Evidemment, il arrive encore qu'il y ait des tensions. Il ne supporte pas par exemple qu'on lui dise qu'il accepte que je sois comme ça alors qu'au quotidien il ne me reproche rien. Il ne me rejette pas la faute car il convient comme moi que ce n'est pas une faute d'aimer et de mon côté je comprend sa "douleur". Et puis, c'est mon meilleur ami, il a droit à mes confidences et moi aux siennes. Après c'est aussi un homme comme les autres. Lorsque l'on va ensemble au salon de l'érotisme, il y trouve son compte, il en prend plein les yeux. Il aime que l'on m'admire, que l'on me trouve belle et sexy et c'est apparemment le cas même si objectivement quand je me regarde dans la glace même enveloppé dans un bel écrin mettant en valeur mon corps, je ne vois pas ce qui peut attirer.

En même temps, si tu es hétéro (tu es hétéro ?), ça peut se comprendre que tu ne comprennes pas tout ce qui peut être attirant pour nous chez une femme. De même, parfois je me demande ce qui peut bien attirer les femmes chez beaucoup d'hommes. En général, en matière d'hommes, j'ai des "goûts" assez mainstream, et c'était le cas de mes goûts en matière de femmes quand j'étais très jeune. Je pense qu'en grandissant, en acquérant de la maturité, de l'expérience, etc. que progressivement nos goûts évoluent, se raffinent, etc. Comme je n'ai pas eu d'expériences avec des hommes, ça explique peut-être pourquoi j'ai gardé des "goûts" un peu "immatures" en la matière.

Maintenant, il est possible aussi que je sois tout simplement hétéro ^^

gcd68
Les diverses réactions montrent que j'ai tort. Curieusement, ça m'a aidé à me trouver pas si moche que ça, même si ma balance me rit régulièrement au nez :-/ . Bref, je me suis valorisée de par cette expérience et je crois que Mrgcd68 apprécie tout particulièrement dans cette situation de montrer que c'est lui qui me tient par la taille, que lui peut me toucher... En gros, il aime qu'on "bave" sur moi du moment que l'on reste courtois, polis et surtout respectueux à mon égard. Quant aux photos, il est en général derrière l'objectif, voir spectateur. Nous sommes ensemble dans ces expériences nouvelles et fixons les limites ensemble. Et puis, finalement, c'est aussi je pense pour lui une manière de se "lâcher" et de constater que sa jalousie peut être réduite et transformée en "vous avez vu ma femme, elle est belle hein". Les libertins ne sont pas les pervers que l'on imagine trop souvent et toute cette évolution nous a permis aussi de développer une sexualité à deux mais très nettement en dehors des limites usuelles. On a découvert tellement de choses tous les deux, ensemble et dans tellement de domaines. C'est sans doute cette complicité qui nous renforce dans nos choix et nous font accepter l'autre pour ce qu'il est. Ces derniers temps, on me compare souvent à notre étoile : rayonnante, rayon de soleil... alors encore une fois je me dis que ça doit être vrai et que je réchauffe certainement par ma personnalité. Ce rayonnement, seul le bonheur peut l'engendrer et comme le dirait l'un de mes meilleurs amis "surtout ne rentre pas dans la norme, ça ne t'irait pas du tout".

(+)

gcd68
Je pense en effet que "j'y perdrais mon âme". Cela mon mari l'a fort bien compris.
Cela ne me dérange pas que les polyamoureux soient polysexuels, ce qui me dérange c'est que cette tolérance ne soit pas réciproque. C'est un autre débat.

Ça dépend lesquels. Ici tout le monde comprend bien que l'amour sans le sexe est respectable si tout le monde y trouve son compte, non ? Après, que ça ne convienne pas à certains, et même à beaucoup, c'est un autre débat. Je respecte aussi. De mon côté, j'aime le sexe, j'aime l'amour, j'aime l'amour et le sexe.

gcd68
Pour ce qui est du lien, je te remercie mais je pense que mon internet ne me permettra pas de visualiser cette vidéo. Pour moi, un bain de foule exhib c'est déambuler dans les allées dans des tenues savamment étudiées afin de dévoiler mon corps sans le dénuder entièrement et d'une manière sexy (de toute façon marcher avec des plateformes impose ce type de déambulation).

Dans la vidéo, la jeune femme finissait assez vite entièrement nue et continuait de se balader ainsi dans le salon.

gcd68
Je m'applique à changer une à deux fois de tenues dans la journée, etc. Là encore, mon assistant est mon mari (choix des tenues, du maquillage, éventuellement des accessoires comme les perruques, etc). Lui mieux que personne connaît mon corps donc il est la personne la plus appropriée. J'espère avoir répondu à tes interrogations.
Pour mon info perso, qu'appelles tu "kinky" ?

Kinky ça veut dire : "qui aime les expériences sexuelles qui sortent de l'ordinaire".

Merci pour ton long témoignage ^^

(J'espère que je trouverai un moment pour passer à Dijon cet été, je crois que j'apprécierais beaucoup de pouvoir te rencontrer et discuter avec toi et ton mari)

#

(compte clôturé)

le samedi 22 juin 2013 à 21h08

Cher MetaZet; on s'éloigne du sujet initial et je présente mes excuses à JulienPoly. Je pense que l'on peut continuer à parler de tout ça en MP d'autant que j'ai déjà ton mail. Je participerais avec mon mari au picnic de Bouquetfleuri le 28 juillet et aux évènements d'août à la grange d'Eric_50 donc on se verra certainement. D'autre part, tu seras le bienvenu à la maison.

#
Profil

Anarchamory

le samedi 22 juin 2013 à 22h39

gcd68
Cher MetaZet; on s'éloigne du sujet initial et je présente mes excuses à JulienPoly. Je pense que l'on peut continuer à parler de tout ça en MP d'autant que j'ai déjà ton mail. Je participerais avec mon mari au picnic de Bouquetfleuri le 28 juillet et aux évènements d'août à la grange d'Eric_50 donc on se verra certainement.

MP bien reçu, merci ! :) J'essaye de te répondre sans trop tarder... Villeurbanne ça fait un peu loin pour moi, mais je peux être tenté par la grange d'Eric_50... je vais y réfléchir...

gcd68
D'autre part, tu seras le bienvenu à la maison.

Merci ! (+) :-D

#
Profil

LuLutine

le dimanche 23 juin 2013 à 00h36

gcd68
Nous sommes ensemble pour être heureux et non pour exercer une quelconque "autorité" sur l'autre.

C'est je crois la philosophie de tous les poly....
Mais je passerai ma vie à me demander pourquoi d'autres ne le comprennent pas ! (Car on peut ne pas être poly et comprendre cela quand même ! Mais non, chez certains monoamoureux ça ne rentre pas, ils ont besoin d'avoir une autorité, un pouvoir sur l'autre ! Ca m'agace - et le mot est faible.)

Bon, fermons la parenthèse et essayons de répondre un peu plus au sujet (oui je parle de moi au pluriel, et alors ?).

JulienPoly
A - vu de l'extérieur, comment est perçu un groupe de N polyamoureux à topologie quelconque non réduite à des couples et des individus amoureusement isolés [...]

Wow. Pas besoin de te connaître pour voir que le scientifique est en train de parler ;) !

JulienPoly
A1 - Dans un café polyamoureux. J'aimerais bien avoir l'avis de chacun.

Moi je trouve ça trop meugnon ! :)

D'ailleurs, je sais que la question est "vu de l'extérieur", mais je dois dire que c'est valable aussi si je fais partie du groupe (à moins qu'à moi on m'interdise de bécoter, alors que les autres le font, là je trouverais ça pas cool du tout !).

JulienPoly
Vous votez plutôt Barjavule ou Mironton ? J'aimerais avoir l'avis de chacun :)

Euuuuh. Entre les deux ???
Je vote "on discute tous ensemble" (ou en tout cas, si on ne peut pas se retrouver tous au même moment, on s'arrange pour que les messages passent chez tout le monde) et on trouve un "juste milieu" qui peut convenir à tous ?
Une sorte de négociation...

Comme dans beaucoup de couples, mais...avec plus de monde.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion