Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Pourquoi suis-je si susceptible lorsque j'entends ou je lis des préjugés sur le polyamour?

#
Profil

Romy

le mercredi 27 janvier 2010 à 21h08

Ah oui, clairement! Plus je cherche, plus je trouve que les reproches que l'on fait aux célibataires ressemblent à ceux qu'on fait aux polyamoureux. Je lis aussi qu'une québécoise sur 4 est célibataire. Ça commence donc à faire un peu de monde, on approche du nombre qui fait en sorte que ça devient «  normal» (comme dit Tentacara: «  La "moralité" relative d'un comportement est essentiellement conditionnée par le nombre de personnes qui l'adoptent et par l'image que les gens "ordinaires" en ont dans leur vie quotidienne.») Voilà pourquoi les articles que je trouve sur le célibat visent surtout à combattre les préjugés du célibat, alors que les articles sur le polyamour contribuent à favoriser ces préjugés. Ce qui a de bien, c'est que les préjugés sont les mêmes (mythe du couple, mythe de l'amour toujours etc.)

Message modifié par son auteur il y a 11 ans.

#
Profil

Jena

le mercredi 27 janvier 2010 à 23h38

Rosalie
Tu écris bien Tentacara.


... pour une noire.

:D

#
Profil

Siestacorta

le jeudi 28 janvier 2010 à 02h08

Aurelien
... pour une noire.

:D

Yes !
De l'humour nolimit !

p'tain, pas pouvoir balancer ce genre de conneries avec légèreté, qu'est-ce que ça manque...

Message modifié par son auteur il y a 11 ans.

#
Profil

tentacara

le jeudi 28 janvier 2010 à 09h22

Siestacorta
Yes !

De l'humour nolimit !

p'tain, pas pouvoir balancer ce genre de conneries avec légèreté, qu'est-ce que ça manque...

Message modifié par son auteur il y a 7 heures.

La preuve qu'on peut!

PS ; Aurélien chéri, t'es pas trop mal non plus pour un jaune!! :P

#
Profil

pullmarin

le jeudi 28 janvier 2010 à 10h16

Aurelien
... pour une noire.

:D

Siestacorta
Yes !

De l'humour nolimit !

p'tain, pas pouvoir balancer ce genre de conneries avec légèreté, qu'est-ce que ça manque...

Message modifié par son auteur il y a 8 heures.

tentacara
La preuve qu'on peut!

PS ; Aurélien chéri, t'es pas trop mal non plus pour un jaune!! :P

Si j'ai bien compris, c'est de l'humour noir, pour ne pas rire jaune !?

Rainbow powaaa !

#
Profil

Siestacorta

le jeudi 28 janvier 2010 à 10h22

tentacara
La preuve qu'on peut!

PS ; Aurélien chéri, t'es pas trop mal non plus pour un jaune!! :P

On peut, mais pas assez partout.
On peut avec n'importe qui, il faut savoir que ça ne le fera pas toujours rire. Mais le truc, c'est qu'il y en a toujours (tou - jours) pour te dire, que ceci ou cela n'est pas de l'humour, ou qu'ils te comprennent, mais qu'il faut pas faire cet humour à tel endroit.
Et en fait tel endroit c'est presque partout...

Je sais pas si je suis clair, j'ai peut-être pas encore toute la cafeïne nécessaire.

#
Profil

LittleJohn

le jeudi 28 janvier 2010 à 10h29

On peut rire de tout, mais pas avec tout le monde. (Pierrre Desproges)

#

(compte clôturé)

le jeudi 28 janvier 2010 à 10h35

Oué!

A l'école d'infirmières, deux potes à moi, en internat, avaient piqué une crise de fou-rire sur l'escalier de secours. Un type qui passait en bas, avec un pied-bot, les engueule (genre "Pour des infirmières, vous devriez avoir de la retenue", le jugement à l'emporte-pièce, quoi...): elles rigolent de plus belle, ça monte crescendo de part et d'autre...

L'une d'elles finit par lui gueuler "Sale handicapé!"... et c'est reparti de plus belle... il a abandonné le terrain...

Message modifié par son auteur il y a 11 ans.

#

(compte clôturé)

le jeudi 28 janvier 2010 à 10h50

LittleJohn
On peut rire de tout, mais pas avec tout le monde. (Pierrre Desproges)

Une énième fois : non, ce n'était pas le sens du propos de Desproges, ni même la manière dont il l'a formulé. Très loin de là. Lui posait sa question en deux temps.

Je rappelle ce qu'il disait plus précisément, dans une version abrégée, à toutes fins utiles.

Pierre Desproges
Alors le rire, parlons-en et parlons-en aujourd'hui, alors que notre invité est Jean-Marie Le Pen. […] Les questions qui me hantent […] sont celles-ci :

Premièrement, peut-on rire de tout ?
S'il est vrai que l'humour est la politesse du désespoir, s'il est vrai que le rire, sacrilège blasphématoire que les bigots de toutes les chapelles taxent de vulgarité et de mauvais goût, s'il est vrai que ce rire-là peut parfois désacraliser la bêtise, exorciser les chagrins véritables et fustiger les angoisses mortelles, alors, oui, on peut rire de tout, on doit rire de tout. […]

Deuxième question : peut-on rire avec tout le monde ?
C'est dur… Personnellement, il m'arrive de renâcler à l'idée d'inciter mes zygomatiques à la tétanisation crispée. C'est quelquefois au-dessus de mes forces, dans certains environnements humains : la compagnie d'un stalinien pratiquant me met rarement en joie. Près d'un terroriste hystérique, je pouffe à peine et, la présence, à mes côtés, d'un militant d'extrême droite assombrit couramment la jovialité monacale de cette mine réjouie. […]

L'idée de fond n'est donc pas d'éviter de rire de tout pour ne pas froisser les susceptibilités de quelques-uns. Son propos est encore plus basique et plus centré sur soi-même : il dit finalement que la présence de certaines personnes aux idées terribles influe gravement sur une ambiance qui pourrait être rieuse.

Message modifié par son auteur il y a 11 ans.

#
Profil

LittleJohn

le jeudi 28 janvier 2010 à 10h52

BenjaminL
Plus basiquement, c'est dire que la présence de certaines personnes aux idées terribles influe gravement sur une ambiance qui pourrait être rieuse.

Et c'est bien comme ça que je prends sa phrase, ne t'inquiète pas pour mon niveau de compréhension :P

#

(compte clôturé)

le jeudi 28 janvier 2010 à 10h53

Ce que je dis surtout c'est que « sa phrase » n'est en fait pas de lui. :P

Et que la re-formulation prête à confusion. Je trouve.

Message modifié par son auteur il y a 11 ans.

#
Profil

LittleJohn

le jeudi 28 janvier 2010 à 11h00

BenjaminL
Ce que je dis surtout c'est que « sa phrase » n'est en fait pas de lui. :P

Et que la re-formulation prête à confusion. Je trouve.

Message modifié par son auteur il y a quelques instants.

Que veux-tu , les masses ont besoin de simplification :D

#
Profil

Siestacorta

le jeudi 28 janvier 2010 à 11h36

Ha, avant Desproges, on la trouve où celle-là ?

(merci pour le rappel contextuel, même si c'était intégré pour moi, c'était plus aussi clair)

#

(compte clôturé)

le jeudi 28 janvier 2010 à 12h27

Avant Desproges... dans les hôpitaux, peut-être?

Je me rappelle avoir sursauté en entendant pour la première fois une autre réplique-culte, "Plus cancéreux que moi, tu meurs".

Dans mon service de l'époque, pour l'avoir sortie moi-même deux semaines plus tôt je m'étais fait saucer par mon chef (salutiste et workaholique) : on n'avait pas le même genre d'humour...

#

(compte clôturé)

le jeudi 28 janvier 2010 à 12h33

Dans le même genre, et justement dans les parties que j'ai amputées de la tirade de Desproges ci-dessus, il y a ceci :

Pierre Desproges
Est-ce qu'elle se gêne, elle, la mort, pour se rire de nous ? Est-ce qu'elle ne pratique pas l'humour noir, elle, la mort ? Regardons s'agiter ces malheureux dans les usines, regardons gigoter ces hommes puissants boursouflés de leur importance, qui vivent à cent à l'heure. Ils se battent, ils courent, ils caracolent derrière leur vie, et tout d'un coup, ça s'arrête, sans plus de raison que ça n'avait commencé et, le militant de base, le pompeux PDG, la princesse d'opérette, l'enfant qui jouait à la marelle dans les caniveaux de Beyrouth, toi aussi à qui je pense et qui a cru en Dieu jusqu'au bout de ton cancer, tous, nous sommes fauchés, un jour, par le croche-pied de la mort imbécile et les droits de l'homme s'effacent devant les droits de l'asticot. Alors, qu'elle autre échappatoire que le rire, sinon le suicide ? Poil aux rides.

#
Profil

JHGrenoblois

le jeudi 28 janvier 2010 à 16h57

La polyamoureuse idéale est-elle alsacienne ?

Cuisinière, de toute façon.

(le polyamoureux idéal n'existe pas, évidemment ! ce serait une variante du prince charmant, et c'est une concurrence injuste pour le polycrevard que je suis).

Le PA peut aussi être cuisinier, femme de mauvaise vie de maison clos d'excrément (juron édulcoré), et je prétends en être un vivant exemple, ah mais !

Ceci dit, je ne me permettrai pas de me dire idéal... quoique !

@clementine : le menu bourratif du Nord, effectivement. Je ne suis en Alsace qu'en semaine (pas le WE), et ce seulement depuis Juillet, et j'ai déjà pris 6 Kg (et encore, en me restreignant) !

#

(compte clôturé)

le jeudi 28 janvier 2010 à 17h18

JHGrenoblois


@clementine : le menu bourratif du Nord, effectivement. Je ne suis en Alsace qu'en semaine (pas le WE), et ce seulement depuis Juillet, et j'ai déjà pris 6 Kg (et encore, en me restreignant) !

Ca fait plus à tripoter, hu hu.

Quant à la polyamoureuse idéale, c'est plutôt l'arlésienne...

#
Profil

Junon

le mercredi 03 février 2010 à 16h57

pullmarin
@ Junon : Les vautes, c'est les galette de pommes de terre, c'est ça ?
artäpfeldutshe ou grumbeerekiechele en alsacien ?

Nan, c'est des crêpes épaisses à fourrer avec du salé ou du sucré. Par chez moi, c'est avec des cerises en sirop ou confiote mais on peut être créatifs...

#
Profil

Drya

le lundi 08 février 2010 à 19h06

Tiens, j'ai finalement testé les vautes : j'ai pas utilisé que de la farine, j'ai aussi mis en partie de la poudre de noisette et de coco: le tout nappé de sirop d'érable... Hmmm! <3
Merci pour la recette !

#
Profil

Junon

le mardi 09 février 2010 à 14h04

Lorraine rules!

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion