Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Vos différents partenaires se connaissent-ils ?

#
Profil

Tchu

le lundi 08 mars 2010 à 16h09

Siestacorta

Mais c'est que mon inquiétude, pas rationnelle, et je m'arrange pour qu'elle pollue pas mes amitiés... donc je m'inquiète pas trop de l'inquiétude de mes amis pour moi.

Message modifié par son auteur il y a une heure.

Ho, moi non plus.

Leur inquiétude était la même que lorsque j'étais serial monogamme, à savoir, la désormais célèbre question :

"Mais tu vas bien finir par te poser non ?"

(Me poser où ?)

#
Profil

pullmarin

le lundi 08 mars 2010 à 19h05

Nous avons fait part de notre colère et de notre déception à ces amis, le soir même. Je pense qu'ils ont compris la leçon, et j'espère qu'ils sont conscients de la valeur du pardon que nous leur accordons...
Ils étaient inquiets pour nous, ils ont été maladroits.
Maintenant, nous ne pouvons que compter sur eux pour tenir leurs langues.

#
Profil

Noemi

le mardi 09 mars 2010 à 00h09

Pullmarin
ces amis... ont compris la leçon,
...
Maintenant, nous ne pouvons que compter sur eux pour tenir leurs langues.

ah. vous, vous ne tirez aucune leçon de ça, vous modifiez pas votre attitude ou pratique?

#
Profil

pullmarin

le mardi 09 mars 2010 à 06h52

Si ils ont réussi à nous trouver, c'est grâce à UN élément aperçu sur l'écran de notre ordinateur lors d'une visite chez nous. Sans ça, nous restions anonymes.
De plus, et nous leur avons dit, leur inquiétude à notre sujet relevait plus d'une sorte de paranoïa que d'une réalité factuelle.

Donc non, nous ne changerons rien à notre attitude.

#
Profil

Tchu

le jeudi 15 avril 2010 à 10h03

Tiens, ça fait un moment que je n'ai pas discuté ici, moi.

Je me pose pas mal de questions en ce moment... C'est fou le chemin parcouru en quelques mois.

Je suis tellement moins pacifique qu'au début. Et moins en colère aussi.

Message modifié par son auteur il y a 13 ans.

#
Profil

Junon

le jeudi 15 avril 2010 à 10h26

Trajet inverse pour moi, Tchu. Mais pas négatif pour autant.

#
Profil

Lilie

le samedi 17 avril 2010 à 10h53

@ Tchu et Junon : c'est possible de développer ?
Ca m'intéresse les évolutions ...
Pis je me pose aussi pas mal de questions en ce moment :-D

#
Profil

Junon

le samedi 17 avril 2010 à 14h36

Pour ma part, même si ma seconde relation m'apporte beaucoup (notamment, j'y gagne en patience et en empathie), elle provoque aussi beaucoup de frictions: avec mon premier amoureux (mais elle n'est pas la cause principale de celles-ci, nous sommes tous 2 assez bagarreurs) et avec le second, avec qui j'ai parfois des discussions plus qu'houleuses mais dont la dernière, si elle s'est faite sur un ton relativement posé, a clairement démontré que je peux être extremement violente si je suis blessée.
Ce qui tient, je crois, à la détermination que j'ai à avoir une relation saine avec lui.
Je suis nettement moins passive et plus en capacité de me confronter à mes limites qu'au début de notre histoire.

#

(compte clôturé)

le samedi 17 avril 2010 à 18h28

Qu'appelles-tu "avoir une relation saine", de manière générale?

#
Profil

Junon

le samedi 17 avril 2010 à 23h58

Égalitaire. Qui ne génère pas plus de souffrance que nécessaire. Où l'on discute et on se dit sincèrement ce qu'on attend de l'autre. Riche. Stimulante.

#

(compte clôturé)

le dimanche 18 avril 2010 à 09h24

De mon côté, je rajoute:

une relation où on colle les timbres aussi vite que possible (expression qui fait référence à un truc de la génération de mes parents, une espèce de carte de fidélité avec points-bonus de l'époque: le carnet du lait ; qui veut dire qu'on met à plat les soucis et les ressentis, sans faire grossir la colonne des contentieux et crédits, et qu'on resservirait des mois plus tard à une autre occasion).

Ce faisant, on apprend de mieux en mieux à dealer avec les souffrances -elles sont inévitables, autant apprendre à les manager.

#
Profil

Tchu

le dimanche 18 avril 2010 à 20h21

Ui je vais développer.

Faut juste que je vois comment rédiger le bilan-avancées-problèmes-solutions.

Là je peux dire juste une chose : me révéler polyamoureuse a radicalement changé mon rapport aux hommes et à l'engagement.

#
Profil

Lilie

le lundi 19 avril 2010 à 00h34

(+)

C'est intéressant. Ca repositionne en fait. Les rapports bougent. C'est clair.

Ca change beaucoup de choses pour moi aussi... c'est pour ça que je suis curieuse.
Pour moi c'est plutôt dans le genre : confrontations plus franches, et clashs plus trashs (arg).
Mais c'est peut-être une phase d'affirmation de soi, de faire respecter ce qu'on est et avoir moins tendance à faire des compromis...

Moi je vous vois comme des polyamoureuses confirmées :-D mais j'en sais fichtre rien! Vous y êtes depuis longtemps? :-)

#
Profil

Tchu

le lundi 19 avril 2010 à 09h33

C'est quoi, un polyamoureux confirmé ? Je sais pas si je suis une polyamoureuse confirmée :)

Et puis chacun a sa propre définition du PA on va pas revenir là dessus, donc ça complique souvent les choses, et les différentes définitions se heurtent.

Si tu remontes le thread j'y parles un peu de ma prise de conscience du polyamour (il me semble). Si ce n'est pas le cas (ça fait un moment que je poste ici me souviens plus de tout) just ask.

En fait j'ai constaté que, m'avouer polyamoureuse, c'était claquer définitivement la porte à ma monogamie en série, le fait de jouer à saute mouton sur les garçons parce que j'avais peur de m'attacher (c'est MA définition, pas une définition universelle, hein).

Et ça, c'est un bienfait énorme pour moi. Le polyamour, en me libérant de la notion de possessivité (celle des autres envers moi, moi ça fait longtemps que je ne suis plus quelqu'un de possessif) (ce qui suppose donc de rencontrer des partenaires de vies qui sont au moins poly-curieux) et de "peur" de ne pas "trouver" quelqu'un après une rupture, m'a fait prendre conscience que j'avais beaucoup moins à perdre en me laissant aller, en faisant confiance, en prenant des décisions à long terme sur ma vie amoureuse, qu'en vivant simplement au moment présent en attendant que l'amour se lasse et qu'arrive le prochain sur la liste.

J'ai beaucoup moins de pression, donc forcément, je suis détendue.

Bon, ce speech là, c'était uniquement par rapport à moi.

Le reste du polygone est un peu moins facile à gérer pour moi, et j'en apprend tous les jours, et je me plante souvent en beauté, et je provoque des trucs pas cools sans forcément le faire exprès. J'y reviendrai.

Message modifié par son auteur il y a 13 ans.

#
Profil

Junon

le lundi 19 avril 2010 à 14h03

Euh, je ne sais pas si je suis une poly "confirmée" mais voilà 4 ans que j'envisage le couple autrement et 3 ans que je vis vraiment l'amour avec des histoires parallèles et complémentaires: d'abord avec une monogame (aoutch) et depuis un an avec mon second amoureux (poly curieux pour l'instant).
Il me semble que le polyamour, c'est également une aventure avec ce que ça peut avoir d'exaltant et de casse gueule, de beau et de douloureux avec un petit côté sables mouvants.
Amateurs de certitudes, gare à vous...

#
Profil

Tchu

le jeudi 06 mai 2010 à 18h08

mimi
Par contre, ils ne se connaissent pas (encore).
Justement, les deux m'ont dit que quitte à se rencontrer, ils préfèreraient le faire sans moi. :-/ Je peux comprendre, mais comment ça s'est passé pour vous ? (ça va peut être ailleurs comme message, ça, non ?)

La rencontre avec son autre amoureuse était certes nécessaire, mais ça n'a pas forcément évolué comme nous l'aurions souhaité tous les trois.

J'avais dis, au début,

Moi même
ce n'est pas parce que je suis amoureuse de pullmarin que je vais devenir hyper copine avec sa femme.

Ca se vérifie.

Perso, j'essaie de rester neutre.
Faute de mieux, elle et moi on s'ignore cordialement, sans aucune animosité, mais on a clairement dit à pullmarin : "Ce que tu vis avec l'autre, à partir de maintenant, m'en fous, c'est pas la peine de m'en parler."

Au moins on est raccord toutes les deux sur nos ulcérations réciproques :D

Alors bon, du coup, il est un peu embêté, il est cloisonner, ce qui est exactement le contraire de ce qu'il espérait.

Message modifié par son auteur il y a 13 ans.

#

(compte clôturé)

le jeudi 06 mai 2010 à 18h20

Un bout de réflexion en plus:

/discussion/-cq-/Vous-avez-deux-partenaires-ils-so...

Mouais. Encore un sale coup pour la fusion...

#
Profil

Tchu

le jeudi 06 mai 2010 à 18h37

On se déteste pas... et je crois pouvoir dire qu'elle n'est pas poly.

Et là on arrive au moment crucial où je peux pas parler à la place des deux autres donc je me retire sur la pointe des pieds.

#

(compte clôturé)

le jeudi 06 mai 2010 à 19h01

C'est le titre du fil qui parle de détester. Son contenu est un peu différent. Lecture n'oblige pas à réponse, surtout quand ça donne déjà l'impression de faire peau-de-banane... on doit pas avoir le même seuil en fait de repérer un "moment crucial pour se retirer sur la pointe des pieds".

#
Profil

Tchu

le jeudi 06 mai 2010 à 19h12

Oui j'ai lu le fil.

Nan mais... pfff.

Bon. Je marche sur des œufs en fait. Je veux pas raviver chez les deux autres des trucs qui piquent à cause de mon manque de tact.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion