Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Polyamour et naturisme

#

(compte clôturé)

le lundi 07 septembre 2009 à 23h49

Surtout mouillé, gla-gla :-)

#
Profil

Anarchamory

le mardi 08 septembre 2009 à 00h23

Bon l'idée du naturisme, c'est pas, à mon sens, de dire : le vêtement, c'est mal (moi aussi j'aime bien porter de beaux vêtements), c'est plutôt de dire que la nudité ce n'est pas mal, même collective, et qu'au contraire ça peut être bien.

Pour préciser le lien que je fais entre naturisme et polyamour : je pense qu'une partie du rejet concernant le naturisme vient d'un rejet du polyamour. Être nu avec plusieurs personnes différentes, c'est montrer à ces personnes ses organes sexuels (entre autres). C'est donc, en quelque sorte, en tirant sur la corde et en jouant sur les connotations, faire un peu l'amour avec toutes ces personnes (je ne sais pas s'il y en a beaucoup parmi vous qui font l'amour tout habillé). Les "textiles", en général, ne se mettent à poil que dans deux cas :
- pour des raisons médicales
- pour faire l'amour
(et éventuellement s'ils sont inscrits dans un club de sport et ne peuvent faire autrement...)

#
Profil

bohwaz

le mardi 08 septembre 2009 à 00h34

Effectivement la gêne moderne de la nudité est quelque peu gênante à mon sens, voir dangereuse.

#
Profil

LuLutine

le mardi 08 septembre 2009 à 00h39

MetaZet
Bon l'idée du naturisme, c'est pas, à mon sens, de dire : le vêtement, c'est mal [...] c'est plutôt de dire que la nudité ce n'est pas mal

+1

Et sinon pour répondre au sondage :P, je ne suis pas spécialement naturiste, peut-être parce que je n'y ai pas été "exposée", mais je ne suis pas contre non plus.
Chacun fait fait fait, c'qui lui plaît plaît plaît, en somme...et peut-être qu'un jour on me verra dans un camp naturiste...ou pas, je n'en sais rien ! Je ne suis pas fermée à l'idée mais ce n'est pas quelque chose de crucial pour moi.

Message modifié par son auteur il y a 13 ans.

#
Profil

Siestacorta

le mardi 08 septembre 2009 à 03h13

MetaZet
Être nu avec plusieurs personnes différentes, c'est montrer à ces personnes ses organes sexuels (entre autres). C'est donc, en quelque sorte, en tirant sur la corde et en jouant sur les connotations, faire un peu l'amour avec toutes ces personnes (je ne sais pas s'il y en a beaucoup parmi vous qui font l'amour tout habillé).

En même temps, vu que j'ai une libido peu développée, du coup, mon peu d'appétence pour le naturisme s'explique mieux...

#
Profil

jfferson75

le mardi 08 septembre 2009 à 06h37

Quand j'ai vu le titre du post, je me suis dit ouh là là il va y avoir à nouveau des clichés sur le sujet.
Et c'est gagné, on y a pas échappé.
Il n'y a pas de parallèle entre le naturisme et le polyamour juste des corrélations. Le naturisme est très développé en Allemagne. C'est même assez naturel. Le polyamour est plus répandu en Allemagne qu'en France si j'ai bien compris. Les polyamoureux peuvent être enclins au naturisme car ils sont épris d'une certaine liberté et peut être un peu plus ouvert sur certaines choses mais les naturistes sont comme le reste de la société loin encore du polyamour.
J'ai découvert le naturisme en allemagne et je fréquente régulièrement des centres naturistes familiaux. Il y en a même en région parisienne. Je connais assez bien le sujet.
Il y a une réelle philosophie derrière le naturisme. Je vous invite à lire ce qui est écrit sur le sujet sur wikipedia
fr.wikipedia.org/wiki/Naturisme

#

(compte clôturé)

le mardi 08 septembre 2009 à 08h38

Eh ben voilà, comme ça on a l'avis d'un pratiquant sur la question.

Quels clichés as-tu repéré, jfferson? C'est intéressant de voir où sont les points d'accroche.

#
Profil

jfferson75

le mardi 08 septembre 2009 à 10h17

En fait c'est surtout les citations de Metazet qui sont clichés. J'aime bien ce que tu écris Clémentine.

"cherchent à rétablir une sorte d'harmonie perdue entre l'intellect, le cœur et le corps, à mieux vivre son cœur et son corps dans le rapport à soi-même et à autrui, sans complexe et sans préjugés parasites... "

C'est bien écrit mais c'est plus vrai. Cela a été peu être un peu vrai dans les années 30 (1930). Mais cela ne l'était plus déjà dans les années 70. En fait ce que les personnes cherchaient c'était d'être plus proche de la nature et de laisser toutes les éléments de distinction sociale aux placards. Maintenant ce que les personnes recherchent c'est d'être davantage proche de la nature.

Pour ce qui est du respect des autres et de la nature c'est vraiment ce qui m'incite à aller plutôt dans un camping naturiste que dans un camping textile. Il y a un gap entre les deux.

JF

#

(compte clôturé)

le mardi 08 septembre 2009 à 11h04

jfferson75

Pour ce qui est du respect des autres et de la nature c'est vraiment ce qui m'incite à aller plutôt dans un camping naturiste que dans un camping textile. Il y a un gap entre les deux.

JF

Heuh?? Explique voir, siouplé...

#
Profil

jfferson75

le mardi 08 septembre 2009 à 12h46

En fait la plupart du temps les centres sont implantés dans des espaces naturels très protégés. Dans certains centres, les voitures sont permises à l'intérieur que certains jours et certaines heures. Les espaces camping sont plus vastes, plus calmes.... La population est très différente. Les enfants ne doivent pas faire trop de bruit à la piscine. Il y a encore souvent un esprit associatif.....

#
Profil

Alygator427

le mercredi 09 septembre 2009 à 15h34

Je préfère être habillée, et j'aime aussi déshabiller les autres, (des yeux cela peut suffire, ou pas).
Bref, je ne suis pas naturiste, mais ce serais dommage de mourir bête !
Le problème c'est que j'apprends à m'accepter habiller d'abord, c'est déjà bien, après on verra. Et on peu aussi être un polyamoureux frileux et trouillard comme moi. Ha désolé je suis imprégnée au troisième degrés de la société, j'ai du mal.

#

(compte clôturé)

le mercredi 09 septembre 2009 à 15h45

Et toute la vie pour t'en défaire, ce serait pas drôle s'il n'y avait pas de choses à découvrir :-)

au propre et au corporé, mmmpppffff

Message modifié par son auteur il y a 13 ans.

#
Profil

Junon

le mercredi 09 septembre 2009 à 20h59

Pour moi, aucun lien (ou presque) entre naturisme et polyamour. Si ce n'est (et encore il y a des amours parfaitement platoniques) que les polys par "essence" sont exposés à plus de regards sur leurs corps.
Rien que dans notre trouple, il y a une fille presque toujours nue, un homme résolument pudique et qui fuit sa nudité en public et un second homme à mi chemin de nos deux conceptions...:-)

#
Profil

polyrateau

le jeudi 10 septembre 2009 à 10h29

..

Message modifié par son auteur il y a 9 ans.

#

(compte clôturé)

le jeudi 10 septembre 2009 à 11h05

polyrateau


Bref, en plus d'être hostile au polyamour, ma femme est réfractaire à la nudité, et je ne suis pas loin de penser qu'il y a un lien entre les deux.

Qu'il y a un lien chez ta femme entre ceci et cela, alors?

Par ailleurs, heuh, là tu changes brusquement un paramètre, la réaction te fait peut-être croire que ceci et cela sont liés, alors que c'est toi qui as induit la chose, vu que dans ta tête tu cherchais à observer un effet...

Un peu comme si je mettais en route une lessive alors que ce n'est pas mon jour de chambre, et que quand ma voisine vient râler, je lui dis qu'elle est hostile envers moi et résistante au changement...

Message modifié par son auteur il y a 13 ans.

#
Profil

lutevain

le jeudi 10 septembre 2009 à 11h38

Clementine

Un peu comme si je mettais en route une lessive alors que ce n'est pas mon jour de chambre, et que quand ma voisine vient râler, je lui dis qu'elle est hostile envers moi et résistante au changement...

Clémentine j'adore tes images…

#
Profil

polyrateau

le jeudi 10 septembre 2009 à 14h46

..

Message modifié par son auteur il y a 9 ans.

#

(compte clôturé)

le jeudi 10 septembre 2009 à 15h00

De par l'éducation que j'ai reçue, les rencontres que j'ai pu faire, ma propre philosophie, sans oublier le carcan dans lequel j'étais rigoureusement enfermé, carcan rempli de certitudes ridicules, je peux dire sans me tromper, que c'est grâce au naturisme que j'ai découvert mon idéal polyamoureux.

Je suis d'ores et déjà d'accord pour dire qu'il n'y a aucun amalgame à faire entre le naturisme et le polyamour. Si on peut effectivement trouver ici ou là quelques passerelles pertinentes, il n'en demeure pas moins qu'on peut être polyamoureux sans être naturiste et inversement.

Ma première vie de couple fut un désastre, car j'étais comme on dit, un jeune homme coincé, et pour trouver un élan de liberté, j'ai pensé qu'il fallait que je me libère crescendo sans brûler les étapes. Je ne me voyais pas aller dans un club libertin, je n'y avais assurément pas ma place. Alors j'ai fait le pari du naturisme.

J'ai saisi au vol, l'opportunité de découvrir un art de vivre différent, et aussi incroyable que cela puisse être, j'ai très vite trouvé mes marques et je me suis senti à l'aise et à ma place parmi d'autres gens nus.

Il est certain que la pratique du naturisme ne peut pas convenir à tout le monde, pour différentes raisons toutes respectables, mais une chose me semble cependant évidente, quand on fait l'effort de mettre de côté les nombreux clichés liés au naturisme, quand la curiosité est plus forte que les aprioris, et quand le désir de vivre cette expérience est réel, je peux affirmer sans me tromper qu'essayer le naturisme, c'est découvrir un art de vivre si formidable, qu'il est difficile par la suite de s'en passer. J'ai 1000 arguments pour étayer cela, mais franchement il suffit d'essayer une fois pour s'en convaincre.

Alors certes, à l'instar du polyamour, il y a plusieurs façons d'aborder et de vivre le naturisme. Certains vont préférer des centres familiaux, qui sont conviviaux et à la bonne franquette. D'autres préférer des centres plus industriels, sorte de clubs Med de la vie nue. Enfin, ne nous voilons pas la face, il existe une nouvelle tendance, une nouvelle clientèle naturiste dont les velléités sont davantage une approche libertine plutôt qu'une fusion en harmonie avec la nature.

Mais moi je respecte les différentes approches ou motivations. Ce n'est pas le polyamoureux que je suis, qui va s'offusquer du libertinage dans certains centres naturistes, à partir du moment où les choses sont claires. Je trouve plus dangereux les gardiens du temple naturiste, qui pour imposer une vison stricte du mouvement naturiste, font souvent preuve d'un sectarisme qui va à l'encontre des libertés individuelles.

Pour les non initiés le naturisme peut paraitre stupide. Effectivement j'ai essayé de jouer au tennis nu, non seulement ce n'est pas pratique, mais pas esthétique non plus quand on monte au filet. C'est même amusant de voir une femme jouer au tennis avec des chaussures au pied, un haut de maillot de bain pour tenir sa poitrine, mais les fesses à l'air.
Idem pour faire du vélo. Cul nu, ce n'est pas vraiment très confortable ni hygiénique. Des exemples de ce style, j'en ai pléthore.

Ce qu'il faut savoir, et c'est savoureux, c'est qu'un naturiste qui se respecte, dit vivre nu en harmonie avec la nature. J'ai entendu cela la première fois dans un sauna. Ni une ni deux, je suis allé faire une balade dans le bois du centre où je me trouvais, et j'ai ramassé quelques feuilles histoire de tester les connaissances de personnes qui se disaient être des naturistes purs et durs depuis de longues années. Le constat fut affligeant. Et j'en suis arrivé à la conclusion que l'intérêt essentiel pour ne pas dire unique du naturisme, c'est la nudité. Donc à la différence des textiles, ceux qui portent un maillot, un naturiste est une personne qui dénude ses attributs sexuels. Pourtant, dire le mot SEXE dans un centre naturiste ou sur un forum naturiste sur le net, c'est un peu comme lâcher un loup dans la bergerie. Faut pas parler des choses qui fâchent, les naturistes ne sont pas assexués, mais pour éviter les amalgames deviennent féroces et montrent les crocs quand on ose aborder cette question.

Au delà des centres, il y a les plages pour vivre le naturisme. Mais ce n'est plus le même non, on ne mélange pas les torchons et les serviettes. Si tu n'as pas ta carte de la fédération de naturisme et si tu n'es pas adhérent à un club affilié, tu redeviens un simple NUDISTE. On devrait faire le test des feuilles sur les nudistes, peut être que les résultats seraient meilleurs.

Soit, je suis donc devenu un nudiste. Et bien je vais vous dire une chose, surtout ne le répétez à personne, c'est vachement mieux que le naturisme. Ce qui est chiant l'été, c'est de devoir passer une demi journée sur la plage avec les voisins qui mettent leur radio à fond, qui parlent fort, qui te décalquent la tête avec leur ballon. Un peu de tranquillité que diable, ne fait jamais de mal, et les zones nudistes offrent souvent les plus belles plages. Alors certes faut se renseigner, marcher, chercher, parfois louer un petit zodiac, mais on peut encore trouver des petites criques difficilement accessibles et où il n'y a personne. Et dans ce genre d'endroit qui offre un tel sentiment de bien être et de liberté, se mettre nu est presque évident. Imaginez le tableau, une belle eau limpide, légèrement fraiche, un beau sable blanc, des rochers, des arbres, un beau soleil, mais même si vous n'êtes pas naturistes dans l'âme, c'est nu que vous allez avoir envie de profiter de cet instant privilégié pour être en phase avec les éléments de la nature, sentir le vent sur l'ensemble de votre corps, la fraicheur de l'eau, la puissance du soleil sur votre peau. Moi c'est ce naturisme là que je vous invite à découvrir. Osez cette expérience au moins une fois dans votre vie, et je prends les paris que vous direz que j'avais raison de l'écrire.

Le naturisme on peut aussi le vivre à l'abri des regards à la maison. Pas tout le temps, car ce serait une habitude routinière sans intérêt. Mais un WE d'été, lorsqu'il fait beau et chaud, si vous avez la chance d'habiter un endroit à l'abri des regards, et que vous vivez en couple, osez passer un WE nus. Vous allez réaliser que la nudité quand elle est simple et naturelle offre 3 éléments primordiaux pour le bien être, et l'éveil de la libido. Ces 3 éléments sont la sensualité, la sensorialité, et l'érotisme.

Et une sexualité ayant comme base la sensualité, la sensorialité et l'érotisme, est une sexualité qui offre une liberté, un abandon, du bonheur. Après on peut y ajouter d'autres ingrédients, selon les goûts de chacun mais c'est la base essentielle selon moi, car ces trois éléments sont synonymes de liberté.

Bref en conclusion, sans le naturisme je ne serai jamais sorti de mes certitudes et je serais resté un homme coincé. Au lieu de cela, le naturisme m'a redonné confiance en moi, je me suis ouvert à moi même et aux autres. Cela m'a permis de comprendre que ma sexualité était un peu différente puisque cela m'a permis de découvrir et d'assumer ma bisexualité. Et là tout s'est enchainé, j'ai compris ma vie à moi avait un schéma différent et marginal pour la plupart des gens et qu'on appelle le polyamour. Il est bien évident qu'il y a eu un déclic très fort dans ma vie puisque j'ai été l'ami - amant d'un couple polyamoureux pendant plus d'un an. Et de ma vie, je n'ai jamais rencontré un couple aussi complice, aussi épanoui et aussi amoureux. Et je me suis mis à rêver d'une vie semblable avec ses atouts, ses aspérités, ses charmes, ses difficultés, une agréable vie de couple, avec tous les ingrédients habituels qui contribuent au bonheur, mais aussi quelques petits grains de folie qui solidifient la relation, comme le naturisme, la bisexualité et le polyamour. Parfois il m'arrive d'avoir des coups de blues quand je me sens seul, et je me dis que je me trompe peut être de route, et que je passe certainement à côté de la chose la plus essentielle, à savoir l'amour. Mais j'ai aussi la certitude qu'il n'y a pas qu'une seule façon d'aimer, et moi c'est de cette façon que j'ai envie d'essayer de faire le bonheur d'une femme.
Naturiste et polyamoureux je suis, naturiste et polyamoureux je resterai. Ce n'est pas le choix de vie le plus facile, mais je suis certain que j'ai fait le bon choix, celui qui me correspond, et donc je ne renoncerai jamais....Et plus je lis d’articles et de témoignages, plus j’ai la certitude d’avoir choisi mon vrai chemin……

#
Profil

lutevain

le jeudi 10 septembre 2009 à 15h06

Polyrateau

On parlait de naturisme et de polyamour… là tu débordes sur nudité et sexualité…

Message modifié par son auteur il y a 13 ans.

#

(compte clôturé)

le jeudi 10 septembre 2009 à 15h11

***

Message modifié par son auteur il y a 13 ans.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion