Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Toute une histoire sur France2

#

(compte clôturé)

le mardi 12 mai 2009 à 12h57

PS: pour ceux qui se demandent quelle mouche me pique, j'éclaire--> j'ai peur des discours élitistes, de l'ombre de l'élitisme et même de l'ombre de son ombre...

#
Profil

Apsophos

le mardi 12 mai 2009 à 13h56

Attendre de ses interlocuteurs une orthographe à peu près correcte, c'est de l'élitisme ? (vraie question, j'ai des doutes sur le sens du mot)
Après tout ça exclut ceux qui sont "trop faibles" pour la respecter.

#

(compte clôturé)

le mardi 12 mai 2009 à 14h36

Mais ouiiiii! La preuve, la jeune génération écrit parfois comme elle SMS, poly ou pas poly - un telligent ou pas, ou deux; you see comme ce que je viens d'écrire peut jeter le doute sur mes facultés?

Et les dyslexiques polyamoureux ça doit bien exister, et les brouillés définitifs aussi (je profite de vous avertir que si je peux écrire sans coup férir des termes comme "sphygmomanomètre", "oxymoron" ou "capsaïcine"... mécolles pour l'accord des participes, rien à faire, vous pouvez vous brosser, j'ai pas ça sur ma séquence ADN.)

Il y a déjà eu un bout de discussion où quelqu'un de bien fâché, parti en claquant la porte, nous a laissé ça en cadeau au milieu du forum: qu'on p... plus haut que notre Q...; et dès qu'on associe le moindrement l'idée de "culture cultivée" dans les raisons qui pourraient faire que nous sommes polys, j'ai le poil qui se redresse.

Je demande de l'aide pour faire le tour de ce sentiment d'inconfort et le mettre au tapis. J'aime tordre le cou aux idées reçues, et sans dire que quelqu'un en a ici (ou alors on en a tous!), savoir que je pourrais servir chaud un argumentaire bétonné aux détracteurs divers grâce aux réflexions menées ici avec vous, ça me ferait comme du chocolat au lait sur un petit beurre. Crac! En une bouchée!

#
Profil

Siestacorta

le mardi 12 mai 2009 à 14h44

Ben en fait, pour l'orthographe, ça dépend un peu de comment est énoncée l'attente.
Ici, elle ne l'est pas : seulement, la plupart des gens qui parlent depuis la naissance du site maitrisent bien la langue. Du coup, ça crée un code. Il n'est pas explicitement discriminant, mais il peut l'être.

Mais la question de l'orthographe est posée sur plusieurs forums, et ce ne sont pas forcément les plus éduqués qui demandent le respect de la langue.

Par ailleurs, on fait souvent la relation entre qualité de la langue et qualité du raisonnement. Ce n'est pas systématique, et une bonne maitrise de la langue n'engendre pas forcément la rigueur de la pensée. Mais inversement, des idées excellentes, profondes, créatives, exprimées dans une langue maltraitée, c'est très rare. On trouve plus volontiers des lieux communs voir des absurdités écrites en mauvais français.
Ca me rappelle un mot d'auteur, "non seulement ils écrivent en SMS, mais ils pensent en SMS" (à propos de la jeunesse... oui il est misanthrope).

#
Profil

Interpelee

le mardi 12 mai 2009 à 19h42

Hum, désolée d'avoir ravivé ce débat houleux que je n'avais pas suivi...Je me doutais certes un peu que nous fourrer dans le sac "bobo" allait susciter quelques commentaires...
Clémentine, par bobo, j'entendais l'étiquette du sens commun, un peu moqueuse...Concrètement, j'entends les tendances écolos, le végétarisme, ne pas avoir de télé, la maîtrise de l'outil informatique (certes la majorité des gens venant aux rencontres polys en ont eu vent par le net, mais je pense quand même que les "geeks" (ouais encore un mot étiquette, na!) sont surréprésentés dans ces rencontres))...
Et donc quand je parle d'homogénéité sociale, je parle de certaines caractéristiques sociales qui sont surreprésentées me semble-t-il parmi les polys rencontrés, par rapport à la population globale...
Quant à l'élitisme, je ne voulais pas m'aventurer sur ce terrain, et quand je parle de gens qui ne font pas partie du même milieu social, je ne porte pas de jugements de valeur... Et ça me réjouissait de voir ces personnes là, qu'on ne trouve pas aux rencontres polys....
Après effectivement, il y a peut-être beaucoup de marginaux qui n'éprouvent pas le besoin d'en rencontrer d'autres et de communiquer sur leur mode de vie, mais je pense que c'est tout de même une réaction assez fréquente que de chercher cette expérience quand on vit d'une façon pas forcément facile à assumer socialement.
Et puis les jeunes dans l'émission ont juste trouvé un autre moyen, un autre média, à travers la télé, pour discuter de leur mode de vie avec des personnes qu'elles n'auraient pas rencontrées autrement...

#

(compte clôturé)

le mardi 12 mai 2009 à 20h04

- Au contraire, je suis très contente que ça revienne sur la table, la question, Interpelee. C'est pas toi qui portes un jugement de valeur; la manière dont la question est réapparue émane de moi plutôt. Et on peut profiter que ça revient tout doucement sur la table pour examiner le truc calmement.

- Bobo? Otaku? Accrobranche? Sociopathe à bas bruit?
Perso... voilà ce que j'en pense: quand tu ouvres ta pensée et ton quotidien à des idées nouvelles, c'est une manière d'envisager la vie en général, donc... le polyamour est une des choses sur lesquelles je suis arrivée comme d'évidence, solution et choix de vie, entre autres.

- Le brassage social polyamoureux me paraît plus homogène sur poly-québec, par exemple.

- Pour les djeunes passés à la TV, alors ils font fort, je trouve, si c'est pour sortir de l'isolement... c'est la grosse Bertha, carrément. Et pourquoi pas, en effet! Impact maximal garanti. Si ça se trouve, ils attendent impatiemment qu'on les contacte. Go!

#
Profil

Interpelee

le mardi 12 mai 2009 à 20h23

Ok Clémentine :)
Pour la manière d'envisager la vie en général, certes, mais c'est intéressant de voir que les personnes qui sont arrivées au polyamour peuvent en être, à coté de cela, arrivées à des "passions", "pratiques", "idéaux" similaires, mais qui n'ont rien à voir avec les relations amoureuses...
J'allais un peu sur polyquebec à une époque, et il m'avait semblé y croiser surtout des personnes plus âgées que moi (j'ai la vingtaine, alors c'est facile certes mais bon...), c'est ce qui m'avait frappée, et m'a refrappée lors des rencontres en France, puisque là, tous les âges se retrouvaient...
Enfin, les jeunes chez Delarue ne cherchent peut être pas forcément à rencontrer d'autres gens comme eux, mais au moins ils ont eu envie qu'on s'intéresse à eux, de montrer leur histoire, de communiquer, peut-être à sens unique, mais en tous cas de lancer quelque chose, d'être (re)connus comme tels, ce qui leur ouvrira certainement des discussions avec des personnes de leur entourage proche ou lointain (ce dernier se manifestant à mon avis dans ces moments là...)

#

(compte clôturé)

le mardi 12 mai 2009 à 20h41

Interpelee

Ok Clémentine :)
Pour la manière d'envisager la vie en général, certes, mais c'est intéressant de voir que les personnes qui sont arrivées au polyamour peuvent en être, à coté de cela, arrivées à des "passions", "pratiques", "idéaux" similaires, mais qui n'ont rien à voir avec les relations amoureuses...

Oui, continue, je vois pas bien où on va? Mais ça ne peut qu'être intéressant.

Interpelee

J'allais un peu sur polyquebec à une époque, et il m'avait semblé y croiser surtout des personnes plus âgées que moi (j'ai la vingtaine, alors c'est facile certes mais bon...), c'est ce qui m'avait frappée, et m'a refrappée lors des rencontres en France, puisque là, tous les âges se retrouvaient...

Sur poly-québec, y'avait "plusse " de tout, âges oui... et occupations pros, il me semble. Et manières de s'exprimer.

Interpelee

Enfin, les jeunes chez Delarue ne cherchent peut être pas forcément à rencontrer d'autres gens comme eux, mais au moins ils ont eu envie qu'on s'intéresse à eux, de montrer leur histoire, de communiquer, peut-être à sens unique, mais en tous cas de lancer quelque chose, d'être (re)connus comme tels, ce qui leur ouvrira certainement des discussions avec des personnes de leur entourage proche ou lointain (ce dernier se manifestant à mon avis dans ces moments là...)

Leur candeur me paraît de bon aloi: si tu commences à communiquer aussi ouvertement avant ton quart de siècle, alors la révolution humaine est en marche! Yahou!

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion