Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Polyamoureuse: je ne sais pas quoi faire

Monogamie
#
Profil

T.W.S.S

le mercredi 06 novembre 2019 à 15h34

Bonjour à tous,

Je viens témoigner pour la première fois sur ce forum que je découvre car j'ai besoin de conseils par rapport à la situation dans laquelle je me trouve aujourd'hui.

Je suis une jeune fille de 20 ans et je n'ai jamais été en couple car je m'en sens incapable. Je ne sais pas aimer une seule personne à la fois et j'en ai donc conclu que j'étais polyamoureuse. Les quelques mois ayant précédé les vacances d'été, je ne fréquentais personne et cela me convenait parfaitement puisque je suis partie à Londres en Septembre pour 6 mois et que je ne souhaitais pas spécialement entretenir de relation "à distance" pendant ce temps là. Seulement j'ai fini par rencontrer un garçon au mois de Juillet à qui je me suis énormément attachée, pour finir je pense par tomber amoureuse de lui. Nous avons passé une semaine ensemble juste avant que je parte pendant laquelle nous étions H24 ensemble mais tout était très clair dès le départ: nous n'étions pas en couple, nous étions censés arrêter de se parler une fois que je serais partie et j'étais poyamoureuse. Nous étions tous les 2 d'accord avec ça jusqu'au jour où j'ai du partir et que nous nous sommes rendus compte que nous ne voulions absolument pas arrêter de se parler. Nous avons essayé mais finalement nous n'avons pas supporté la distance et avons décidé de tout arrêter pour le moment.

Entre temps, j'ai rencontré un autre garçon à Londres, qui est dans la même école que moi et qui a été mon colocataire pendant 2 semaines, il est aujourd'hui mon voisin. Nous nous sommes très vite bien entendus, et evidemment je me suis rendue compte qu'il me plaisait énormément. Le problème est que je continue à penser à cet autre garçon, avec qui tout me paraissait si simple, et je sais que lorsque je vais rentrer chez moi pour Noël nous allons nous revoir, car le seul problème entre nous était cette distance et je suis complètement perdue avec cette situation. Je n'ai pas tenté de me rapprocher plus que cela de mon voisin, bien que je sois presque certaine que je lui plais aussi, car je me sens coincée par cette situation et que je sais que lui n'accepterait pas le fait que je puisse fréquenter d'autres personnes alors pour le moment je n'entretiens qu'une relation amicale avec lui mais j'ai vraiment envie de plus...

J'espère avoir été assez claire dans mes propos et ne pas avoir été trop longue,

Merci par avance pour vos conseils :)

#
Profil

Cerise_Sauvage

le jeudi 07 novembre 2019 à 22h00

Coucou !
J'ai 20 ans également et je comprends tout à fait ta situation ! :)

Alors, ce que je vais dire n'engage que moi et n'est pas forcément parfaitement acceptable moralement pour certains. Mais dans ta situation je pense que :

-Le garçon de cet été semble plutôt ouvert d'esprit et tenir sincèrement à toi, et toi tu semble tenir à lui, je ne vois pas de raison de se priver de cette relation malgré la distance : profitez des moments quand vous vous voyez pour être ensemble comme un couple, en essayant de passer outre le manque créé quand vous n'êtes pas ensemble (oui je sais c'est facile à dire mais avec le temps, et en ne se privant de rien quand on est ensemble c'est possible, je me dis toujours que de toute façon me concentrer sur cette sensation de manque ne m'aide en rien et donc j'essaie toujours de m'en distraire. (Je tiens à rappeler que pour moi, dans une relation saine, les autres ne sont en aucun cas là pour combler un quelconque manque, qu'ils sont juste du bonus à nos vies, et que leur notifier un manque peut à la fois être flatteur mais également être source d'une certaine pression pour l'autre (je pourrai développer un jour si ça interesse quelqu'un, mais ce n'est pas le sujet principal ici)) . Néanmoins je comprends tout à fait que ce ressenti puisse arriver parfois dans des petits moments de blues, il faut juste faire en sorte que ça passe ^^

L'autre solution étant de couper les ponts définitivement pour ne plus souffrir de la distance (et donc de ne plus lui parler et de ne pas le revoir quand tu rentres chez toi, c'est une autre solution, avec le temps le manque va s'apaiser.)

De toute façon tu as encore un peu de temps de réflexion avant Noël et donc le temps de voir comment tu abordes les choses avec le garçon de Londres et si les choses évoluent d'ici-là avec ce dernier :

A toi de voir ce que tu recherches : tu es à Londres pour un temps relativement court, de plus, au vu de notre âge, il me parait peu probable (sauf si c'est ce que tu recherches) que ce garçon soit un "partenaire à durée indéterminée" (à comprendre : pour aussi longtemps que possible), conserver ta relation avec le 1er et tenter le coup avec le second sans lui parler du premier serait-il si mal que cela dans cette situation ? (Je suis consciente que le mensonge même par omission est contraire aux fondements du polyamour , je donne juste ma vision des faits pour cette situation).
Si tu tentes le coup tu auras le plus probablement une belle relation qui restera cantonnée à Londres (d'autant plus que le problème de la distance va revenir pour lui lorsque tu seras de retour chez toi), dans le "pire" des cas il refuse tes avances et au moins la situation est réglée. Le cas le plus compliqué à gérer (mais néanmoins moins probable) serait que la relation fonctionne et devienne sérieuse après Londres. Dans ce cas il faudra mettre le garçon face à ton polyamour et le fait de lui avoir caché n°1 ne joueras pas en ta faveur, si tu penses que cette situation est probable alors autant lui en parler tout de suite, et de voir s'il est vraiment si réticent au poly. Si c'est le cas à toi de voir si tu peux supporter une relation mono ou non; sachant que pour moi, même si tu décides de couper les ponts avec n°1, ce n'est qu'une question de temps avant que tu ne tombes amoureuse d'un autre garçon (d'autant plus avec la distance lorsque tu seras revenue, qui crée un manque+ du temps ''libre"), et alors le dilemme se posera de nouveau à chaque fois que tu développeras des sentiments pour un autre (ce qui est très probable puisque tu sais que tu es poly).

Plus globalement je pense que les sentiments ça ne se commande pas et qu'il est possible de tomber amoureuse d'une personne qui n'est pas forcément en accord avec ce que l'on est au fond de soi, tout est ensuite une question de compromis et de ce qu'on peut supporter pour l'autre, mais dans tous les cas je pense que le naturel ressort forcément avec le temps et qu'au niveau des proportions il y a peu de chances qu'un accord à long terme marche sans frustration pour aucun des deux entre un poly et un mono (puisque la nature ne se contrôle pas).

Voilà, j'espère avoir pu un peu t'aider avec du recul, bisous ! :)

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion