Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Suite et fin

#
Profil

bonheur

le mercredi 22 juin 2022 à 13h41

@Donald. C'est dommage ce type de réaction, sauf que ça permet de comprendre où l'on se situe. Tu sites des échelles de valeur, ce qui prouve que tu mesures...

C'est normal, tu es dans ce schéma intrinsèque (stat, par exemple). Si tu as besoin que ta femme le sache et en tienne compte, il faut le lui dire. Je comprends ta volonté de la préserver, surtout si sa situation de santé l'impacte actuellement. Toutefois, ce serait mieux de vous épauler. Tu es présent pour ses résultats et l'annonce qui sera faite et elle est présente pour toi afin de comprendre que la nouveauté, t'oblige à un nouvel équilibre, de nouveaux questionnements, de nouvelles angoisses.

Sache qu'une comparaison est superficielle. Ce n'est pas parce qu'il serait "plus" (la passion aidant, c'est réaliste) que toi tu seras "moins". Soit toi-même, parce qu'elle t'aime. Prendre conscience d'attitudes négatives et les résoudre, c'est évoluer dans le bon sens. Sauf que tu es qui tu es et ne change pas pour devenir "plus" mais devient de toi-même "meilleur".

Après, il y a des comparaisons idiotes. La taille, l'âge, la silhouette, la profession... Mon chéri de vie est un peu plus âgé que moi et mes amours sont majoritairement plus jeunes (voir très jeunes) que moi, donc plus jeunes que mon chéri de vie. Et bien tu n'imagines pas à quel je m'en moque. Ce n'est qu'un exemple.

#
Profil

Donald

le mercredi 22 juin 2022 à 14h46

@bonheur oui, c'est dommage, je me suis déçu et surpris.

Et tu as raison, il faut que je lui en parle de toute façon, car elle, pour l'instant, étonnée de mon comportement "acceptant" ma bonne volonté, elle ne perçoit pas ce nouveau sentiment d'insécurité que j'ai.
Après, les comparaisons, ma femme ça fait 20 ans qu'elle me dit de prendre confiance en moi...

Aujourd'hui ça va mieux qu'hier. Inconsciemment j'avais totalement zappé la nouvelle date de rencontre, elle m'est revenu en discutant avec ce collègue comme un boomerang.
Son nouveau monsieur (oui, j'arrive pas à dire autrement, désolé, je fais un petit blocage sur le terme faut analyser cela) va s'installer à 30 minutes de chez nous.

Sinon je t'informe que j'ai fais ma demande de réintégration qui a été accepté sur un temps complet pour m'assurer des rentrées financières me permettant de reprendre mon autonomie au cas où elle me quitterai, puisque c'est ma femme qui assure l'essentiel du financement du foyer. J'aimais bien mon boulot avec les mômes, dommage.

#
Profil

bonheur

le mercredi 22 juin 2022 à 16h26

@Donald. A chaque nouvelle relation, il faut de nouveau veiller aux équilibres. Sauf que si les insécurités ou autres ne sont pas exprimées, quel que soit son rôle, il est impossible d'en tenir compte vraiment. Parfois, on détecte vaguement, sauf que sans certitude, on se dit que l'on se fait des films. Les autres ne lisent pas en nous. Au mieux ils détectent, mais ne savent pas ce qui ne sort pas.

Pour ce qui est du terme "monsieur", ben tout dépend de l'état d'esprit que tu places. Si le respect et la bienveillance sont là, ce monsieur est un monsieur. Après, ça relativise que de l'appeler par son prénom. Ca met une distance entre lui et toi. Pourquoi pas ? N'enlève en rien la considération que tu peux avoir pour lui, sans le connaitre et après, en apprenant à le connaitre, ne serait-ce qu'en entendant ta femme parler de lui.

Pour l'autonomie financière, ce sera une bonne chose, je pense. Je te souhaite que ça se passe bien. Il n'y a aucune raison.

Pour le coup, que de changements :-D

#
Profil

Donald

le mercredi 22 juin 2022 à 18h12

Je lui ai dit mon inquiétude. Donc elle n'y va que le Samedi ou pas du tout si je lui demande. Pour l'instant il va habiter chez sa sœur le temps de trouver un truc.
Apriori, il y a de fortes chances que ça colle. De ce qu'elle me dit.

Elle m'a aussi demandé pourquoi je réintégrais ma fonction précédente. après lui avoir donné la raison elle a haussé les épaules en me rappelant qu'elle ne m'avais jamais laissé tomber financièrement. C'est pas faux.

J'aurais jamais pensé que l'on pouvait tomber amoureux par correspondance...et si vite.

Je pense que tu as raison, le monsieur c'est pour prendre de la distance, cela a un côté moins définitif qu'amoureux, moins sordide que amant (que je trouve connoté).

Oui, que de changements ! quand elle va quitter la maison ce Samedi ça va être douloureux. J'ai prévu une longue sortie vélo avec de beaux dénivelés positifs.

Ah, j'ai oublié : Mr oui oui nous invite au resto ce Jeudi soir. J'ai pas donné de réponse encore, j'hésite. J'ai peur qu'elle se mette à côté de lui ou qu'ils partent ensemble après. C'est con hein ?

#
Profil

bonheur

le mercredi 22 juin 2022 à 19h04

Donald
...C'est con hein ?

Je trouve que c'est très con.

Donald
Elle m'a aussi demandé pourquoi je réintégrais ma fonction précédente. après lui avoir donné la raison elle a haussé les épaules en me rappelant qu'elle ne m'avais jamais laissé tomber financièrement. C'est pas faux.

Perso, je tique sur ce point. Je crois que j'aimerais connaitre la vrai raison de cette dépendance. En fait, en quoi ça la dérangerait que tu redeviennes autonome ? Certes, elle n'a pas pour vision de consciente de te maintenir sous sa dépendance. Et inconsciemment, que craindrait elle, que tu retrouves de l'autonomie financière, un métier et une nouvelle vie ?

Donald
J'aurais jamais pensé que l'on pouvait tomber amoureux par correspondance...et si vite.

Alors là ! Ce sont les mystères de la vie !
Moi qui aspire à être apprivoisée et à apprivoiser également, s'offrir le temps, suis tombée amoureuse finalement rapidement (vraiment très rapidement) et alors que je voulais (consciemment) m'offrir du temps, le constat de notre amour réciproque est très vite arrivé et acté.
Je ne peux pas me prononcer à l'encontre de cela.
En revanche, je n'accepterais pas un déménagement pour se rapprocher géographiquement de moi, juste pour moi. Je suppose que ce changement de vie pour cet amoureux était déjà prévu, que ce n'est pas en lien direct avec leur relation (?).

En tout cas, moi je tombe amoureuse "par correspondance", et dernièrement, vite. Donc, je peux confirmer que ça arrive.

#
Profil

Donald

le mercredi 22 juin 2022 à 20h59

Elle n'a pas tiqué, en fait, au contraire, mais elle sait que j'étais usé par mon boulot précédent et que je ne voulais pas le reprendre de suite (me restait une année de dispo). Donc elle me mettait à l'aise en me rassurant sur sa volonté de continuer à assumer les charges si je gardais mon boulot actuel encore pendant un an.

En fait sa réaction me rassure plutôt : si je veux reprendre mon ancien taf à plein temps c'est que je crains, que sa nouvelle relation la pousse peut-être à partir de nouveau. Puisqu'elle me dit que je pourrais continuer mon travail de bibliothécaire avec les écoles à mi-temps c'est qu'elle n'envisage plus de me quitter.

Je ne suis pas très clair, hein...?

Pour le resto j'ai dit oui...

Non, son nouveau monsieur a un chantier de fouilles pas très loin, contrat de six/douze mois après il ne sait pas où il ira.

#

Geraaldine (invité)

le jeudi 23 juin 2022 à 08h37

.C'est con hein ?

Je trouve que c'est très con.

Pour un non poly, ce n'est pas con.
Pour un poly, ça peut l'être.
Chaque réaction est à considérer en fonction de ses convictions.

#
Profil

Ayna

le jeudi 23 juin 2022 à 09h28

Donald
Pour le resto j'ai dit oui...

Bravo! Je crois bcp en la démystification des «  messieurs » et des «  dames » (déjà entendu aussi !) par la rencontre !

#
Profil

GeorgyPorgy

le jeudi 23 juin 2022 à 09h49

Geraaldine
.C'est con hein ?

Je trouve que c'est très con.

Pour un non poly, ce n'est pas con.
Pour un poly, ça peut l'être.
Chaque réaction est à considérer en fonction de ses convictions.

Quelque soit l'orientation relationnelle (poly ou pas), il est normal que des insécurités s'expriment en nous en fonction du contexte, de l'environnement, de ce qui est en train de se passer dans nos interractions.

Perso, me sentent plus "poly" que le contraire, je ne dirais pas que la réaction de @Donald soit "con". Elle est signifiante. Elle a un sens, et il faut savoir l'écouter... Juste marquer des émotions comme "con" ou "pas con", ça n'aide pas beaucoup je pense. Le fait d'envisager d'assister à des marques d'intimité de l'être que tu aimes avec un autre, voire de la laisser poursuivre la soirée avec cet autre t'interroge, tu ne sais pas si tu es prêt à le vivre sereinement. Moi je dirais que c'est valide compte tenu de ce que tu traverses... C'est la manifestation de certaines insécurités dans la relation, et face au tour que prennent les choses.

Il ne faut pas se "forcer" à se dire que c'est toi qui à une réaction "con", et que tu devrais être capable de le vivre sereinement si tu sens que ça n'est pas vrai. Sinon, ca revient à se rajouter des injonctions juste pour se conformer à un "modèle" qui en fait n'existe pas. Ca dit que tu as besoin d'être rassuré, qu'on te considère là dedans comme un individu qui vit les choses d'une façon qui lui est propre - et qu'il faut en tenir compte.

Tout l'intérêt que je vois dans l'éthique poly est justement d'apprendre à se mettre à l'écoute de soi & des personnes avec qui on est en relation, de près ou de loin, pour faire en sorte de mieux vivre ces relations.

Ensuite décider si tu veux affronter ces insécurités en t'y confrontant ou prendre plus de temps...

Au final, si on extrapole bien à fond, ta réaction est liée aux émotions inconfortables que font naitre la situation & tout ca n'est pas lié au poly / pas poly, ce peut se produire dans n'importe quel type de relation. Peut-être le monde poly (j'idéalise?) se propose de dépasser certaines réactions & de fournir des outils pour accompagner tout ça dans le contexte des relations plurielles.

Ma maigre expérience personnelle me fait dire que, même en me sentant "poly", j'ai pu ressentir de grandes insécurités dans les relations sentimentales, encore récemment, pour des raisons différentes & malgré mon appétence pour déconstruire, comprendre, me détacher des injonctions. Notamment dans ma récente relation "tierce", j'ai beaucoup beaucoup galéré avec ces insécurités qui étaient liées à l'histoire même de cette relation.

Simplement parce que ça ne dépend pas que de soi. Il y a aussi une part qui relève des autres. On peut se définir poly & se trouver être en relation avec des personnes qui, consciemment ou non, ne participent pas à nous mettre en sécurité, ne communiquent pas en authenticité ou n'ont pas les outils pour cela. Ont simplement des attentes divergentes qui suscitent des peurs en nous.

Aussi, ces autres ne peuvent pas "deviner" nos insécurités si on ne les exprime pas clairement, ou si on s'auto-censure.

Message modifié par son auteur il y a 7 jours.

#
Profil

Donald

le jeudi 23 juin 2022 à 11h06

@Ayna, merci, on s'est rencontré une fois déjà, mais dans des circonstances un peu plus tendues. Il y avait mon ami et c'est lui qui a géré la situation d'ailleurs. j'avais encore beaucoup de ressenti et de colère.

@Geraaldine moi je suis mono. Je crois. Plus sûr de grand choses mais bon...

@GeorgyPorgy beaucoup de vérité je pense dans tes écrits. Je reste, par habitude, éducation peut-être, très pudique dans ma communication avec mon épouse. J'ai un peu honte d'avouer mes faiblesses, mes fêlures.

Je dirais même que parfois je crains le dialogue avec elle.

Elle est un peu...comment dire, cash dans ses réponses. Pas diplomate pour un sous (elle le reconnait), par exemple, quand elle m'a dit qu'elle m'aimait moins que son monsieur y compris sexuellement mais qu'après 30 ans de vie commune (plus ou moins) c'était normal, qu'il ne fallait pas que je m'en formalise, bin, heu, ça a été une peu violent quand même.

Faut que je lui reparle de ce soir donc, vous avez raison. Je vois ma psy dans une demi heure, je vais aborder le sujet.

#
Profil

GeorgyPorgy

le jeudi 23 juin 2022 à 11h25

@Donald : et j'ai pas dit que c'était facile de se "mettre" à fonctionner comme cela :)

Je suis comme toi dans l'absolu : d'un naturel très pudique dans ma communication, notamment émotionnelle. Je ne sais dire si c'est par tempéramment ou par éducation, probablement un peu des deux. Mais me retrouver dans ces situations & la volonté d'avancer, de ne pas m'enfouir la tête dans le sable, me force à me dépasser dans ce domaine. Je le fais pas avec aisance (loin de là), je galère, je suis plus à l'aise avec certain.e.s qu'avec d'autres etc. Mais ça reste une intention générale de devenir meilleur là dessus - être indulgent avec moi-même & envers les autres, améliorer mon rapport à mes émotions & à celle des autres, et surtout être plus à l'écoute de ce que je ressens pour permettre aux autres de me considérer en conscience.

Petit, puis plus grand/adolescent, j'ai toujours été le "raisonnable" de la fratrie. On m'a & je me suis construit comme cela, et je pense que ca a conduit à ce que je ne m'écoute pas assez, que je ne m'exprime pas assez. C'est très dur de dépasser cela, d'autant plus en étant maintenant adulte avec tout ce bordel de constructions / schémas / comportements intuitifs à contrer. Ca m'amène aussi à encourager mes jeunes enfants à exprimer ce qu'ils ressentent, chose que je ne pense pas avoir reçu dans mon éducation.

Et, comme je disais, je galère dans cette communication avec y compris les 2 femmes pour qui je ressens de l'amour. La perspective même de devoir communiquer (car il y a un noeud quelque part) m'est source d'insécurité : pour l'une parce que ca va potentiellement déclencher une crise / une dispute, pour l'autre parce que je pense m'être confronté à un certain mutisme/évitement qui m'a laissé en plan - en quelque sorte.

Message modifié par son auteur il y a 7 jours.

#
Profil

Donald

le jeudi 23 juin 2022 à 13h27

Vu ma psy. Y'a du boulot. Faut que je (on, donc avec elle) travaille sur l'acceptation de mon moi, apprendre à m'aimer un peu, savoir me pardonner, déconstruire mes normes qui me font souffrir, et sur l'image que j'ai de la normalité. Ainsi que ma peur du rejet dans la communication avec autrui et spécialement avec les femmes.

Entre autre choses...
Édit: toutes ces choses peuvent expliquer mes difficultés à relationnier sereinement.
Mes craintes, mes peurs etc

Message modifié par son auteur il y a 7 jours.

#
Profil

Siestacorta

le vendredi 24 juin 2022 à 15h35

Donald

Là ça a fait un peu mal je vous l'avoue. Je l'ai invité à lire mes messages sur ce forum et à y répondre. Elle a refusé. Mais m'a demandé de l'honnêteté dans mes écrits.
Je vous la dois donc.

Je suis très mobilisé ailleurs donc j'ai suivi sans répondre directement.
Tu nous "dois" rien. Peut-être à ton épouse, et peut-être que par choix de travail sur toi-même, tu te "dois", mais c'est toi qui es en train de te responsabiliser de ce rapport ) ton
Et ça me semble bénéfique sur deux points :
- dans la communication, comme tu le soulignes. Qu'elle puisse remonter à ce passé et t'en parler, que tu puisses l'entendre... Si vous intégrez ce surplus de confiance entre vous (qui s'ajoute à d'autres confiances qui vous ont mené jusqu'à cet aujourd'hui où vous n'avez pas rompu), votre relation prend de la profondeur et de la force. Je te vends pas un couple en béton armé, mais juste que vous aimiez votre lien, et que ça restera bon pour vous, quelle que soit la forme (peut-êtres strictement amicale-parentonfonctionnelle à terme ? Mais quelle incomparable amitié, si vous faites ça avec la compréhension mutuelle.).
- dans ton rapport à toi. Ces circonstances te donnent une occasion de t'explorer. Et tu te découvres parfois pire, parfois meilleur que tu ne t'imagines... et tu vois aussi que le meilleur, tu peux le faire au lieu de croire qu'il s'agit d'être ou ne pas être "assez bon". Tu fais les choses bien, ou du mieux que tu peux, et ça te définit, et ça a des effets.

#
Profil

Siestacorta

le vendredi 24 juin 2022 à 15h49

Donald

Son monsieur actuel est avec elle depuis plusieurs années et comme elle est revenue à la maison après notre séparation (c'est le moment où elle l'a rencontré) je pense que je n'avais plus peur de la perdre.

Là c'est nouveau, je me retrouve dans la situation de n'importe quel mono et je me pose des questions angoissantes que je ne me posait pas pour son monsieur actuel.
!

Ta vie est en train de changer, tes perspectives (sans parler des siennes). T'as clairement pas à attendre de toi-même de faire comme si de rien, comme si ça roulait tout seul comme tu le voulais. C'est pas le cas.
Ces secousses émotionnelles sont des alertes. Ca peut vouloir dire que t'as besoin de ralentir, ça peut être juste la surprise et puis en fait la route se poursuit.
Sois pas trop déçu de toi-même, tes efforts ne sont pas annulés du tout.
Quand ton épouse t'a renvoyé à la tête tes errements passés, je crois que c'était dans la confiance. Et elle n'a pas confiance en un gars qui assure de bout en bout, mais elle parle avec confiance à quelqu'un qui s'ouvre et qui vous surprend tous les deux. Donc lui parler de ton insécurité malgré ton désir de bien faire, ça peut aider à cultiver votre lien, même quand ça pique.

Message modifié par son auteur il y a 6 jours.

#
Profil

Donald

le vendredi 24 juin 2022 à 16h54

@Siestacorta. Et bien. Merci. Tu as abordé des thèmes que nous allons travailler avec ma psy. Notamment mon rapport à moi. Ce que je suis réellement, il faut que les autres (ma femme donc aussi) le voient.

La confiance, oui, c'est assez paradoxal, je n'ai pas ou peu abordé le sujet jusqu'à présent. Et bien, j'ai toujours confiance en elle. C'est curieux, inexplicable pour moi mais c'est ainsi.
Elle a confiance en moi, elle me l'a redis hier dans la voiture qui nous amenait au restaurant.
Je ne peux dissocier le manque de confiance en moi de la révélation de mon moi évidemment. Et de la déception que j'éprouve envers moi-même, forcément.
Vous vous entendriez très bien avec ma femme.

La suite de l'histoire : Le restau. Bien passé. Elle voit peu monsieur 1 en ce moment. La table était ronde, du coup on s'est mis chacun dans un coin.

Discuté pas beaucoup de nous. Son monsieur était épouvantablement stressé.
à l'idée que ma femme allait rencontrer son monsieur 2 Samedi.

Hé hé...J'ai fais le mec hyper détendu. A un moment il m'a posé la question : "ça te fait rien à toi ?"

"Bin non pourquoi?, prend du recul mon vieux...!"
Grand coup de pied sous la table de la part de mon épouse.

J'étais mort de rire (intérieurement). C'est pas gentil je sais...

Au retour elle m'a un peu engueulé mais je crois qu'elle rigolait un peu aussi.Elle passe le voir tout à l'heure pour le rassurer.
C'est quand même pas à moi de le faire hein...

Ce matin j'ai reçu un mail de monsieur 2 que je ne connais donc pas. Merci ma femme de lui avoir fait part de mes inquiétudes, t'étais pas obligée...

Rien à dire, le type idéal. Mail parfait. C'est ma femme et moi qui avons la main sur la situation dit il. S'il est sincère, il semble un monsieur vraiment bien.

Si ça colle entre eux, ma femme m'a dit que c'est moi qui donnerai le top départ. Il est ok avec ça aussi.

Je trouve ça sympa, non?

#
Profil

Siestacorta

le vendredi 24 juin 2022 à 17h33

Je ne sais pas où ça vous emmènera, mais avoue que ces évènements et dialogues ouvrent des mondes de possibilités insoupçonnés :-)

Après, j'en reste à ce lien entre vous, la confiance mutuelle, les engagements que vous vous sentez capables de tenir quoi qu'il en coûte (et j'entends : même si à un moment vous ne vous considériez plus comme couple, un lien affectif essentiel peut se maintenir) : quelles que soient les craintes et les espoirs actuels, vous avez tout à intérêt à tenter de bien faire !

Message modifié par son auteur il y a 5 jours.

#
Profil

Donald

le vendredi 24 juin 2022 à 18h28

@Siestacorta, honnêtement, je vais te dire, j'ai le sentiment d'être sur une autre planète. Que c'est un autre que moi qui vit ce que je vis et que j'observe ces évènements comme s' ils arrivaient à un autre. Drôle de sensation.

Oui, le lien entre nous est très fort. Pas seulement grâce à l'amour . Mais aussi parce-que des évènements passés, plutôt dramatiques, nous ont fait toucher du doigt la fragilité de la vie et a révélé une complicité et un profond attachement. s

En somme, comme déjà dit, carpe diem.

Je vous donnerais des nouvelles de sa rencontre si elle veut bien me dire quelque chose évidemment.

C'est un beau roman, c'est une belle histoire
C'est une romance d’aujourd’hui
....

Peut-être.

#
Profil

Siestacorta

le vendredi 24 juin 2022 à 18h39

Donald
@Siestacorta, honnêtement, je vais te dire, j'ai le sentiment d'être sur une autre planète. Que c'est un autre que moi qui vit ce que je vis et que j'observe ces évènements comme s' ils arrivaient à un autre. Drôle de sensation.

Si tu as ce ressenti souvent et si tu sens quelque chose de trop anormal, c'est un sujet qui vaut la peine d'être mentionné à ta psy.
C'est possible que ce soit juste une façon de décrire l'étrangeté de ce que tu vis, mais ça ressemble un peu à ce qu'on appelle "état dissociatif". Notre cerveau qui, pour éviter de réagir à quelque chose qui menace trop nos équilibres, nous fait passer sur une forme de pilote automatique. Bon, c'est probablement pas ça, mais ça vaut le coup d'être vérifié.

#
Profil

Donald

le vendredi 24 juin 2022 à 19h32

Ah ? ok, je lui en parlerai...

#
Profil

Donald

le samedi 25 juin 2022 à 19h57

Bon. Suis pas trop bien.
J'ai envoyé un message whatsapp mais pas de réponse. Elle devrait être rentré depuis deux heures.

Je comprends pas.

Me répondez pas hein, juste j'ai personne pour exprimer mes émotions.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion