Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Deuxième amour rapide après le début de la relation...

Jalousie
#
Profil

aromass

le samedi 20 mai 2017 à 21h16

Bonjour,

je me retrouve face à mes peurs et une difficulté à appréhender le moment où le gros crush de ma chérie va revenir de l'étranger pour une semaine. Nous nous sommes mis ensemble dans une relation libre et ouverte avec pour perspective le polyamour, mais cet évènement est arrivé peut-être un peu trop vite à mon goût... De plus, notre relation, très intense et fusionnelle au début, est arrivée aussi par surprise, sans me laisser le temps de faire un travail sur moi-même et sur ma peur de l'abandon et de la solitude...

Je me sens perdu entre des moments de panique à imaginer quand ils seront ensemble et moi exclu (du moins dans mon ressenti) de sa vie pendant ces quelques jours, et d'autres moments où je me sens capable d'accepter ça car je veux simplement son bonheur le plus total.

On discute beaucoup, mais mes doutes et mes peurs peuvent me conduire à être étouffant. Etre dans le doute constant est épuisant et cela influe sur le reste de ma vie (boulot, parentalité, etc.).

J'ajoute que j'ai depuis toujours été intéressé par le polyamour, qui représente pour moi une sorte d'idéal de vie, mais je n'ai pas encore réellement vécu ainsi de manière saine, la relation avec mon ex-femme ayant été compliquée et impliquant mon meilleur ami dont j'étais également amoureux.

Ce passé me marque encore, et je sens que j'ai aussi du mal à me détacher d'une certaine sacralité de la relation amoureuse...
Des fois j'ai l'impression de faire tout faux et de nous mettre en danger tous les deux mais je veux arriver à surmonter des doutes et à dépasser mes peurs alors je prends tout conseil et tout commentaire, quitte à être un peu cash, n'hésitez pas !

#
Profil

bonheur

le dimanche 21 mai 2017 à 12h04

En polyamour, il y a les idéalistes (terme non péjoratif pour moi, plutôt réaliste) qui veulent vivre ce qu'ils idéalisent intellectuellement... ce qu'ils aimeraient devenir. Et puis, il y a ceux qui ce retrouvent en permanence dans la situation car ils ne peuvent être autrement que poly (affectif au moins).

Pour les idéalistes, je crois que leur nature profonde les rattrape et ils ont plus de difficultés car seul l'intellect invite à vivre ainsi. Le hic, c'est qu'intérieurement, ça coince. Alors si en plus ça va vite et qu'aucun travail n'a pu être réalisé sur soi :-/ .

Personnellement, je ne suis pas favorable à l'intellect qui vient pour exterminer l'intérieur qui ne se développe pas dans le sens voulu. Je suis favorable au contraire à l'expression et la reconnaissance de l'intérieur afin de le laisser sortir en toute liberté. La vérité est salvatrice. On a le droit d'exprimer ces difficultés. C'est en les regardant en face qu'on peut être en accord avec celles-ci. Il y a une différence entre vouloir devenir poly surtout si ça ne correspond pas à ton toi intérieur et exprimer tes doutes concernant ta situation de vivre avec une personne poly (certains disent être polyacceptants).

Je n'ai aucun conseil à te donner, tu es suffisamment mature. Juste continuer ton évolution personnelle tout en tenant compte de tous les facteurs que tu as énoncé dans ton post. Le poly de ta chérie est le sien et c'est déjà beaucoup que tu lui offre cette opportunité de le vivre. Les poly aident leurs partenaires non poly a être dans la conciliation.

Un détail tout de même, au lieu d'être dans la crainte de son retour, être plutôt dans la joie de son retour. J'ai constaté que tu avais découvert le terme de compersion via un autre fil de discussion. C'est magnifique la compersion et elle se partage tellement.

Message modifié par son auteur il y a un an.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion