Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Demande de références de lectures avec petite explication préliminaire

Témoignage
#
Profil

loumalive

le dimanche 10 juillet 2016 à 00h47

Bonjour à tous, c'est la première fois que j'écris ici, même si, lecteur assidu du forum, ça m'a démangé maintes fois...
J'ai juste un énorme problème de temps disponible, agravé par une vie polyamoureuse assez active, donc extrêmement chronophage...
Je me demande souvent, en lisant les contributions, où vous trouvez le temps, chacune, chacun, d'écrire de si longs, si pertinents, si fouillés, commentaires ?
C'est génial, mais, je n'arriverais jamais pour ma part à trouver assez de temps!!! Merci à tous ceux qui y arrivent, même si je ne partage pas toujours tout... C'est marrant d'ailleurs, au fil des lectures, on se sent plus proche de certains, attendant leur commentaire, mais la tolérance envers la pluriarité des opinions et sentiments ne fait-elle pas partie intégrante du polyamour??

Donc pour préciser un peu plus ma situation, avant d'en venir à ma demande de proprement dite: J'ai passé la cinquantaine, et si je croyais à 30 ans que la vie après ne serait qu'un long fleuve tranquille, j'ai vite compris que ce ne serait pas le cas... j'ai vécu 25 ans de vie conjugale "normale", mais tant pour ma compagne, A, que pour moi-même, les pierres que nous devions poser pour ne pas voir, pour ne pas nous poser en face les questions existantielles sur nous même, sur notre couple, sur nos aspirations, étaient de plus en plus grosses et lourdes... tant d'un côté que de l'autre...
Nous avons d'abord évolué vers une tentative de couple ouvert, dans le concept, puis dans les actes, lorsque j'ai eu une liaison extra-conjugale classique, confiée après coup, qui m'a laissé un profond dégoût, de tromperie, de duplicité, mais aussi il faut bien l'avouer, d'ailleurs possibles, du sentiment d'à nouveau exister... A mon grand étonnement, tout cela, sans qu'à aucun moment, je ne puisse ou ne veuille couper tout relation avec A...
J'ai, nous avons cherché, discuté, tergiversé, hésité, tenté de nous construire une voie, avant de croiser ce forum, de nombreux livres (énorme merci à F. Simpère!!!).
Poser des mots sur ce que nous vivions, nous découvrir pas seuls dans cette aventure, nous a fait un bien fou! Après quelques temps pour intégrer, notre vie, nos horizons se sont enrichis, de manière beaucoup plus sereine et apaisée. De mon côté, sans vraiment chercher, j'ai rencontré C, avec qui j'ai construit une autre relation, riche, belle, différente, qui m'a permis aussi de mieux trouver ma place par rapport à A, qui a aussi enrichi et fait évoluer la relation que nous vivons depuis longtemps.
Donc de mon côté, pour l'affectif, tout va bien, et c'est génial!! Pour A, c'est plus difficile, elle cherche depuis plus longtemps que moi, a soif d'une autre aventure, sans parvenir à la concrétiser. Elle a longtemps refusé d'admettre en elle ce désir, laissant juste une envie de prince charmant la submerger de temps au temps au hasard de ses rencontres.
Mais, on l'apprend très vite, les princes ne sont que très rarement charmants, les charmants, très rarement princes et leurs chevaux ne sont jamais ni blancs ni ailés... Nos circonvolutions lui ont, elle aussi, permis d'accepter et mieux définir ce qu'elle cherchait.
Elle a projeté une aventure avec un homme qui la faisait fondre à distance, mais n'a pu concrétiser, celui-ci venant de trouver une autre âme soeur, et n'étant à priori ni ouvert, ni desireux de relations plurielles. Elle a cherché, sortant seule, dans de multiples lieux, ambiances, cercles de connaissances, élargissant ses amitiés, mais sans trouver de quoi vivre plus... Récemment, à l'occasion d'un stage, elle s'est rapprochée d'un fille, célibataire à la vie tumultueuse, et alors qu'elle ne concevait pas pouvoir vivre plus qu'une amitié avec une personne du meme sexe qu'elle, elle s'est mise à consumer intérieurement, de plus en plus intensément pour cette fille... Elle à mis du temps à admettre que ce qu'elle ressentait était plus qu'une amitié, mais ses sentiments, encore aujourd'hui, restent les plus forts, la faisant passer sur les principes, postures et conventions. Elle, qui n'osait pas souvent faire le premier pas, s'est déclarée, à fait part de son trouble, à cherché à se rapprocher encore plus, à construire plus qu'une amitié. Elle m'en a fait part, au fil de l'évolution de ses sentiments, j'ai tenté de l'aider, d'y voir clair, de trouver la distance nécessaire pour lui permettre d'analyser les choses sainement. Mais ce n'est pas facile, ce n'est pas mon histoire, et je ne me sens absolument pas le droit, ni d'intervenir, ni de l'influencer. J'ai juste essayé de l'aider à mettre des mots, à comprendre ce qu'elle vivait, même si l'exercice est difficile, bien que la connaissant beaucoup, je ne suis ni psychologue, ni conseiller conjugal (ça existe?). Je la vois douter, s'angoisser, s'émouvoir, espérer, s'enflammer, alternant, l'un et l'autre...
Sa belle n'a pas refusé ses avances, ne l'a pas repoussée, même si elle a été surprise des confidences d'A. Visiblement, à ce qui est décrit, elle est loin d'être indifférente, est heureuse de la voir, de la retrouver, mais n'est sans doute pas aussi prête qu'A à prendre conscience de ce qui les attire l'une vers l'autre, à vouloir le transformer en autre chose... Elle a connu de multiples expériences, en a été souvent déçue, mais n'a apparemment pas fait le point, ni mis au clair, ses attentes, ses envies, vivant plus ses relations au gré des rencontres, se méfiant de ses pulsions et de l'éventuel attachement qu'elles pourraient provoquer... Je dois rester prudent avec cela, car ne connaissant pas sa belle, je ne peux me fier qu'à ce que A me décrit, même si je la sait parfaitement sincère, c'est malgré tout retranscrit avec son filtre...C'est pourquoi elle alterne entre hésitation, culpabilité car c'est une fille, envie malgré tout de foncer, même s'il est clair que ce sera à elle de poser, de proposer, de structurer la relation, chose qu'elle n'a jamais faite, parce qu'A semble beaucoup plus au clair que sa belle, sur ses désirs, sur le type de relation qu'elle souhaite et envisage...
Voilà, j'en arrive à ma question: Y aurait-il quelqu'un parmi vous, qui pourrait conseiller des lectures ayant trait à cette situation, et à même d'apporter à A quelques éclairages, quelques clés, à même de l'aider dans son aventure?
La situation qu'elle rencontre à sans doute déjà été vécue, fait l'objet de témoignages, et si bien sûr, chacun réagit avec ce qu'elle/il est, il est toujours utile de prendre connaissance des chemins parallèles, quitte à savoir si cela nous correspond ou pas... Il lui serait probablement utile de trouver d'autres avis que le mien pour trouver son chemin...
Merci d'avance de vos réponses, désolé pour le pavé, sans doute assez peu digeste, mais il me semblait important de vous dire dans quel contexte nous étions, pour mieux comprendre ma question.
Merci encore à vous tous, pour votre empathie, pour le temps que vous consacrez à animer ce forum!!

#
Profil

jaguar

le dimanche 10 juillet 2016 à 16h00

en 3 mots, c'est quoi ta demande ???

#
Profil

bonheur

le dimanche 10 juillet 2016 à 18h46

Si j'ai compris, mais je peux me tromper, il ne demande rien pour lui, mais pour A. Donc, la demande ne peut être claire, puisqu'elle n'est pas formulée par la personne concernée.
Autrement dit, n'importe qu'elle ouvrage sur le développement personnel est le bienvenu.
Dans les faits, A. a entamer un lien avec une autre femme, qui n'indique rien en retour concernant ses émotions, ses éventuels désires...
Est-ce lié au fait que A. vit en couple (ce que j'appellerai l'étiquette "femme mariée") ? Toujours est-il que certaines personnes, dont je fais partie, ne peuvent vivre favorablement des relations affectives/amoureuses (voir sexuelles) dans un contexte de non dit, non affirmé et 0 certitude. Après, on ne peut obliger personne à rien. Désormais, sans retour minimum, je m'éclipse, je n'insiste pas, je reprend mes certitudes et laisse autrui à ses états d'âmes. Egalement, le fait que ce soit une personne du même sexe peut s'avérer déstabilisant (de part la nouveauté) mais homme comme femme, les relations humaines restent des relations humaines.

#
Profil

loumalive

le lundi 11 juillet 2016 à 12h35

Bonjour à tous,
Tout d'abord toutes mes excuses, si ma demande ne vous paraît pas claire. Merci à Bonheur d'avoir analysé et réinterprété ma prose aussi brillamment!!
Juste quelques précisions:
" Autrement dit, n'importe qu'elle ouvrage sur le développement personnel est le bienvenu."
--> Pas tout à fait je pense, la double spécificité est que:
- A, bien qu'ouverte d'esprit, ne se savait pas et n'a jamais vécu d'aventure homosexuelle. Elle est donc désemparée sur la manière dont elle doit faire évoluer cette relation, sachant que son amie, sans la repousser, ni être indifférente, lui laisse prendre toutes les initiatives...
- A, bien qu'ouverte aux relations plurielles, n'est jamais passée à l'acte, contrairement à moi, et explore donc cela avec tout ce que ça peut avoir de déstabilisant.

100% d'accord et très bien formulé:
"Dans les faits, A. a entamé un lien avec une autre femme, qui n'indique rien en retour concernant ses émotions, ses éventuels désirs... 
Est-ce lié au fait que A. vit en couple (ce que j'appellerai l'étiquette "femme mariée") ?"
Et:
" Egalement, le fait que ce soit une personne du même sexe peut s'avérer déstabilisant (de part la nouveauté) mais homme comme femme, les relations humaines restent des relations humaines."

Ma demande est:
Connaîtriez vous des ouvrages traitant de la découverte de l'homosexualité féminine, dans un contexte de polyamour?
Ou:
Comment se découvrir femme bi, bien le vivre et l'assumer au sein d'un relation polyamoureuse?
Étant un homme, il y a des réponses que je ne peux donner, d'où ma recherche pour elle.
Bien sûr, il serait beaucoup plus simple que ce soit A qui fasse ces recherches, mais n'ayant pas, en ce moment, le recul nécessaire, ni l'aisance suffisante avec Internet (ben oui on a plus de 50 ans quoi...), cela lui est impossible il me semble...
Merci à tous!

#
Profil

gdf

le lundi 11 juillet 2016 à 13h06

Une femme qui se découvre poly et bi après 50 ans, je crois que c'est un peu trop spécifique pour qu'il y ait de la littérature sur le sujet.
Reste les forums, mais il faut être à l'aise avec Internet.
Reste les cafés poly....

#
Profil

jaguar

le mardi 12 juillet 2016 à 18h17

dans la Salope éthique, il y a des passages

#
Profil

jaguar

le mardi 12 juillet 2016 à 18h21

y 'a le site Bi'cause

#
Profil

jaguar

le mardi 12 juillet 2016 à 18h21

sinon oui participer à des cafés poly, de plus en plus de personnes se vivent plus libres et se découvrent bi...

#
Profil

loumalive

le mercredi 13 juillet 2016 à 14h55

Merci Jaguar, j'ai lu "la salope éthique", A en a lu de grands passages, avant d'être dans cette situation, mais je vais tout de même y retourner pour retrouver ceux qui traitent de ce sujet. Je sais que ce n'est pas évident de trouver des textes ou livres qui explorent cette situation, j'ai tout de même essayé pas mal de recherches, sans beaucoup de succès, d'où ma demande ici.... Je ne connaissais pas le site be'cause, merci de me l'avoir indiqué, il y a aussi pas mal d'infos... Quand aux cafés polys, je suis sur Nantes, et il n'y en a pas eu beaucoup, l'activité poly y est assez discrète ... De plus nous avons raté le dernier, n'étant pas là quand il a eu lieu... Il y a bien Rennes, mais ça commence à faire loin, surtout avec un planning chargé comme le notre....Merci aussi à Bonheur, qui par MP m'a donné quelques pistes... Merci à tous, si des idées vous reviennent, n'hésitez pas, je suis preneur!! Nous continuons notre chemin, A va bien finir par arriver à trouver le sien, sans trop de heurts, je l'espère!!! Bel été à tous !!

#
Profil

bonheur

le mercredi 13 juillet 2016 à 15h26

:-D

#
Profil

LuLutine

le mercredi 13 juillet 2016 à 21h53

Oui moi aussi a priori j'aurais conseillé La Salope Ethique....

Sinon je vois pas trop.

Pour ma part ça n'a rien eu d'insurmontable de me découvrir du désir pour d'autres personnes que des hommes, mais je suis plus jeune et j'étais déjà poly depuis plusieurs années, ce qui joue peut-être...

#
Profil

jaguar

le jeudi 14 juillet 2016 à 18h14

et pourquoi ton amie ne vient pas glaner ce qu'elle cherche sur le forum ?

#
Profil

loumalive

le jeudi 14 juillet 2016 à 23h41

Bien sûr, ce serait infiniment plus simple, mais pour expliquer, je vais reprendre ce que j'ai écrit à Bonheur, en MP:
Pour tout dire, A est très perturbée par les sentiments qu'elle traverse (ça fait environ 1 mois que ça a démarré...).
Je lui ai proposé de lancer une bouée elle même sur le forum, mais elle n'y croit pas, n'a pas envie de lire, d'écrire, veut retrouver son centre de gravité à elle, même si en ce moment il semblerait qu'il veuille passer par une autre personne. Elle vit les choses de manière très intériorisée, et sur ce sujet, je dois être son seul confident, que de temps en temps (difficile d'en parler à une bonne copine...).
Je lui ai demandé si elle souhaitait que je le fasse de manière anonyme, de ma position, elle m'a répondu, "fais comme tu veux, mais, ça ne sert à rien"... Comme c'est son anniversaire dans 15 jours, je me suis dit qu'un ou plusieurs livres pourraient l'aider à cheminer, trouver des clés, y voir plus clair... Même si son aventure ne devait pas aboutir, qu'au moins elle ne s'en veuille pas ou comprenne ce qui n'allait pas dans cette relation... Ça fait beaucoup de choses en même temps, beaucoup de découvertes et ça la brasse pas mal... La raison voudrait que si sa belle n'émet pas plus de réponse, ne réagit pas, ne construit rien de son côté, il vaudrait mieux laisser tomber, tant l'avenir de leur relation paraît incertain... Mais vu l'état dans lequel elle se met, j'en déduis qu'elle doit avoir un sacré feu qui couve... au moins de son côté... c'est pour toutes ces raisons que j'ai ouvert ce fil, et même si, pour l'instant elle n'est même pas intéressée à le lire, je ne doute pas qu'un jour cela se décantera bien, et qu'elle pourra analyser et vos réponses et vos pistes... on avance toujours, même à 50 ans, même si certains passages sont plus difficiles que d'autres!! Un grand merci à tous pour elle!!

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion