Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Comment vivre cette découverte ?

Bases
#
Profil

Delta-F

le vendredi 25 mars 2016 à 12h48

Bonjour,

Je débarque tout juste ici, j'ai 23 ans.
Je ne sais pas réellement pas où commencer et je suis un peu en plein examen personnel avec tout ce qui est à trait au genre et à la mesure d'affect. Je me suis récemment découverte sujet à diverses diffusions sentimentales, toujours singulières les uns par rapport aux autres (normal), j'apprends doucement à réaliser que je recèle cette particularité depuis en fait longtemps déjà, mais j'apprends également à l'assimiler et à en jauger le maniement dans ma vie, sans blesser ni trahir.
Seulement, bien que cette découverte identitaire soit puissante et intéressante, je ne vis pas seule, je suis en couple avec une femme pour laquelle j'éprouve de forts sentiments et avec laquelle je suis suffisamment épanouie. Malheureusement il m'est impossible de ne vivre qu'une unique expérience sentimentale, je DOIS vibrer émotionnellement, toujours, pour le sublime ou l'ardent. Rétrospectivement ça m'apparaît clairement, cependant elle ne voit pas les choses de cet oeil, à son goût on ne peut aimer sainement qu'une seule personne, ce schéma doit rester binaire..

En fait c'est surtout avec moi-même que je suis coincée, très souvent je prends plaisir à me laisser dériver sentimentalement, je me sens ressourcée et vivante lorsqu'une émotion me traverse, c'est comme s'il s'agissait d'une fascination mystique face à une beauté avec laquelle je souhaite fusionner intimement, (Attention là je ne parle ni de sexe ni de tendance charnelle.) seulement à postériori j'ai le sentiment de franchir un interdit pour un salut égoïste, et s'en suit la culpabilité, la remise en cause de soi, le procès introspectif..
Je ne sais pas gérer cela, je ne suis même pas sûre de réussir à définir cette particularité telle qu'elle est, et je sais que je ne conçois pas de multiplier des vies de couple, en fait ce qui me manque c'est de pouvoir aimer librement sans avoir l'impression de commettre de trahison amoureuse, mais là encore, je risque de rendre ma partenaire malheureuse, j'ai également peur de la voir s'éloigner si jamais j'imposais ma loi.

Enfin il s'agit d'un vrai gros dilemme moral entre compassion altruiste et droit égoïste, là encore je culpabilise beaucoup d'apprécier ce que je ressens à l'égard d'une autre jeune femme, ça ne m'empêche pourtant absolument pas d'avoir continuellement à l'esprit que j'aime éperdument ma partenaire, mais je crois que j'aime davantage encore cette sensualité qui caresse l'âme comme un fil tranchant.
Je me demande pourquoi, je me demande si ça a un rapport avec mon ouverture d'esprit ou avec ma désinvolture contestataire et réformatrice, je me demande dans quelle mesure et avec quels aménagement je pourrais être en paix avec cette part de moi, je me demande si aimer une autre est un mensonge envers celle qui partage ma vie alors que j'essaie d'être au maximum réglo envers elle, je communique d'ailleurs énormément avec elle, elle connaît cette "modalité", ne l'approuve pas mais ne la réprime pas violemment, je crois qu'elle est juste aveugle de sa peur le temps où rien ne la menace de front..

Je vous remercie de votre lecture j'espère seulement des échanges, des éclaircissements, des conseils, des égards.

#
Profil

gdf

le vendredi 25 mars 2016 à 14h24

Bonjour, bienvenue sur le forum

delta-F
Enfin il s'agit d'un vrai gros dilemme moral entre compassion altruiste et droit égoïste,

Tu as le droit d'être toi-même sans forcément que ce soit égoïste. C'est égoïste si tu agis pour ton propre plaisir sans prendre en compte les autres. À contrario, prendre en compte les autres, par compassion, et ne pas se prendre en compte soi même, ce n'est pas mieux.

Tu as l'air d'avoir les idées claires sur ce que tu souhaites, et c'est déjà une très bonne chose. Tu as l'air d'avoir abordé le sujet avec ta compagne, et c'est une autre très bonne chose.
Une fois mis au clair ce que tu souhaites, ce que tu es, ce qui te fais vibrer, vous aurez deux décisions à prendre.
Toi, tu devras décider si c'est plus important pour toi d'être libre d'aimer ou de rester avec elle et renoncer aux amours plurielles. Rester et renoncer est un choix possible, je l'ai fait il y a quelques années, quand j'ai découvert le polyamour, j'ai décidé que rester avec mon épouse mono était plus important que vivre des amours plurielles. D'autres te diront qu'ils ne peuvent pas renoncer à leur liberté et préfèrent partir.

Elle devra choisir d'accepter ton choix ou pas. Si tu choisis de renoncer mais que ça te rend malheureuse, peut être préférera-t-elle une séparation que de te rendre malheureuse. Si tu choisis les amours plurielles, peut être ne pourra-t-elle pas le supporter et préférera la séparation.

Le mieux que vous puissiez faire, c'est de mettre les choses à plat, évaluer ce qui est acceptable et ce qui ne l'est pas. Et prendre une décision ensemble. Même si c'est la séparation, il ne faut pas voir ça comme un échec. Juste une incompatibilité. Ce n'est ni bien ni mal, ce n'est pas égoïste, c'est juste un constat. Chacun est comme il est, et si ça ne marche pas ce n'est de la faute de personne.

Message modifié par son auteur il y a 4 ans.

#
Profil

bonheur

le vendredi 25 mars 2016 à 15h11

Quel bonheur de te lire Delta-F. Je trouve que tu décris merveilleusement bien la polyaffectivité naturelle qui règne en toi. Je considère que les personnes qui se comporte comme des égoïstes sont celles qui dissimulent, mentent, trahissent, etc...

Découvrir ses émotions pour une tierce personne et ne pas les exprimer, c'est horrible à vivre. Si ton amour actuel désire l'exclusivité, c'est son choix personnel, mais de quel droit imposer. Vouloir rendre l'autre conditionné dans un schéma personnel et individuel n'est pas de l'amour.

Egalement, tu considères que ton amour actuelle a une place précise dans ta vie et dans ton coeur (ce ne sont pas la même chose). Cet amour doit comprendre que ces places (amalgamées) ne sont pas remises en cause. Tu désires garder cette belle capacité à aimer, sentimentalement, car c'est elle qui la personne polyaffective vivante et heureuse.

Si tu aimes lire, je peux te recommander quelques références d'ouvrages. Tu cliques sur mon pseudo et tu me laisses un message avec tes souhaits par rapport à cet échange, voir tes coordonnées perso pour un dialogue encore plus constructif

#
Profil

Delta-F

le vendredi 25 mars 2016 à 20h01

Merci beaucoup à vous deux pour vos égards,
Justement je ne pense pas qu'il n'y ait que deux solutions plausibles, et jamais je ne renoncerai à cette femme, je n'ai jamais connu pareille amante, ayant de si belles qualités ni une si belle âme, si douce, c'est pour cela que je cherche non pas à réformer son esprit à ce sujet, mais à aménager le champ des possibles à articuler en fonction de notre amour, qui est pour moi le centre de tout. De plus j'ai de très sérieux projets avec elle, bien que ce soit assez paradoxal et semblant antinomique à cette particularité affective..
En fait je trouve que @Bohneur semble sur la même fréquence émotionnelle que moi à ce sujet, je sais que je suis friande de l'enivrement que procure le voyage sentimental, c'est effectivement comme tu le dis une "polyaffection", parfois déclinée en divers seuils ; attirée, séduite, curieuse, fascinée, etc.
En réalité ma partenaire et moi en avons déjà beaucoup parlé, d'ailleurs nous en avons reparlé il y a une vingtaine de minutes environ, là, et elle l'accepte, je pense qu'elle me connaît suffisamment pour se faire à l'idée de tous mes atypismes, je pense qu'elle m'aime comme ça, qu'elle nous aime, tout comme moi d'ailleurs, même si elle est un peu dérangée par le fait que cette liberté sentimentale enraye sa possessivité.

Je pense qu'elle sait qu'elle ne doit pas faire de mauvais amalgame, je lui ai toujours recommandé avec ma plus grande tendresse de ne pas tirer seule des conclusions ou interprétations, c'est à mon sens cela qui fout un couple en l'air.
En tout cas je pense que nous avons une philosophie amoureuse très adjacente @Bohneur.

#
Profil

bonheur

le vendredi 25 mars 2016 à 21h11

Eh Delta-F, regarde tes mails, je t'envoie un message en privé... il peut venir se loger dans les spams.

#
Profil

bonheur

le samedi 26 mars 2016 à 07h54

Delta-F
attirée, séduite, curieuse, fascinée, etc.

J'aime parler d'apprivoisement :-D

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion