Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Est-ce fréquent que les lutins d'un même "groupe" se connaissent et soient copains ?

Bases
#
Profil

Lycaje

le mercredi 16 mars 2016 à 22h30

Voilà tout est dans le titre, personnellement avec mes amoureux on ne se voit pas ensemble mais je crois que pas mal de gens voient les amoureux de leurs amoureux, etc.... Est-ce l'un ou l'autre le plus fréquent selon vous ? J'en appelle à vos expériences !

(ps: j'ai fait un sujet trop long dans les bases et je me sens conne sans réponse... vous pouvez passez juste dire bisou ?)

#
Profil

crahu

le mercredi 16 mars 2016 à 23h35

Bisou !!!

#
Profil

Tristan48

le jeudi 17 mars 2016 à 11h59

Quant on a dépassé les affres de la possessivité er de la jalousie un nouveau monde des possibles s'ouvre.
Je ne pense pas qui faille forcer ce genre de choses au près de ses co-amant(e). Mais lorsque l'on est co-amant(e) il est intéressant de s'intéressé au gent qui aime celui ou celle qu'on aime.
La complicité qui peu en naître est confortable.
Après c'est plus facile quand c'est des gens qu'on apprecie. Et presque impossible quand on ne peut pas les supporter. D'où le faite de ne pas forcer.
Je pense que tout est dans le laisser vivre. La vie comme le bonheur trouve souvent son chemin si on ne le sème pas d'embûches.

Personnellement je vis un bonheur indéfinissable. D'autre en soufre.

#
Profil

bonheur

le jeudi 17 mars 2016 à 12h41

Pour ma part, j'ai toujours eu le souhait que chacun connaisse les autres. Autant que possible. Mon mari a rencontré tous mes affectifs, c'était son choix (préférer ne pas faire face à l'inconnu, à l'imaginaire irrationnel, souvent négatif). Un seul de mes affectif c'est senti vraiment mal face à cela... ce qui m'a également mise en difficulté.

Je préfère, plutôt que de dire qu'ils puissent être copains, que la connaissance d'autrui permet de lever les voiles et sécuriser, les uns comme les autres. Egalement, j'apprécie le respect entre tous, et dans le cas contraire, je considère qu'il en va de ma responsabilité de concilier tout ce petit monde dans une cohésion harmonieuse. Si c'est impossible, comme ça m'est arrivée vis-à-vis d'une co-amoureuse/affective, et bien j'interompts la relation afin de ne pas devenir désagréable et laisser la personne que j'aime suivre son chemin avec cette tierce personne. Certes, ce ne fut pas l'unique raison, mais ça a pour moi peser lourdement dans ma prise de décision. Si l'on ne peut pas arriver à avoir un minimum de respect avec l'entourage de l'autre, même si l'on a essayé, et bien il faut assumer. C'est ma position en ce domaine.

Après cela ne veut pas dire qu'il faut avoir une "cour" autour de soi, juste qu'un minimum de contact et de connaissance d'autrui me semble indispensable.

Je rejoins Tristan48, quand on en arrive à se forcer... il vaut mieux s'extraire de la situation et que chacun-e retrouve un équilibre sain et serein. Par contre, jamais je ne demanderai à un affectif de s'isoler des autres personnes qu'il aime, à cause d'une incompatibilité. Ce serait faire intrusion dans sa conception du polyamour et ça serait faire défaut à la mienne... je crois que je vivrais vraiment mal.

#
Profil

ScottBuckley

le jeudi 17 mars 2016 à 17h40

crahu
Bisou !!!

idem : bisou ! <3

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion