Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Salutation belle compagnie :)

Communauté
#
Profil

Merlyn

le mercredi 24 février 2016 à 08h01

Bonjour

je suis Merlyn mais IRL vous m'avez probablement entendu me présenter sous mon prénom, plus commun, de Yann.

J'ai participé aux deux derniers cafés poly à la Cantada II et je pense revenir au prochain.

Je tiens à remercier la communauté pour son accueil et ses témoignages pertinents ainsi que toutes les personnes avec qui j'ai pu discuter ces deux soirs-là :).

Message modifié par son auteur il y a un mois.

#
Profil

Merlyn

le jeudi 25 février 2016 à 12h14

A ce stade, je suis donc plutôt en mode curieux. Je pense être attiré par le polyamour car ma vie amoureuse passée m'a montré à plusieurs reprises (au moins à deux voir 3 reprises) que je pouvais être attiré sentimentalement par plusieurs personnes.

Mais j'ai deux cotés souvent paradoxaux.

En effet, je suis quelqu'un de possessif et de jaloux, des sentiments que je reconnais moi-même comme négatifs, destructeurs, stupides mêmes mais néanmoins présents. J'en ai pour exemple ma meilleure amie, une femme que je connais depuis 8 ans bientôt, que j'ai à l'origine "dragué" dans les transports en commun et à qui j'ai proposé deux fois de sortir avec moi, la première fois quand j'ai fais sa connaissance (mais elle avait un copain et elle est mono et fidèle (ce que j'apprécie)) et la seconde fois en avril 2015 quand elle a rompu avec son copain (le même). Récemment, elle a décidé de s'inscrire sur OK Cupid (parce qu'elle a vu que j'y étais et que je lui avais pas mal parlé du site) et elle a rencontré un homme 3-4 jours après et je n'ai pu m’empêcher de ressentir quelque chose de noir en moi-même...peut-être est-ce simplement un crush développé récemment car il est vrai que nous nous voyons bien plus souvent depuis novembre, peut-être est-ce la peur de passer moins de temps avec elle et peut-être de perdre notre complicité, peut-être est-ce parce qu'elle n'est jamais en retard à nos RDV mais ce jour là (le jour où elle l'a rencontré pour la 1e fois) elle l'était...bref, tout ça pour dire, que j'ai peur que ces sentiments négatifs soient un frein à mon envie de devenir polyamoureux, et c'est probablement pour cela que je n'ai toujours pas franchi le Rubicon, j'ai peur du mal que je peux faire à autrui tout autant du mal que je peux me faire...je ne sais si cela parle à quelqu'un mais moi, ça me pourrit un peu la vie, j'adorerais pouvoir ne plus jamais ressentir aucune jalousie, aucune possessivité, aucune anxiété lié à cela

#
Profil

Siestacorta

le jeudi 25 février 2016 à 13h42

Ciryon
.je ne sais si cela parle à quelqu'un mais moi, ça me pourrit un peu la vie, j'adorerais pouvoir ne plus jamais ressentir aucune jalousie, aucune possessivité, aucune anxiété lié à cela

Un des intérêts majeurs du PA est de faire face à ça et d'apprendre à pas (se) faire de mal pour autant. Peu à peu.
C'est de la patience et du boulot.

C'est pas anormal d'être touché par ce que peut décider ton amie, d'avoir des attentes, risquant d'être déçues. C'est juste lui faire vivre les choses comme si elle en était la première responsable qui serait inadapté. "Own your feelings", un des leitmotiv poly...

#
Profil

Merlyn

le jeudi 25 février 2016 à 14h10

Siestacorta
C'est juste lui faire vivre les choses comme si elle en était la première responsable qui serait inadapté. "Own your feelings", un des leitmotiv poly...

je ne lui ai pas reparlé pour le moment, je ne souhaite justement pas lui faire subir mes propres ressentis mais je crois qu'elle se doute de quelque chose car je suis moins "bavard" que d'habitude.

#
Profil

gdf

le jeudi 25 février 2016 à 14h15

ciryon j'adorerais pouvoir ne plus jamais ressentir aucune jalousie, aucune possessivité, aucune anxiété lié à cela

J'adorerais avoir réponse à tout, être drôle, grand beau et intelligent. Mais avec le temps, on apprend à s'accepter tel que l'on est.
Si tu te connais toi-même, tu sauras s'il vaut mieux te mettre en situation d'être jaloux en étant avec elle, ou en situation d'être frustré en n'étant pas avec elle.
Si tu ne te connais pas suffisemment bien, simplement parce que tu n'as jamais eu l'occasion d'expérimenter...il ne reste plus qu'à essayer. Comme on dit, il faut mieux avoir des remords que des regrets.

Gdf

#
Profil

Merlyn

le jeudi 25 février 2016 à 14h21

Je préfère de loin être frustré sans elle qu'être jaloux avec elle, la frustration, je sais plus ou moins gérer et je tiens à cette amie.

Message modifié par son auteur il y a 2 ans.

#
Profil

Merlyn

le lundi 02 juillet 2018 à 13h13

Rebonjour

Comme à mon habitude, j'ai pris un peu de recul du site pendant plusieurs mois et j'ai été plutôt assez occupé.

Ma situation à légèrement changé. Je suis toujours dans une relation avec une personne mono que j'aime et de son coté, elle a changé légèrement son opinion sur le PA.

Quand je dis "légèrement", j’entends par la, que, de son coté à elle, si elle ne veut toujours pas que je sois inscrit sur un site de rencontre poly-friendly (OK Cupid en fait) parce qu'elle y voit une forme de recherche active, elle est néanmoins d'accord pour que le jour où le polyamour me tombe dessus en vrai (traduction : si j'ai envie de sortir ou je tombe amoureux d'une autre personne en même temps que continuer ma relation avec elle), je lui en parle, je lui présente la personne et on voit.

Si je mentionne OKC, ce n'est pas anodin. Depuis que je me suis assumé polyamoureux, je me rend bien plus compte de la dictature et de la pression de la norme monogame hétérosexuelle : je me suis rendu par le passé sur le chat du site de rencontre de size-acceptance Ronde & Jolie et j'ai essayé de parler de Polyamour...dans le désordre :

- on a plaint ma femme (ma compagne et moi ne sommes pas mariés) et mes enfants (j'en ai pas)
- on m'a demandé si je n'avais pas honte de déguiser mon envie adultère sous le terme "polyamour"
- on m'a traité de zoophile

Bref, même si je suis un homme blanc hétéro cisgenre et que je suis privilégié, quand je me suis pris cette volée de bois vert juste en essayant de parler de polyamour, je me suis bizarrement senti très discriminé...

Du coup, je me rend compte que non-seulement ce n'est pas aisé pour moi pour rencontrer des gens en raison de l'accord passé avec ma compagne mais aussi parce qu'en 2018, y a encore des gens qui trouvent ce concept bizarre...de quoi faire réfléchir...

#
Profil

bonheur

le lundi 02 juillet 2018 à 13h56

Rebonjour Merlyn,

Que te dire ? Un constat... qui doit rester ce qu'il est : un constat. Ni bon ni mauvais.

Je comprend ta compagne et je partage, tu me connais un peu, son opinion sur le fait qu'il ne faut pas rechercher mais laisser venir à soi, si... la vie nous prête attention.

J'entame une relation hyper énergisante, de quelqu'un rencontrer dans la vie (sur mon lieu de travail, mais pas collègue). Et, mon audace paie, je communique depuis peu (samedi) avec un homme merveilleux rencontré par le même biais et dont la compagne est géniale. Enfin, je souhaite de belles continuations à ces deux liens que je viens d'évoquer. Parler d'amours... je préfère parler de bonheur et de joies intérieures immenses. Evidemment, prendre le temps, malgré cette énergie qui booste. Faire attention aux équilibres.

Heureuse de constater que mon mari, donne son opinion rationnel (sur une des personnes qu'il a rencontré), ayant parfaitement cerné le personnage :-) , enrichi mon avancée en favorisant ma "liberté" de disposer de mon temps, sans évidemment empiéter plus que nécessaire sur celui de mon couple. Je reprend pied à cette jonglerie pas toujours aisée. Mes garçons retrouvent leur mère et son enthousiasme.

Toute la famille a d'ailleurs contribuer à rendre service à ce nouvel amimour, en s'impliquant dans un service rendu. Décision prise unanimement à ma demande, en famille.

Laissons à ceux qui ne "conçoivent" pas à leurs vies ainsi (ils n'ont ni tort ni raison) et vivons pleinement la nôtre. La reconnaissance des personnes que l'on aime, est la principale !

Ne pas en vouloir aux normatifs, de ne pas être d'accord avec des personnes qui sont sorties de cette norme. Et puis, ils ont une forme d'empathie envers ta compagne (et tes enfants imaginaires :-D ), bien que celle-ci conclu à ce que tu sois un connard... tout aussi imaginaire.

Le peu que je connais de toi, Merlyn, m'invite à dire que tu es un cygne et non un vilain petit canard. Seul une personne d'ouverture peut admirer la non-normalité... en se découvrant également (comme le fait ta compagne)

Attention, cela ne veut pas dire que la personne polyacceptante doit devenir polyamoureuse, mais qu'elle ne verra pas comme négatif, et encore moins à "remettre dans le droit chemin", l'individu que tu es. On peut être promeneur et admirer, sans opérée de transformation pour soi (cf mon profil).

Message modifié par son auteur il y a un mois.

#
Profil

Merlyn

le mercredi 11 juillet 2018 à 15h46

J'ai eu une agréable surprise lundi dernier.

Ma compagne et moi étions à un restaurant japonais à Paris du coté de Gambetta et j'ai croisé une femme qui y dinait que j'avais déjà croisé à quelques reprises lors d'un café poly à Paris.

C'est une femme avec qui j'avais mal débuté puisque la première fois que je lui ai parlé, je me suis immiscé dans une conversation qu'elle avait avec une autre personne, quand elle me l'a fait remarquer, je me suis senti géné et je n'ai jamais trop oser lui reparler.

Il se trouve, que là, je lui ai dis bonsoir et qu'elle m'a reconnu et fais la bise.

J'étais très surpris, dans mon souvenir, j'imaginais que je lui avais donné l'impression d'être un type infréquentable et ne m'a pas ignoré et m'a même dis bonjour...comme quoi, y a que les gens poly pour me surprendre à chaque fois (dans le bon sens du terme :) ).

#
Profil

bonheur

le mercredi 11 juillet 2018 à 17h05

(+) :-)

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion