Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Distance et amour polyamour unilateral, différence d'age et d'envies

Témoignage
#
Profil

pruneprunelle

le mardi 05 janvier 2016 à 16h29

Bonjour,

Je viens de prendre conscience de l'existence du polyamour et je me sens contrainte de m'y interessé afin d'accepter les choix de mon partenaire.

Message modifié par son auteur il y a 4 ans.

#
Profil

bonheur

le mardi 05 janvier 2016 à 16h46

Je crois que l'amour à distance n'est pas l'objet de ta souffrance. Je dirais plutôt que c'est le manque d'attention de sa part, qui ne correspond pas à ce que tu attends de lui. Il te considère comme une relation secondaire, alors que tu désirerais avoir avec lui une relation primaire, quitte à lui laisser de la liberté. Vos projets me semblent différents (d'après ce que tu as exprimer, c'est toujours délicat pour moi de répondre qu'avec des bribes d'éléments, et qu'une seule version de l'histoire).

J'ai, j'ai eu, plusieurs relations à distances (autant amicale qu'amoureuse) et ça se passe bien tant que le contact est quasi quotidien et que l'on se parle avec son coeur, avec ses émotions. Par contre, oui, j'ai connu des affectifs qui, parfois pas si éloignés que cela en distance, avaient tendance à me délaisser et pour qui un sms par semaine était sur-humain. Aujourd'hui, je fais le choix de délaisser systématiquement ces personnes car je confirme, ça fait souffrir ; même en ne désirant rien construire, on désire se sentir aimée.

Egalement, la difficulté avec le relationnel à distance, c'est que l'autre peut travestir la vérité afin d'éluder les difficultés. C'est ainsi que je me suis aperçue lors d'une visite (donc déplacement, etc) que finalement il tenait nettement moins à moi qu'il ne l'indiquait à distance... et que sa relation primaire n'acceptait nettement moins qu'indiquer jusqu'à lors, notre relation. Bref, à distance, on a parfois des surprises désagréables, et parfois on peut créer un lien sincère authentique et magnifique.

#
Profil

Tcheloviekskinoapparatom

le mardi 05 janvier 2016 à 17h21

pruneprunelle
Ainsi si je vis près de lui, je pourrais avoir mon quotidien, mon indépendance et lui la sienne et nos retrouvailles ne seront pas une oppression mutuelle, fusionnelle comme ce qu'elles commencent à devenir.
Mais apparement cela ne fait pas parti de ses plans de constructions, ou alors il n'ose pas me demander de venir de peur que je ne souffre de son amour pour d'autres.

Pourquoi attendre qu'il te demande ? Si cela te fait envie, si là où il habite peut t'intéresser pour d'autres raisons (ne serait-ce qu'apprendre l'espagnol... ou l'approfondir), pourquoi ne pas lui en parler ? Ça ne marchera pas forcément, mais au moins tu ne regretteras pas en te disant "si j'avais essayé ça aurait peut-être marché"...

Mon expérience c'est qu'à peu près à ton âge je suis parti en Angleterre pour être prêt d'une femme que j'aimais... et ça n'a pas marché dans le sens où, le temps que ça m'a mis pour m'y installer, notre relation était finie... mais d'un autre côté ça a été une expérience fantastique pour moi et j'y suis resté onze ans !

Il y a peut-être des difficultés à envisager ce genre de mouvement, ne serait-ce que d'un point de vue pratique, mais on est toujours moins triste quand on bouge !

#
Profil

pruneprunelle

le mardi 05 janvier 2016 à 17h35

Merci pour ta réponse,
C'est sur que sans connaitre la relation il est difficile de répondre objectivement, moi même je suis très subjective.
Je pensais à la base que nous désirions tous les deux avoir une relation primaire. Je suis aujourd'hui perdu car il a une relation avec une personne qui habite dans sa ville, qu'il a rencontré apres moi, et qu'il voit régulièrement. Et peut etre d'autres. Il n'a pas employé en ses termes primaire/secondaire pour qualifier notre relation.
Et oui s'est surement ce manque d'attention qui m'attriste puisque j'ai besoin de partager avec lui mon quotidien. Au debut, même avec la distance nous partagions beaucoup, puis de moins en moins... Il me dit qu'il est desastreux avec la communication virtuelle mais ne s'est par contre pas empeché d'envoyer des messages chaque jour quand il ma rendu visite. Peut être qu'il y a jalousie de ma part ou malhonneté de la sienne. Il ne m'a pas vraiment parlé de la nature de sa ou ses autres relations, ce qui reste flou pour moi et me fait aussi souffrir. Alors qu'il me dit que notre relation doit être la plus honnête possible pour continuer, et m'encourage énormément à avoir d'autres relations de mon côté.. Je ne sais pas si il pense que cela peut m'aider à moins souffrir ou si cela le déculpabilise.
J'aimerais lui demander tout cela pour être au courant. Je ne souhaite pas l'oppresser et lui dire que j'ai besoin de plus de communication avec lui pour continuer sainement. Comme tu dis avec la distance on ne sais pas, j'espère en tout cas, que je vais me sentir mieux puisque cela ne peux venir que de moi. Si il est honneteJe ne veux pas qu'il se sente mal parceque je souffre de la relation, qui pourrait être magnifique si je travaille à adapter mes envies

#
Profil

pruneprunelle

le mardi 05 janvier 2016 à 17h41

Tcheloviekskinoapparatom
Oui tu as raison, partir est une idée que j'envisage, qui ne tente rien à rien. J'ai peur de ce que je peux y trouver mais même si je ne trouve pas ce que je souhaite au départ je trouverais surement de belles choses ... Merci pour le conseil, je fini mes études en fin d'années et suis dans une période de transition qui me laisse des liberté et des choix... !!!! enfin je verrais dans 6 mois !

#
Profil

bonheur

le mardi 05 janvier 2016 à 19h47

Je crois en effet que prendre du recul est une bonne chose. Par contre, j'ai cette désagréable impression que tu te sens responsable de l'insatisfaction et là, je m'insurge. Dans une relation bancale, les deux personnes ont leur part de responsabilités. S'adapter, faire des efforts, ok. Mais ça doit aller dans les deux sens. Pour trouver un nouvel équilibre, il faut qu'il partage plus avec toi. Tu devrais peut être lui dire que son quotidien, tu es prête à le connaitre et à entendre parler des tierces personnes qui font son bonheur. Egalement, si tu projettes un rapprochement géographique, voir avec lui ce qu'il en pense. Il doit se sentir concerné par tous tes doutes, tes craintes, tes interrogations, mais pour ce faire, tu dois les lui exprimer.

Aussi, il existe des personnes qui ne peuvent aimer sans contact concret. Des personnes pour lesquels le vécu a plus d'importance que les sentiments et que la pérennité passe par l'intérêt du vécu. Aussi, pour lui, te voir quand il en a l'opportunité suffit peut être (alors que ce n'est pas ton cas). Tu peux peut être proposé de le rejoindre pour les vacances, après tes examens. Tu verras bien sa réaction. Déménager complètement, surtout s'il n'envisage pas une construction avec toi... même si en effet s'installer à l'étranger peut apporter énormément en découverte...

C'est toi qui voit, à réfléchir. Tout d'abord, ne pas laisser cette histoire te prendre la tête. Si tu n'as plus que six mois pour tes études, il faut t'y consacrer en priorité, je crois.

#
Profil

Tcheloviekskinoapparatom

le mercredi 06 janvier 2016 à 13h58

pruneprunelle
J'aimerais lui demander tout cela pour être au courant. Je ne souhaite pas l'oppresser et lui dire que j'ai besoin de plus de communication avec lui pour continuer sainement.

Pour ça aussi j'ai envie de dire : pourquoi ne pas le faire ? Poser des question, exprimer tes besoins ce n'est pas oppresser quelqu'un. Certes, il faut penser à le faire dans une forme qui indique clairement : "je te dis ça parce que c'est ce que je ressens, les questions que je me pose, les choses qui pourraient m'aider dans notre relation, et je comprends si tu ne veux pas répondre aux questions, pas accéder à mes souhaits."
Et dans ce cas tu aurais aussi le choix, soit de travailler sur ces besoins en restant avec lui, soit de considérer que sans réponse à tes questions, sans satisfaction de tes besoins, tu ne peux pas rester dans cette relation. Ce ne serait la faute de personne, juste le constat que vos désirs et besoins ne correspondent pas.
Mais ça vaut toujours la peine d'exprimer ce qu'on ressent. Peut-être qu'il pourra répondre à tes attentes... ce qu'il ne peut pas faire s'il ne les connaît pas. Il ne faut jamais compter sur les capacités de divination de l'autre ! :)

#
Profil

Nicolas_Fox

le jeudi 07 janvier 2016 à 00h56

Bonjour PrunePrunelle,

Je vais surement dire une évidence, mais la discussion est impérative.

En effet, ne pas demander et rester dans l'inconnu, avoir peur, cela ronge. Plus cela ronge plus on crée du remords ou de la rancœur.

Pour ce qui est de ton age et de l'expérience, certes cela peut aider mais chaque relation étant différente tout est à recréer à chaque fois pour sa singularité. Toutes les personnes que j'ai vu créer des relations via un schéma préétablit ont fini inlassablement par finir ce meme schema de la meme manière (et on rejoint alors l'idée du manque de discussion précité ).

Enfin pour ce qui est de la distance, je ne suis pas sur que cela soit votre réel problème. En effet prenons le cas ou tu vivrais toi aussi en Espagne, combien de temps prendrait-il pour toi, pour les autres personnes et pour lui même au final ? Suivant les réponses à ces questions, peut être le verrais tu même moins au final.

J'ai déjà entendu des polyamoureux dirent qu'ils avaient des relations plus suivies et constantes avec des personnes à l'autre bout du pays qu'avec des gens de leur ville.

Maintenant comme le dis Tcheloviekskinoapparatom (je ne pourrais jamais me logger afin un login pareil à moins de faire un copier coller ^^; ) tu es à l'age ou c'est le plus simple de partir à l'aventure, profites en car même si cela n'apporte rien pour cette relation cela peut amener bien plus que cela :)

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion