Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Couple traditionnelle et polyamour

Témoignage
#

Aloïse (invité)

le mercredi 07 octobre 2015 à 22h59

bonsoir,

je suis avec ma campagne depuis 7 ans et j'ai appris début septembre qu'elle vivait une autre relation. Je m'en doutais et j'attendais qu'elle me le dise. Je voulais de la franchise, de l'honnêteté. J'ai fini par lui en parler. Elle a beaucoup pleuré, moi aussi.
Question franchise et honnêteté, c'est pire maintenant. Elle a tellement peur que je la quitte que cela fausse complètement notre relation. Je ne crois plus ce qu'elle me dit.

Depuis le début de notre relation, on parle d'amours libres. On s'est promis de ne rien s'interdire, mais aussi de se protéger. Sauf, qu'aujourd'hui, je ne crois pas être capable de supporter. Je ne ressens pas de la jalousie, mais je ressens une profonde tristesse à chaque fois que j'y pense et j'ai tout un tas de ressentiments (liés à des absences, des négligences ces derniers mois... ).

Aujourd'hui, je voudrais que l'on vive dans deux appartements séparés. Elle ne veut pas. J'ai l'impression d'être son "doudou", et ce n'est pas le rôle dans lequel je veux être.

On vit comme un couple "traditionnel" et je ne pense pas que cela soit compatible avec le polyamour. Je suis en pleine remise en question et j'aimerais rencontrer une personne avec qui je puisse en parler (à Nantes ou dans la région). J'ai besoin d'échanger à ce sujet et, il y a peu de personnes autour de moi avec qui je peux discuter sans jugement.

merci et bonne soirée

#
Profil

Siestacorta

le jeudi 08 octobre 2015 à 08h12

Tu as des gens pas loin de chez toi qui causent là
/discussion/-bem-/Rencontre-poly-a-Nantes/#unread

Sinon, aussi, si tu vas sur la page membres
/membres/

tu mets Nantes en ville, et tu vas avoir une liste d'inscrits. Tu peux cliquer sur les noms pour voir s'ils ont écrit une présentation ou des messages qui pourraient t'intéresser... Et si tu t'inscrits toi-même, tu pourras leur envoyer un MP.

(tu peux faire de même avec des gens qui sont pas de ta ville, hein, en passant dans les fils de forum, tu cliques un pesudo pour voir ce que la personne raconte en général, et si t'as l'impression qu'il y a un intérêt par rapport à ta propre expérience, tu peux vérifier si le membre est dispo pour échanger)

#

Aloise (invité)

le jeudi 08 octobre 2015 à 12h08

Merci pour les conseils.

#
Profil

bonheur

le jeudi 08 octobre 2015 à 14h28

Je vis en couple "traditionnel" (bien que hors norme de par ma polyaffectivité) et j'aime sentimentalement de manière ouverte une tierce personne... et qui n'est pas la première d'ailleurs.

Si, on peut à la fois vivre en couple et avoir des sentiments. Je suis mariée mais je ne tue pas ma capacité et mon envie d'aimer. Après, moi, j'adore être un doudou (à condition que l'on ne me sorte pas du placard uniquement quand cela arrange, j'ai besoin d'une continuité et de constance).

#
Profil

bonheur

le jeudi 08 octobre 2015 à 14h32

Pour faire référence au post de Siestacorta, je veux bien discuter en message privé avec toi.

Pour ce faire, il faut t'inscrire (ce qui ne t'engage à rien, étant donné que tu peux clôturer ton compte quand tu le désires), puis cliquer sur le pseudo de la personne choisi, puis sur "envoyer un message". Je conseille de cocher la case pour garder une copie de ton envoi qui arrivera directement sur la boite mail associée à ta création de profil.

Aussi, les autres membres pourront également te contacter par ce biais (si tu acceptes évidemment). Attention, les messages, copie d'envois, comme reçus, peuvent arriver dans les spams ou indésirables.

#
Profil

Aloise

le jeudi 08 octobre 2015 à 19h24

bonsoir,

merci pour ces messages. Je suis maintenant inscrite sur le site.

J'ai des difficultés à décrypter ce que je ressens aujourd'hui. Lorsqu'elle a fini par me le dire, je me suis sentie malgré tout trahis par le mensonge, sans compter les absences et les négligences que j'attribuais à ma maladie. Et cela a provoqué une deuxième révélation pour moi : je ne suis et ne me sens pas libre. Il n'y a pas de réciprocité dans notre relation. Je ne dis pas que c'est de sa faute.

On est confronté chacune à un blocage. Je ne peux pas à la fois vivre comme un couple traditionnel et me sentir complètement libre. J'ai besoin que certaines conditions soient respectées : ne pas vivre ensemble, choisir les moments où l'on décide de se voir, etc. Et elle ne veut pas de ça !

On est dans une impasse.

#
Profil

Nicolas_Fox

le jeudi 08 octobre 2015 à 20h08

Bonjour Aloise,

Je pense que ce qu'il te faudrait avant tout c'est prendre le temps de réfléchir à tête reposée sur:

-Ce qui provoque ces sentiments et angoisses. (En général c'est l'insécurité, la peur de perdre l'amour de l'autre alors que celui ci n'est pas quantifiable ou divisible.)
-Ce que tu souhaites réellement pour toi et non pour le couple
-Ce que sont tes idéaux et envies au delà de tes sentiments actuels.

Mais tout cela se fait à tête reposée ou auprès de quelqu'un.

Ce que je fais dorénavant pour m'en sortir, quand je suis moi même seul par exemple, c'est poser les faits. Puis y répondre comme si je parlais à quelqu'un d'autre.

Message modifié par son auteur il y a 4 ans.

#
Profil

Aloise

le jeudi 08 octobre 2015 à 20h55

Bonjour Nicolas,

D'emblée, c'est sure que je ressens comme une forme d'abandon. J'ai presque plus peur d'être négligé que d'être quitté. C'est un peu pareil, mais si elle me quitte au moins je saurais où j'en suis. J'ai peur de me réveiller dans 5 ou 10 ans, et de me dire "Mais, comment tu as pu supporter une relation aussi déséquilibrée ?"

Ce que je souhaite pour moi : être libre comme elle, et pas seulement dans la relation amoureuse. Être libre de manière générale, comme elle est. C'est d'ailleurs pour ces raisons que je l'admire tant depuis le début de notre relation. Sauf que, ce n'est pas parce qu'on vit libre, qu'on enferme pas l'autre. C'est là ma difficulté. Ce que j'aimerais savoir par ces échanges, c'est comment on instaure une relation qui soit libre ET réciproque.

Quant à mes idéaux et mes envies, je ne sais pas. Il faut, en effet, que j'y réfléchisse.

Je vois une psy depuis quelques temps, dans l'idée de travailler sur ma propre liberté. Elle me dit que tant que je suis enfermé dans un étau (l'amour libre d'un coté et la non-réciprocité de l'autre), je ne pourrais pas cheminer davantage sur ma propre liberté. En fait, je pense que c'est plus complexe que ça (même si il y a une part de vérité dans ce qu'elle me dit).

#
Profil

Nicolas_Fox

le jeudi 08 octobre 2015 à 22h36

Pour une bonne compréhension de tes propos, peux tu expliciter ?

Qu'est ce que tu appelles être négligé ?

Qu'est ce que tu définis par être libre ?

(on peut aussi parler en mp au besoin)

Message modifié par son auteur il y a 4 ans.

#
Profil

Tcheloviekskinoapparatom

le vendredi 09 octobre 2015 à 12h26

Je note quelque chose d'explicite, concret et important :

Aloise
J'ai besoin que certaines conditions soient respectées : ne pas vivre ensemble, choisir les moments où l'on décide de se voir, etc. Et elle ne veut pas de ça !

"Choisir les moments où l'on décide de se voir" devrait aller de soi, mais c'est vrai que ce n'est pas tout à fait le cas quand on habite ensemble. C'est donc une demande assez logique de ton point de vue. Elle ne veut pas de ça, pourquoi ? Et pourquoi se plier à sa volonté ?
Puisque tu sens que tu as besoin de faire des efforts pour être libre, il me semble que le premier pas doit être d'accepter la conflictualité, et de passer outre : elle ne veut pas, eh bien tu le fais quand même, il faudra qu'elle s'y fasse. Ou pas. Ce qui veut dire aussi envisager la possibilité que ça ne marche pas, qu'elle rompe. C'est aussi à mon avis une condition de la liberté dans une relation que de pouvoir envisager le plus sereinement possible la fin de la relation.

#
Profil

Aloise

le vendredi 09 octobre 2015 à 14h06

merci pour ces messages qui m'apportent énormément... je préfère finalement répondre ouvertement sur ce forum que d'échanger en mp. Les messages des uns et des autres sont riches pour moi.

Ce que j'entends par être négligé : c'est, par exemple, d'être prévenu à la dernière minute de son absence (surtout quand j'ai préparé un diner sympa !); c'est quand elle ne s'investit pas du tout dans l'organisation de nos propres vacances; c'est d'écourter ces mêmes vacances pour voir l'autre personne... Depuis que nous avons discuté en septembre, elle n'est plus comme ça. Elle se dit soulagé. Mais j'ai toujours peur qu'il s'agisse d'un simple répit.

Quant à être libre, Tcheloviekskinoapparatom le décrit très bien. Elle s'affirme avec beaucoup de faciliter dans ses idées, ses valeurs, sa relation aux autres. Elle se fout de déplaire. Moi, je suis sans cesse en train de tenter de ménager la chèvre et le chou.
C'est bien ce que je tente de faire en ce moment : être fidèle à moi, à mes idées, à mes valeurs, à mes liens ...

Tcheloviekskinoapparatom, tu as pointé du doigt quelque chose d'important :

le premier pas doit être d'accepter la conflictualité, et de passer outre : elle ne veut pas, eh bien tu le fais quand même, il faudra qu'elle s'y fasse. Ou pas. Ce qui veut dire aussi envisager la possibilité que ça ne marche pas, qu'elle rompe. C'est aussi à mon avis une condition de la liberté dans une relation que de pouvoir envisager le plus sereinement possible la fin de la relation.

C'est quelque chose sur lequel il faut qu'on avance toutes les deux

Message modifié par son auteur il y a 4 ans.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion