Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

[Livre] Un beau roman sur quelque chose qui ressemble à du polyamour...

Culture
#

Polymoiaussi (invité)

le jeudi 17 septembre 2015 à 16h29

.. si ce n'est qu'il ne porte pas son nom, que les choses sont davantage dans l'ombre vis-à-vis, au moins, de la femme socialement assumée de l'homme... mais des liens quand même au polyamour que je vis au quotidien.
C'est un roman que j'ai découvert par hasard chez mon libraire. Ca s'appelle "Jamais dans ma vie". L'auteur est une femme : Karni Nine. Apparemment, elle n'a rien publié d'autre (en tout cas, c'est ce que me dit google)...
Quelqu'un l'a lu ?

#
Profil

Evavita

le vendredi 18 septembre 2015 à 13h49

Non, je ne l'ai pas lu. Je suis allé cherché le résumé. Le résumé était vague mais ça donnait plus l'impression d'une description d'un adultère qui fini par être découvert. Je me trompe?

#

polymoiaussi (invité)

le dimanche 20 septembre 2015 à 07h50

Bonjour,

Justement... j'aurais bien aimé l'avis de "vrais" poly... parce que ce que décrit le roman, c'est ce que je vis et que je ne sais pas si on peux vraiment parler de polyamour ou pas...

il y a bien une histoire d'adultère, mais ce qui me fait dire que c'est du polyamour quand même c'est :
- que la fille qui raconte son histoire a d'autres histoires en parallèle de cette histoire d'adultère (dans laquelle est al maitresse cachée)... qui n'ont pas l'air d'être au courant de l'existence de l'amoureux central...
- que le type, son amant, a une femme et d'autres femmes encore. La femme "officielle" est au courant des histoires paralèles de son mari. Sauf une justement qui est celle qui est racontée. La femme qui raconte l'histoire est aussi au courant des histoires de l'homme.

En fait, c'est comme si on était dans un système de polyamour qui éclate avec l'arriver de cette femme...
mais qui n'éclate pas vraiment d'ailleurs parce qu'au moment où la femme vient rencontrer la maitresse pour lui demander de lui raconter l'histoire, on se rend compte qu'elle savait déjà, en fait, plus ou moins. comme un truc évident qu'elle n'aurait pas voulu voir...

vous en pensez quoi ?

#
Profil

Evavita

le dimanche 20 septembre 2015 à 17h19

Ça m'a l'air un peu compliqué tout ça du coups je vais pas analyser un roman que je n'ai pas lu.

Ce que j'ai l'impression de comprendre c'est que tu aimerais avoir un avis sur cette histoire qui ressemble à la tienne pour avoir un avis sur ce que tu vis (ouf, elle était alambiqué celle là). Du coups, je me dit que ça serait peut-être plus simple (pour moi, peut-être pas pour toi) que tu nous parles de ton cas, ça diminue les chances que je sois à côté de la plaque. Qui plus est, me creuser la tête sur des cas théorique, j'ai l'impression de dépenser mon énergie "pour rien" alors que quand ça aide vraiment quelqu'un au bout j'ai envie de prendre le temps de réfléchir avec elle.

Bref, du coups là je vais ratisser large et pas trop trop chercher à rentrer dans le détail.

:

* Il y a plein de manière de vivre des relations non exclusives l'un des points communs étant l'honnêteté sur le fait que l'on est pas exclusif et ce envers tous ses partenaires.

* Qui dit honnêteté ne veut pas obligatoirement dire transparence. Au final cela est définie par les personnes impliquées. Et là on revient sur un point commun en théorie aux relations poly : tout est une question de ce qui a été défini au départ.
Certains se mettent d'accord sur le principe de non exclusivité mais n'ont pas à tenir au courants leurs partenaires de si ils voient d'autre personnes. Pour d'autre c'est plutôt l'inverse, un nouveau partenaire est quelque chose qui doit être explicité.

* Résultat, la même situation avec les mêmes configuration peut être vu comme adultère ou pas en fonction de ce sur quoi les personnes s'étaient mises d'accord. Dans ton roman tel que tu nous le raconte, on ne sait pas si les deux personnes mariés avait pour "règle" de tenir au courant l'autre de l'existence de nouveaux partenaires

* Cela implique que ce que tu nous décrit peut aussi bien être un adultère qu'une situation polyamoureuse en fonction de ce qui avait été défini au départ. Bon après il y a souvent la problématique du non dit ou chacun voit midi à ça porte. Tel ou tel chose n'a pas été explicité parce que ça paraissait "évident". Sauf que l'évidence de l'un n'était pas celle de l'autre et résultat ça peut occasionner des tentions avec une personne qui considère avoir été trahie pendant que l'autre considérait qu'il ne faisait rien "de mal".

Comme dirait l'autre : tout est une question de référentiel.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion