Polyamour.info



Les messages appartiennent à leurs auteurs. Nous n'en sommes pas responsables.

Merci de consulter notre charte de discussion pour connaître les règles qui régissent les conversations sur ce site.

Vos temoignages pour un peu de lumière...

Témoignage
#
Profil

Cinecitta

le lundi 01 juillet 2019 à 14h22

Envie et besoin de vous conter mon histoire pour être éclairée par vos témoignages d’expérience. Je ne promets pas d’être la plus claire possible, j’écris sous l’émotion de ces nuits et jours passés à considérer toutes les pièces du puzzle et à définir celle que je suis.

Après une première partie de vie pour construire ma petite famille dans un couple tout à fait normé, je rencontre post séparation un homme qui réveille mes sens comme jamais, nous avons une histoire passionnée mais je me heurte à ce moment là au ressenti d’être à nouveau piégée dans une histoire où je ne pourrai à nouveau plus être « libre ». C’est encore très confus pour moi à cette époque, je n’ai jamais entendu parler du polyamour et je suis encore très imprégnée du concept dominant néanmoins j’ai depuis toujours eu du mal à considérer que l’on puisse passer une vie entière avec le même homme dans un monde si polymorphe?

Bref, nous cheminons de façon très chaotique, mes sentiments s’en trouvent éprouvés et nous nous quittons plusieurs fois. Avant une dernière tentative, lui et moi en venons à réfléchir au polyamour, il se sent prêt et concède que ce mode relationnel fait de plus en plus sens pour lui. Son amour pour moi est inconditionnel et il intègre désormais parfaitement que je veuille être libre. Nous faisons un test mais je veux passer si vite de la théorie à la pratique que c’est totalement artificiel et nous nous quittons sans avoir réussi à transcender tout ça...

J’avance de mon côté, ne sachant plus trop quel est mon modèle, ce que je suis en capacité de vivre. Puis je rencontre un homme, dont je tombe amoureuse... il se présente dès le départ comme exclusif et j’intègre cette donnée dans le feu d’un amour naissant sans plus de conscience que cela je l’avoue... juste l’envie de vivre au jour le jour ce lien qui me nourrit.

Parallèlement, n’ayant pas coupé mes liens avec P, les échanges sont toujours aussi nourrissants et je me rends bien vite compte que je les aime désormais tous les deux, pour ce qu'ils sont chacuns dans leur unicité, pour les facettes différentes qu'ils permettent d'épanouir en moi.

Je lutte, je me renie, pour rester "fidèle", ce mot dont la définition socialement acceptée me semble maintenant si erronée.. mais aujourd’hui, mon corps et mon cœur ne le peuvent plus. Je me sens déchirée. Je ne veux les perdre ni l’un ni l’autre, je trahis, je dissimule...

Je crois, enfin je sais que je ne pourrai vivre plus longtemps dans ce mensonge. Il va me falloir m’en ouvrir à mon amoureux actuel et bien évidemment, prendre le risque de le perdre...

Quelles sont vos expériences, vos conseils pour affronter ce passage ? Au cours de notre dernière année, j’ai à multiples reprises abordé le sujet des amours plurielles, il respecte ce désir chez les autres mais est resté sur ses positions. Je sais qu’il m’aime profondément, qu’il me regarde et me considère comme une femme libre et autonome mais sera t il capable de vivre autrement...?

Vos regards, vos témoignages m’aideraient à avancer ?.

Merci à tous pour élever nos esprits par tant de bienveillance et d’ouverture?

#
Profil

bonheur

le lundi 01 juillet 2019 à 15h03

Bonjour Cinecitta,

N'étant pas devin, je ne peux te rassurer sur ce que dirait ton amoureux. En plus, s'il y a eu trahison (je n'ai compris si oui ou non), il faudra qu'il digère le passé, affronte le présent et pas certains qu'il désire encore un avenir...

Je n'ai pas de conseil, juste qu'une fois que les choses sont dites, impossible de revenir en arrière. J'ai eu un amoureux, qui comme je ne voulais pas divorcer pour devenir exclusive (par amour) avec lui, en a épousé une autre, tout en lui cachant notre relation affective (pas de sexe). Il me disait qu'il ne voulait pas la faire souffrir inutilement. Le fait est que cet argument était erroné. Elle avait bien senti quelque chose. Ne pas prendre les personnes trompées pour des aveugles. Elles ne le sont pas. Aussi, ce mot "inutilement", ben il qualifiait notre amour, autant celui que je ressentais que celui qu'il me portait. Alors oui, en effet...

Le tout, je pense, est de savoir si c'est inutile ou pas. Pour moi aujourd'hui, la différence entre polyaffectivité et adultère affectif, se situe dans cette "notion d'inutilité".

Moi je ne pourrai plus désormais vivre dans le mensonge. Mais tu n'es pas moi, alors non, je n'ai aucun conseil à te donner, juste ma vision de ma perception de la vie amoureuse qu'est la mienne.

#
Profil

Cinecitta

le lundi 01 juillet 2019 à 16h01

Merci Bonheur pour ton retour, je ne voulais pas axer mon propos sur l'aspect moral de la tromperie ou de la trahison...
Je n'ai jamais trompé aucun homme avant cela, je ne suis pas coutumière de cela et j'ai bien livré que ce n'était pas dans mes intentions de continuer ainsi.
Donc le tout pour moi n'est pas de savoir si c'est inutile ou pas, d'ailleurs a quel moment trompe-t-on l'autre? dès lors qu'une partie de nos pensées intimes sont tournées vers un autre être que notre amoureux, est-ce deja tromper ou trahir...?
Je ne dis pas non plus qu'il soit aveugle, j'ai pleinement conscience du rôle de l'intuition en la matière et je ne le prends pas pour ce qu'il n'est pas.
Quant à la fin de ta réponse, oui effectivement, c'est un truisme de dire que je ne suis pas toi, tu n'es pas moi...et donc? Je ne cherche pas de conseils, juste des témoignages qui pourraient faire écho à mon présent, des nuances, des trajets de vie, des échos.
Peut-être aurais-je mieux fait de continuer a lire en sous-marin, en exhumant d'autres topics similaires, mais j'avais envie d'un peu d'échanges, peut-être de soulever des questions qui ne m'étaient pas apparues...
Merci néanmoins d'avoir pris le temps de me répondre:)

#
Profil

bonheur

le lundi 01 juillet 2019 à 17h15

Cinecitta
... d'ailleurs a quel moment trompe-t-on l'autre? dès lors qu'une partie de nos pensées intimes sont tournées vers un autre être que notre amoureux, est-ce deja tromper ou trahir...?

C'est un questionnement que j'ai eu. J'ai trouvé comme réponse que le fait de penser constitue aucun impact sur autrui. On peut parler de jardin secret, que l'on partage ou pas (ça m'arrive). Si j'exprime, le jardin n'est plus secret, sauf qu'il le reste pour la principale personne concernée, celle qui est à l'origine de la pensée.

Je ne voulais pas faire de leçon de morale. Juste, indiquer que le fait d'avoir passer à l'acte n'est pas à négliger. Je ne pense pas que le nombre de fois soit un facteur atténuant. Enfin, ton amour actuel sera le seul à savoir comment il prendra cela. Toujours est-il que c'est là et on peut, ou pas, faire l'impasse.

Pour moi ce serait compris ainsi, comme de l'adultère. Mais je ne suis pas ton amoureux.

Indiquer une réalité, est-ce faire un topic ? Si oui, alors ok, c'en est un. Désolée que tu le prennes comme ça. Toutefois, faire abstraction... C'est toi qui voit !

Le polyamour implique l'honnêteté, la sincérité, la transparence et osez mettre sur la table. Je suis navrée que ton amour actuel ne fasse pas de lui-même la démarche de vouloir entendre, y compris ta non exclusivité naturelle. Si tu te vexes de mes propos, tant pis.

Echanger en occultant une partie de la réalité ? Moi je n'apprécie pas. Alors oui, échanger avec toi n'est peut-être pas une bonne idée. Demande moi de m'extraire de ce fil de discussion et je le ferai. C'est facile avec la fonction visant à ne plus afficher les nouveaux messages

#
Profil

Mark

le lundi 01 juillet 2019 à 17h45

@Cinecitta

Bonjour,

J'ai également ressenti cette crainte de me sentir "enfermé" dans une nouvelle relation post-rupture.
Cela c'est atténué avec le temps, sûrement le temps qu'il fallait pour me "libérer" de cette rupture et de me retrouver,
me sentir capable de construire à nouveau sur les bases de mes propres valeurs et non plus celles du couple dans lesquelles je m'étais dissous. (Le deuil lui, était fait)

- Est ce qu'un schéma similaire aurait pu contribuer au coté cahotique de ta nouvelle relation?
- Est ce que la situation actuelle masque une crainte de l'engagement ET de l'abandon? ce ne sont à mes yeux, pas deux situations antinomiques. (cf supra)

Voila deux questions qui me sont venues à l'esprit en te lisant.

Il me semble nécessaire d'affronter cette situation, faute de continuer à construire sur des bases biaisées.
Ses réponses te seront peut être douloureuses, seront ses choix mais aussi peut être celles qui par la suite te permettront de vivre sereinement ton besoin de pluralité.

Ces discussions ne seront pas faciles et émotionnellement chargées. Au mieux, elles seront sereines et éventuellement apaisées. Je vous le souhaite.

Edit: J'ai découvert ce texte aujourd'hui. Ne pas se fier au titre ; il y a, je crois, quelques pistes de réflexion intéressantes.
https://heureux-dans-sa-vie.com/comment-arreter-de...

Message modifié par son auteur il y a 3 mois.

#
Profil

bonheur

le lundi 01 juillet 2019 à 17h50

@Cinecitta

Tu vas peut-être me détester et je sais que l'on évolue avec le temps, mais j'ai voulu comprendre ton passé, car il influe le présent. A une époque, tu tenais ces propos, qu'il faut remettre évidemment dans le contexte et la période de vie. Toutefois, je dirais que tu indiquais quelque chose de juste, de toi à toi et qui te reflète peut-être bien (enfin je le crois, à t'avoir relu) :

/discussion/-boL-/Ceux-pour-qui-la-jalousie-fait-p...

#
Profil

bonheur

le lundi 01 juillet 2019 à 17h53

Excellent lien Mark !

#

Polyarthrite (invité)

le lundi 01 juillet 2019 à 22h34

Par contre un conseil au moment où tu avouera ta tromperie à ton amoureux, ne minimise pas comme tu l'a fais car je t assure que c'est l'une des pires douleurs et trahisons.

#
Profil

bonheur

le mardi 02 juillet 2019 à 08h01

Nous sommes humains et faillibles. Mais il faut l'admettre et reconnaitre ce qui doit l'être. Pour une fois, je suis en harmonie avec Polyarthrite.

#
Profil

Mark

le mardi 02 juillet 2019 à 08h17

@Polyarthrite et @bonheur

Quelque chose m'a échappé dans les messages de @Cinecitta, ou bien?
Je ne lis pas qu'elle à trompée, j'ai lu qu'elle admet ressentir un double amour qu'elle ne peux, ne veux plus taire et le vivre au grand jour.

Je ne cherches pas à relancer l'éternel débat penser n'est pas tromper, je ne crois pas que ce soit l'objet de la discussion et de la demande de @Cinecitta.

J'interprète peut être mal vos propos, mais ils résonnent comme étant dans le jugement?

#
Profil

bonheur

le mercredi 03 juillet 2019 à 07h31

Si c'est moi qui est mal lu, je m'en excuse, mais non je ne crois pas. C'est pas une question de jugement, c'est que l'on ne peut pas faire passer du polyamour dans ces conditions là, simplement parce que s'en n'est pas. Il faut dans ces cas là une étape supplémentaire, avant d'amorcer une quelconque notion de polyamour.

Répondre

Chercher dans cette discussion

Autres discussions sur ce thème :


Espace membre

» Options de connexion